Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Aurore

Couverture du livre « Aurore » de Bertrand Touzet aux éditions Presses De La Cite
Résumé:

Soigner, veiller, sourire, prodiguer les mots et les gestes qui réconfortent, être là tout simplement... Aurore sait combien son travail d'infirmière à domicile, aussi routinier et difficile soit-il, agit comme un baume pour ses patients. Et contre le désert affectif de sa vie. Aurore élève... Voir plus

Soigner, veiller, sourire, prodiguer les mots et les gestes qui réconfortent, être là tout simplement... Aurore sait combien son travail d'infirmière à domicile, aussi routinier et difficile soit-il, agit comme un baume pour ses patients. Et contre le désert affectif de sa vie. Aurore élève seule Nils, ado, et s'est reconstruite au fil des ans dans ce petit village. En enfouissant le drame qui a atomisé sa vie d'avant et en se protégeant des jeux de l'amour. Même si son charme ne laisse pas indifférent le déroutant docteur Verdier...
Un jour, Aurore découvre une petite annonce : « Vieil homme ne voulant pas finir sa vie seul ou en maison de retraite cherche personne ou famille qui voudrait l'adopter. » Car Noël est inconsolable depuis la mort de son épouse. Souvent il va se recueillir sur sa tombe qu'il orne de petites violettes en origami et convoque ses souvenirs lumineux mais de plus en plus épars.
Autour de Nils, Aurore et le vieil homme vont nouer un profond lien filial et s'ouvrir à de nouveaux lendemains. Et si Noël n'attend plus guère des jours, Aurore a encore beaucoup à accomplir. Pour elle seule désormais et non plus pour les autres ?

Donner votre avis

Avis (3)

  • À 40 ans, Aurore a son quotidien rythmé par sa tournée en tant qu'infirmière au cœur des Pyrénées. Veuve, elle élève seule son fils Nils. Lorsqu'elle tombe sur une petite annonce postée par Noel Verdier, elle n'hésite pas longtemps à y répondre et à adopter le vieil homme.

    Je suis tombée par...
    Voir plus

    À 40 ans, Aurore a son quotidien rythmé par sa tournée en tant qu'infirmière au cœur des Pyrénées. Veuve, elle élève seule son fils Nils. Lorsqu'elle tombe sur une petite annonce postée par Noel Verdier, elle n'hésite pas longtemps à y répondre et à adopter le vieil homme.

    Je suis tombée par hasard sur ce roman de Bertrand Touzet, n'ayant avant jamais entendu parler avant de ce titre Aurore. En lisant son résumé, j'ai su de suite que je devais donc lire ce livre.

    Aurore est donc le personnage principal de ce roman. On suit l'infirmière au fil des soins qu'elle apporte et on y rencontre bon nombre de ses patients dont Noël. Noël, ce veuf qui se déplace en tracteur tondeuse et qui se rend au quotidien sur la tombe de sa défunte femme, mais qui peu à peu perd la mémoire et ses facultés. Entre Aurore et lui, d'autres liens vont se tisser quand celle-ci va s'installer chez lui avec Nils afin de veiller un peu plus sur le vieil homme.

    L'histoire d'Aurore n'a rien d'exceptionnelle, si ce n'est qu'elle est le reflet de tant de personnes. Personnage attachant, Aurore est une femme qui nous plait tout de suite et dont on suit le quotidien avec beaucoup de plaisir. On s'attache comme elle à ses patients et on s'inquiète pour l'un ou l'autre de sa santé. On s'attache bien entendu aussi à Noël qui pourrait être notre grand-père.

    Au fil des pages, on se laisse porter par la douceur de cette histoire, par la tendresse qui émane d'Aurore et par son dévouement envers ses patients. Reflet de la vie, jolie parenthèse de lecture, Aurore est un roman simple, mais qui fait du bien.

    Bertrand Touzet avec son écriture tendre, délicate et pleine d'empathie, nous offre quelques heures de lecture qui nous font sourire, mais nous touchent également. Une simplicité vraiment efficace.

    Aurore est pour moi une très belle découverte. Je me suis laissée bercer par cette histoire du début à la fin, appréciant de passer ces quelques mois aux côtés d'Aurore, mais aussi de Nils et Noël. Pourquoi n'entendons-nous pas parler plus de ce roman de Bertrand Touzet ? Je trouve ça tellement dommage... Alors un seul conseil, si vous en avez l'occasion, découvrez ce joli roman !
    Aurore de Bertrand Touzet est disponible aux Editions Les Presses de la Cité.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Si Bertrand Touzet n’a pas remporté le Prix Jean Anglade 2020, son éditrice a compris qu’il serait dommage de ne pas offrir ce beau roman au public. D’autant que l’actualité lui donne encore davantage de relief.

    Si la pandémie a servi de révélateur et placé quelques temps les infirmières...
    Voir plus

    Si Bertrand Touzet n’a pas remporté le Prix Jean Anglade 2020, son éditrice a compris qu’il serait dommage de ne pas offrir ce beau roman au public. D’autant que l’actualité lui donne encore davantage de relief.

    Si la pandémie a servi de révélateur et placé quelques temps les infirmières libérales sur le devant de la scène, convenons qu’aujourd’hui elles ont retrouvé leur statut peu enviable de forces invisibles, même si leur métier ressemble pour beaucoup d’entre elles à un sacerdoce. On remerciera donc Bertrand Touzet d’avoir choisi pour héroïne de son premier roman Aurore, une de ces femmes qui ne ménage pas sa peine pour aider ses prochains. Et ce même si sa propre vie n’a pas été facile. Après avoir perdu son mari, elle a quitté sa région pour venir s’installer dans un village des Hautes-Pyrénées avec son fils Nils, qui ne lui rend pas la vie facile non plus. Perturbé par les événements, il se replie sur lui-même et a de la peine à s’ouvrir aux autres.
    Tout va changer le jour où elle découvre une annonce sous un Abribus : «Vieil homme ne voulant pas finir sa vie seul ou en maison de retraite cherche personne ou famille qui voudrait l’adopter.» Une annonce rédigée par Noël, l’un de ses patients, qui a perdu son épouse et a beaucoup de peine à accepter sa solitude. Elle décide alors de répondre à son appel à l’aide et s’installe chez lui. Et si les premiers jours ne sont pas faciles, le trio va finir par prendre ses marques et s’apprivoiser.
    Avec beaucoup de sensibilité, Bertrand Touzet – dont j’ai eu le privilège de lire le manuscrit sélectionné pour le Prix Jean Anglade – décrit cette métamorphose, ces trois existences qui en se frottant l’une à l’autre vont finir par faire des étincelles. Avec patience mais aussi une belle volonté, Aurore, Noël et Nils vont montrer des qualités humaines insoupçonnées, chacun dans un registre qui lui est propre, mais que leur cohabitation va permettre de développer.
    Nourri de son expérience personnelle – il est kiné au Muret en Haute-Garonne – et du souvenir vivace de ses grands-pères et de sa propre enfance, le roman s’appuie sur ces petits détails qui «font vrai» et lui donne de la chair et du cœur. Très vite on se laisse entraîner derrière ce trio de plus en plus attachant. À tel point qu’on en vient à souhaiter que tout se passe bien pour eux. Reste que Bertrand Touzet parvient très bien à entretenir le suspense et gagne haut la main ses lettres de noblesse de primo-romancier.
    https://urlz.fr/ftqp

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • #Aurore #NetGalleyFrance

    Je découvre ce titre, symbolique à souhait, grâce à NetGalley, France et aux éditions Les presses de la cité. Merci à eux pour ce bon moment de lecture offert en toute confiance. L’illustration de la couverture me rappelle celle du si touchant livre « Un arbre, un...
    Voir plus

    #Aurore #NetGalleyFrance

    Je découvre ce titre, symbolique à souhait, grâce à NetGalley, France et aux éditions Les presses de la cité. Merci à eux pour ce bon moment de lecture offert en toute confiance. L’illustration de la couverture me rappelle celle du si touchant livre « Un arbre, un jour » de Karine Lambert. Et pour cause, elles sont signées de la même illustratrice, Constance Clavel et transpirent la même quiétude, la même tendresse que toutes les pages de Bertrand Touzet ne démentiront jamais.
    Père de trois enfant et kinésithérapeute, cet auteur sait de quoi il parle lorsqu’il met en scène une infirmière, soignante à domicile, un vieux qui cherche à échapper à l’ehpad et un adolescent qui ne sait pas trop comment garder le contact avec sa mère et créer une relation amoureuse avec sa copine du lycée. Le tout se déroule dans un village pyrénéen et l’auteur y sublime la nature (relief, végétation, climat) et l’entraide villageoise.
    Avec son écriture forgée autant avec les mots de tous les jours que les silences qui les accompagnent et en permettent toute la résonnance, Bertrand Touzet nous donne de rentrer progressivement dans une double adoption. Celle d’un vieux qui cherche une famille, une fille et un petit-fils qu’il n’a pu avoir et celle d’une mère quadragénaire qui a été trahie par un mari disparu et qui a perdu toute confiance en elle et dans la possibilité de refaire sa vie avec un homme qui ne la brise pas. Le vieux, Noël, perdra de plus en plus ses souvenirs mais restera au taquet pour décoder les sentiments et besoin d’Aurore et de son fiston. Avec malice et bienveillance, il intriguera pour les pousser à évoluer. Lui-même se prendra en main jusqu’au bout.
    L’écriture paraîtra peut-être lente à certains lecteurs. En fait, elle reflète assez bien le temps nécessaire, loin de toute précipitation, au cheminement vers un bonheur durable et la sérénité des uns et des autres. Un livre de tendresse, de respect du rythme de chacun, de service et de transmission des savoirs. Un livre chargé de mélancolie mais aussi de bonheur. Un livre qui peut vous cueillir et vous accompagner un bout de chemin si vous l’accepter.
    « C’était un p’tit bonheur que j’avais ramassé, il était tout en pleurs, sur le bord d’un fossé… » [Félix Leclerc]

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.