Arrête avec tes mensonges

Couverture du livre « Arrête avec tes mensonges » de Philippe Besson aux éditions Julliard

4.388888888

72 notes

  • Date de parution :
  • Editeur : Julliard
  • EAN : 9782260029885
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Quand j'étais enfant, ma mère ne cessait de me répéter : « Arrête avec tes mensonges. » J'inventais si bien les histoires, paraît-il, qu'elle ne savait plus démêler le vrai du faux. J'ai fini par en faire un métier, je suis devenu romancier.
Aujourd'hui, voilà que j'obéis enfin à ma mère : je... Voir plus

Quand j'étais enfant, ma mère ne cessait de me répéter : « Arrête avec tes mensonges. » J'inventais si bien les histoires, paraît-il, qu'elle ne savait plus démêler le vrai du faux. J'ai fini par en faire un métier, je suis devenu romancier.
Aujourd'hui, voilà que j'obéis enfin à ma mère : je dis la vérité. Pour la première fois. Dans ce livre.
Autant prévenir d'emblée : pas de règlement de comptes, pas de violence, pas de névrose familiale.
Mais un amour, quand même.
Un amour immense et tenu secret.
Qui a fini par me rattraper.

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.25

    Après avoir été séduit par VIVRE VITE de monsieur Besson, je décide de me laisser tenter par les critiques positives de son dernier ouvrage.
    Il ne s'agit que de ma deuxième lecture de Philippe Besson et là je sens que ce livre est énorme dans l'édifice de sa bibliographie. Il semble « tout »...
    Voir plus

    Après avoir été séduit par VIVRE VITE de monsieur Besson, je décide de me laisser tenter par les critiques positives de son dernier ouvrage.
    Il ne s'agit que de ma deuxième lecture de Philippe Besson et là je sens que ce livre est énorme dans l'édifice de sa bibliographie. Il semble « tout » expliquer. Il évoque d'ailleurs très souvent différents ouvrages écrits précédemment, et donne une explication.
    Une belle vérité qui coule dans ces pages.
    Celle du grand amour.
    Tragique ?
    A la Besson.
    Thomas Andrieu, évoqué dés les premières lignes, avant même le premier chapitre, le fameux « amoureux » rappelle à chaque lecteur cet amour là, passé, présent ou à rêver, l'amour tel qu'on le définit dans la pureté du terme.
    Thomas Andrieu, résonne dans le coeur du lecteur comme cet être proche qui pourrait être notre voisin, notre collègue de boulot mais si douloureusement inaccessible.
    Le plus insensible risque d'être touché par cette histoire. Il n'y a pas de clichés car il y n'y a que ça.
    La province et l'ennui. L'homosexualité et la peur du rejet. L'amour lorsqu'il n'est pas possible.
    Et pourtant ça marche.
    Je referme le livre. Il m'a bouleversé.
    Une histoire d'amour.
    Une vie.
    Lisez le.

  • 0.2

    Philippe est écrivain. Alors qu’il répond aux questions d’une journaliste dans le hall d’un hôtel, un homme qui en sort capte toute son attention. IL le rattrape alors que cet homme est déjà sur le trottoir et cette rencontre va être le déclencheur d’une remontée de souvenirs de l’époque du...
    Voir plus

    Philippe est écrivain. Alors qu’il répond aux questions d’une journaliste dans le hall d’un hôtel, un homme qui en sort capte toute son attention. IL le rattrape alors que cet homme est déjà sur le trottoir et cette rencontre va être le déclencheur d’une remontée de souvenirs de l’époque du collège et lycée. Ce même homme quelques années plus tard va le retrouver pour lui permettre d’écrire sur ce moment de sa vie, moment très fort.
    Ce roman, outre d’être autobiographique, porte un éclairage sur l’homosexualité et notamment sur l’incapacité de certains à abuser leur orientation sexuelle par peur du regard de la famille, de l’environnement, quitte à choisir une vie de secret, de solitude et de souffrance.
    Ce roman, très facile à lire, devrait être conseillé à tous ceux qui ont encore des difficultés avec l’homosexualité.

  • 0.2

    Ce livre et un vrai moment de délicatesse et de sensibilité. Pour avoir déjà lu des romans de Philippe Besson, celui-ci éclaire sur l'ensemble de son oeuvre. L'auteur nous donne ici les clés pour comprendre ses précédents romans, en nous racontant l'histoire d'un amour impossible.
    Ce livre...
    Voir plus

    Ce livre et un vrai moment de délicatesse et de sensibilité. Pour avoir déjà lu des romans de Philippe Besson, celui-ci éclaire sur l'ensemble de son oeuvre. L'auteur nous donne ici les clés pour comprendre ses précédents romans, en nous racontant l'histoire d'un amour impossible.
    Ce livre raconte la découverte du sentiment amoureux dans ses moments difficiles : le manque, l'attente et la privation insupportable de l'autre. L'auteur nous emmène à Barbezieux, petite ville des Charentes où à 17 ans il rencontre Thomas, adolescent ténébreux qu'il observe timidement depuis le fond de la cour de son lycée.
    Philippe Besson a réussi à restituer la puissance d'une rencontre, de ses premiers émois, de l'attente, mais aussi la frustration de devoir dissimuler cette histoire. Les mots sont simples mais produisent une écriture bouleversante.
    La sincérité de l'auteur est très émouvante, ce livre est un coup de coeur pour cette saison.

  • 0.2

    Belle histoire d'amour entre deux hommes
    La première partie est un peu longue, mais le livre devient intéressant ensuite
    C 'est bien écrit et se lit très facilement
    l'auteur met bien en évidence les problèmes de l'homosexualité tout au long d'une vie

    Belle histoire d'amour entre deux hommes
    La première partie est un peu longue, mais le livre devient intéressant ensuite
    C 'est bien écrit et se lit très facilement
    l'auteur met bien en évidence les problèmes de l'homosexualité tout au long d'une vie

  • 0.25

    Philippe BESSON écrit admirablement, ce roman le confirme. On y trouve tout ce qui fait un bon roman. On y découvre d’abord une histoire d’amour, son histoire. Son écriture nous tient en haleine, jusqu’à la fin du roman.
    Il y a toute la psychologie des personnages qui paraît tellement juste, on...
    Voir plus

    Philippe BESSON écrit admirablement, ce roman le confirme. On y trouve tout ce qui fait un bon roman. On y découvre d’abord une histoire d’amour, son histoire. Son écriture nous tient en haleine, jusqu’à la fin du roman.
    Il y a toute la psychologie des personnages qui paraît tellement juste, on croit y retrouver des gens que l’on connaît
    - les jeunes de 17 ans en 1984 dans un lycée. L’auteur avec son jean et son pull jacquart bleu qui rêve d’un ailleurs loin de l’hiver de Barbezieux. Son avenir n’est pas encore dessiné car pour son père « faire des livres, ce ne serait pas un métier …ce n’est pas dans la vraie vie, c’est en dehors, à côté » ……
    - Les autres parents : le père de Thomas un taiseux « mélange de réserve et de fierté » qui entraîne la question : à savoir si «c’est la froideur des pères qui fait l’extrême sensibilité des fils » …….
    En fait se pose la question : qu’est qui fait que l’on est ce que l’on est, que l’on cherche toujours à s’accomplir sans y parvenir parfois, que trouver sa place dans la société est aussi difficile ? « je sais aussi ce qu’on doit quitter de soi pour ressembler à tout le monde »
    Et puis il y a tous les flash back qui nous replacent dans le contexte des années 80 : l’Ile de Ré sans son pont, Bordeaux avant son miroir d’eau quand les quartiers était tristes et glauques
    Voilà un roman comme je les aime, dense, avec une écriture limpide, un roman qu’on ne lâche plus dès les premiers pages, mais qui laisse un vide après la dernière.

  • 0.25

    Dans le genre émouvant, touchant et sensible ce texte m'a littéralement transportée. Je l'ai lu presque d'une traite et je me suis laissée guidée par le narrateur.
    Un conseil... Plongez !

    Dans le genre émouvant, touchant et sensible ce texte m'a littéralement transportée. Je l'ai lu presque d'une traite et je me suis laissée guidée par le narrateur.
    Un conseil... Plongez !

  • 0.2

    Arrête avec tes mensonges de Philippe Besson

    Philippe Besson écrit au scalpel, une vérité nue et crue. Il livre sans détours, sans concessions cette histoire, son histoire. Celle d'un amour puissant, un amour adolescent , son premier amour. Il est là cet amour, encore en lui, tellement...
    Voir plus

    Arrête avec tes mensonges de Philippe Besson

    Philippe Besson écrit au scalpel, une vérité nue et crue. Il livre sans détours, sans concessions cette histoire, son histoire. Celle d'un amour puissant, un amour adolescent , son premier amour. Il est là cet amour, encore en lui, tellement puissant que tout ressurgit en une seconde lors d'un rencontre fortuite plus de vingt ans plus tard en 2Philippe Besson écrit au scalpel, une vérité nue et crue. Il livre sans détours, sans concessions cette histoire, son histoire. Celle d'un amour puissant. Et nous voici plongés avec lui en 1984 dans sa vie d'adolescent qui connaît ses premiers émois.Et les souvenirs sont intacts, si nets, si précis qu'on les croirait d'hier, tant ils sont indélébiles.Imprimés pour toujours dans la mémoire, le cœur, la chair.
    Philippe tombe amoureux, éperdument, passionnément, comme on peut l'être à cet âge. Cet amour est fort, inespéré, mais douloureux, il doit être tenu secret, caché parce qu'homosexuel. Nous sommes en 1984, dans un petit lycée de province et Thomas se sent coupable. Il a honte. Lui qui vient d'un milieu paysan et catholique ne s'assume pas. C'est trop difficile pour lui.
    L'un destiné à étudié partira, l'autre attaché à la terre familiale restera.L'un partira, l'autre restera, c'est le titre que j'aurais choisi.Un envol et un renoncement.
    Philippe Besson écrit de manière simple mais bouleversante sur la difficulté à s'assumer en tant qu'homosexuel quand on est un jeune garçon ordinaire dans un milieu ordinaire. Il nous dit ce qu'on sait déjà , mais avec pour preuve son histoire, que nier son identité, c'est se condamner. Notre bonheur et notre vie même sont-ils déterminés par notre milieu, notre origine sociale ? Il nous dit que les chemins ne sont pas les mêmes pour tous.
    J'ai beaucoup aimé ce livre, sûrement mon préféré de Philippe Besson. J'ai aimé son style et sa construction en trois périodes. J'ai été très émue par la force simple du récit et par le destin de cette vie empêchée. Combien existe-t-il encore de Thomas Andrieu ?

  • 0.2

    Un roman tout en finesse comme sait si bien les écrire Philippe Besson. Un livre autobiographique qui livre ici l'intime,le récit de cette passion. A conseiller !

    Un roman tout en finesse comme sait si bien les écrire Philippe Besson. Un livre autobiographique qui livre ici l'intime,le récit de cette passion. A conseiller !

  • 0.15

    C'est la 1ère fois que je lis un livre de cet auteur.
    Il nous relate en 3 périodes chronologiques la découverte de son penchant pour les hommes, son 1er amour et les retrouvailles avec le fils de ce dernier plus tard.
    Le rythme est dense, et très clair à suivre.
    Il nous dit les choses comme...
    Voir plus

    C'est la 1ère fois que je lis un livre de cet auteur.
    Il nous relate en 3 périodes chronologiques la découverte de son penchant pour les hommes, son 1er amour et les retrouvailles avec le fils de ce dernier plus tard.
    Le rythme est dense, et très clair à suivre.
    Il nous dit les choses comme il les a vécu, comme il les ressent. C'est entrecoupé de ses ressentis,de ses émotions.
    C'est un récit d’autofiction remarquable, quasiment autobiographique que nous livre P Besson.
    La lecture est agréable mais par moments, j'ai décroché car le style ne m'a pas toujours convenu..

  • 0.25

    Ce livre est une magnifique ode à l’amour, l’amour adolescente, l’amour impossible, l’amour gay, l’amour tout court. Je suis encore toute chamboulée par l’écriture mordante et sans concession de Philippe Besson. C’est le premier livre que je lis de cet auteur et c’est un livre qui me touche...
    Voir plus

    Ce livre est une magnifique ode à l’amour, l’amour adolescente, l’amour impossible, l’amour gay, l’amour tout court. Je suis encore toute chamboulée par l’écriture mordante et sans concession de Philippe Besson. C’est le premier livre que je lis de cet auteur et c’est un livre qui me touche énormément. Est-ce parce que je suis moi aussi de la même époque née en 1966 et que toute la description de sa jeunesse, de son adolescence on fait écho en moi ou encore parce que l’homosexualité est un sujet sensible ? Tout ce que je sais c’est que ce livre est venu a moi presque par hasard, que j’ai bien failli passer à côté alors je suis très heureuse de vous en parler dans cette chronique qui ne sera certainement pas à sa hauteur mais dans laquelle je voudrais vous donner l’envie de le lire. L’histoire est auto biographique, pour une fois l’auteur va assumer de nous dire sa vérité, sa propre pensée parce que être romancier c’est pouvoir raconter toutes les fariboles que l’on veut mais dans « Arrêtes tes mensonges » c’est l’heure du bilan l’auteur se remémore son premier grand amour. Un amour jamais révélé, un amour caché et secret et c’est juste beau, ça prend aux tripes, ça remue et ça fait pleurer, c’est vivant, c’est émouvant et en plus c’est bien écrit. Vous savez cette question du fond et de la forme ici le mélange atteint la perfection. Le seul défaut c’est que c’est trop court, ça se lit trop vite à peine 4h en prenant des pauses pour mieux le savourer. Un livre, une vie, une époque, un retour sur image qui fait mal, qui fait du bien, qui nous fait nous interroger. Superbe.

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Les articles associés

Autres éditions

Arrête avec tes mensonges Philippe Besson JULLIARD

4.388888888

Voir toutes les éditions

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com