Wilfried N'Sonde

Wilfried N'Sonde

Né en 1968 à Brazzaville, Wilfried N’Sondé a fait des études de sciences politiques à Paris avant de partir vivre à Berlin où il est resté vingt-cinq ans. Il habite désormais à Paris. En 2016 il a enseigné la littérature à l'université de Berne en tant que professeur invité.
Musicien et auteur de...

Voir plus

Né en 1968 à Brazzaville, Wilfried N’Sondé a fait des études de sciences politiques à Paris avant de partir vivre à Berlin où il est resté vingt-cinq ans. Il habite désormais à Paris. En 2016 il a enseigné la littérature à l'université de Berne en tant que professeur invité.
Musicien et auteur de chansons, il se produit régulièrement en duo avec son frère Serge N'Sondé en France et en Allemagne. Écrivain, il publie son oeuvre aux éditions Actes Sud, et ses romans sont traduits aux États-Unis et en Italie.

Vidéos relatives à l'auteur

Articles en lien avec Wilfried N'Sonde (3)

Avis sur cet auteur (48)

  • add_box
    Couverture du livre « Aigre-doux » de Wilfried N'Sonde aux éditions Actes Sud Junior

    Claudia Charrier sur Aigre-doux de Wilfried N'Sonde

    « Il m'aura fallu la solitude, et la vaine attente dans le brouillard, pour comprendre et accepter l'idée que mon identité m'appartient. C'est à moi de la bâtir.
    Je la forge déjà, péniblement, jour après jour.»


    J'adore cette collection D'une seule voix, ce sont toujours des ouvrages...
    Voir plus

    « Il m'aura fallu la solitude, et la vaine attente dans le brouillard, pour comprendre et accepter l'idée que mon identité m'appartient. C'est à moi de la bâtir.
    Je la forge déjà, péniblement, jour après jour.»


    J'adore cette collection D'une seule voix, ce sont toujours des ouvrages forts et percutants.

    Dans ce roman court, il est question de racisme, de stigmatisation, de différence, de recherche d'identité.

    Un texte dense, saisissant, sur un jeune garçon qui doit sans cesse, se justifier de son identité, de sa présence, de sa place dans la société.

    Parce que sa couleur de peau est noire, la question "Tu viens d'où ? " lui devient insupportable.

    Une souffrance au quotidien car les mots blessent autant que les coups.

    Touchant, poignant et à la fois, lumineux, une lecture que je vous conseille de découvrir.

    La suite sur mon blog :
    https://leslecturesdeclaudia.blogspot.com/2019/11/aigre-doux.html

  • add_box
    Couverture du livre « Un océan, deux mers, trois continents » de Wilfried N'Sonde aux éditions Actes Sud

    NATH sur Un océan, deux mers, trois continents de Wilfried N'Sonde

    le voyage mouvementé de ce jeune ecclésiastique, qui croit à un monde tout rose et que la bonté est dans tous les hommes, seule cette amitié avec cette femme qui se cache sous les traits d'un jeune homme pour se protéger, lui permettront de surmonter les horreurs et persécutions faites aux...
    Voir plus

    le voyage mouvementé de ce jeune ecclésiastique, qui croit à un monde tout rose et que la bonté est dans tous les hommes, seule cette amitié avec cette femme qui se cache sous les traits d'un jeune homme pour se protéger, lui permettront de surmonter les horreurs et persécutions faites aux hommes par des hommes.
    autre volet de l'esclavage face à la grande naïveté de jeune prêtre noir. livre passionnant

  • add_box
    Couverture du livre « Fleur de béton » de Wilfried N'Sonde aux éditions Actes Sud

    Nicole Tribouilloy sur Fleur de béton de Wilfried N'Sonde

    Rosa Maria est une adolescente qui vit dans la Cité des 6000.
    Rosa aria a des parents siciliens venus travaillés en France il y a quelques décennies déjà.
    Rosa Maria subit le chômage de son père. Il a perdu toute estime de lui en n’étant plus capable d’assurer la subsistance de sa famille, il...
    Voir plus

    Rosa Maria est une adolescente qui vit dans la Cité des 6000.
    Rosa aria a des parents siciliens venus travaillés en France il y a quelques décennies déjà.
    Rosa Maria subit le chômage de son père. Il a perdu toute estime de lui en n’étant plus capable d’assurer la subsistance de sa famille, il se réfugie dans l’alcool.
    Rosa Maria croit en son avenir qu’elle voit émancipateur.
    Rosa Maria est secrètement amoureuse de Jason, le beau gosse frimeur du quartier.
    Rosa maria est une adolescente parmi d’autres dans cet univers aux codes intransigeants et aliénants.
    Et c’est l’incident entre jeunes et policiers, la machine à broyer va se mettre en marche.
    Wilfried N’Sondé dresse une série de portraits attachants, emblématiques de cette société qui laisse peu de place à ceux qui ne sont pas nés au bon endroit. Dans un style nerveux et tendre, avec des dialogues puissants dans leur simplicité formelle, il dénonce l’intolérance, l’incompréhension, les préjugés qui excluent.
    Un roman d’apprentissage sombre et sans pitié qui laisse malgré tout percer une lueur d’espoir. Une histoire vigoureuse et vivante.

  • add_box
    Couverture du livre « Un océan, deux mers, trois continents » de Wilfried N'Sonde aux éditions Actes Sud

    Nicole Tribouilloy sur Un océan, deux mers, trois continents de Wilfried N'Sonde

    Ce roman, c’est l’histoire d’un prêtre du royaume du Kongo, choisi par le roi pour être ambassadeur auprès du pape au Vatican, une révolution puisqu’à cette époque, le Noir n’était qu’un objet de commerce et de profit. C’est l’histoire d’un Candide à la foi profonde et naïve. C’est le drame de...
    Voir plus

    Ce roman, c’est l’histoire d’un prêtre du royaume du Kongo, choisi par le roi pour être ambassadeur auprès du pape au Vatican, une révolution puisqu’à cette époque, le Noir n’était qu’un objet de commerce et de profit. C’est l’histoire d’un Candide à la foi profonde et naïve. C’est le drame de l’intolérance, de la violence de l’être humain sur l’être humain.
    A partir d’une histoire vraie, Wilfried N’Sondé écrit une épopée pleine d’humanité, peuplée de personnages complexes hauts en couleur sans être caricaturaux. Il renvoie dos à dos l’appât du gain des commerçants et des états (la Traite), les intégrismes religieux (l’Inquisition) et les discriminations sexuelles contre les femmes, fléaux contre les droits humains.
    J’ai eu des difficultés à entrer dans l’histoire, à avoir de l’empathie pour ce prêtre car la narration à la première personne implique un discours sur la foi naïf et sans recul (les certitudes du jeune prêtre) Et puis peu à peu, nous sommes entrés en communication, lui et moi, et alors j’ai commencé un voyage long et éprouvant, éloigné de mon environnement, mais terriblement universel.
    Un roman puissant, instructif qui m’a bouleversée intellectuellement plus que sentimentalement, provoquant réflexion et désir d’en savoir plus sur cette période de l’histoire dont les conséquences occupent quotidiennement notre actualité.