Stephane Audeguy

Stephane Audeguy

Né en 1964, Stéphane Audeguy a publié en 2005 un premier roman, La Théorie des nuages (traduit dans plus de vingt langues), qui a été suivi de trois autres : Fils unique (2008) ; Nous autres (2009) et Rom@ (2011). Il enseigne l’histoire du cinéma et des arts dans les Hauts-de-Seine. 

... Voir plus

Né en 1964, Stéphane Audeguy a publié en 2005 un premier roman, La Théorie des nuages (traduit dans plus de vingt langues), qui a été suivi de trois autres : Fils unique (2008) ; Nous autres (2009) et Rom@ (2011). Il enseigne l’histoire du cinéma et des arts dans les Hauts-de-Seine. 

Articles (1)

Voir tous les articles

Avis (42)

  • Couverture du livre « Histoire du lion Personne » de Stephane Audeguy aux éditions Seuil

    Christine GAZO sur Histoire du lion Personne de Stephane Audeguy

    Ce livre m'a surprise par sa forme : un conte, une fable animalière , mais avec de nombreux éléments historiques, peu représentatif de ce que je lis habituellement. J'ai été d'emblée touchée par la poésie notamment présente au début du récit, cette fausse naïveté, ces magnifiques descriptions et...
    Voir plus

    Ce livre m'a surprise par sa forme : un conte, une fable animalière , mais avec de nombreux éléments historiques, peu représentatif de ce que je lis habituellement. J'ai été d'emblée touchée par la poésie notamment présente au début du récit, cette fausse naïveté, ces magnifiques descriptions et réflexions.

    Extraits :
    "Rien qu'une poignée d'êtres vit sa vie, sa seule vie ; rien qu'une vie mais toute entière,"

    "...la peur pousse la masse des hommes vers la religion ; il convient de se déprendre d'elle, parce qu'elle tue l'esprit. Il avait compris que cette sagesse lui suffirait, jusqu'à sa mort..."

    "...il s'abîma dans la contemplation des nuages qui défilaient au-dessus d'eux. Et ces signes intangibles et pourtant réels qu'aucune vie humaine n'épuiserait jamais la vastitude du monde lui fit venir les larmes aux yeux."

    A la suite du lion Personne et de son inséparable compagnon le chien Hercule, nous découvrons une période de l'Histoire, les moeurs d'une époque, nous voyageons sur deux continents (du Sénégal jusqu'à la France). La complicité (voire l'amitié) qui lie de manière indéfectible les deux animaux est touchante et est le vecteur principal d'humanité d'un récit souvent empreint de violence et de cruauté. Elle existe aussi avec quelques hommes (Yacine, Pelletan, Jean Dubois...) qui prodiguent soins et beaucoup plus à leurs amis à quatre pattes.
    La Révolution Française est en toile de fonds de la deuxième partie. Et le récit se montre tout aussi instructif que fantaisiste.
    Une belle découverte et un bon moment de lecture !

  • Couverture du livre « Histoire du lion Personne » de Stephane Audeguy aux éditions Seuil

    Virginie Vertigo sur Histoire du lion Personne de Stephane Audeguy

    La condition humaine vue par le prisme du lion, la condition animale par le prisme des humains. Voilà un peu comment on pourrait résumer en une phrase ce beau roman qui aborde finalement des thèmes très actuels. Une belle épopée romanesque mais un style un peu trop ampoulé qui finalement, selon...
    Voir plus

    La condition humaine vue par le prisme du lion, la condition animale par le prisme des humains. Voilà un peu comment on pourrait résumer en une phrase ce beau roman qui aborde finalement des thèmes très actuels. Une belle épopée romanesque mais un style un peu trop ampoulé qui finalement, selon moi, dessert un peu le récit. Ce roman reste cependant un bel hommage au monde animal et un révélateur de ce que l’humain a de meilleur et de pire.

  • Couverture du livre « Histoire du lion Personne » de Stephane Audeguy aux éditions Seuil

    Dominique Sudre sur Histoire du lion Personne de Stephane Audeguy

    Sénégal, 1786. Dans son village, Yacinne est protégé par un missionnaire qui a su détecter chez ce jeune homme de belles capacités intellectuelles et qui lui donne toute l’éducation qu’il est possible de recevoir au village. Il va l’envoyer à St Louis, pour parfaire cette éducation. En chemin,...
    Voir plus

    Sénégal, 1786. Dans son village, Yacinne est protégé par un missionnaire qui a su détecter chez ce jeune homme de belles capacités intellectuelles et qui lui donne toute l’éducation qu’il est possible de recevoir au village. Il va l’envoyer à St Louis, pour parfaire cette éducation. En chemin, Yacinne trouve un lionceau. Il l‘adopte et lui donne pour nom Kena, ce qui en langage de sa propre tribu signifie « personne ». Arrivé à Saint-Louis-du-Sénégal, le jeune Yacine se place sous la protection de Jean-Gabriel Pelletan de Camplong, le directeur de la Compagnie Royale du Sénégal. Ce dernier va adopter Kena, le lion Personne.
    Jean Gabriel est un homme droit dont les pensées vont à l’encontre de la morale de l’époque et de l’intérêt du commerce. Il bataille contre l’esclavagisme, refuse de prendre pour maitresse ces belles mulâtres, et a des goûts plus prononcés pour les hommes que pour le jeunes femmes, cela ne va pas lui rendre la vie facile. A la mort de Yacinne, le lion devient rapidement le compagnon de solitude de Pelletan.
    Grâce à ses contacts épistolaires avec Georges-Louis Leclerc Buffon, Pelletan décide de l’envoyer à la Ménagerie Royale de la cour de Louis XVI à Versailles. Hélas, nous sommes en mai 1788, en pleine période révolutionnaire. La mission sera compliquée et le chemin qui les mène de Saint-Louis du Sénégal jusqu’à Versailles un véritable parcours du combattant semé d’embuches.
    Personne aura une courte vie, à peine dix ans, protégé par ses différents maitres, et surtout par le chien Hercule qui l’accompagne dans son périple.
    J’ai apprécié découvrir cette aventure, l’écriture est étonnante et parfois ampoulée car ancrée dans son siècle est foisonnante d’images et de sentiments, d’idées et de interrogations . Et j’ai apprécié cette façon de personnifier le lion, Personne, de lui créer des souvenirs, des émotions, pendant cette période historiquement riche d’événements importants : la colonisation de l’Afrique et l’esclavagisme, la révolution française et la fin de la royauté. Cela donne une autre vision de tous ces événements, de cette grande période de bouleversement politiques, économiques et sociétaux majeurs dans notre histoire.

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com