Robert Galbraith

Robert Galbraith

Robert Galbraith est un nom de plume de la romancière britannique J.K. Rowling.

J.K. Rowling a choisi de publier sous ce nom les polars écrits à partir de 2013 et mettant en scène les enquêtes du détective Cormoran Strike : L'appel du coucou, Le ver à soie et La carrière du mal.

... Voir plus

Robert Galbraith est un nom de plume de la romancière britannique J.K. Rowling.

J.K. Rowling a choisi de publier sous ce nom les polars écrits à partir de 2013 et mettant en scène les enquêtes du détective Cormoran Strike : L'appel du coucou, Le ver à soie et La carrière du mal.

Articles en lien avec Robert Galbraith (1)

Avis sur cet auteur (53)

  • add_box
    Couverture du livre « Blanc mortel » de Robert Galbraith aux éditions Grasset Et Fasquelle

    Michel Giraud sur Blanc mortel de Robert Galbraith

    Deux prologues pour une seule enquête :
    - Billy, jeune homme psychiquement perturbé, contacte Cormoran Strike pour retrouver un enfant qui aurait été assassiné des années plus tôt.
    - Le ministre Chiswell sollicite le détective pour contrer des tentatives de chantage dont il est la...
    Voir plus

    Deux prologues pour une seule enquête :
    - Billy, jeune homme psychiquement perturbé, contacte Cormoran Strike pour retrouver un enfant qui aurait été assassiné des années plus tôt.
    - Le ministre Chiswell sollicite le détective pour contrer des tentatives de chantage dont il est la victime.
    Très vite, Cormoran et Robin, son associée, constatent que les deux affaires sont liées, sans pouvoir en identifier les origines. Puis le ministre meurt ; suicide ou meurtre ?

    Quatrième opus des enquêtes de Cormoran Strike et de son associée Robin Ellacot. L'intrique est compliquée à souhait : réminiscence des méfaits d'une jeunesse provinciale anglaise, jalousies, soif de pouvoir, besoin de justice ou de reconnaissance, etc. Tout y est ! On va donc de rebondissements en découvertes, puis en surprises... Un suspense bien entretenu !

    Les personnages ont pris de l'épaisseur (par rapport aux opus précédents) : jamais tout noirs ou tout blancs, avec leurs forces et leurs failles, parfois (hélas) tombant un peu dans le stéréotype. L'auteure nous les montre fardés de leurs préjugés sociétaux dans les premières pages, puis le fard se fissure pour laisser apparaître les vraies personnalités.

    L'écriture trouve dans ce tome une emphase que je n'avais pas notée dans les deux premiers, mais que le troisième laissait percevoir. Je n'ai pas lu tout Harry Potter (Robert Galbraith est un pseudo de J.K. Rowling), mais il me semble qu'il y a un montée en puissance du style assez similaire... On pourra y trouver des longueurs : près de sept cents pages, c'est beaucoup ! Mais cela se lit avec plaisir.

    Cerise sur le gâteau, Galbraith mélange avec brio deux genres ; le polar, avec les enquêtes du cabinet Strike, et la romance, puisque depuis le début on a compris que le détective était secrètement amoureux de son associée, la réciproque étant tout aussi vraie, mais que des tas de convenances sociétales les empêchent de se l'avouer... Quand vont-ils conclure ?

    Quatrième tome de la série, et de loin le meilleur !

  • add_box
    Couverture du livre « Blanc mortel » de Robert Galbraith aux éditions Grasset Et Fasquelle

    Cosmic Sam sur Blanc mortel de Robert Galbraith

    jour… »

    Cette série policière est une valeur sure à mes yeux et je n’ai pas été déçue par ce nouvel opus. J’ai, en effet, pris beaucoup de plaisir à retrouver les personnages attachants de Cormoran et Robin et à les voir évoluer dans cet imbroglio politique.

    Leur nouvelle enquête nous...
    Voir plus

    jour… »

    Cette série policière est une valeur sure à mes yeux et je n’ai pas été déçue par ce nouvel opus. J’ai, en effet, pris beaucoup de plaisir à retrouver les personnages attachants de Cormoran et Robin et à les voir évoluer dans cet imbroglio politique.

    Leur nouvelle enquête nous entraîne au coeur même du gouvernement et plus particulièrement au sein de la chambre des communes du Palais de Westminster.

    Cormoran et Robin vont devoir s’adapter et évoluer dans des cercles bien éloignés de leur zone de confort : de la haute bourgeoisie britannique aux communautés anarchistes, et ce afin d’espérer trouver des réponses aux nombreuses questions auxquelles ils devront faire face. Le tout dans une atmosphère londonienne exaltée par les préparatifs des Jeux Olympiques de 2012.

    Dans ce volume, Cormoran et Robin voient également évoluer leur vie personnelle et tous deux dévoilent de plus en plus leurs faiblesses :

    Cormoran a, non seulement, du mal à se remettre de son histoire passionnée avec la ténébreuse Charlotte, mais son corps fait également des siennes et sa jambe amputée ne manque pas une occasion pour lui rappeler son douloureux passé militaire ;
    Robin, quant à elle, est victime de stress post traumatique suite à sa malheureuse rencontre avec « l’éventreur » (tome 3).
    Ce n’est pas pour autant qu’ils seront ménagés par la plume de Robert Galbraith, qui – comme à son habitude – fait monter la pression crescendo tandis que les mystères s’accumulent autour de nos deux protagonistes.

    Ce quatrième tome m’a fait un peu moins frissonner que le précédent mais j’ai tout de même passé un très bon moment lecture. L’intrigue est un peu moins sombre (et moins chargée d’hémoglobine) que le deuxième et le troisième volume et on se rapproche davantage de l’ambiance du premier : « L’appel du coucou ». L’atmosphère very british m’a également fait penser à celle du célèbre détective de Sir Arthur Conan Doyle : Sherlock Holmes.

    En bref : Une suite entraînante qui reprend les codes du genre et nous fait découvrir les sombres petits secrets de la haute société britannique. Je recommande !

  • add_box
    Couverture du livre « Blanc mortel » de Robert Galbraith aux éditions Grasset Et Fasquelle

    L'atelier de Litote sur Blanc mortel de Robert Galbraith

    Voici le quatrième tome de la série des enquêtes de Cormoran Strike. En ce qui me concerne je découvre la série avec ce tome et je dois dire que j’ai été bluffée par ce pavé de presque 700 pages. Bien entendu il aurait été mieux de lire les livres précédents pour mieux apprécier les personnages...
    Voir plus

    Voici le quatrième tome de la série des enquêtes de Cormoran Strike. En ce qui me concerne je découvre la série avec ce tome et je dois dire que j’ai été bluffée par ce pavé de presque 700 pages. Bien entendu il aurait été mieux de lire les livres précédents pour mieux apprécier les personnages récurrents, mais cela ne pas gênée outre mesure dans la compréhension. Le roman commence en prologue par le mariage désastreux de Robin et Matthew là où le tome précédent semble s’être arrêté. Après cela on saute une période d’un an, alors que Londres se prépare à accueillir les JO, pour découvrir le personnage de Billy maniaque et perturbé mentalement, venu demander l’aide de Strike dans un meurtre dont il pense avoir été témoin plus jeune. C’est avec peu d’élément que Strike et Robin vont commencer leur enquête, du coup le démarrage est un peu lent. L’intrigue devient plus complexe avec des thèmes impliquant machinations politiques, chantage, solidarité des classes privilégiées et meurtre bien entendu. De nombreuses pièces de ce puzzle ne trouveront leur place qu’en toute fin ce qui nous donne une intrigue dense et intelligente. En parallèle nous en apprenons un peu plus sur la vie personnelle de nos deux enquêteurs qui ne manque pas d’être épique et chargée émotionnellement. Je me suis attachée à Strike et Robin. Les dialogues sont captivants, et nous entraînent toujours plus profondément dans l’intrigue. Une histoire de meurtre élaborée et parfaitement construite pour notre plus grand plaisir. Alors certes, c’est une longue lecture qui vous attend, mais j’ai aimé cela car j’étais à fond dans le roman. On trouve une vaste gamme de personnages construits avec profondeur, Robert Galbraith, alias J.K.Rowling fait un travail remarquable dans l’exploration de la nature des relations dans ce livre. Une fiction policière brillante et tout à fait divertissante qui a fonctionné pour moi. La fin du livre fait clairement allusion au début d’une nouvelle affaire, je répondrai présente pour la découvrir. Bonne lecture.
    http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2019/05/19/37324533.html

  • add_box
    Couverture du livre « Blanc mortel » de Robert Galbraith aux éditions Grasset Et Fasquelle

    Annie Boucher sur Blanc mortel de Robert Galbraith

    Êtes-vous prêts pour une nouvelle enquête avec Cormoran et Robin ? Alors c'est parti!
    Robin et Matthew se sont mariés et installés dans leur nouveau logis. Pourtant Robin est malheureuse car Matthew est exécrable et lui mène la vie dure. De son côté Cormoran entretient une liaison avec Lorelei...
    Voir plus

    Êtes-vous prêts pour une nouvelle enquête avec Cormoran et Robin ? Alors c'est parti!
    Robin et Matthew se sont mariés et installés dans leur nouveau logis. Pourtant Robin est malheureuse car Matthew est exécrable et lui mène la vie dure. De son côté Cormoran entretient une liaison avec Lorelei mais rien de folichon.
    Heureusement Billy Knight vient raconter une histoire vieille de vingt ans qui le hante toujours. Il aurait assisté à un meutre.
    De son côté Jasper Chiswell, ministre de la culture leur demande d'enquêter sur une sombre affaire de chantage et Robin va donc pénétrer au parlement incognito.
    Nos deux compères vont faire des étincelles et nous tenir en haleine tout au long de l'enquête : Génial !