Nathacha Appanah

Nathacha Appanah
Nathacha Appanah est née en 1973 à Mahébourg, sur la côte sud-est de l'île Maurice. Elle est encore adolescente et déjà tournée vers l'écriture lorsque le quotidien L'Express lui offre un prix littéraire et la possibilité de publier nouvelles et chroniques dans ses colonnes. Elle s'inscrit à la f... Voir plus
Nathacha Appanah est née en 1973 à Mahébourg, sur la côte sud-est de l'île Maurice. Elle est encore adolescente et déjà tournée vers l'écriture lorsque le quotidien L'Express lui offre un prix littéraire et la possibilité de publier nouvelles et chroniques dans ses colonnes. Elle s'inscrit à la faculté de lettres, s'oriente rapidement vers le journalisme et travaille pour le groupe de presse Le Mauricien. En 1998, l'opportunité d'une bourse la mène en France. Après plusieurs années de reportages pour la presse et la radio, elle travaille actuellement pour une ONG, à Paris. Entretemps elle a aussi publié trois romans chez Gallimard : Les Rochers de Poudre d'Or (Prix RFO 2003), Blue Bay Palace (2004, Grand prix littéraire des océans Indien et Pacifique 2005), La Noce d'Anna (2005, Prix grand public du salon du livre 2006).

Articles (3)

Voir tous les articles

Avis (60)

  • Couverture du livre « Tropique de la violence » de Nathacha Appanah aux éditions Gallimard

    Mumu Dans le Bocage sur Tropique de la violence de Nathacha Appanah

    Un coup de coeur pour ce récit à 5 voix. Un coup de coeur et un coup au coeur car il faut s'accrocher.
    Moïse le héros, né avec un oeil vert et un oeil noir, un djinn là-bas à Mayotte, territoire français de l'Océan Indien, que la mère confiera à Marie car il porte malheur mais aussi parce...
    Voir plus

    Un coup de coeur pour ce récit à 5 voix. Un coup de coeur et un coup au coeur car il faut s'accrocher.
    Moïse le héros, né avec un oeil vert et un oeil noir, un djinn là-bas à Mayotte, territoire français de l'Océan Indien, que la mère confiera à Marie car il porte malheur mais aussi parce qu'elle ne peut l'élever.
    Bruce, le caïd des jeunes livrés à eux-mêmes dans le bidonville où circulent drogues, violences etc....
    Stéphane travaillant dans une ONG qui tentera de comprendre Moïse et son terrible geste, Olivier le flic désabusé.
    Voilà les 5 protagonistes de ce roman dur mais vrai bâti sur les témoignages recueillis par Nathacha Appanah lors d'un séjour à Mayotte. On parle souvent de la violence en Métropole mais là-bas aussi liée le plus souvent à la misère, elle est présente mais on en parle peu alors qu'elle est quotidienne, qu'elle touche la jeunesse.
    Un style direct mais des phrases chocs mais empruntent malgré tout de beauté.
    J'ai beaucoup pensé au roman Petit Pays qui lui aussi parle de la violence des enfants dans un pays en guerre mais dans Tropique de la Violence la violence n'est pas due à la guerre, mais à un manque de moyen, aux afflux d'étrangers, à la drogue surtout chimique, et à l'éloignement de la Métropole qui se désintéresse totalement de ce qui se passe là-bas..... le roman débute par un geste d'amour, désespéré d'une mère et progresse au fil des pages vers une violence terrible encore plus terrible qu'elle se situe parmi la jeunesse, qui est normalement l'avenir d'un pays.
    Ce roman a reçu le prix des Lycéens et le prix France Télévision et c'est très mérité.

  • Couverture du livre « Tropique de la violence » de Nathacha Appanah aux éditions Gallimard

    Marie Anne sur Tropique de la violence de Nathacha Appanah

    J'ai lu ce livre après avoir vu son auteure en parler à la télévision. Le sujet du livre (l'immigration comorienne et la situation des enfants des rues à Mayotte) m'a touchée, car il s'agit d'un drame qui se déroule dans un département français et dont on ne parle pas suffisamment. Par ailleurs,...
    Voir plus

    J'ai lu ce livre après avoir vu son auteure en parler à la télévision. Le sujet du livre (l'immigration comorienne et la situation des enfants des rues à Mayotte) m'a touchée, car il s'agit d'un drame qui se déroule dans un département français et dont on ne parle pas suffisamment. Par ailleurs, la délicatesse du style, qui contraste avec l'âpreté du récit, rend la lecture particulièrement fluide. On a beau savoir qu'un dénouement malheureux est inéluctable, on espère toujours. J'ai été bouleversée.

  • Couverture du livre « En attendant demain » de Nathacha Appanah aux éditions Gallimard

    BERNARD DOMINIQUE sur En attendant demain de Nathacha Appanah

    un couple qui se découvre au milieu d'une soirée ....Fous d'amour l'un pour l'autre , ils s'installent aussitôt ensemble ,pour combler leur solitude face au monde ...Mais les moments de bonheur vont être très vite mis à mal ...un faux pas et tout s'écroule autour , leur monde si tendre disparaît...
    Voir plus

    un couple qui se découvre au milieu d'une soirée ....Fous d'amour l'un pour l'autre , ils s'installent aussitôt ensemble ,pour combler leur solitude face au monde ...Mais les moments de bonheur vont être très vite mis à mal ...un faux pas et tout s'écroule autour , leur monde si tendre disparaît et on ressent les tourments de leurs âmes , leur solitude respective , leurs désillusions ... On ne peut jamais présager de l'avenir et comment pourrions nous savoir que la compassion n'est pas une bonne chose

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !