Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Monica Sabolo

Monica Sabolo

Monica Sabolo est une journaliste et romancière française, née en 1971 à Milan. Elle a grandi à Genève (Suisse).

Elle a publié son premier roman Le Roman de Lili en 2000. Monica Sabolo a reçu le Prix de Flore en 2013 pour Tout cela n'a rien à voir avec moi.

 

Photo Francesca Mantovani © Éditio...

Voir plus

Monica Sabolo est une journaliste et romancière française, née en 1971 à Milan. Elle a grandi à Genève (Suisse).

Elle a publié son premier roman Le Roman de Lili en 2000. Monica Sabolo a reçu le Prix de Flore en 2013 pour Tout cela n'a rien à voir avec moi.

 

Photo Francesca Mantovani © Éditions Gallimard

Articles en lien avec Monica Sabolo (1)

Avis sur cet auteur (95)

  • add_box
    Couverture du livre « Summer » de Monica Sabolo aux éditions Lattes

    Kryan sur Summer de Monica Sabolo

    "Vingt-quatre ans et treize jours que je ne me souviens de rien, juste quelques flash, une explosion de blanc et de lumière, et puis, plus rien."

    Un lac.
    Chaleur.
    Suffocation.
    Étouffement.
    Images brillantes.
    Tout a changé cet été là.

    Prix des lecteurs sélection 2019 pour ce...
    Voir plus

    "Vingt-quatre ans et treize jours que je ne me souviens de rien, juste quelques flash, une explosion de blanc et de lumière, et puis, plus rien."

    Un lac.
    Chaleur.
    Suffocation.
    Étouffement.
    Images brillantes.
    Tout a changé cet été là.

    Prix des lecteurs sélection 2019 pour ce thriller spectral.

  • add_box
    Couverture du livre « Eden » de Monica Sabolo aux éditions Gallimard

    Lisa_D sur Eden de Monica Sabolo

    Sélection Prix des Lecteurs 2021

    Dans une réserve indienne coincée entre l’autoroute et une forêt menacée par l’exploitation des hommes… des gens disparaissent sans que cela semble inquiéter les autorités locales. Nita, une jeune adolescente vit là en rêvant d’ailleurs comme tous les jeunes...
    Voir plus

    Sélection Prix des Lecteurs 2021

    Dans une réserve indienne coincée entre l’autoroute et une forêt menacée par l’exploitation des hommes… des gens disparaissent sans que cela semble inquiéter les autorités locales. Nita, une jeune adolescente vit là en rêvant d’ailleurs comme tous les jeunes de son âge. Puis un jour Lucy, une jeune fille venue de la grande ville, disparaît à son tour…

    Avec Éden, je retrouve la plume envoûtante de Monica Sabolo et sa dimension mystique davantage accentuée que dans Summer. Si ce dernier se situait autour du lac Léman, Éden n’est pas géographiquement situé. La forêt est celle des contes de fées, effrayante, mystérieuse, protectrice, initiatique.
    Éden, c’est le paradis perdu, un monde en miroir inversé. On retrouve d’ailleurs l’image du lac, déjà présente dans Summer, « comme une porte d’entrée vers un autre monde dissimulé dans le nôtre ».

    Même si j’aurai souhaité que l’auteure enveloppe de plus de mystère l’identité des esprits de la forêt, à la la page 83 j’ai deviné de quoi il retournait, je me suis totalement laissée porter par le côté onirique de cette fable.
    Ce livre qui démarre comme un épisode de True Détective puis se transforme en un conte écolo-féministe est principalement un roman d’atmosphère. Il laissera à la lisière certains lecteurs qui pourront lui reprocher de privilégier la forme par rapport au fond !

  • add_box
    Couverture du livre « Eden » de Monica Sabolo aux éditions Gallimard

    Elobooks sur Eden de Monica Sabolo

    Dans la forêt d'une réserve indienne, se produisent des phénomènes étranges et inquiétants : agressions, disparitions... le danger rôde autour d'une bande d'adolescents. Provient-il des hommes ou des esprits ?

    D'une écriture puissante, Monica Sabolo parvient de façon remarquable à créer une...
    Voir plus

    Dans la forêt d'une réserve indienne, se produisent des phénomènes étranges et inquiétants : agressions, disparitions... le danger rôde autour d'une bande d'adolescents. Provient-il des hommes ou des esprits ?

    D'une écriture puissante, Monica Sabolo parvient de façon remarquable à créer une atmosphère oppressante et presque irréelle, où l'on a l'impression d'évoluer à tâtons, comme dans un rêve.

    Ce roman me laisse cependant une impression bizarre, car malgré la qualité d'écriture et l'ambiance envoûtante, je suis passée à côté, je me suis perdue dans cette histoire déroutante qui part dans tous les sens.

    Lu dans le cadre du prix des lecteurs du livre de poche 2021

  • add_box
    Couverture du livre « Eden » de Monica Sabolo aux éditions Gallimard

    Miss Marple sur Eden de Monica Sabolo

    De toute évidence, je ne suis pas une saboliste ! Je n'y arrive pas !
    Déjà « Summer » m'avait laissée de glace !
    « Eden », lui avait tout pour me plaire : un lieu magique, quelque part que l'on pouvait imaginer aux États Unis dans un endroit mixte : réserve indienne et ville de...
    Voir plus

    De toute évidence, je ne suis pas une saboliste ! Je n'y arrive pas !
    Déjà « Summer » m'avait laissée de glace !
    « Eden », lui avait tout pour me plaire : un lieu magique, quelque part que l'on pouvait imaginer aux États Unis dans un endroit mixte : réserve indienne et ville de blancs ;
    Chouette me suis je dit, des indiens, j'adore les indiens, leur culture millénaire, leurs rites et leur combat face aux américains : de chouette je n'ai vu que celle de Kishi, la copine de Tani, la narratrice ; il y avait aussi bien d'autres animaux totems, des personnages mâles fusant la testostérone, des femmes harcelées, des adolescentes à la recherche de sensations et Lucy, la jeune fille violée sans doute et laissée endormie, morte à l’intérieur .
    Je ne sais pas pourquoi, ou peut être si, je sais, je n’ai pas aimé cette ambiance qui mêlait rites indiens et adolescence perturbée ; vocabulaire très imagé, trop peut etre, images qui ne me menaient nulle part, ou du moins pas là où je pensais .
    Il m'est arrivé de me trouver agacée par cette recherche désarticulée de la vérité, d’ailleurs quelle vérité ?
    Tant pis, rien de grave, juste un rendez vous raté.