Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Minh Tran Huy

Minh Tran Huy

Née en 1979, Minh Tran Huy est une journaliste littéraire, éditrice et romancière d'origine vietnamienne.

Elle est l’auteur de "La Princesse et le pêcheur" (Actes Sud, 2007, rééd. Babel), récit d’une amitié amoureuse sur fond de mémoire du Vietnam, de "La double vie d’Anna Song" (Actes Sud, 2009...

Voir plus

Née en 1979, Minh Tran Huy est une journaliste littéraire, éditrice et romancière d'origine vietnamienne.

Elle est l’auteur de "La Princesse et le pêcheur" (Actes Sud, 2007, rééd. Babel), récit d’une amitié amoureuse sur fond de mémoire du Vietnam, de "La double vie d’Anna Song" (Actes Sud, 2009, rééd. J’ai Lu, Prix Pelléas et Prix Drouot 2010), histoire d'amour fou, de musique et d’imposture, d’un recueil de contes, "Le Lac né en une nuit et autres légendes du Vietnam" (Babel, 2008) et d’un album illustré, "Comment la mer devint salée" (Actes Sud junior).

 

Elle a publié en août 2014 "Voyageur malgré lui" (Flammarion), où l’itinéraire d’Albert Dadas, fugueur maladif et premier cas de « tourisme pathologique », permet à la narratrice, Line, de se remémorer son histoire familiale, celle de son père en particulier, placée sous le signe de l’exil et de l’errance. Le roman, sélectionné pour le Prix Interallié, a également figuré parmi les trois finalistes du Grand Prix de l’Académie française.

Vidéos relatives à l'auteur

  • La riposte de Minh Tran Huy aux Explorateurs

    Voyageur malgré lui (Flammarion) est le troisième roman de Minh Tran Huy. Plébiscité par les Explorateurs de la rentrée littéraire, il est dans le top 3 du palmarès. Découvrant l'étrange cas d'Albert Dadas, premier...

Articles en lien avec Minh Tran Huy (5)

Avis sur cet auteur (38)

  • add_box
    Couverture du livre « Les inconsolés » de Minh Tran Huy aux éditions Actes Sud

    Spitfire89 sur Les inconsolés de Minh Tran Huy

    Un portrait juste, cruel, éternel d'un fossé entre nantis et les autres, une réalité des classes qui reprends le dessus. Un début qui semble être un conte de fée, avec un prince charmant Louis, ce dernier rencontre Lise une étudiante réservé, assidue, modeste, tout est beau au départ mais cela...
    Voir plus

    Un portrait juste, cruel, éternel d'un fossé entre nantis et les autres, une réalité des classes qui reprends le dessus. Un début qui semble être un conte de fée, avec un prince charmant Louis, ce dernier rencontre Lise une étudiante réservé, assidue, modeste, tout est beau au départ mais cela change vite ensuite.
    C'est l'histoire d'un amour destructeur entre deux personnages que tout oppose, de fantômes et de vengeance, un conte de fées cruel, ligotant l'une à l'autre.
    C'est une lecture inquiétante mais surtout incandescente, l'exquise douleur des sombres amours mises en mots.

  • add_box
    Couverture du livre « Ton frère » de Minh Tran Huy aux éditions Nil

    charlene_bzh sur Ton frère de Minh Tran Huy

    Une très jolie plume pour un récit magnifique.

    Min Tran Huy écrit à son fils cadet Serge une longue lettre. Une lettre poétique et douce pour lui déclarer son amour. Elle lui parle de sa petite enfance, de l'histoire de ses grands parents, de son bonheur d'être mère. Mais dans cette lettre,...
    Voir plus

    Une très jolie plume pour un récit magnifique.

    Min Tran Huy écrit à son fils cadet Serge une longue lettre. Une lettre poétique et douce pour lui déclarer son amour. Elle lui parle de sa petite enfance, de l'histoire de ses grands parents, de son bonheur d'être mère. Mais dans cette lettre, il est aussi question de son frère aîné, Paul. En effet, Serge a un frère pas comme les autres. Paul est atteint d'autisme. Pour le moment Serge ne le sais pas, il est trop jeune pour voir cette différence. Man Tran Huy raconte à Serge leurs différences et ses espoirs. Elle lui raconte la vie difficile, ce que le handicap provoque et a provoquer dans la vie quotidienne.

    C'est un livre terriblement émouvant, sans pathos mais réaliste. Il y a beaucoup d'amour dans ce livre, énormément d'amour, mais il y a aussi la rage, la colère provoquées par les difficultés du quotidien.

    J'ai été très émue par cette lecture.

  • add_box
    Couverture du livre « Un enfant sans histoire » de Minh Tran Huy aux éditions Actes Sud

    PALLAS QUINT sur Un enfant sans histoire de Minh Tran Huy

    A travers ce livre, Minh Tran Huy raconte l’histoire d’un enfant, son fils Paul qui dit-elle « ne pourra jamais la lire ». Elle lui déclare son amour, un amour inconditionnel. Paul est autiste, à l’heure où nous lisons ce livre il a 9 ans et on le découvre dans la première partie de sa vie lors...
    Voir plus

    A travers ce livre, Minh Tran Huy raconte l’histoire d’un enfant, son fils Paul qui dit-elle « ne pourra jamais la lire ». Elle lui déclare son amour, un amour inconditionnel. Paul est autiste, à l’heure où nous lisons ce livre il a 9 ans et on le découvre dans la première partie de sa vie lors de la découverte par ses parents de sa « différence ». Au début, cette différence est perçue comme un trouble latent mais qu’on balaye d’un revers de main, puis l’annonce d’un TSA, Trouble du Spectre de l’Autisme vient tout faire basculer. Les parents de Paul naviguent entre espoir que cette différence ne s’estompe comme ce fut le cas pour certains enfants et l’abattement devant le peu de progrès de Paul pourtant pris en charge précocement. L’espoir aussi que cet handicap ne devienne une force comme ce fut le cas pour Temple Grandin, ingénieure américaine née elle aussi avec un trouble autistique dans les années 40. Cette dernière dont nous suivons en parallèle l’histoire a fait partie dans les années 2010 de la liste des personnes les plus influentes, mondialement reconnue pour ces travaux dans le domaine agricole. Un livre-témoignage fort qui on l’espère fera évoluer les mentalités et alertera les pouvoirs publics sur la nécessité d’une aide dans la prise en charge de ces enfants mais aussi et surtout une belle déclaration d’amour d’une mère à son fils.

  • add_box
    Couverture du livre « Un enfant sans histoire » de Minh Tran Huy aux éditions Actes Sud

    Breizhandbooks sur Un enfant sans histoire de Minh Tran Huy

    Le petit Paul hurle, ne dort pas et se raidit lorsqu’on le porte. À 2 ans, Paul court partout, se débat et ne parle pas. Lorsque le diagnostic d’autisme tombe, c’est la déflagration pour ses parents et le début d’un marathon perpétuel fait de rendez-vous médicaux et d’acronymes jusqu’alors...
    Voir plus

    Le petit Paul hurle, ne dort pas et se raidit lorsqu’on le porte. À 2 ans, Paul court partout, se débat et ne parle pas. Lorsque le diagnostic d’autisme tombe, c’est la déflagration pour ses parents et le début d’un marathon perpétuel fait de rendez-vous médicaux et d’acronymes jusqu’alors inconnus (TSA, MDPH, ABA, ABC, CRAIF…), de fatigue incommensurable et de tension constante.

    Aux USA, à la fin des années 40, vient au monde une petite fille, Temple Grandin, atteinte du même trouble, maladie sans nom à l’époque, pour laquelle sa mère Eustacia va se battre et faire des choix judicieux et révolutionnaires à l’époque. À juste titre. Temple parle. Temple apprend. Temple dépasse toutes ses espérances.

    En conjuguant la vie de Paul avec celle de Temple Grandin, l’auteure montre que, bien que frappés du même trouble, deux enfants autistes peuvent connaître deux trajectoires fondamentalement différentes, voire opposées, que le prisme de l’autisme est un éventail de 180 degrés qui abat ses cartes au hasard, du moins semble-t-il.

    Pourquoi la vie de Paul reste bloquée à 18 mois lorsque Temple devient une célébrité, une sommité dans son domaine, érudite, activiste, modèle porté aux nues par les parents qui voit en elle l’espoir de comprendre enfin leur enfant ? De TEDx en film hollywoodien, de prof d’université à femme multi-primée, le parcours extraordinaire de Temple interroge. On l’invite, on veut la voir et l’entendre.

    Mais quid de ceux qui se situent de l’autre côté du spectre ? Ceux qui ne parviendront pas à ouvrir leur porte et resteront à jamais prisonnier malgré les multiples aides proposées par les équipes et les parents ? C’est la question qui taraude l’auteure. Qui se rappellera de tous ces êtres (350 000 en France) qui n’ont pas la même destinée ?

    Ce n'est ni « un témoignage », ni « un journal intime », ni « un conte », ni « enquête » ni « un essai ».

    Mais qu’est-ce alors?

    Une approche au plus près de la vie de Paul, une bataille constante et une formidable leçon de courage et de dignité.
    Ou comment exprimer l'indicible.

    C'est l'histoire de Paul, ce petit gars qui n'en lira pas, pas même la sienne.