Jussi Adler-Olsen

Jussi Adler-Olsen
Abonné aux premières places des listes de best-sellers dans le monde entier, le Danois Jussi Adler-Olsen a été lauréat du dernier Ripper Award (prix européen du polar), du Prix Boréales du polar nordique 2014 pour l'ensemble de la série du Département V, Grand prix polar des lectrices de Elle 201... Voir plus
Abonné aux premières places des listes de best-sellers dans le monde entier, le Danois Jussi Adler-Olsen a été lauréat du dernier Ripper Award (prix européen du polar), du Prix Boréales du polar nordique 2014 pour l'ensemble de la série du Département V, Grand prix polar des lectrices de Elle 2012 pour Miséricorde, prix « Laurier d'or » des libraires au Danemark et prix Clé de verre (meilleur polar scandinave) pour Délivrance. Promesse est le sixième tome de la série.

Avis sur cet auteur (145)

  • add_box
    Couverture du livre « Les enquêtes du département V T.8 ; victime 2117 » de Jussi Adler-Olsen aux éditions Albin Michel

    Mimosa sur Les enquêtes du département V T.8 ; victime 2117 de Jussi Adler-Olsen

    572 pages que vous avalez en apnée où Carl Morck n'a pas le premier rôle dans cette huitième,et hélas,paraît-il dernière enquête . Joan,journaliste espagnol,plutôt que de se suicider,va enquêter sur la mort de la victime 2117 sur une plage chypriote proche d'un camp de migrants.Il photographie à...
    Voir plus

    572 pages que vous avalez en apnée où Carl Morck n'a pas le premier rôle dans cette huitième,et hélas,paraît-il dernière enquête . Joan,journaliste espagnol,plutôt que de se suicider,va enquêter sur la mort de la victime 2117 sur une plage chypriote proche d'un camp de migrants.Il photographie à tout va cette femme non pas noyée mais assassinée.Elle est le lien entre tous les protagonistes de ce livre.Rose,lestée de quelques kilos en plus revient et apporte son aide à Assad qui reconnait cette femme .Déchiré,il retourne dans son passé,en Irak et explique!Poignant,horrifiant ,le lecteur dévore les pages tant il veut quand même lire le destin horrible d'Assad-Saîd et de sa famille.Gordon et Rose,eux,se penchent sur le cas d'Alexander,enfermé volontairement dans sa chambre qui veut atteindre le score 2117 à son jeu vidéo pour ...Vous le découvrirez en lisant cette enquête qui nous bouscule,nous interpelle:dans quelle inhumanité vivons-nous?!
    Traduite du danois avec excellence ;me suis peu attachée au style nerveux,précis tant ce volume m'a passionnée.

  • add_box
    Couverture du livre « Les enquêtes du département V T.8 ; victime 2117 » de Jussi Adler-Olsen aux éditions Albin Michel

    Veronique Donard sur Les enquêtes du département V T.8 ; victime 2117 de Jussi Adler-Olsen

    La suite des enquêtes du Département V prend une autre direction et nous amène à revenir sur le passé d'Assad .
    A cela s'ajoute une autre affaire, rondement mené par Gordon et Rose qui revient après deux longues années d'absence.
    Une photo va faire le lien entre les deux histoires, celle de la...
    Voir plus

    La suite des enquêtes du Département V prend une autre direction et nous amène à revenir sur le passé d'Assad .
    A cela s'ajoute une autre affaire, rondement mené par Gordon et Rose qui revient après deux longues années d'absence.
    Une photo va faire le lien entre les deux histoires, celle de la victime 2117, la 2117 personne qui aura péri en tentant de rejoindre l'Europe.
    Un journaliste espagnol va jouer un rôle important, passage par l'Allemagne également.

    Cela donne un autre fond à cette série et une ambiance différente d'une classique affaire de meurtre.

  • add_box
    Couverture du livre « Les enquêtes du département V T.7 ; selfies » de Jussi Adler-Olsen aux éditions Albin Michel

    Anita Millot sur Les enquêtes du département V T.7 ; selfies de Jussi Adler-Olsen

    Je ne connaissais pas encore cet auteur danois. Je viens de le découvrir avec félicité et je compte bien lire les différents opus de la série !
    Police de Copenhague, Département V. Une équipe de flics dont l’avenir professionnel est fortement menacé, faute de résultats probants. Au coeur de ce...
    Voir plus

    Je ne connaissais pas encore cet auteur danois. Je viens de le découvrir avec félicité et je compte bien lire les différents opus de la série !
    Police de Copenhague, Département V. Une équipe de flics dont l’avenir professionnel est fortement menacé, faute de résultats probants. Au coeur de ce groupe plutôt uni, il y a la fragile Rose dont la santé mentale est au plus bas. Elle se débat depuis un bon moment déjà avec ses démons et lutte contre de profondes séquelles, conséquence d’une enfance douloureuse auprès d’un père malfaisant.
    Rose n’est pas la seule à avoir plongé dans une sorte de folie au cours de cette intrigue. Entre Anne-Line, conseillère aigrie du pôle emploi, Dorrit (alias Denise) dont la mère est une alcoolique et le grand-père un ancien nazi, Michelle une pauvre fille qui se prend pour Cendrillon et Jazmine l’éternelle assistée : le lecteur a de quoi faire !
    Lorsqu’un mystérieux criminel va commencer à assassiner des jeunes filles sans raison apparente, le département V aura - lui aussi - du “pain sur la planche” ! Il lui faudra sortir de ce singulier labyrinthe, avant de parvenir à élucider cette complexe enquête aux multiples facettes !
    J’ai pris beaucoup de plaisir, je me répète, à cette lecture et vous conseille vivement d’en faire autant : rien de tel qu’un bon thriller pour s’aérer les neurones !

  • add_box
    Couverture du livre « Les enquêtes du département V T.3 ; délivrance » de Jussi Adler-Olsen aux éditions Lgf

    CATHIE LOUVET sur Les enquêtes du département V T.3 ; délivrance de Jussi Adler-Olsen

    2002. Une lettre dans une bouteille échoue en Ecosse, près de l'archipel d'Orkney. Un expert pense qu'elle a été envoyée du Danemark. Mais la bouteille séjournera quelques années dans le bureau de l'inspecteur britannique avant d'échouer à Copenhague, au département V treize années plus tard....
    Voir plus

    2002. Une lettre dans une bouteille échoue en Ecosse, près de l'archipel d'Orkney. Un expert pense qu'elle a été envoyée du Danemark. Mais la bouteille séjournera quelques années dans le bureau de l'inspecteur britannique avant d'échouer à Copenhague, au département V treize années plus tard. Mais Carl est perplexe. Pourquoi s'intéresser à cette lettre ridicule, sans doute une plaisanterie de gamins désœuvrés.
    Alors que la capitale danoise est la proie d'incendies criminels sans que la police ne parvienne à arrêter les responsables, Assad fait le rapprochement avec une ancienne affaire: quatorze plus tôt, un incendie avec mort d'homme, vraisemblablement d'origine criminelle, leur avait donné du fil à retordre. Le cadavre était tellement carbonisé qu'aucun prélèvement n'avait été possible. Personne n'avait été porté disparu. Tous les cadavres trouvés sur les lieux des incendies portaient à l'auriculaire de la main gauche une curieuse trace. Que signifie cette trace? S'agirait-il d'un gang? D'un réseau de fraude à l'assurance? Dans ce cas, comment expliquer la présence de cadavres carbonisés au point de rendre toute identification impossible?
    Pendant ce temps, Carl parvient à reconstituer une partie du message contenu dans la lettre. Apparemment, son auteur lançait un appel au secours. Que s'était-il vraiment passé? Qui l'a écrite? Quand? Et pourquoi la jeter à la mer? Finalement, les membres du département V parviennent à identifier l'auteur du message qui semble avoir disparu de la surface de la terre sans refaire surface depuis ce jour de février 1996, treize ans plus tôt. Jusqu'au jour où....

    Bien que proposant une enquête passionnante, Délivrance est moins réussi que les deux précédents opus de la série. Les passages narrant des épisodes de la vie personnelle de Carl sont trop longs, nuisant à l'intérêt du lecteur pour le traitement des affaires en cours.
    Cela dit, il est captivant de voir comment le département V mène cette difficile et improbable enquête: les recherches, les interrogatoires, les impasses, la fébrilité qui s'empare du pisteur quand il sent qu'il s'approche de sa proie.
    Le +: la scène de course-poursuite pour suivre le trajet du train est d'un suspense échevelé.
    Au final, si l'on enlève la centaine de pages en trop, Délivrance est un roman captivant dans lequel nous retrouvons avec plaisir les protagonistes du département V aux prises avec des intégristes religieux débarqués d'un âge que l'on aurait pu croire à jamais révolu dans une société qui se veut toujours plus moderne et avant-gardiste.