Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

L'unité alphabet

Couverture du livre « L'unité alphabet » de Jussi Adler-Olsen aux éditions Albin Michel
Résumé:

L'Unité Alphabet est le service psychiatrique d'un hôpital militaire où, pendant la Seconde Guerre mondiale, les médecins allemands infligeaient d'atroces traitements à leurs cobayes, pour la plupart des officiers SS blessés sur le front de l'Est.
Bryan, pilote de la RAF, y a survécu sous une... Voir plus

L'Unité Alphabet est le service psychiatrique d'un hôpital militaire où, pendant la Seconde Guerre mondiale, les médecins allemands infligeaient d'atroces traitements à leurs cobayes, pour la plupart des officiers SS blessés sur le front de l'Est.
Bryan, pilote de la RAF, y a survécu sous une identité allemande en simulant la folie. Trente ans ont passé mais, chaque jour, il revit ce cauchemar et repense à James, son ami et copilote, qu'il a abandonné à l'Unité Alphabet et qu'il n'a jamais retrouvé. En 1972, à l'occasion des jeux Olympiques de Munich, Bryan décide de repartir sur ses traces. Sans imaginer que sa quête va réveiller les démons d'un passé plus présent que jamais.Le premier roman de Jussi Adler Olsen, l'auteur de la célèbre série du Département V, où éclatait déjà le talent de ce maître du thriller scandinave.

Donner votre avis

Avis (14)

  • Très bon roman qui nous plonge dans les lignes ennemies lors de la Seconde Guerre mondiale.



    Histoire : Bryan et James sont deux pilotes anglais, ils survolent l'Allemagne afin de cartographier le terrain quand ils se font tirer dessus. Une fois au sol, que faire ? Comment se sortir de ce...
    Voir plus

    Très bon roman qui nous plonge dans les lignes ennemies lors de la Seconde Guerre mondiale.



    Histoire : Bryan et James sont deux pilotes anglais, ils survolent l'Allemagne afin de cartographier le terrain quand ils se font tirer dessus. Une fois au sol, que faire ? Comment se sortir de ce bourbier ? Comment survivre ? Par chance ils trouvent un train, mais un train allemand, rempli d'Allemands, comment eux qui sont anglais, vont-ils faire pour passer inaperçus ? Une seule solution : prendre la place de deux Allemands et tenter de se dissimuler. Mais jusqu'à quel point ils vont devoir simuler ?

    Ce roman est en deux parties : la première relate toute la simulation dont James et Bryan ont dû utiliser pour s'en sortir. Sauf que simuler la folie n'est pas chose aisée surtout quand on leur donne des médicaments et autres électrochocs. La seconde partie est le retour de Bryan en Allemagne, dans un dernier espoir de retrouver James.

    J'aime beaucoup ce roman, car au-delà du contexte de la guerre, on a un aperçu de ce qu'il a pu se passer durant cette période et qui plus est, avec un regard au milieu des ennemis. Comment survivre quand on est un Anglais au milieu des officiers allemands ? Comment survivre quand les gens autours simulent aussi ? Comment survivre quand on ne comprend pas la langue. Le tout est finement mené, car on n'est pas dans le voyeurisme pur et dur, on n'a pas de réelles scènes de torture, tout est suggéré, mais suffisamment pour que l'on imagine l'enfer que l'on soit d'un côté ou de l'autre de la barrière. Le début de la seconde partie est un peu plus lent, mais au fil des pages, on retrouve une certaine torture et surtout le pouvoir que peut avoir une personne forte sur une personne plus faible.



    Personnage : Bryan et James sont les personnages principaux. Ils sont obligés d'usurper une identité allemande afin de survivre dans le train qui les mène à l'hôpital. Sauf que les identités prises, ne sont pas n'importe lesquelles : il s'agit d'officiers allemands hautement gradés. Peut-être à cause de cela, ils ont un traitement de faveur, mais à cause de cela, ils ont une mauvaise réputation. Je trouve que les deux personnages sont bien inscrits dans l'histoire, on les voit descendre au plus bas, remonter, garder espoir, on a les deux points de vue de ce qu'ils vivent, deux points de vue différents et riches.

    Autour d'eux, des malades comme eux : vrais malades ? faux malades ? Ça je vous laisse le découvrir.



    Plume : Il s'agit du premier roman de Jussi Adler Olsen (auteur des Enquêtes du Département V) et déjà ici, on sent la patte de l'auteur : mener un suspense, une tension jusqu'au bout, ne pas être simplement dans le voyeurisme mais une utilisation juste des mots qui nous fait imaginer le pire. J'ai lu la plupart des Enquêtes du Département V (qu'il faudrait que je relise à l'occasion) et je n'ai pas été déçue de ce premier roman : très belle plume, fluide et tout ce qu'il faut pour un maître du thriller.





    Bref, un très bon roman que je vous recommande de lire. Même si on n'est pas un adepte de la guerre ou même de la Seconde Guerre mondiale, on a ici un autre aspect de cet épisode et comme le dit l'auteur, cette histoire pourrait se dérouler durant n'importe quel conflit. Donc, à lire !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • On a qu'une hâte découvrir le pourquoi du comment !!! Avec un tel suspense on nous met en haleine du début jusqu'à la fin !

    On a qu'une hâte découvrir le pourquoi du comment !!! Avec un tel suspense on nous met en haleine du début jusqu'à la fin !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • A l’occasion d’une mission en territoire ennemi un pilote d’avion, Bryan, et son copilote, James, ne doivent leur survie qu’à leur débrouillardise et leur imagination.
    Nous voilà plongé dans l’enfer nazi mais dans un monde inhabituel. En effet c’est au sein d’un hôpital psychiatrique réservé...
    Voir plus

    A l’occasion d’une mission en territoire ennemi un pilote d’avion, Bryan, et son copilote, James, ne doivent leur survie qu’à leur débrouillardise et leur imagination.
    Nous voilà plongé dans l’enfer nazi mais dans un monde inhabituel. En effet c’est au sein d’un hôpital psychiatrique réservé aux abimés de la guerre que se déroule l’essentiel du récit. Les SS n’hésitaient pas à se servir de leur compatriote revenant du front comme cobaye.
    De traitements de chocs en brimades les deux acolytes vivent un enfer. Alors qu’en des années plus tard Bryan part à la recherche de James il ne s’attend vraiment pas à renouer avec un passé qu’il croyait enterré.
    Jussi Adler Olsen nous emmène dans son délire avec brio. Certes ce n’est qu’un roman, une fiction mais on se prend au jeu et on tremble avec les deux protagonistes.
    J’ai trouvé un peu longue la partie qui se déroule dans l’hôpital psychiatrique. En tout cas elle fait froid dans le dos et on trépigne d’impatience pour savoir ce qu’il va advenir de ses deux usurpateurs. On a ensuite des frissons et le cœur palpite lorsqu’il se met en quête de retrouver son partenaire. Comment va-t-il s’en sortir, et surtout pourquoi un tel mystère ?
    Jussy Adler Olsen change carrément de registre, rien à voir avec les enquêtes du département V. J’en ai apprécié la lecture.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • L'unité Alphabet de Jussi Adler Ossen
    Ce livre qui venait d'arriver à la bibliothèque de mon village avait tout pour attirer mon attention. Sa couverture avec cet uniforme allemand de la seconde guerre mondiale, sa quatrième page de couverture rappelant ce qu'est l'unité alphabet. Celle d'un...
    Voir plus

    L'unité Alphabet de Jussi Adler Ossen
    Ce livre qui venait d'arriver à la bibliothèque de mon village avait tout pour attirer mon attention. Sa couverture avec cet uniforme allemand de la seconde guerre mondiale, sa quatrième page de couverture rappelant ce qu'est l'unité alphabet. Celle d'un hôpital psychiatrique pendant la seconde guerre mondiale ou des médecins allemands infligeaient d'horribles traitements à des officiers SS blessés...
    Dans cet univers un pilote de la RAF, Bryan y a survécu sous une identité Allemande simulant la folie. Trente années ont passé et Bryan, repense à son ami copilote, James interné dans cet unité et qu'il a abandonné. En 1972 lors des jeux olympiques de Munich, Bryan décide de repartir sur les traces de son ami James. Le décor est planté est il est particulièrement attrayant. Comme l'on pouvait s'attendre ce thriller, se déroule sur ces deux époques.
    La première partie de ce livre relate l'aventure de ces deux amis, l'un pilote et l'autre copilote, qui en mission au dessus de l'Allemagne en 1944 ont leur avion abattu. Nous les suivons dans leur fuite en territoire hostile, traqués par des soldats Allemands et leurs chiens. Un train sanitaire semble être la porte de sortie de cette aventure palpitante. Il n'en sera rien. Ce train ramène des officiers SS , traumatisés, revenant du front de l'Est. Nos deux soldats britanniques décident alors de changer d'identité et de prendre la place d'officiers allemands pour ne pas être repérés par la Gestapo présente dans ce train. Ce qu'ils ignorent c'est que ce train les conduits tout droit vers l'enfer d'un hôpital militaire psychiatrique Allemand expérimental. Dans ce lieu baptisé unité Alphabet, à grand renfort de traitements de chocs à l'électricité, des médecins ont pour mission de remettre sur pieds ces officiers nazis pour qu'ils rejoignent les zones de combat. L'idéologie nazie ne concevant pas que ses officiers nazis puissent avoir des faiblesses. Dans cet univers médical !! Nous suivons pas à pas, les traitements infligés à ces soldats , mais aussi nous découvrons que des officiers allemands jouent la comédie de la folie pour ne pas rejoindre les combat, n'hésitant pas à tuer leurs congénères lorsque ceux-ci sont suspectés de mettre à mal leur couverture. Dans cet enfer ou l'auteur de ce roman, nous amène, l'angoisse permanente conduit à lire rapidement les chapitres pour connaître l'avenir de Bryan et James. L'on tremble à l'idée qu'ils soient découvert aussi bien par l'équipe médicale ayant le dossier médical de l'officier dont ils ont pris le nom et pas uniquement  et des simulateurs sur leur identité Anglaise. Tout au long de leur traitement qui les font sombrer dans un abrutissement , nous ne pouvons inéluctablement réprimer des frissons. Évoquer l'idée même d'une évasion semble être utopique. Pourtant après différentes péripéties, Bryan s'échappe seul de cet hôpital. On le suit pas à pas dans son évasion rocambolesque et mortelle. On le le retrouve en Angleterre, Bryan ayant toujours gardé le sentiment d'avoir abandonner James, alors qu'il s'était fait la promesse de ne jamais le laisser tomber.
    30 ans après, Bryan est un home d'affaire riche travaillant dans le domaine des médicaments à usage psychiatrique. Invité aux jeux Olympique de Munich, il part à la recherche de son ami James. Est-il toujours vivant après le bombardement de l'hôpital ? Sa quête le conduira bien au delà de ce qu'il aurait pu imaginer et nous avec lui. L'auteur nous projette dans une chasse éperdue en Allemagne.
    Mais, repartir sur la trace de son ami, va réveiller les démons d'un passé toujours présent. L'auteur ne nous ménagera pas dans la quête de Bryan à la recherche de son passé et de son ami James.
    Jusqu'au bout de ces 628 pages, Jussi Adler Ossen nous aura tenu en haleine, nous aura fait vibrer.
    Je ne connaissais absolument pas Jussi Adler-Ossen, et je suis particulièrement enthousiaste à vous inciter à lire ce livre, dont la genèse vous sera présentée ( à ne lire qu'à la fin de ce roman ) par l'auteur. Bien à vous.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • James et Bryan sont meilleurs amis et soldats britanniques lors de la seconde guerre mondiale. Au cours d'une mission au dessus de l'Allemagne leur avion est abattu. Ils se retrouvent donc piégés sur le territoire ennemi et n'ont d'autre solution que de tuer et remplacer des soldats allemands à...
    Voir plus

    James et Bryan sont meilleurs amis et soldats britanniques lors de la seconde guerre mondiale. Au cours d'une mission au dessus de l'Allemagne leur avion est abattu. Ils se retrouvent donc piégés sur le territoire ennemi et n'ont d'autre solution que de tuer et remplacer des soldats allemands à bord d'un train transportant des soldats mal en point et pas n'importe lesquels, il s'agit de soldats SS atteints de folie. Les deux anglophones vont devoir simuler la folie et subir les traitements imposés par les médecins allemands.
    Comment vont-ils s'en sortir? Quelles conséquences les électrochocs et autres traitements subis auront-ils sur leur santé?
    Un thriller glaçant qui commence dans un huis clos anxiogène qui ravira les fans de thriller et ceux férus de l'époque de la seconde guerre mondiale.
    J'ai pour ma part trouvé la première partie un peu longue mais ne regrette pas de ne pas avoir abandonné car la seconde partie, vraie recherche et traque à la fois, vaut le détour.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • « Une nuit comme celle-ci, chacun apprenait à prier. »

    Super roman de Adler Olsen dont la première partie se passe dans un hôpital psychiatrique militaire Allemand pendant la Seconde Guerre mondiale.

    En 2014 cet auteur Scandinave a reçu pour l'ensemble de sa très bonne série du...
    Voir plus

    « Une nuit comme celle-ci, chacun apprenait à prier. »

    Super roman de Adler Olsen dont la première partie se passe dans un hôpital psychiatrique militaire Allemand pendant la Seconde Guerre mondiale.

    En 2014 cet auteur Scandinave a reçu pour l'ensemble de sa très bonne série du Département V le Prix Boréales.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Quel suspense!
    Ce livre est construit en 2 parties, dans la première (fin 1943) nous suivons deux aviateurs britanniques amis d'enfance dont l'avion est abattu en Allemagne et qui, pour s'en sortir, prennent la place de deux hauts gradés nazis emmenés en convoi sanitaire vers un hôpital...
    Voir plus

    Quel suspense!
    Ce livre est construit en 2 parties, dans la première (fin 1943) nous suivons deux aviateurs britanniques amis d'enfance dont l'avion est abattu en Allemagne et qui, pour s'en sortir, prennent la place de deux hauts gradés nazis emmenés en convoi sanitaire vers un hôpital psychiatrique. Les deux simulateurs se rendent rapidement compte qu'ils sont également en danger à cet endroit. L'un des deux s'échappe sur la fin de la guerre, mais il ne peut emmener son ami, trop mal en point.
    Dans la deuxième partie (1972), nous retrouvons l'aviateur qui a su s'enfuir. Médecin, chercheur pharmaceutique, il a fait fortune. Mais on découvre rapidement qu'il n'a cessé de rechercher son ami et de souffrir d'avoir dû l'abandonner en Allemagne. Un élément déclencheur relance sa quête.

    Ce roman mêle histoire, psychologie, terreur et bien d'autres éléments qui en font un excellent thriller.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Je n’avais pas encore lu de livre de cet auteur et j’avoue que j’aurais mieux fait de m’en passer.
    Sujet pas très passionnant et un nombre de longueurs impressionnant.

    Je n’avais pas encore lu de livre de cet auteur et j’avoue que j’aurais mieux fait de m’en passer.
    Sujet pas très passionnant et un nombre de longueurs impressionnant.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.