Jussi Adler-Olsen

Jussi Adler-Olsen
Abonné aux premières places des listes de best-sellers dans le monde entier, le Danois Jussi Adler-Olsen a été lauréat du dernier Ripper Award (prix européen du polar), du Prix Boréales du polar nordique 2014 pour l'ensemble de la série du Département V, Grand prix polar des lectrices de Elle 201... Voir plus
Abonné aux premières places des listes de best-sellers dans le monde entier, le Danois Jussi Adler-Olsen a été lauréat du dernier Ripper Award (prix européen du polar), du Prix Boréales du polar nordique 2014 pour l'ensemble de la série du Département V, Grand prix polar des lectrices de Elle 2012 pour Miséricorde, prix « Laurier d'or » des libraires au Danemark et prix Clé de verre (meilleur polar scandinave) pour Délivrance. Promesse est le sixième tome de la série.

Avis (136)

  • add_box
    Couverture du livre « L'effet papillon » de Jussi Adler-Olsen aux éditions Lgf

    So fie sur L'effet papillon de Jussi Adler-Olsen

    C'est le premier roman de Jussi Adler-Olsen que je lis et j'adore ! Une équipe de 3 policiers au caractère bien trempé, ne manquant pas d'humour et d'humanité, diverses intrigues qui s' entrecroisent, une peinture sociale du Danemark. Il est vrai que c'est un peu trop manichéen mais ne boudons...
    Voir plus

    C'est le premier roman de Jussi Adler-Olsen que je lis et j'adore ! Une équipe de 3 policiers au caractère bien trempé, ne manquant pas d'humour et d'humanité, diverses intrigues qui s' entrecroisent, une peinture sociale du Danemark. Il est vrai que c'est un peu trop manichéen mais ne boudons pas notre plaisir, voici un bon polar à lire sous la couette par un temps pluvieux.

  • add_box
    Couverture du livre « Promesse » de Jussi Adler-Olsen aux éditions Albin Michel

    Michel Giraud sur Promesse de Jussi Adler-Olsen

    Ma critique sur Babelio : Incapable de terminer une enquête vieille de près de vingt ans, le policier Christian Habersaat se suicide. Se laissant forcer la main par son équipe du Département V, le commissaire Carl Mork reprend en main l'affaire : retrouver le responsable de la mort d'Alberte,...
    Voir plus

    Ma critique sur Babelio : Incapable de terminer une enquête vieille de près de vingt ans, le policier Christian Habersaat se suicide. Se laissant forcer la main par son équipe du Département V, le commissaire Carl Mork reprend en main l'affaire : retrouver le responsable de la mort d'Alberte, une jeune femme ; crime ou accident avec délit de fuite ? L'enquête conduira l'équipe dans le monde de l'ésotérisme et des sectes, pour déboucher sur un coup de théâtre et la mise en évidence de nombreux meurtres...

    Pour dire la vérité, ce sixième tome des enquêtes du département V m'a déçu.

    Autant j'ai apprécié le rythme de l'opus précédent, "L'effet papillon", que j'ai beaucoup aimé, autant j'ai trouvé que "Promesse" traînait en longueur : rythme trop lent, trop peu de rebondissements, sauf sur la fin, peu ou pas d'action. Même l'alternance des points de vue, entre celui des enquêteurs et celui de celle qui ferait une coupable idéale, ne convainc pas...

    On ne présente plus les protagonistes du département V et leurs extrêmes singularités. L'arrivée d'un quatrième membre, Gordon, tout aussi atypique, semble fragiliser leur crédibilité. Les prouesses d'Assad en deviennent un peu irréelles. On croit davantage dans les autres protagonistes de l'intrigue, tous plus ou moins tombés sous le charme de Frank/Atu, le gourou.

    Même l'écriture semble moins énergique, moins vivace, plus molle. Elle peine a donner du rythme à l'histoire, à épargner l'ennui.

    Dommage !

  • add_box
    Couverture du livre « Miséricorde » de Jussi Adler-Olsen aux éditions Lgf

    lireencore93420 sur Miséricorde de Jussi Adler-Olsen

    Carl est un policier un peu bourru, on lui propose un vieux local avec un étrange assistant-homme de ménage, selon l'heure, il inaugure un nouveau service, le département V qui devras s'occuper des affaires très spéciales.

    Ils commence par l'enquête non résolue de Merete Lyyngaard, une...
    Voir plus

    Carl est un policier un peu bourru, on lui propose un vieux local avec un étrange assistant-homme de ménage, selon l'heure, il inaugure un nouveau service, le département V qui devras s'occuper des affaires très spéciales.

    Ils commence par l'enquête non résolue de Merete Lyyngaard, une politicienne disparue, auprès d'un fleuve, ils cherchent dans la vie de cette brave citoyenne, qu'est lui aurais amener des foudres d'un meurtrier ?

    Ils tournent en rond pendant 525 pages pour nous donner une fin haletante.

    Vous avez sans doute compris, ce livre m'as pas plue, j'ai aimer les personnages, assez atypiques, l'histoire de l'enquête est pas trop mal, aussi la structure du récit, l'enquête, et la détention de Meete, en chapitres alterner
    Mais moi j'ai apprécier que quand on parlait de Meete, le reste m'as paru, très lent, ils tournent sans rien de trouver et a 100 pages de la fin, ils trouvent la solution, j'aurais voulu avoir un récit comme la fin.

    Bon ce fut une belle déception, je sais tout le monde aime cette saga, bah pas moi, suis peut être un extra-terrestre, un ovni -

    Merci a @jodyane ça m'as permis de sortir 7 livres de ma pal, et je vais faire des heureuses.

  • add_box
    Couverture du livre « L'unité alphabet » de Jussi Adler-Olsen aux éditions Albin Michel

    Elodie Noizet sur L'unité alphabet de Jussi Adler-Olsen

    Voici le premier roman de Jussi Adler Olsen et c'est un coup de coeur! Vous le connaissez tous pour sa série de livre sur le département V. Il a écrit un roman très dur mais passionnant. J'aime beaucoup tout ce qui a pour sujet la seconde Guerre Mondiale mais ce livre est bien plus. On y parle...
    Voir plus

    Voici le premier roman de Jussi Adler Olsen et c'est un coup de coeur! Vous le connaissez tous pour sa série de livre sur le département V. Il a écrit un roman très dur mais passionnant. J'aime beaucoup tout ce qui a pour sujet la seconde Guerre Mondiale mais ce livre est bien plus. On y parle de bien-sûr de la barbarie nazie mais aussi de maladie mentale, d'amitié, de culpabilité, de trahison. C'est un livre glaçant mais épatant! (...)

    http://auchapitre.canalblog.com/archives/2018/09/13/36690880.html

    Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !