Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Jean-Yves Le Naour

Jean-Yves Le Naour
Historien, né le 26 avril 1972 à Meaux, docteur en histoire, spécialiste de la Première Guerre mondiale et de l'entre-deuxguerres, professeur en classes préparatoires de sciences politiques à Aix-en-Provence. Il est Directeur de la collection l'histoire comme un roman chez Larousse depuis juin 2009. Voir plus
Historien, né le 26 avril 1972 à Meaux, docteur en histoire, spécialiste de la Première Guerre mondiale et de l'entre-deuxguerres, professeur en classes préparatoires de sciences politiques à Aix-en-Provence. Il est Directeur de la collection l'histoire comme un roman chez Larousse depuis juin 2009.

Avis sur cet auteur (7)

  • add_box
    Couverture du livre « L'affaire Markovic t.1 » de Jean-Yves Le Naour et Emmanuel Cassier aux éditions Bamboo

    bulle.noire sur L'affaire Markovic t.1 de Jean-Yves Le Naour - Emmanuel Cassier

    Un scandale qui mêle à la fois Alain Delon, De Gaulle, Pompidou, la mafia corse et autres barbouzes… C’est l’Affaire Markovic, une des plus sales affaires de la Vème République.

    Un panier de crabes dont tu as peut-être déjà entendu parler, qui mêle enquête criminelle et intrigues politiques,...
    Voir plus

    Un scandale qui mêle à la fois Alain Delon, De Gaulle, Pompidou, la mafia corse et autres barbouzes… C’est l’Affaire Markovic, une des plus sales affaires de la Vème République.

    Un panier de crabes dont tu as peut-être déjà entendu parler, qui mêle enquête criminelle et intrigues politiques, affaire de mœurs et renseignements généraux…. Une affaire qui n’a d’ailleurs pas été résolue et que Jean-Yves Le Naour aborde par le biais du documentaire au prix d’un gros travail de recherche (le dossier judiciaire contient 60.000 pièces…)

    Un type qui bosse pour Delon est retrouvé mort, certains y ont vu l’occasion d’écraser Pompidou. Des photos truquées de sa femme circulent, les rumeurs se répandent…

    Pas facile à suivre, beaucoup de protagonistes interviennent, cet album reste pourtant agréable à lire et on y voit plus clair dans le pourquoi du complot… Certaines scènes sont directement inspirées des archives de l’INA, c’est donc plutôt vivant et dynamique. Le dessin de Manu Cassier y est pour beaucoup !

    L’histoire contemporaine passe bien en BD, surtout lorsqu’il s’agit de raconter des affaires, des scandales où le mystère reste épais… Cet album permet quand même de mettre un peu de lumière sur une époque bien opaque.

  • add_box
    Couverture du livre « Les compagnons de la Libération ; l'ile de Sein » de Jean-Yves Le Naour et Brice Goepfert aux éditions Bamboo

    bulle.noire sur Les compagnons de la Libération ; l'ile de Sein de Jean-Yves Le Naour - Brice Goepfert

    Je découvre tardivement cette collection, dont c’est ici le 8ème volume, qui met en lumière ceux qui ont contribué de près ou de loin à la libération de la France en rejoignant la France libre et la Résistance. Ils sont
    1038 à avoir dit non en rejoignant l’ordre de la Libération crée par De...
    Voir plus

    Je découvre tardivement cette collection, dont c’est ici le 8ème volume, qui met en lumière ceux qui ont contribué de près ou de loin à la libération de la France en rejoignant la France libre et la Résistance. Ils sont
    1038 à avoir dit non en rejoignant l’ordre de la Libération crée par De Gaulle.

    Ce nouveau tome s’attarde sur l’île de Sein. En mai 40, les îliens voient l’occupant s’installer durablement sur le continent et se rapprocher des côtes. Le soir du 18 juin, les habitants se rassemblent pour écouter l’appel du Général De Gaulle, l’heure de faire un choix est arrivée. Entre le combat quotidien de la mer et celui pour la liberté, ils seront nombreux à choisir et à partir pour l’Angleterre.

    Un récit intéressant et joliment représenté par un dessin ligne claire élégant et soucieux des détails historiques.
    L’excellent cahier historique final vient apporter des informations précieuses et bienvenues ainsi que des images d’époque.

    Une belle mise en lumière que cet album et cette collection utile et nécessaire qui permet de mieux connaître les différents acteurs de la libération de la France.

  • add_box
    Couverture du livre « À babord, toute ! histoire de la gauche en BD » de Marko et Jean-Yves Le Naour aux éditions Dunod

    ManonXB sur À babord, toute ! histoire de la gauche en BD de Marko - Jean-Yves Le Naour

    Très instructif tout en restant agréable à lire !

    Très instructif tout en restant agréable à lire !

  • add_box
    Couverture du livre « Verdun t.1 ; avant l'orage » de Marko et Jean-Yves Le Naour et Holgado aux éditions Bamboo

    Les Ô grimoiriens sur Verdun t.1 ; avant l'orage de Marko - Jean-Yves Le Naour - Holgado

    Le tome 1 était dans ma PAL depuis plus d’une année maintenant. Je ne sais pas mais il ne m’attirait pas, je n’avais pas envie d’ouvrir cet album… Pas envie de lire cette BD car je pensais – naïvement, peut-être – que sur cette bataille mythique de la guerre 14-18, on avait « tout vu, tout lu,...
    Voir plus

    Le tome 1 était dans ma PAL depuis plus d’une année maintenant. Je ne sais pas mais il ne m’attirait pas, je n’avais pas envie d’ouvrir cet album… Pas envie de lire cette BD car je pensais – naïvement, peut-être – que sur cette bataille mythique de la guerre 14-18, on avait « tout vu, tout lu, tout fait ».

    Et dès les premières pages, la surprise est au rendez-vous ! En effet, ce n’est pas une BD qui se veut patriotique – chose qui m’exaspère ! – mais on est dans la vraie vérité : les auteurs n’hésitent pas à mettre en avant l’incompétence de certains personnages de l’état-major français, le courage de nos Poilus mais également le coup de pouce du destin par moment.

    J’ai aimé ces passages entre les salons feutrés des politiques et les tranchées humides et froides de Verdun. On s’attache aux personnages, on sent l’horreur de la bataille qui se déroule de février à décembre 1916, on s’énerve contre l’incapacité de prendre des décisions qui auraient évité la mort de nombreux Poilus… Un doux mélange qui donne un tome 1 réussi !

    Certes cet album n’est pas très novateur, il s’inscrit dans la continuité des publications autour du centenaire de la Grande Guerre mais quand même quand on aime l’histoire et les batailles comme moi, eh bien on ne peut que saluer le bon travail des auteurs !

    Cet album se veut aussi être un vecteur de la mémoire pour les générations suivantes, car oui, il ne faut pas oublier !