Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Interview d’Emmanuel Cassier pour "L’affaire Markovic" : De Gaulle, Delon, Pompidou... le scandale qui a fait vaciller la Ve République !

"La rumeur s’est propagée car certaines personnes y avaient intérêt"

Interview d’Emmanuel Cassier pour "L’affaire Markovic" : De Gaulle, Delon, Pompidou... le scandale qui a fait vaciller la Ve République !

Quelques mois à peine après Mai 68, alors qu’un De Gaulle vieillissant tient tant bien que mal les rênes du pouvoir, le corps de Stefan Markovic, repris de justice travaillant pour Alain Delon, est retrouvé assassiné dans une décharge. Ce qui ressemble à une sordide histoire criminelle se mue rapidement en complot destiné à empêcher Pompidou d’accéder un jour à la présidence…

De ce meurtre devenu scandale politico-médiatique, Jean-Yves Le Naour (scénario) et Emmanuel Cassier (dessin) ont tiré une BD absolument passionnante, L’affaire Markovic (éditions Bamboo, collection Grand Angle). Un récit qui nous plonge dans une époque méconnue, entre ambiance de fin de règne et de règlement de comptes, merveilleusement dépeinte par Manu Cassier. Merci à lui pour cet entretien, et rendez-vous au bas de l’article pour jouer tenter de remporter cette BD !

 

 Entretien avec Emmanuel Cassier, dessinateur de L'affaire Markovic

- Connaissiez-vous l’affaire Markovic avant de travailler sur cette BD ?

Très succinctement. J’avais écouté « Affaires sensibles » sur France Inter qui avait consacré une émission à l’affaire Markovic. Je suis trop jeune pour l’avoir connue donc je l’ai découverte par ce biais.

 

- Et qu’est-ce qui vous a convaincu de la dessiner et de la raconter ?

L’éditeur et le scénariste m’ont soumis le découpage et c’est cette lecture qui m’a convaincu. Les images et la mise en scène me venaient instantanément, j’ai tout de suite accroché à cette ambiance de polar. Ensuite, j’ai regardé plus attentivement, je me suis dit qu’il faudrait travailler les décors, les personnages existants : j’ai vu ça comme un challenge !

 

- On est dans une ambiance étrange, de « fin de règne », post-Mai 68. La toute fin du mandat de De Gaulle, qui n’a pas été si souvent traitée. Est-ce que le fait qu’elle soit moins abordée la rendait plus difficile à traiter, ou au contraire vous donnait davantage de marge ?

Juste avant les événements de l’affaire Markovic, il y a eu Mai 68 et l’éclairage sur cette période a été énorme. Ce qui s’est passé après – et même si l’affaire Markovic a défrayé la chronique – est moins passé à la postérité. Et effectivement, c’est la fin de règne de De Gaulle, même s’il y aura une continuité gaulliste avec Pompidou, malgré tout différente.

Ce que je cherche en racontant des histoires, c’est apprendre et découvrir. Si quelque chose me titille l’esprit, je suis preneur. Dans l’affaire Markovic, le crime est une chose, mais tout l’envers du décor qui a évolué en une sorte de complot politique m’intéressait presque encore davantage que le meurtre. L’enquête est évidemment trouble mais en plus, dans ces années-là, on ne parlait pas de certaines choses. Il y avait un Ministère de l’Information eta politique, c’était en conférence de presse, devant les caméras. En-dehors, il ne fallait surtout pas faire de vagues, tout devait être lisse et propre.

 

- Vous avez dû dessiner des personnalités extrêmement connues (De Gaulle, Delon, Pompidou…) mais aussi montrer une époque et des lieux. Comment travaille-t-on graphiquement sur tout cela ?

Les personnages, j’ai commencé par les dessiner de façon réaliste à partir de photos et de documents d’archives. J’ai essayé de les comprendre, en les dessinant comme je les voyais. Ensuite, plus ça allait, plus j’essayais de les styliser pour qu’ils deviennent des personnages de BD, sans pour autant tomber dans la caricature. En ce qui concerne l’immersion dans l’époque, il n’y a pas de secrets : j’ai regardé des films, des photos, il fallait que je m’imprègne de cette période. Au départ, j’imaginais, dans la lignée de mes albums précédents, un encrage crayon. Mais finalement, cela a été un encrage pinceau et encre de chine, donc une technique presque old-school. Au niveau des couleurs, j’ai essayé d’avoir une palette de couleurs un peu « passées », comme les films de l’époque en fait.

 

- On identifie presque plus facilement la couleur des images de cette époque, que du noir et blanc qui est plus compliqué à dater.

Exactement. Pendant 20 ou 30 ans, sur les films en noir et blanc, il y a eu un gros travail d’éclairage qui permettait éventuellement de les dater. Mais au niveau de la photo couleurs, quand ça a vraiment émergé, il y avait une gamme de colorimétrie dans les films français qui était très marquée. On les reconnait immédiatement.

 

« Imaginons cette affaire-là maintenant, à l’heure des réseaux sociaux...

Ce serait vertigineux ! »

 

- Le moins qu’on puisse dire, c’est que certains de vos personnages n’en ressortent pas grandis. Evidemment, on sait que Delon a eu certaines fréquentations douteuses, mais ce côté « voyou » est passé un peu au second plan au fil des ans et on redécouvre le personnage. Et puis si on parle de De Gaulle, on a l’impression de quelqu’un d’un peu dépassé et dont le comportement n’est pas exemplaire. Serait-il calculateur ?

Je crois que tout homme politique l’est dans une certaine mesure. Mais je pense que « dépassé » est effectivement le bon terme, comme pour Mai 68 où il n’a pas su gérer la crise, à vouloir faire tirer sur la foule, puis s’enfuir en hélicoptère…

Dans cette affaire, il aurait pu mettre le holà et cloisonner les choses, ce qui aurait été facile pour lui. Il lui suffisait de dire de façon ferme au Ministère de l’Information « tout ça, ça ne sort pas », et ce ne serait pas sorti. Il a vaguement évoqué le sujet avec Couve de Murville, le Premier ministre qui avait remplacé Pompidou mais non seulement il n’a pas été ferme, mais il n’a pas suivi l’affaire. Il ne s’est pas assuré que Couve de Murville en référerait bien à Le Theule, le ministre de l’Information de l’époque. Je ne sais pas si c’était un calcul…

 

- D’ailleurs vous ne l’explicitez pas dans la BD…

Que se passait-il dans la tête de De Gaulle à ce moment-là ? Il était vraiment en fin de carrière politique et il y avait une usure.

Dans la BD, il encourage Pompidou, lui dit « Ce sera vous le prochain », mais il n’est pas assez tranchant dans ses positions. Son calcul était de ne pas reconduire Pompidou pour éviter qu’il soit exposé au moment des élections en tant que Premier ministre. On l’a vu, cela empêche souvent celui-ci d’être élu ensuite. Mais De Gaulle n’a pas arbitré, il y avait Capitant {NDLR : Garde des Sceaux au moment de l’affaire] et Couve de Murville d’un côté, et Pompidou et Chirac de l’autre…

 

- On est d’ailleurs dans un environnement politique exclusivement masculin…

Ah ça… D’ailleurs, au début de la BD, on a une conférence de presse de Michèle Cotta, qui débute dans le journalisme et pose une question qui n’était pas prévue. Normalement, toutes les questions étaient lues et disséquées par De Gaulle et là, il a dit à l’oreille de son assistant « celle-là, vous ne me la mettez plus ! ». Même s’il a ensuite répondu…

C’est la seule femme avec un tant soit peu de pouvoir au départ et elle quasiment effacée. Est-ce parce que c’est est une jeune femme ou parce que sa question n’était pas prévue ? Il y a sans doute un peu des deux.

 

- Quand on (re)découvre l’affaire Markovic, on réalise à quel point elle est complexe tant dans sa partie réelle que dans sa partie « fantasmée ». Il y a un côté sordide (même si vous évitez judicieusement tout voyeurisme) mais aussi fascinant.

On voit le poids de la rumeur, l’emballement médiatique et on ne peut s’empêcher de se demander ce que cette affaire donnerait aujourd’hui, à l’heure des réseaux sociaux. Qu’en pensez-vous ?

On a vécu une énorme bascule. Dans l’affaire Markovic, la rumeur s’est propagée car certaines personnes y avaient intérêt et l’ont laissé se propager. Maintenant, c’est open bar. Les gens crieraient au scandale si on essaie de taire une information – de façon explicite, évidemment. Ce qui est sans commune mesure si on compare avec les journaux de l’époque, c’est l’emballement des réseaux sociaux. Imaginons cette affaire-là maintenant, avec d’une part un personnage au premier plan du pouvoir (ce qu’on a pu voir avec Dominique Strauss-Kahn par exemple) ainsi qu’une des plus grandes stars de cinéma du moment, ce serait vertigineux !

Les montages photo qui ont été faits, je ne les ai pas vus (le scénariste Jean-Yves Le Naour, oui), mais ce sont vraiment de gros fakes très flagrants ! Aujourd’hui, des logiciels permettraient des images bien plus crédibles. Des spécialistes peuvent toujours les décrypter mais si on veut absolument croire que des images fausses sont vraies…

A l’époque, ces fausses images ne sont pas sorties dans la presse, mais aujourd’hui, elles fuiteraient certainement. Et elles seraient difficilement décelables pour des non-techniciens de l’image ou de l’informatique. Avec un minimum de moyens et un minimum de compétences, on peut les créer. Déjà, les rumeurs orales sont pernicieuses et durent très longtemps, alors avec des images comme supports…

 

- Quels sont vos projets pour la suite ?

J’ai trois planches pour un album collectif sur Narbonne (éditions Petit à Petit, disponible). Et sinon, je tente d’écrire un scénario à moi, que je dessinerai ensuite.

 

- Un mot du sujet ?

Le début du XVIIIe siècle, avec une femme pirate. Il s’agit de montrer la condition de la femme à l’époque mais aussi la montée de la mondialisation, de ces échanges internationaux avec le tabac, le café… La main d’œuvre, ce sont soit des esclaves, soit des marins surexploités et brimés. Ce sont les prémices de l’industrialisation où tout s’est ensuite accéléré.

C’est la fin des grandes explorations, et le début de l’exploitation. Et pour moi, on est encore en plein dedans, avec cette question « Qu’est-ce qu’on va bien pouvoir exploiter demain pour pouvoir continuer à vivre comme aujourd’hui ? »

Propos recueillis par Nicolas Zwirn

 

On aime, on vous fait gagner L’affaire Markovic, de Jean-Yves Le Naour et Emmanuel Cassier

Tentez votre chance pour gagner des exemplaires de L’affaire Markovic, de Jean-Yves Le Naour et Emmanuel Cassier (éditions Bamboo, collection Grand Angle).

Pour participer, dites-nous ce qui, dans l'interview ci-dessus, vous donne envie de découvrir cette BD !

N’oubliez pas que pour participer et poster votre commentaire, vous devez être connecté avec votre profil, et l'avoir complété avec au moins vos 10 livres préférés et quelques avis sur vos lectures. Attention, pensez à vérifier que vos coordonnées (nom, prénom, adresse) sont bien inscrites dans votre profil.

Vous avez jusqu'au 23 juillet.

 

Bravo aux gagnants ! Vous recevrez votre BD dans les prochains jours :

Lire_est_une_aventure ; Cazoocazoo

 

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Interviews"

Commentaires (55)

  • danielle Cubertafon le 09/08/2023 à 21h26

    Un livre qui m intéressé beaucoup à l époque je m en souviens bien est suivi l affaire ,très intéressant, envie de le lire avec plaisir

    thumb_up J'aime
  • Lire_est_une_aventure le 24/07/2023 à 17h59

    Un scandale qui ébranle la République traité en BD , quel plaisir !
    Il me tarde de pouvoir le lire !

    thumb_up J'aime
  • Frisca le 24/07/2023 à 12h12

    Bonjour à tous
    J'ai très envie de redécouvrir cette affaire criminelle et politico-judiciaire qui s'est déroulée à la fin des années 1960.
    Mes excuses pour ce léger retard.
    Bonne semaine à tous

    thumb_up J'aime
  • Ninie le 22/07/2023 à 09h19

    Tout comme l auteur le dit dans son interview, moi aussi j’écoute affaires sensibles sur France Inter et tout comme lui je n avais jamais entendu parler de cette affaire, pour laquelle il indique que DE Gaulle était dépassé ! N ayant pas entendu ce reportage à la radio il serait formidable de découvrir cette histoire en BD.

    thumb_up J'aime
  • Isa Pouteau le 22/07/2023 à 08h25

    Bonjour Découvrir les dessous de cette affaire en BD me semble très intéressant. Je participe avec plaisir. Merci pour ce concours.

    thumb_up J'aime
  • Cazoocazoo le 21/07/2023 à 20h33

    Bonjour,
    le nom de Jean-Yves Le Naour suffit pour m'intéresser. J'ai bien aimé son ouvrage sur Gisèle Halimi.
    Merci pour le concours.

    thumb_up J'aime
  • Fanfan La Tulipe le 21/07/2023 à 20h14

    Je participe car j'adore découvrir la grande Histoire par la Bande dessinée! Merci pour ce concours!

    thumb_up J'aime
  • Dominique Sudre le 21/07/2023 à 18h23

    merci de nous faire découvrir cette BD ! je tente ma chance, une histoire dont j'ai pas mal entendu parler, mais que j'ai pas mal oubliée depuis, ça me remettrait les idées en place sur le sujet !
    bonnes vacances à tous

    thumb_up J'aime
  • MLC le 20/07/2023 à 15h45

    Je ne connais pas du tout cette affaire qui m'intrigue du coup! En BD, en plus, je suis bien tentée!

    thumb_up J'aime
  • Lhommais patricia le 20/07/2023 à 12h50

    Cet ouvrage est tentant car il est une immense partie de notre histoire. J'apprécie le fait que les couleurs soient adaptées à l'époque, que l'auteur se soit documenté et même si peu de femmes se trament dans cet ouvrage, il est question de la condition de la femme à l'époque...

    thumb_up J'aime
  • anne lise loubiere le 19/07/2023 à 10h30

    Bonjour je tente ma chance avec plaisir car cette période de l'histoire de France me fascine !

    thumb_up J'aime
  • LEON le 19/07/2023 à 09h01

    J'ai beaucoup d'intérêt pour les récits historiques, je tente ma chance.

    thumb_up J'aime
  • s.laby le 17/07/2023 à 10h33

    J'adore les récits historiques !

    thumb_up J'aime
  • Domi Mots le 15/07/2023 à 17h34

    Une BD sur un sujet aussi chaud et aussi débattu que l'affaire Markovic ! La mise en scène de personnages aussi emblématiques que De Gaulle, Pompidou, Alain Delon !
    L'histoire me passionne et elle me semble parfaitement servie par un graphisme type années 1970. J'ai regardé quelques planches sur internet.
    Je suis enthousiaste et vous remercie pour ce concours.

    thumb_up J'aime
  • Cellekili le 15/07/2023 à 15h51

    Cette enquête sur un scandale politico-médiatique semble passionnante. De plus, l'auteur a fait un remarquable travail de recherche sur l'époque post soixante -huit et j'ai bien envie de découvrir cet fait réel en BD

    thumb_up J'aime
  • Calimero29 le 15/07/2023 à 15h45

    Lorsque j'étais toute jeune, j'ai entendu mes parents et mes grands-parents parler de l'affaire Markovic sans vraiment comprendre de quoi il s'agissait. J'ai donc envie d'en savoir un peu plus, de me souvenir de cette période de ma vie et de découvrir les dessins d'Emmanuel Cassier.

    thumb_up J'aime
  • Leschroniquesdelyane le 15/07/2023 à 15h20

    Bonjour, cette affaire m'a toujours captivée par la dimension politique et la force de la rumeur. L'interview me montre que l'auteur s'est approché au plus près des informations, sans parti-pris. Je serais très heureuse de recevoir cette BD et de la chroniquer pour vous.

    thumb_up J'aime
  • pikanelle le 14/07/2023 à 17h01

    Merci ! BD et scandale politique : 2 ingrédients qui m'incitent à tenter ma chance :)

    thumb_up J'aime
  • MALF le 13/07/2023 à 19h05

    Je lis beaucoup d'ouvrages traitant de l'Histoire de France et je suis fan de BD. Voilà de quoi concilier les deux !

    thumb_up J'aime
  • Alonzo le 13/07/2023 à 18h14

    Bonjour.
    S'il vous plait, je souhaite participer.
    Merci.

    Un livre relatant un scandale ou une manipulation politique .

    thumb_up J'aime
  • BERGAMOTELOVEBOOK le 13/07/2023 à 10h46

    J'aimerais découvrir cette affaire que je ne connais pas et qui sous forme de BB est sans doute plus facile d'accès. Je salue le travail d'enquête des auteurs qui semblent nous proposer un véritable thriller au sein de la vraie Histoire. Cette BD souligne la problématique des coups bas en politique, du milieu très masculin (pas beaucoup de place pour les politiciennes à cette époque) et cela se passe en 68, date tellement historique pour la révolution du peuple.

    thumb_up J'aime
  • LOLOFRITE le 13/07/2023 à 10h35

    Je ne connaissais pas cette affaire du coup je désire connaître les dessous de xe scandale j adore les polars

    thumb_up J'aime
  • Natach34 le 13/07/2023 à 09h45

    Bonjour, et merci beaucoup pour cette belle découverte et ce concours Je ne connaissais pas du tout ce "scandale"et j'aimerais bien en apprendre plus sur cette histoire et sur ce qui s'est passé dans la tête de Pompidou

    thumb_up J'aime
  • Yaki le 13/07/2023 à 08h45

    Bonjour,
    Merci pour ce concours.
    Alors, comme le dessinateur, je ne connais pas du tout cette affaire et je ne connais pas trop cette période historique. J'aime bien la manière dont Emmanuel Cassier appréhende le sujet et j'ai envie de découvrir comment à partir de la documentation dont il s'est inspiré il a réussi à rendre réelle une époque qui commence à être lointaine... L'envers du décor, le complot, ça donne vraiment envie de s'y pencher ! Donc je tente ma chance !
    Bel été à tous.

    thumb_up J'aime
  • nane38 le 13/07/2023 à 08h26

    Bonjour, je vous remercie pour vos conseils lecture et ce concours.Je ne connais pas ce "scandale" politico-polar, et j'aimerai bien découvrir cette histoire.Belles lecture et bel été à tous.

    thumb_up J'aime
  • JOUANNEAU le 13/07/2023 à 07h20

    L'occasion de découvrir un morceau de notre Histoire

    thumb_up J'aime
  • B@loo le 12/07/2023 à 22h20

    N'ayant jamais entendu parler de cette histoire, ça m'intrigue fortement, j'aimerais maintenant en savoir plus.

    thumb_up J'aime
  • ELO81 le 12/07/2023 à 22h10

    N'étant pas une férue d'histoire et de politique , je ne connais pas cet épisode de vie politique. En revanche, je suis une passionnée de romans graphiques et de bandes dessinées !
    Cet article m'a donné envie de découvrir ce passage de notre histoire, par l'intrigue posée par le scénariste et par la projection de ce qu'il se passerait aujourd'hui.
    J'ai hâte de decouvrir ce fait par le biais de cet ouvrage.
    Merci pour ce concours

    thumb_up J'aime
  • Mizdema le 12/07/2023 à 22h01

    Anatomie d'un scandale.
    Autre époque, autre contexte, mêmes mécanismes (pour ne pas dire magouilles...) ?

    thumb_up J'aime
  • Matatoune le 12/07/2023 à 22h00

    Serais vraiment ravie de pouvoir lire et chroniquer ici et sur mon blog ce roman graphique pour le presenter à ma communauté.
    D’avance merci
    Bel été à l’équipe

    thumb_up J'aime
  • gilles tailliandier le 12/07/2023 à 21h44

    Je suis passionné d'histoire et notamment la période de la 3 ème et 4 ème république, je connaissais cet évènement mais j'aimerai en savoir plus. Par ailleurs j'ai adoré les BD "les secrets de la 3 ème république", si je pouvais le recevoir je serai très honoré
    merci, je tente ma chance

    thumb_up J'aime
  • armelle leroy le 12/07/2023 à 21h29

    L'occasion de découvrir un morceau de notre Histoire que je connais peu.
    Merci !

    thumb_up J'aime
  • Carole49 le 12/07/2023 à 21h23

    Bonjour, je tente ma chance ! Je ne connais pas cette affaire et ce qui m'a poussé à avoir envie de le lire est quand dans l'interview l'auteur avoue que les politiques se sont retrouvés dépassés par les évènements. L'époque mai 68 paraît daté d'il y a une éternité ! Beaucoup de changements sociétaux depuis !

    thumb_up J'aime
  • Sandrine1616 le 12/07/2023 à 21h10

    Tout donne envie dans ce roman graphique, un bout d'Histoire que je ne connais pas bien, des recherches sourcées et surtout une interview qui hyper intéressante (et le prochain projet scénaristique d'Emmanuel Cassier semble tout aussi chouette ! )

    thumb_up J'aime
  • yaouancq le 12/07/2023 à 20h40

    Bonjour,
    J'aimerais découvrir cet auteur et ce qu'il fait dire à ses personnages.

    thumb_up J'aime
  • jubier le 12/07/2023 à 20h38

    Bonjour , je participe au jeu pour lire cette Bd des dessous de la République que l on ne sait pas tout !!! merci ...

    thumb_up J'aime
  • Morin Margareta le 12/07/2023 à 20h38

    Je viens de finir l'Affaire Rambla ou le fantôme de Ranucci, de Agnès Grossmann, que je ne connaissais pas, et qui m'a passionnée. Alors j'aimerai découvrir cette nouvelle affaire d'autant plus qu'il s'agit de grandes personnalités.
    Merci pour cette nouvelle proposition. j'espère gagner ce nouveau roman

    thumb_up J'aime
  • Ganou89 le 12/07/2023 à 20h19

    Bonjour
    J'ai rencontré récemment Manu Cassier lors d'un atelier BD qu'il animait et j'ai ainsi découvert cette BD autour de l'affaire Markovic, très envie de la lire

    thumb_up J'aime
  • Kryan le 12/07/2023 à 20h17

    Bonsoir, je ne connaissais pas du tout cette affaire !
    Je suis extrêmement curieuse de la découvrir, en plus un format BD c'est encore mieux !
    Merci beaucoup pour ce concours !

    thumb_up J'aime
  • Fanny C. le 12/07/2023 à 20h02

    Cet ouvrage me tente parce que dans ma jeunesse j’ai entendu parler de l’affaire , affaire pleine de sous entendus à l’époque. J’aurais plaisir à revisiter cette époque.

    thumb_up J'aime
  • Gérard DESSAINT le 12/07/2023 à 20h01

    Bonjour

    Cette affaire défraya la chronique... en sourdine car le régime gaullo-pompidoliste admonestait toute vague. Le sulfureux delon et les ballets roses se mêlaient dans les chroniques judiciaro-policières mais la chape de plomb empêchait bien entendu de les péter (les plombs).
    Je suis donc intrigué par ce récit, qui plus est, réalisé en bande dessinée.

    thumb_up J'aime
  • Garance 29ac le 12/07/2023 à 19h53

    Un polar politique et historique ? TOUT pour me plaire !

    thumb_up J'aime
  • ThomNath le 12/07/2023 à 19h34

    Bonjour, je participe pour découvrir cette histoire et connaître quelques éléments supplémentaires de politique .. Merci

    thumb_up J'aime
  • Mimi9 le 12/07/2023 à 19h13

    Bonjour, je participe pour découvrir ce passage de l'histoire que je ne connais pas.

    thumb_up J'aime
  • Geneviève Munier le 12/07/2023 à 19h13

    Personnellement je ne lis pas de BD régulièrement, mais certaines m'intéressent. Et justement, cette affaire Markovic, je m'en souviens car Madame Pompidou était membre de la famille du supérieur de mon père... alors, forcément ! Et, cette BD, je serais très heureuse de la lire.

    thumb_up J'aime
  • DUPREZ le 12/07/2023 à 18h56

    Bonjour grand lecteur aussi de BD et surtout evoquant la 5e republique!! je me souviens un peu de ette affaire ou le nom d alain delon était cité!! cette bd va me rafraihir la memoire c est certain, alors merci d avance si la cahnce frappe a ma porte de bretagne, portez vous bien ou que vous sooyez cet été, cordialement keanvo frederic

    thumb_up J'aime
  • Amelielit le 12/07/2023 à 18h39

    Bonjour je participe avec plaisir pour découvrir cette période peu relayée par nos manuels d'histoire. Je suis curieuse de voir comment cela a été traité.

    thumb_up J'aime
  • Bleuchocolat le 12/07/2023 à 13h32

    Bonjour,
    Très curieuse de découvrir ce scandale politique que je ne connaissais pas. La BD peut être un moyen intéressant de pénétrer les rouages du pouvoir, un peu comme la série télé a pu le faire avec "Baron noir". Je participe avec plaisir !

    thumb_up J'aime
  • LivréeAElleMême le 12/07/2023 à 09h25

    L'histoire et politique française m'ont toujours beaucoup plus plu (chuuuut!). Les faits Réels titillent ma curiosité d'une puissance 1000 (oui, j'exagère un peu). La BD me plaît de plus en plus, et pourra être partagée où offert à mon petit neveu aussi qui reste au stade lecture avec images, curieux et fier d'être français. :)

    thumb_up J'aime
  • Annie Boucher le 12/07/2023 à 06h15

    Bien évidemment j'ai entendu parler de cette affaire mais c'est très loin. J'aimerais m'y replonger grâce à cette BD passionnante et pointue.

    thumb_up J'aime
  • Rose Chambon le 11/07/2023 à 22h17

    Je suis passionnée de lecture politique notamment tout ce qui est relatif à la période mitterandienne, je n'ai absolument aucune connaissance de cette affaire, et c'est ce qui la rend particulièrement attrayante et me permettrait sûrement d'élargir mes lectures à la période "Pompidou" qui m'a souvent interpellée par de nombreux aspects.

    thumb_up J'aime
  • Mariecol le 11/07/2023 à 20h49

    Je suis passionnée de bd et j’adore d’autant plus quand les BD racontent des faits réels j’aimerais beaucoup découvrir cette bd !

    thumb_up J'aime
  • ziggy le 11/07/2023 à 09h33

    Bonjour et merci pour ce nouveau jeu/ concours,
    Je postule donc afin de tenter de remporter cette BD d'’Emmanuel Cassier "L’affaire Markovic" .
    J'avoue qu'il ne me viendrait absolument pas à l'idée de lire un livre relatant un scandale ou une manipulation politique . D'où, le grand intérêt des BD qui permettent au plus grand nombre d'être informé de faits sérieux et historiques mais de façon légère et agréable !
    Je ne connais pas cette "Affaire Markovic" et votre interview me donne véritablement envie d'en connaître davantage.
    Bonne chance à toutes et à tous et bel été.

    thumb_up J'aime
  • Souris78 le 11/07/2023 à 09h07

    Bonjour, Grande lectrice, cet ouvrage me tenterait énormément de part son sujet ! Je tente donc ma chance !!

    thumb_up J'aime
  • Vous souhaitez réagir ? Identifiez-vous ou rejoignez la communauté de lecteurs.com

Où trouver « L'affaire Markovic » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux

Challenge des FabLabs Solidaires 2024

La Fondation Orange est engagée dans l’accompagnement des jeunes en insertion. Le thème de cette année : HandiSport...