Jacques Olivier Bosco

Jacques Olivier Bosco
Jacques-Olivier BOSCO est né en 1967 à Fontenay-aux-Roses. Il vit aujourd'hui à Nice avec sa petite famille, son chat gris et sa Vespa rouge. JOB pour les intimes, est un enfant de la Méditerranée. Le grand-père, un peu communiste, un peu journaliste, a quitté Palerme dans les années trente : on ... Voir plus
Jacques-Olivier BOSCO est né en 1967 à Fontenay-aux-Roses. Il vit aujourd'hui à Nice avec sa petite famille, son chat gris et sa Vespa rouge. JOB pour les intimes, est un enfant de la Méditerranée. Le grand-père, un peu communiste, un peu journaliste, a quitté Palerme dans les années trente : on dit qu'apprenti barbier, il aurait coupé, en le rasant, un mafioso local, d'où la fuite vers l'Algérie. Ça commençait fort chez les Bosco ! Les parents sont nés à Alger et le reste de la famille est niçois, bien qu'à moitié italien et un peu espagnol ! Allez comprendre ! De la banlieue sud à l'océan Indien, JOB a bourlingué un peu partout. Tour à tour plongeur, barman, restaurateur, scénariste, régisseur, il en profite pour observer la faune - ici le mot « faune » englobe aussi bien les gazelles que les félins, les hyènes et les vautours. Parallèlement il écrit, avec depuis toujours cette furieuse envie de coucher sur le papier des histoires noires destinées à vous rendre insomniaque ! Il rencontre un jour son idole, José Giovanni qui, après avoir lu ses premiers écrits, l'encourage à poursuivre et le conseille. En quelques romans, JOB a su imposer son style - vif, tranché, violent et à 200 à l'heure -, un style qui laisse tout le monde sur le carreau ! De là-haut, Giovanni veille sans doute au grain.

Avis (23)

  • add_box
    Couverture du livre « Brutale » de Jacques Olivier Bosco aux éditions Robert Laffont

    Topetopette sur Brutale de Jacques Olivier Bosco

    On ne peut pas dire que le titre de ce roman n'est pas accrocheur quand on aime l'action. Et j'aime l'action ! J'aime les romans dynamiques, les romans qui m'essoufflent … Mais, contre toute attente, je n'ai pas aimé celui-ci !
    
Pourquoi, puisque tout était réuni pour me plaire ? Eh bien,...
    Voir plus

    On ne peut pas dire que le titre de ce roman n'est pas accrocheur quand on aime l'action. Et j'aime l'action ! J'aime les romans dynamiques, les romans qui m'essoufflent … Mais, contre toute attente, je n'ai pas aimé celui-ci !
    
Pourquoi, puisque tout était réuni pour me plaire ? Eh bien, c'est simple. Je dé-tes-te la vulgarité et ce roman est une ode à la vulgarité. J'a-do-re la langue française qui se suffit à elle-même pour être belle. Et pourtant l'auteur l'a allègrement sali. Et puis, je me répète (comme dans beaucoup de mes critiques d'oeuvres françaises), je dé-tes-te les romans commerciaux. Et celui-ci en est purement un. Il suffit de s'arrêter sur les faits d'actualité (politique ou non) disséminés ici-et-là par l'auteur. J'aime les auteurs qui écrivent par passion de l'écriture et non par passion de reconnaissance … Désolé, monsieur Bosco, mais c'est ce que j'ai ressenti en lisant votre roman. Un grand besoin de reconnaissance ! L'oeuvre manque indéniablement d'âme.
    
Et ça se ressent sur les personnages. Aucun d'eux n'est attachant. En réalité, c'est désolant, mais il n'y a rien de plus à dire sur eux tant leur psychisme n'est que peu travaillé. En fait, on s'en fiche d'eux. Plusieurs fois, je me suis dit que je perdais mon temps avec ce roman et plusieurs fois, j'ai hésité à le refermer. Je ne l'ai pas fait, parce que je n'aime pas le faire (je ne l'ai fait qu'une fois) … Mais honnêtement, je n'aurais rien perdu à le faire.
    
Le scénario (parce que disons-nous la vérité, ce roman ressemble davantage à un scénario de mauvais polars français plutôt qu'à un roman) ne fonctionne pas. Les ficelles se devinent dès le départ. C'est peu subtil dans tous les sens du terme. Même les scènes d'actions n'ont remporté aucun succès, à mes yeux. Au contraire, j'avais hâte qu'elles se terminent et qu'on passe à l'enquête. Pourquoi ? Parce que je n'ai pas trouvé la description assez percutante. Il ne suffit pas d'indiquer que l'héroïne a envoyer un mec valdinguer grâce à une des prises de Krav Maga pour m'emporter. C'est du Chuck Norris, quoi ! Vous savez, Chuck Norris, rien ne l'arrête ! Peu crédible, de bout en bout … 

    L'auteur a voulu jouer sur le succès de « Dexter » pour créer son héroïne. le concept est sympa : un homme qui assouvi son besoin de violence sur des tueurs afin de rendre justice aux victimes. Sauf que (je devrais écrire ce mot en majuscule), Dexter tout le monde l'aime. Il est beau, il n'est pas égocentrique, il est gentil (sauf avec les méchants), il est au top ! J'ai aussi remarqué que dans sa façon d'habiller Lise, l'auteur a voulu lui donner un peu de Max (l'héroïne de Dark Angel). Et là aussi, ça aurait du marcher. SAUF que (je me le suis permis cette fois), Max est totalement différente de Lise. Max tout le monde l'aime. Max tout le monde s'identifie à elle. Toutes les femmes rêvent d'être Max. Parce qu'elle a les valeurs qui font qu'une femme est une femme. En gros, surfer sur la vague de certains succès ne garantie pas de faire soi-même un succès.

  • add_box
    Couverture du livre « Coupable » de Jacques Olivier Bosco aux éditions Robert Laffont

    Les livres de K79 sur Coupable de Jacques Olivier Bosco

    Le premier opus « Brutale » nous avait présenté Lise Larteguy, une inspectrice à l’esprit torturé, qui libérait sa rage dans des expéditions punitives, en parallèle de son métier. J’avais pris un plaisir certain à le lire, grâce à une cadence soutenue et aux scènes d’action sans concession. Je...
    Voir plus

    Le premier opus « Brutale » nous avait présenté Lise Larteguy, une inspectrice à l’esprit torturé, qui libérait sa rage dans des expéditions punitives, en parallèle de son métier. J’avais pris un plaisir certain à le lire, grâce à une cadence soutenue et aux scènes d’action sans concession. Je m’attendais tout logiquement à repartir pied au plancher avec cette nouvelle aventure.

    Comme Lise continue ses débordements de violence incontrôlés, elle doit répondre aux conséquences de ses actes. Prise dans l’étau de la justice, elle va voir réapparaître les fantômes de sa jeunesse. Le récit va alors se concentrer sur son passé. L’avancée de l’enquête en cours va permettre au lecteur de comprendre un peu mieux les racines du Mal qui la ronge.

    Alternant entre passé et présent, ce nouvel épisode reprend les ingrédients de la recette d’origine. On y retrouve toute la fraicheur et la fureur de notre lieutenante adorée. Le style littéraire est encore simple, facile d’accès et efficace. La playlist musicale est toujours à mon goût et rythme le récit dans les poursuites et les bastons.

    L’état d’esprit général a été conservé et je suis rentré dans ce deuxième volume, comme dans un lieu familier, sans être dépaysé. J’ai eu l’impression de retrouver des vieux amis. Cependant, passé l’effet de surprise du premier, j’ai trouvé cette aventure un peu plus conventionnelle. Certains passages m’ont paru un peu longs et pas forcément nécessaires. L’action est moins présente et en entrant dans la psychologie de Lise, on perd en spontanéité.

    Après des débuts la tête dans le guidon, Jacques-Olivier Bosco semble avoir voulu approfondir son personnage principal. Maintenant que cela est fait, j’espère qu’il retournera à l’action proprement dite et nous offrira une suite explosive. Cela étant dit, ce « Coupable » sera un parfait compagnon pour vos journées de vacances. Il vous apportera une bonne dose d’énergie sans prise de tête !

  • add_box
    Couverture du livre « Coupable » de Jacques Olivier Bosco aux éditions Robert Laffont

    Yves MABON sur Coupable de Jacques Olivier Bosco

    parrain a pu le tuer.

    Retour de la lieutenante Lise Lartéguy après ses aventures vitaminées de Brutale. Lise est toujours en proie à ses actes de violence qu'elle réserve la nuit et à des êtres malfaisants, violeurs, tabasseurs voire les deux en même temps. Des mecs qui n'ont pas eu à subir...
    Voir plus

    parrain a pu le tuer.

    Retour de la lieutenante Lise Lartéguy après ses aventures vitaminées de Brutale. Lise est toujours en proie à ses actes de violence qu'elle réserve la nuit et à des êtres malfaisants, violeurs, tabasseurs voire les deux en même temps. Des mecs qui n'ont pas eu à subir les foudres de la justice ou si peu et qui ont laissé des victimes traumatisées à vie, des mecs qui persistent dans leurs actes horribles. Mais Lise est aussi flique et une pugnace qui ne craint ni le danger ni les pires des voyous. Ce second tome des aventures de Lise Lartéguy est comme le premier, dynamique, extrêmement rapide, vif. Pas une seule seconde d'ennui. La violence est parfois difficile à soutenir, mais elle sert le récit et Jacques-Olivier Bosco (JOB) raconte comment Lise en est arrivée à ces crises et comment elle tente de les intégrer à sa vie. Coupable complète donc Brutale de fort jolie manière. Lise est une jeune femme très attachée à ses proches, ses deux collègues, Brigitte et Paupiette, à son amoureuse, Solveig. C'est dans ces relations qu'elle puise sa force de continuer.

    Outre un rythme effréné, JOB nous régale avec des intrigues qui se mêlent, certaines venues du passé de Lise, et il sème des indices qui nous mettent sur la voie ; jamais le plaisir de lecture ne s'émousse. Dans ce roman, il laisse une plus grande part à la personnalité de Lise rendant son polar moins tendu -encore que...- mais tout aussi passionnant.

    J'aime lire JOB parce que ses polars sont efficaces, énergiques, balayent tout sur leur passage, même les envies de dormir ou d'allumer le téléviseur, ce qui est bien, ça l'est un peu moins lorsque je dois préparer le repas du soir (euh, ce soir c'est coquillettes au beurre !). Je ne citerai pas d'extrait, tout simplement parce que je n'ai pas eu le temps d'en prélever un, ça va trop vite.

    Je ne sais pas si Lise reviendra, j'ai l'impression que cette série est un diptyque, que JOB n'a pas voulu prolonger les aventures de son héroïne. Si néanmoins, prend à Lise l'envie de revenir raconter ses enquêtes, nul doute que je les lirai avec attention.

  • add_box
    Couverture du livre « Coupable » de Jacques Olivier Bosco aux éditions Robert Laffont

    Hidès sur Coupable de Jacques Olivier Bosco

    https://hidesbouquine.blogspot.fr/2018/04/coupable-liz-larteguy-2-jacques-olivier.html

    Dans la veine de son prédécesseur, Coupable se révèle être un récit particulièrement musclé, implacable. On y retrouve Lise, un personnage atypique fascinant dont émane autant de noirceur que de fragilité...
    Voir plus

    https://hidesbouquine.blogspot.fr/2018/04/coupable-liz-larteguy-2-jacques-olivier.html

    Dans la veine de son prédécesseur, Coupable se révèle être un récit particulièrement musclé, implacable. On y retrouve Lise, un personnage atypique fascinant dont émane autant de noirceur que de fragilité entêtante !

    C’est incontestablement la force de ce roman, Lise Lartéguy. Elle fait de ce roman un polar obsédant ! J’avais adoré Brutale, Coupable donne l’impression d’être meilleur car il permet de mieux appréhender sa personnalité volcanique.


    Avec cette enquête troublante, Lise Lartéguy plonge dans des zones d’ombres marquantes, dont on ne ressort pas indemne. Une enquête très bien ficelé. Un page-turner implacable !


    Tu ne peux être que happé par cette histoire. Cette dernière, ainsi que Lise te prend aux tripes, te coupe le souffle tant c’est intense ! Tu ne peux être que séduit et charmé par la dualité que nous offre Jacques Olivier Bosco à travers notre lieutenante dont émane tant de fureur et de courage. C’est l’un des personnages les plus charismatiques sur la scène du polar tant elle est finalement profondément humaine…


    J’ai littéralement dévoré ce roman ! A nouveau, Jacques Olivier Bosco nous livre une histoire d’une puissance redoutable ! L’écriture est incisive, ne laissant aucun répit à son lecteur ! Coupable est une merveille de noirceur, diablement efficace et addictif ! Tout aussi intense et rythmé ! Jacques Olivier Bosco nous livre sans aucune fioriture une héroïne devenu incontournable !

Ils le suivent

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !