Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Gilles Del Pappas

Gilles Del Pappas
Né de père grec et de mère italienne, DEL PAPPAS est un vrai Marseillais. Pure huile d'olive ! Très tôt ses nombreux voyages lui donnent l'occasion de découvrir le monde et d'aiguiser sa curiosité pour ses contemporain(e)s. De son premier roman en 98 à son « Grand Prix Littéraire de Provence » i... Voir plus
Né de père grec et de mère italienne, DEL PAPPAS est un vrai Marseillais. Pure huile d'olive ! Très tôt ses nombreux voyages lui donnent l'occasion de découvrir le monde et d'aiguiser sa curiosité pour ses contemporain(e)s. De son premier roman en 98 à son « Grand Prix Littéraire de Provence » il a inventé un style qui lui colle à la peau, et qui le rapproche comme un frère d'armes, d'autres auteurs du bassin méditerrannéen «...tels Montalban, Markaris, Khadra ou Camilleri qui tous inventent une littérature policière sensuelle, où l'on mange et où l'on transpire dans la moiteur marine et les parfums lourds des villes écrasées de soleil...». Depuis plusieurs années, il passe de salons aux quatre coins de l'hexagone, aux conférences et résidences d'auteurs aux quatre coins de la planète (Tunis, Moscou, Naples, Varsovie...) pour rencontrer ses lecteurs. Parallèlement il enseigne la littérature noire à l'Université Euromed Marseille. Il est également depuis 3 ans, directeur littéraire au Festival du Polar Méditerranéen à Villeneuve lez Avignon. L'amour de la vie, l'amour des mots, l'amour des autres...

Avis sur cet auteur (4)

  • add_box
    Couverture du livre « Dernier tacle » de Emmanuel Petit et Gilles Del Pappas aux éditions Seuil

    Bill sur Dernier tacle de Emmanuel Petit - Gilles Del Pappas

    Un challenge de lecture qui comportait un item demandant un roman dans le milieu du sport m'a remis en mémoire ce livre, niché depuis fort longtemps dans l'une de mes liseuses.

    Un roman qui m'a étonnamment surprise par son écriture vive, son style très rapide avec une alternance de ton et de...
    Voir plus

    Un challenge de lecture qui comportait un item demandant un roman dans le milieu du sport m'a remis en mémoire ce livre, niché depuis fort longtemps dans l'une de mes liseuses.

    Un roman qui m'a étonnamment surprise par son écriture vive, son style très rapide avec une alternance de ton et de vocabulaire selon les personnages.

    Un roman choral donc, en trois voix éclairant peu à peu l'histoire des protagonistes.

    Une femme flic, commissaire de police au 36 en charge d'un dossier épineux impliquant la FIFA, dépêchée en urgence à Marseille où L'entraîneur de l'OM vient d'être retrouvé mort, émasculé sur l'un des terrains d'entraînement d la Commanderie.

    Jo, un jeune des quartiers, dont on suit l'évolution de son petit club jusqu'à l'élite. 

    L'ancien joueur, tombé dans l'alcool après un drame personnel ...

    Malgré quelques scènes devinées d'avance, je me suis laissée emporter par l'histoire et j'ai bien apprécié ce roman qui dévoile certains dessous des grands clubs :) 

    Une gentille découverte !

  • add_box
    Couverture du livre « Du sel plein les yeux » de Gilles Del Pappas aux éditions Jigal

    Sandrine Fernandez sur Du sel plein les yeux de Gilles Del Pappas

    Sixième tome des aventures de Constantin dit "Le Grec" photographe marseillais amoureux de la vie et de sa ville.
    Ce ne sont pas réellement des polars même si il y a toujours des méchants dont il faut déjouer les plans. Constantin est un personnage sympathique et attachant et on sent l'amour de...
    Voir plus

    Sixième tome des aventures de Constantin dit "Le Grec" photographe marseillais amoureux de la vie et de sa ville.
    Ce ne sont pas réellement des polars même si il y a toujours des méchants dont il faut déjouer les plans. Constantin est un personnage sympathique et attachant et on sent l'amour de l'auteur pour Marseille dans chaque description de la ville qui est plutôt perçue comme un grand village où tout le monde se connait.
    Bref, c'est un peu comme du Izzo pour le lieu et l'atmosphère et du Vazquez Montalban pour l'épicurisme et les recettes de cuisine mais...en moins bon.

  • add_box
    Couverture du livre « Le baiser du congre » de Gilles Del Pappas aux éditions Jigal

    André Utrago sur Le baiser du congre de Gilles Del Pappas

    Mon avis est mitigé : j'ai apprécié que l'action se déroule à Marseille et dans ses environs, et que l'auteur emploie le vocabulaire qui va avec. J'ai été déçu par le rythme un peu mou : l'action met un certain temps à démarrer, et quand on se croit lancer le rythme se casse à nouveau. Je suis...
    Voir plus

    Mon avis est mitigé : j'ai apprécié que l'action se déroule à Marseille et dans ses environs, et que l'auteur emploie le vocabulaire qui va avec. J'ai été déçu par le rythme un peu mou : l'action met un certain temps à démarrer, et quand on se croit lancer le rythme se casse à nouveau. Je suis également déçu par le suspens peu présent voir éventé.

  • add_box
    Couverture du livre « Du Soleil Dans La Tete » de Gilles Del Pappas aux éditions Hors Commerce

    Myriam Pelé Ariza sur Du Soleil Dans La Tete de Gilles Del Pappas

    de la fraîcheur, des souvenirs répartis pêle-mêle sans chronologie annoncée...un régal!

    de la fraîcheur, des souvenirs répartis pêle-mêle sans chronologie annoncée...un régal!