Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Fedor Mikhailovitch Dostoievski

Fedor Mikhailovitch Dostoievski
Fédor Mikhaïlovitch Dostoïevski est un écrivain russe, né à Moscou le 11 novembre 1821 et mort à Saint-Pétersbourg le 9 février 1881. Considéré comme l'un des plus grands romanciers russes, il a influencé de nombreux écrivains et philosophes.

Avis sur cet auteur (62)

  • add_box
    Couverture du livre « Le joueur » de Fedor Mikhailovitch Dostoievski aux éditions Actes Sud

    ngolo sur Le joueur de Fedor Mikhailovitch Dostoievski

    Sans doute que le génie qui animait Dostoïevski quand il dictait le Joueur à Anna Grigorievna Snitkina, est le même génie qui surgit en certains de nous en face d'une situation qui a tout d'un compte à rebours. Comme ce fut le cas de l'auteur avec son éditeur cynique, Stellovski : s'acquitter de...
    Voir plus

    Sans doute que le génie qui animait Dostoïevski quand il dictait le Joueur à Anna Grigorievna Snitkina, est le même génie qui surgit en certains de nous en face d'une situation qui a tout d'un compte à rebours. Comme ce fut le cas de l'auteur avec son éditeur cynique, Stellovski : s'acquitter de l'écriture d'un roman en moins de vingt-sept jours, sinon « libre à lui, Stellovski, d'éditer pendant 9 ans comme il le voudrait tout ce que j'écrirai sans avoir à me verser de gratification ». Quoique le génie de Dostoïevski ait quelques caractéristiques (ou caractères) d'un lutin — ses quolibets contre les sociétés européennes, notamment les juifs, les polonais et les français, qu'ils traitent des gens rompus à l'appât du gain.
    Cependant le Joueur demeure l'un des romans autobiographiques des plus concis avec plus de chapitres (17), et des paragraphes alléchants qui font de lui un leitmotiv littéraire.

  • add_box
    Couverture du livre « L'éternel mari » de Fedor Mikhailovitch Dostoievski aux éditions Actes Sud

    NADIA D'ANTONIO sur L'éternel mari de Fedor Mikhailovitch Dostoievski

    Un mari éternel ? Heueuh… C'est ce que nous propose l'écrivain russe Fiodor Dostoïevski avec « L'éternel mari »(Вечный муж), un ouvrage qu'il a écrit alors qu'il était à Dresde et qui a été publié en 1870 dans la revue « L'Aube ».

    Dans la description de l'éditeur, on peut lire : « Imaginez...
    Voir plus

    Un mari éternel ? Heueuh… C'est ce que nous propose l'écrivain russe Fiodor Dostoïevski avec « L'éternel mari »(Вечный муж), un ouvrage qu'il a écrit alors qu'il était à Dresde et qui a été publié en 1870 dans la revue « L'Aube ».

    Dans la description de l'éditeur, on peut lire : « Imaginez Don Juan plein de remords et hanté par un mari trompé. Accablé de soucis d'argent, n'ayant le goût à rien, Veltchaninov est poursuivi par un homme en deuil. Troussotzky a perdu sa femme. Toute faute, pour Dostoïevski, doit être expiée, le péché engendre la maladie et la folie. le vaudeville tourne au drame, car il y a une victime innocente, Lisa, une enfant. de qui est-elle ? L'éternel mari retrouvera une épouse, l'éternel amant sa vigueur et le jeu recommence. L'auteur rit de lui-même, se souvenant de son premier mariage. Ce roman tragique et comique révèle un autre Dostoïevski. Mais ses personnages sont toujours aussi grands d'être conscients de leur petitesse. »
    *****
    Ainsi, nous avons déjà une idée de l'histoire.

    Ayant déjà lu quelques ouvrages de cet écrivain, il y avait celui-ci qui attendait sa critique.

    Commençons par les personnages principaux :
    * Troussotzky (Pavel Pavlovitch Troussotzky, un personnage sournois),
    * Veltchaninov (ou Alexei Ivanovitch, un hypocondriaque),
    * Natalia Vassilievna,
    * Olympiade Semionovna,
    * Lisa...

    Un aperçu de l'histoire :
    Pavel Troussotsky se rend à Saint-Pétersbourg afin de faire le nécessaire pour obtenir une promotion. Cela fait trois mois qu'il est veuf, il est avec sa fille Lisa (environ huit ans). Il fait la rencontre de Veltchaninov (celui-ci a été l'amant de sa femme et il semblerait que la petite Lisa soit sa fille…) Mais il laisse supposer qu'elle serait, en fait, l'enfant « d'un soldat de passage » ???

    On voit des confrontations – de la jalousie – de nombreux dialogues avec de la psychologie – de l'amour et de la haine – de l'amitié - évidemment et heureusement, on y voit aussi les moeurs de la « Sainte Russie » …

    Je ne vais pas en raconter plus car cela été déjà fait longuement et je me limite donc. J'évite aussi de parler De Balzac ou de Freud comme l'ont fait certains et ce ne serait donc pas utile de rajouter une pierre à l'édifice.


    Roman assez court et qui, même si « L'éternel mari » de Dostoïevski, grand auteur russe classique, ne figure pas parmi l'une de ses plus grandes œuvres, c'est un récit plaisant et parfois amusant (dans l'ensemble).
    Mais à lire tout de même.

  • add_box
    Couverture du livre « Crime et châtiment » de Fedor Mikhailovitch Dostoievski aux éditions Lgf

    De Boysson Emmanuelle sur Crime et châtiment de Fedor Mikhailovitch Dostoievski

    Un vrai polar d'une richesse extraordinaire.

    Un vrai polar d'une richesse extraordinaire.

  • add_box
    Couverture du livre « Les frères Karamazov » de Fedor Mikhailovitch Dostoievski aux éditions Gallimard

    CHRISTOPHE ZWICK sur Les frères Karamazov de Fedor Mikhailovitch Dostoievski

    "sI Dieux n'existe pas alors tout est permis" Phrase provocatrice de ce livre magnifique et où s'exprime tout le génie de Dostoievski. Les trois frères aux caractères et aux destins si différents sont comme comme trois visions de la Russie.

    "sI Dieux n'existe pas alors tout est permis" Phrase provocatrice de ce livre magnifique et où s'exprime tout le génie de Dostoievski. Les trois frères aux caractères et aux destins si différents sont comme comme trois visions de la Russie.

Ils suivent Fedor Mikhailovitch Dostoievski

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !