Fedor Mikhailovitch Dostoievski

Fedor Mikhailovitch Dostoievski
Fédor Mikhaïlovitch Dostoïevski est un écrivain russe, né à Moscou le 11 novembre 1821 et mort à Saint-Pétersbourg le 9 février 1881. Considéré comme l'un des plus grands romanciers russes, il a influencé de nombreux écrivains et philosophes.

Avis (49)

  • Couverture du livre « L'IDIOT » de Fedor Mikhailovitch Dostoievski aux éditions Fedor DostoÏevski

    Maï Melander-Sobel sur L'IDIOT de Fedor Mikhailovitch Dostoievski

    Indispensable
    Très prenant
    Tragique

    Indispensable
    Très prenant
    Tragique

  • Couverture du livre « Les frères Karamazov » de Fedor Mikhailovitch Dostoievski aux éditions Gallimard

    Fabrice Schneider sur Les frères Karamazov de Fedor Mikhailovitch Dostoievski

    « Comment, vous n’avez pas encore lu Les Frères Karamazov? » m’interpella soudain ma professeur de philosophie de terminale, Mademoiselle Cazamian.
    C’est donc à elle que je dois cette lecture dont on ne sort pas indemne. Un grand livre, Un monument.

    « Comment, vous n’avez pas encore lu Les Frères Karamazov? » m’interpella soudain ma professeur de philosophie de terminale, Mademoiselle Cazamian.
    C’est donc à elle que je dois cette lecture dont on ne sort pas indemne. Un grand livre, Un monument.

  • Couverture du livre « L'IDIOT » de Fedor Mikhailovitch Dostoievski aux éditions Fedor DostoÏevski

    Mélissande Preguiça sur L'IDIOT de Fedor Mikhailovitch Dostoievski

    Une vraie plongée au coeur de la société (bourgeoise) russe du XIXe siècle, qui nous aide beaucoup d'ailleurs à comprendre la mentalité russe de l'époque.
    L'auteur y traite de vrais sujets sociologiques comme la peine de mort, les différences des classes et la place de la religion en opposant...
    Voir plus

    Une vraie plongée au coeur de la société (bourgeoise) russe du XIXe siècle, qui nous aide beaucoup d'ailleurs à comprendre la mentalité russe de l'époque.
    L'auteur y traite de vrais sujets sociologiques comme la peine de mort, les différences des classes et la place de la religion en opposant toujours différents points de vue, à travers la voix de ses personnages.
    Le personnage de l'Idiot semble vraiment comme un Ovni qui remue le monde dans lequel il vit.
    J'ai cependant trouvé dommage certaines ellipses qui font l'impasse sur la construction de la relation entre le Prince et certains personnages. Il est alors plus difficile de bien comprendre l'impact de ces relation sur les évènements qui suivent.

Voir tous les avis

Ils le suivent

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !