Les grands romans de Dostoïevski t.1 ; crime et châtiment ; l'idiot

Couverture du livre « Les grands romans de Dostoïevski t.1 ; crime et châtiment ; l'idiot » de Fedor Mihailovic Dostoevskij aux éditions Omnibus
  • Date de parution :
  • Editeur : Omnibus
  • EAN : 9782258076259
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Cette édition regroupe les deux premiers grands romans de Dostoïevski dans la traduction de Pierre Pascal, à qui l'on doit également les notes et l'appareil critique. Crime et Châtiment (1867) est le roman de la perdition et de la rédemption. Raskolnikov, ancien étudiant désargenté, assassine de... Voir plus

Cette édition regroupe les deux premiers grands romans de Dostoïevski dans la traduction de Pierre Pascal, à qui l'on doit également les notes et l'appareil critique. Crime et Châtiment (1867) est le roman de la perdition et de la rédemption. Raskolnikov, ancien étudiant désargenté, assassine de sang-froid une vieille usurière. Torturé par la culpabilité, il trouvera dans la confession l'apaisement de sa conscience. L'Idiot (1869) - Le prince Mychkine arrive à Saint-Pétersbourg où il se mêle à la haute société russe, décadente, cupide et hypocrite. Par sa bonté et sa naïveté, il parvient à illuminer et à transformer ceux qu'il fréquente. " L'idée essentielle du roman est de représenter un homme absolument excellent. Rien n'est plus difficile au monde ", a dit Dostoïevski de L'Idiot.

Donner votre avis

Articles (1)

  • La bibliothèque idéale de Fabrice Humbert
    Les choix de Fabrice Humbert

    Fabrice Humbert est professeur agrégé et écrivain. Il a remporté le Prix Orange du livre 2009 pour L’Origine de la Violence. Son dernier, Avant la chute (éd. Le Passage) est sorti en août 2012.

Avis (4)

  • J'ai découvert ce que le mot "Littérature" voulait dire. Dostoïevski manie des mots exigeants avec une habileté et une maîtrise parfaite qui procure une lecture extrêmement plaisante et j'ai senti rapidement que je touchais peut-être à un sommet de l'écriture.
    L'histoire nous fait vivre les...
    Voir plus

    J'ai découvert ce que le mot "Littérature" voulait dire. Dostoïevski manie des mots exigeants avec une habileté et une maîtrise parfaite qui procure une lecture extrêmement plaisante et j'ai senti rapidement que je touchais peut-être à un sommet de l'écriture.
    L'histoire nous fait vivre les différentes phases de l'esprit de Raskolnikov après son crime. Il passe par le mal-être, la médiocrité, la fuite puis la colère, l'orgueil presque la rédemption, mais jamais par la culpabilité. Se basant sur sa théorie des êtres exceptionnels, qui par leur destin, sont placés au dessus des lois, il gamberge et modifie son comportement tout au long du chemin qui le mène à son châtiment.
    Roman psychologique sur la nature humaine, "Crime et châtiment" se doit d'être lu pour la qualité de sa plume, mais le manque de péripéties et la lenteur des évènements, m'empêche de l'élever au rang de chef d'oeuvre.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Mon premier roman russe, un véritable coup de coeur. Nous suivons au fil des pages Raskolnikov, personnage bouleversant et nous plongeons avec lui dans les méandres de la société russe du 19e siècle. Un chef d'oeuvre à lire et à relire.

    Mon premier roman russe, un véritable coup de coeur. Nous suivons au fil des pages Raskolnikov, personnage bouleversant et nous plongeons avec lui dans les méandres de la société russe du 19e siècle. Un chef d'oeuvre à lire et à relire.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Une oeuvre magistrale dans laquelle Dostoïevsky dissèque pensées, sentiments, calculs, états d'âme et tourments de ses personnages, tous excessifs, bien entendu, avec une précision confondante. Les personnages, outranciers, fascinants sont des chef d'oeuvre de finesse psychologique : nul doute...
    Voir plus

    Une oeuvre magistrale dans laquelle Dostoïevsky dissèque pensées, sentiments, calculs, états d'âme et tourments de ses personnages, tous excessifs, bien entendu, avec une précision confondante. Les personnages, outranciers, fascinants sont des chef d'oeuvre de finesse psychologique : nul doute qu'ils ont de l'épaisseur !
    Une formidable histoire de rédemption qui ne pourra s'opérer que grâce aux femmes qui entourent Raskolnikov, sa mère, Dounia et surtout Sonia, magnifique d'abnégation.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions