Emmanuel Pierrat

Emmanuel Pierrat
Né en 1968, Emmanuel Pierrat est un avocat spécialisé dans le droit et la culture, conservateur au musée du Barreau de Paris, auteur et éditeur, est spécialiste de la littérature érotique. Avec Les Lorettes, Paris capitale mondiale des plaisirs au XIXe siècle, il invite le lecteur à un réjouissan... Voir plus
Né en 1968, Emmanuel Pierrat est un avocat spécialisé dans le droit et la culture, conservateur au musée du Barreau de Paris, auteur et éditeur, est spécialiste de la littérature érotique. Avec Les Lorettes, Paris capitale mondiale des plaisirs au XIXe siècle, il invite le lecteur à un réjouissant parcours parmi les plus grands textes de la littérature et ceux de petits maîtres qui, tous, ont fait de la formidable variété des mondes de l'amour vénal au XIXe siècle la source de leurs romans, satires sociales, pamphlets ou chroniques libertines.

Avis sur cet auteur (8)

  • add_box
    Couverture du livre « Pièces à conviction » de Emmanuel Pierrat et Jerome Pierrat et Aleksi Cavaillez aux éditions La Martiniere

    Lisa_D sur Pièces à conviction de Emmanuel Pierrat - Jerome Pierrat - Aleksi Cavaillez

    Idéal pour les amateurs de Faites entrer l’accusé (dont je fais partie), Pièces a conviction revient sur les grandes affaires judiciaires : Dreyfus ou plutôt l’affaire Esterhazy,Szenec, Dominici... mais on apprend aussi que Flaubert s’est inspiré d’une affaire judiciaire pour créer Madame...
    Voir plus

    Idéal pour les amateurs de Faites entrer l’accusé (dont je fais partie), Pièces a conviction revient sur les grandes affaires judiciaires : Dreyfus ou plutôt l’affaire Esterhazy,Szenec, Dominici... mais on apprend aussi que Flaubert s’est inspiré d’une affaire judiciaire pour créer Madame Bovary, qu’un célèbre animateur a acheté le poêle où Landru a brûlé ses victimes...

  • add_box
    Couverture du livre « La vie sexuelle des aventuriers » de Emmanuel Pierrat aux éditions Editions Du Tresor

    christian BOUGEAULT sur La vie sexuelle des aventuriers de Emmanuel Pierrat

    Quel est le point commun entre Ulysse, Corto Maltese, James Bond, Barberousse .... L'aventure me direz-vous !
    Ce petit bouquin arrivé myterieusement jusqu'à moi dans une enveloppe fushia est à la fois récit, essai et roman, il nous plonge dans l'univers caché de nos héros de lectures. Drôle...
    Voir plus

    Quel est le point commun entre Ulysse, Corto Maltese, James Bond, Barberousse .... L'aventure me direz-vous !
    Ce petit bouquin arrivé myterieusement jusqu'à moi dans une enveloppe fushia est à la fois récit, essai et roman, il nous plonge dans l'univers caché de nos héros de lectures. Drôle , original et osé, ce petit livre à mettre entre presque toutes les mains

  • add_box
    Couverture du livre « Le procès du dragon » de Emmanuel Pierrat aux éditions Le Passage

    Josiane GUIBERT 45110 sur Le procès du dragon de Emmanuel Pierrat

    Un livre étonnant. Il ne pouvait être écrit de la sorte que par un spécialiste du barreau. Livre dépaysant et insolite. Structure et plan intéressants. Je n'ai pas été captivée jusqu’au bout contrairement à ma première impression.

    Un livre étonnant. Il ne pouvait être écrit de la sorte que par un spécialiste du barreau. Livre dépaysant et insolite. Structure et plan intéressants. Je n'ai pas été captivée jusqu’au bout contrairement à ma première impression.

  • add_box
    Couverture du livre « Les 100 images qui ont fait scandale » de Emmanuel Pierrat aux éditions Hoebeke

    Christophe CORRE sur Les 100 images qui ont fait scandale de Emmanuel Pierrat

    Certaines images sont connues du grand public comme l'affiche de "Et Dieu créa la femme" (1956) les caricatures de Mahomet par Charlie Hebdo (2006), les publicités Benetton ou encore les fesses de Polnareff (affiche de 1972 pour un concert à l'Olympia) mais d'autres le sont moins.

    On se...
    Voir plus

    Certaines images sont connues du grand public comme l'affiche de "Et Dieu créa la femme" (1956) les caricatures de Mahomet par Charlie Hebdo (2006), les publicités Benetton ou encore les fesses de Polnareff (affiche de 1972 pour un concert à l'Olympia) mais d'autres le sont moins.

    On se demande d'ailleurs comment certaines images ont pu être publiées vu leur caractères sexuel ou violent très explicite.

    Il ne suffit pas seulement de regarder les images, il faut aussi lire l'excellente analyse de Emmanuel Pierrat pour mieux comprendre les raisons de la censure, le contexte de l'époque, la volonté de provoquer. En effet, certaines images des années 1970 ne choqueraient pas ou peu de nos jours car la société a évolué.

    À noter qu'une nouvelle édition de cet ouvrage est sortie en 2013 toujours chez Hoëbeke.