Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Emilienne Malfatto

Emilienne Malfatto
Émilienne Malfatto, prix Goncourt du premier roman 2021, est photojournaliste indépendante. Après des études en France et en Colombie, elle entre à l'Agence France-Presse. En 2014, elle se rend en Irak comme envoyée spéciale de l'AFP. Elle vit et travaille aujourd'hui entre le sud de l'Europe, l... Voir plus
Émilienne Malfatto, prix Goncourt du premier roman 2021, est photojournaliste indépendante. Après des études en France et en Colombie, elle entre à l'Agence France-Presse. En 2014, elle se rend en Irak comme envoyée spéciale de l'AFP. Elle vit et travaille aujourd'hui entre le sud de l'Europe, le Moyen-Orient, parfois l'Amérique latine.

Avis sur cet auteur (65)

  • add_box
    Couverture du livre « Le colonel ne dort pas » de Emilienne Malfatto aux éditions Editions Du Sous Sol

    Anne-Marie Lemoigne sur Le colonel ne dort pas de Emilienne Malfatto

    Le colonel ne dort pas.
    Ce « spécialiste » de la torture est hanté chaque nuit par le souvenir des atrocités qu'il a commises et par le visages de ses victimes, imprimés à jamais dans sa mémoire . Ce ne sont que visions glaçantes, macabres et fantastiques de martyrs  « désarticulés sanglants...
    Voir plus

    Le colonel ne dort pas.
    Ce « spécialiste » de la torture est hanté chaque nuit par le souvenir des atrocités qu'il a commises et par le visages de ses victimes, imprimés à jamais dans sa mémoire . Ce ne sont que visions glaçantes, macabres et fantastiques de martyrs  « désarticulés sanglants dépecés, défaits déconstruits » dignes des tableaux de Jérôme Bosch .

    Ce tortionnaire du jour devient le torturé de la nuit . De bourreau, il se transforme en victime.
    Une victime qui implore ses « visiteurs du soir » son « armée des ombres », qui lui refusent « l'amnésie même provisoire de quelques heures de sommeil » d'accourir à son secours et de lui accorder la mort.

    Un roman, ou plutôt une fable à valeur universelle dont l'action se déroule dans un pays indéterminé, livré à une dictature militaire, dans un pays gris aux contours flous, dévasté par 40 jours de pluie où tout se délite, en proie à une « décrépitude de choses et êtres, même de la hiérarchie » ; le Général à la tête du pays passant désormais son temps à jouer, seul, aux échecs.

    Cette fable est constituée de l' alternance du récit d'un narrateur extérieur, exposant froidement le travail du Colonel , et d'un discours en stances de style incantatoire, basées sur des apostrophes, des d'accumulations : prière du « tortionnaire torturé » à ceux qui sont désormais ses bourreaux

    Un ouvrage d'une rare puissance tant par le sujet qu'il interroge : la torture, que par l'angle sous lequel il le présente : celui du bourreau vampirisé par le souvenir de ses victimes.( juste retour des choses , me direz-vous ….)

    Un bref ouvrage de 110 pages, superbe, à la fois glaçant et magnétique qui laisse au lecteur toute latitude d'en situer l'action dans le monde.

  • add_box
    Couverture du livre « Le colonel ne dort pas » de Emilienne Malfatto aux éditions Editions Du Sous Sol

    Ally sur Le colonel ne dort pas de Emilienne Malfatto

    Le colonel ne dort pas. Ses heures nocturnes s’étirent, rythmées par des ombres, pesant de tout leurs poids sur son âme.

    Les ombres, ses victimes, devenues ses bourreaux. Car le colonel est un spécialiste.

    Un spécialiste de la guerre mais surtout de la torture, des moyens de maintenir un...
    Voir plus

    Le colonel ne dort pas. Ses heures nocturnes s’étirent, rythmées par des ombres, pesant de tout leurs poids sur son âme.

    Les ombres, ses victimes, devenues ses bourreaux. Car le colonel est un spécialiste.

    Un spécialiste de la guerre mais surtout de la torture, des moyens de maintenir un corps en vie, de le briser pour en connaître tous les secrets.

    Mais voilà, même si c’est son devoir (quoiqu’il n’ait pas rechigné à un changement de camp), le colonel se trouble, grisonne, se dématérialise.

    Comme la Ville où il opère, noyée sous la pluie, comme le général qui réalise la précarité de son statut, comme le subalterne qui ment sur les réussites militaires, comme l’ordonnance qui pense à tout sauf au spectacle morbide auquel il doit assister.

    Ce récit d’Emilienne Malfatto est encore une très belle réussite. J’ai lu qu’elle avait écrit ce court roman avant « Que sur toi se lamente le Tigre » et cela se ressent un peu. J’ai trouvé ce récit peut-être un peu moins abouti, un peu moins percutant mais tout aussi émouvant.

    Il interroge sur la guerre et sur la vacuité de celle-ci, où les atrocités sont, au final, commises par tous les protagonistes. Une situation où tous subissent cette déshumanisation, cette désespérance et ce, peu importe les raisons du combat.

    Un roman qui interroge, interpelle, déstabilise le lecteur et qui ne s’oublie pas après la dernière page tournée.

  • add_box
    Couverture du livre « Le colonel ne dort pas » de Emilienne Malfatto aux éditions Editions Du Sous Sol

    Domi Mots sur Le colonel ne dort pas de Emilienne Malfatto

    Je me réjouissais de retrouver l’auteure après son magnifique 1er roman : « Que sur toi, se lamente le Tigre ».

    Comme les athlètes de haut niveau, difficile de refaire la même prouesse.
    Le sujet était pourtant intéressant : le colonel spécialiste en tortures ne dort plus. Les fantômes...
    Voir plus

    Je me réjouissais de retrouver l’auteure après son magnifique 1er roman : « Que sur toi, se lamente le Tigre ».

    Comme les athlètes de haut niveau, difficile de refaire la même prouesse.
    Le sujet était pourtant intéressant : le colonel spécialiste en tortures ne dort plus. Les fantômes qu’il a fait souffrir ne le laissent plus en paix.
    Sujet intéressant, mais traitement poussif.
    Je suis allée jusqu’au bout, mais je me suis ennuyée, tellement cela tourne en rond, sans progression dramatique.

    Dommage. C’est un rude métier que celui d’auteur et il est impossible d’embarquer son lecteur à chaque fois.
    J’attends donc avec confiance le 3ème roman d’Émilienne Malfato.

  • add_box
    Couverture du livre « Le colonel ne dort pas » de Emilienne Malfatto aux éditions Editions Du Sous Sol

    Passemoilelivre sur Le colonel ne dort pas de Emilienne Malfatto

    Cela pourrait être n’importe où et n’importe quand, mais les lieux foulés par l’autrice dans le cadre de sa profession, du coté du moyen orient ont sans doute inspiré ce conte philosophique. Trois personnages, l’ordonnance, le colonel et le général sont les acteurs d’un conflit dont on ne...
    Voir plus

    Cela pourrait être n’importe où et n’importe quand, mais les lieux foulés par l’autrice dans le cadre de sa profession, du coté du moyen orient ont sans doute inspiré ce conte philosophique. Trois personnages, l’ordonnance, le colonel et le général sont les acteurs d’un conflit dont on ne connaît ni les origines, ni les objectifs ni l’évolution. Seule une pratique, commune à tous les conflits est évoquée et fait l’objet de cette narration, la torture. Le colonel, bon petit soldat semble être parvenu à un détachement psychologique lui permettant d’effectuer les pires horreurs pour briser la vie des prisonniers qu’il interroge, mais, les apparences sont trompeuses et ses exactions sont à l’origine de troubles affectant durablement son sommeil. Les faits sont suggérés, et on ne mesure leur gravité qu’aux effets qu’il produisent sur les protagonistes. Les passages narratifs du quotidien sont entrecoupés par des réflexions de conception poétique sur les remords, la culpabilité et des dialogues entre morts et vivants, bourreaux et victimes. Cette évocation, désincarnée touche le lecteur par sa forme et l’absence de descriptions gore forcent l’imagination de leur violence et leur gravité. Une petite touche d’humour dans cet univers angoissant et glauque émerge avec l’attitude de ce général fou qui s’abrite sous un parapluie des fuites d’eau de son bureau et qui profite de son environnement aquatique pour sortir sa canne à pêche !

Ils suivent Emilienne Malfatto

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com