Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Damour

Damour
Après 10 tomes de Nash et un album aux Humanoïdes associés, Sébastien Tessier dit Damour entre aux éditions Dupuis pour participer au projet collectif Pandora Box. Il développe ensuite Le Testament du docteur M chez Delcourt. Chez Glénat, il dessine la série Pinkerton, sur un scénario de Rémi Gué... Voir plus
Après 10 tomes de Nash et un album aux Humanoïdes associés, Sébastien Tessier dit Damour entre aux éditions Dupuis pour participer au projet collectif Pandora Box. Il développe ensuite Le Testament du docteur M chez Delcourt. Chez Glénat, il dessine la série Pinkerton, sur un scénario de Rémi Guérin. Réside à Bordeaux.

Avis sur cet auteur (5)

  • add_box
    Couverture du livre « La cagoule ; un fascisme à la française T.1 ; bouc-émissaire » de Damour et Vincent Brugeas et Emmanuel Herzet aux éditions Glenat

    Lionel Arnould sur La cagoule ; un fascisme à la française T.1 ; bouc-émissaire de Damour - Vincent Brugeas - Emmanuel Herzet

    Chronique précédemment parue sur le blog www.sambabd.net

    J’ai l’impression que la promesse du titre ne va pas être vraiment tenue. En effet, derrière La Cagoule : Un fascisme à la française, j’avais l’espoir d’une série qui nous raconterait ce qu’est la Cagoule, son origine, ses...
    Voir plus

    Chronique précédemment parue sur le blog www.sambabd.net

    J’ai l’impression que la promesse du titre ne va pas être vraiment tenue. En effet, derrière La Cagoule : Un fascisme à la française, j’avais l’espoir d’une série qui nous raconterait ce qu’est la Cagoule, son origine, ses ramifications, ce qu’elle a fait mais également ce qu’elle est devenue… Or, avec ce premier tome (sur trois au total) on n’est pas très avancé.

    L’angle choisi, probablement dans le but que tout cela ne soit pas trop rébarbatif, est une sorte d’enquête policière à charge diligentée par le Ministre de l’Intérieur. Malheureusement, l’histoire se focalise plus sur le commissaire aux manettes que sur l’organisation secrète. Comme, en plus, l’action commence fin 1936 avec les funérailles de Salengro, on n’a aucune information sur les origines de La Cagoule. Moi qui m’attendais à une reprise du contexte historique social et politique avec, évidemment, l’avènement du Front Populaire en France mais aussi celui de différentes formes de Fascismes en Italie, Allemagne et Espagne, je suis un peu déçu…

    Et si je vous disais un peu plus haut que l’on n’est pas très avancé, c’est qu’à la fin de ce premier tome, on n’a encore à peu près rien vu de La Cagoule à part qu’elle fricote avec le Milieu via des sales types comme Filliol. Quid de son agenda politique ? De ses moyens financiers et matériels ? De son organisation paramilitaire ? Je trouve cela un peu léger pour un premier tome.

    Par ailleurs, le dessin, s’il nous livre de très beaux décors, ne me convainc pas plus que ça sur les personnages. Je trouve ces derniers un peu rigides dans leurs attitudes, leurs mouvements, et même au niveau de leur anatomie.

    Quoiqu’il en soit, je lirai le tome suivant car je suis tout de même curieux de voir ce que ça donne.

  • add_box
    Couverture du livre « Zola l'assommoir » de Damour aux éditions Ellipses

    nathalie delhaye sur Zola l'assommoir de Damour

    Ah ! Si Monsieur Zola revenait parmi nous, il constaterait que, malheureusement, des Gervaise et Coupeau, il y en a partout ... Nullement désuet, ce roman ne peut que nous mettre face à une cruelle réalité, la misère sévissant encore de nos jours...

    Ah ! Si Monsieur Zola revenait parmi nous, il constaterait que, malheureusement, des Gervaise et Coupeau, il y en a partout ... Nullement désuet, ce roman ne peut que nous mettre face à une cruelle réalité, la misère sévissant encore de nos jours...

  • add_box
    Couverture du livre « Et Napoléon créa... la Roche-sur-Yon t.1 » de Damour et Djian aux éditions Vagabondages

    amelie lorthios sur Et Napoléon créa... la Roche-sur-Yon t.1 de Damour - Djian

    Bonjour et merci à Babelio et aux éditions Vagabondages pour m'avoir permis de découvrir cette bande dessinée.
    J'ai eu un peu de mal avec l'écriture et les dessins un peu trop chargé mais dans l'ensemble j'ai découvert l'histoire de cette ville liée à Napoléon que je ne connaissais pas.
    Une...
    Voir plus

    Bonjour et merci à Babelio et aux éditions Vagabondages pour m'avoir permis de découvrir cette bande dessinée.
    J'ai eu un peu de mal avec l'écriture et les dessins un peu trop chargé mais dans l'ensemble j'ai découvert l'histoire de cette ville liée à Napoléon que je ne connaissais pas.
    Une trentaine de pages sympathique sans plus,à réserver aux habitants de la Roche-sur-Yon et aux passionnés d'histoire.

  • add_box
    Couverture du livre « Zola l'assommoir » de Damour aux éditions Ellipses

    Ludivine_Wilcz sur Zola l'assommoir de Damour

    Parfois assommant, "L'assomoir" reste tout de même un grand classique

    Parfois assommant, "L'assomoir" reste tout de même un grand classique