Remi Guerin

Remi Guerin
Après avoir débuté chez Delcourt avec la série d'anticipation Les Chroniques de Magon puis publié les deux tomes du space-opéra Ether, Guillaume Lapeyre rencontre Rémi Guérin. Ce dernier est alors coscénariste avec Éric Corbeyran de la trilogie Les Véritables Légendes Urbaines (Dargaud). Ensemble... Voir plus
Après avoir débuté chez Delcourt avec la série d'anticipation Les Chroniques de Magon puis publié les deux tomes du space-opéra Ether, Guillaume Lapeyre rencontre Rémi Guérin. Ce dernier est alors coscénariste avec Éric Corbeyran de la trilogie Les Véritables Légendes Urbaines (Dargaud). Ensemble, ils s'attellent à la conception de la trilogie Explorers chez Soleil, mettant en scène un groupe d'adolescents condamnés à chasser de terribles spectres au c?ur même des grands classiques de la littérature. C'est également chez Soleil que Rémi signe les deux derniers tomes de Kookaburra Universe. Ils développent dorénavant City Hall pour Ankama.

Avis (9)

  • add_box
    Couverture du livre « 50 » de Remi Guerin et Alexis Sentenac aux éditions Glenat Comics

    LeoLabs sur 50 de Remi Guerin - Alexis Sentenac

    Vraiment un super thriller avec un tueur en série bien flippant et déjanté. Les dessins sont très explicites. C'est violent, sanglant et le scénario est plutôt bien mené. Seuls bémols, le manque de couleurs et une histoire trop courte qui aurait pu s’étendre en diptyque, voir même une trilogie.

    Vraiment un super thriller avec un tueur en série bien flippant et déjanté. Les dessins sont très explicites. C'est violent, sanglant et le scénario est plutôt bien mené. Seuls bémols, le manque de couleurs et une histoire trop courte qui aurait pu s’étendre en diptyque, voir même une trilogie.

  • add_box
    Couverture du livre « Booksterz T.1 » de Remi Guerin et Guillaume Lapeyre et Sylvain Dos Santos aux éditions Kana

    kadeline sur Booksterz T.1 de Remi Guerin - Guillaume Lapeyre - Sylvain Dos Santos

    Comme pour city hall, les auteurs associent littérature et manga et ça marche. Dans booksterz, les bookmasters possèdent un ou plusieurs livres dont il peuvent faire venir les personnages et les objets dans le monde réel principalement pour se livrer bataille. On retrouve tous les codes du...
    Voir plus

    Comme pour city hall, les auteurs associent littérature et manga et ça marche. Dans booksterz, les bookmasters possèdent un ou plusieurs livres dont il peuvent faire venir les personnages et les objets dans le monde réel principalement pour se livrer bataille. On retrouve tous les codes du shonen : un personnage débutant, des batailles, une volonté de devenir le meilleur… Les personnages sont variés et souvent drôles, l'intrigue est bien posée tout en laissant déjà une place à l'action.
    J'ai vraiment aimé les références littéraires et la trame de l'intrigue est prometteuse.

  • add_box
    Couverture du livre « City hall t.1 » de Remi Guerin et Guillaume Lapeyre aux éditions Ankama

    nathalie410 sur City hall t.1 de Remi Guerin - Guillaume Lapeyre

    Une merveilleuse découverte parmi l'immense production manga, Jules Verne et d'autres écrivains dans un univers steampunk, le mélange du Fantastique et de la Science-Fiction, le rôle du papier et de l'écriture revisité de façon originale, un dernier tome surprenant (chut!)...

    Une merveilleuse découverte parmi l'immense production manga, Jules Verne et d'autres écrivains dans un univers steampunk, le mélange du Fantastique et de la Science-Fiction, le rôle du papier et de l'écriture revisité de façon originale, un dernier tome surprenant (chut!)...

  • add_box
    Couverture du livre « Darryl Ouvremonde » de Remi Guerin et Nicolas Mitric et Olivier Peru aux éditions Michel Lafon

    Nath_Aely_Bookivore sur Darryl Ouvremonde de Remi Guerin - Nicolas Mitric - Olivier Peru

    Pour ceux qui suivent un peu Facebook, vous avez dû voir il y a quelques temps de cela un participatif ulule sur un roman magnifique tant dans sa conception que ses illustrations. C'est ce roman que nous retrouvons ici grâce aux Editions Michel Lafon.
    Avant même de le débuter je n'ai pu...
    Voir plus

    Pour ceux qui suivent un peu Facebook, vous avez dû voir il y a quelques temps de cela un participatif ulule sur un roman magnifique tant dans sa conception que ses illustrations. C'est ce roman que nous retrouvons ici grâce aux Editions Michel Lafon.
    Avant même de le débuter je n'ai pu m'empêcher de le feuilleter. Autant la couverture est belle, autant l'intérieur est un album de rêves extraordinaires tantôt féeriques tantôt cauchemardesques.
    Comment exprimer en quelques mots le voyage que je viens de faire en quelques heures?
    Magique? Trop usité, cela gâcherait le potentiel dépaysant et surtout fortement éblouissant de l'univers crée par d'Olivier Peru.
    Coloré? Trop fade pour exprimer les nuances de gris des nuages jamais absents et des couleurs des bâtiments plein de vie et de créatures en tous genres comme ce vifbyrd doré brillant comme un sou neuf.
    Dynamique? C'est simplifié au possible les scènes d'action, de poursuite, de découverte de nos deux journalystes à la recherche du scoop.
    Ce roman recentre à lui tout seul l'émerveillement de l'innocence, la turpitude de la trahison, l'éclat éblouissant d'une amitié naissante face aux épreuves, et surtout, met en avant de façon quasi obsessionnelle une qualité digne des meilleurs : la curiosité.
    Ici elle encourage nos héros à partir à l'aventure. Elle les séduit face aux mystères à découvrir. Elle les pousse à avancer lorsque la peur aurait pu les stopper. Elle est le carburant de nos héros face aux rebondissements qu’ils vont croiser. Elle est leur meilleur atout et leur pire ennemi. Je dirais donc qu'elle est à elle seule l'Héroïne incontestée de ce roman.
    Aidée en cela par une plume déliée et pleine d'émotions, des personnages attendrissants ou ronchons, un scénario qui nous mène toujours plus loin, plus profond dans l'Ouvremonde. A la recherche des origines de tout. De réponses aussi tout simplement.
    Darryl Ryan est un jeune garçon d'une dizaine d'année. Il vit à Montréal avec son frère aîné Sam, depuis la mort de leurs parents.
    Darryl est un adolescent particulier. Il peut déceler les Glyphes, ces marques phosphorescentes qui permettent de passer d'un monde à l'autre. Et particulièrement du monde gris qui est le nôtre à l'Ouvremonde.
    Ah Ouvremonde, univers empli de merveilleux, de créatures toutes plus surprenantes les unes que les autres et d'une espèce bien particulière : le journalyste.
    Non, non, il n'y a pas de fautes. Vous verrez que suivre l'Ouvremonde vous fait parfois mal aux yeux face à l'écriture de certains termes et aux paroles de certains personnages. Mais c'est aussi ce qui fait le charme de cet univers, cela et le mystère qui va se présenter à notre jeune ami, son complice Ocelot et son mentor journalyste Tortup. Un mystère sombre et déroutant qui va les mener bien loin. Vers des secrets et des ennemis forts dangereux et à la réputation hélas jamais usurpée. Vous comprendrez aussi au fil des pages le pourquoi de cette lettre Y si présente en ce monde particulier.
    En parallèle nous allons aussi suivre l'histoire d'un autre jeune ado. Il s'appelle Dean Mason. Il vit à Salem, la ville si célèbre pour ces procès de sorcières au 17e siècle. Parfois ses rêves lui montrent Darryl. Parfois ses pas le mènent vers de sombres secrets qui pourraient fort bien l'amener à faire de ses rêves une réalité. A son côté une complice. Une jeune femme sensible au surnaturel et courageuse.
    Trois ados curieux, courageux et qui se sont fixés chacun en ce qui le concerne une mission.
    Trois ados qui vont nous mener dans des contrées inexploitées de nos rêves et de nos cauchemars. Dans une aventure périlleuse et cependant tellement enthousiasmante que vous aurez du mal à lâcher ce roman malgré ses 568 pages.
    D'ailleurs sur ce dernier point un conseil. Faites un peu de musculation avant de le lire, car il est magnifique, vous emporte sur presque 600 pages et ... pèse le poids d’un âne mort pour le lire à bout de bras. Mais quel bonheur de se coller des crampes quand il s'agit de la plume d'Oliver Peru et des aventures de Darryl et Dean.
    Elle est aussi ce qui mène le lecteur par le bout du nez et vous conduira je l’espère tout comme moi au coup de cœur.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !