Caryl Ferey

Caryl Ferey
Caryl Férey, né en 1967, s'est imposé comme l'un des meilleurs espoirs du thriller français avec la publication de Haka et Utu, prix Sang d'Encre 2005, Prix Michel Lebrun 2005 et Prix SNCF du Polar 2005. La jambe gauche de Joe Strummer poursuit les enquêtes de Mc Cash débutées en Folio Policier a... Voir plus
Caryl Férey, né en 1967, s'est imposé comme l'un des meilleurs espoirs du thriller français avec la publication de Haka et Utu, prix Sang d'Encre 2005, Prix Michel Lebrun 2005 et Prix SNCF du Polar 2005. La jambe gauche de Joe Strummer poursuit les enquêtes de Mc Cash débutées en Folio Policier avec Plutôt crever. Zulu, bientôt adapté au cinéma, qui lui vaut la consécration avec 10 prix littéraires, dont celui des Lectrices de Elle. Entre deux romans aux antipodes, il revient accoster sur la Bretagne de son enfance, qu'il aime pour ses côtes déchiquetées, ses concerts dans les bistrots, ses tempêtes, avec des romans tout aussi incandescents comme Plutôt crever (Folio) et ces deux "novellas" à déguster.

Vidéos relatives à l'auteur

Articles en lien avec Caryl Ferey (8)

Avis sur cet auteur (92)

  • add_box
    Couverture du livre « Paz » de Caryl Ferey aux éditions Gallimard

    fabienne balcon sur Paz de Caryl Ferey

    Caryl Férey continue son exploration du monde; après l’Afrique du sud, la Nouvelle Zélande, il s'intéresse depuis plusieurs années à l'Amérique du sud, riche en évènements tragiques.
    Ce roman se déroule en Colombie, à la fin des combats avec les Farcs ou une tentative de paix est en vue; On...
    Voir plus

    Caryl Férey continue son exploration du monde; après l’Afrique du sud, la Nouvelle Zélande, il s'intéresse depuis plusieurs années à l'Amérique du sud, riche en évènements tragiques.
    Ce roman se déroule en Colombie, à la fin des combats avec les Farcs ou une tentative de paix est en vue; On suit une famille puissante de Bogota: le Clan Bagader. Le père, arriviste, est procureur du nouveau homme fort du pays; le fils ainé Lautaro, ancien officier des forces spéciales durant le conflit, est devenu chef de la police de Bogota grâce à son père; le frère Angel, rebelle et opposé à sa famille sort de prison après avoir été combattant des Farcs.
    L'histoire débute au moment de la campagne électorale du futur président qui tend vers une réconciliation nationale mais surgissent dans tout le pays des assassinats horribles . Qui est impliqué ?dans quel but ?
    Comme à chaque fois cette intrigue policière nous entraine dans une découverte du pays entier. C'est à la fois une recherche historique, une description précise de nombreuses régions ( montagne, stations balnéaires, Bogota, Médellin) mais surtout une fresque politique bien argumentée et détaillée. La société colombienne dans toute sa complexité et sa grande violence.
    Ces personnages complexes et bien analysés nous permettent de comprendre les rivalités, les écarts entre les diverses populations ( pauvres paysans sacrifiés dans la guerre, riches investisseurs, politiciens avides, travailleurs sociaux courageux).
    On assiste à la désintégration d'une famille suite à la guérilla, aux luttes de pouvoir qui attisent la haine, la rancœur et la jalousie. Ceci me rappelle le pays Basque ou certaines familles ont été déchirées suite au nationalisme basque.
    J'apprécie beaucoup la description des personnages dans toutes leurs qualités, leurs défauts, leurs failles qui les rendent profondément humains et proches.
    Comme toujours , son écriture est dynamique , fiévreuse et efficace jusqu'au bout.On est happé par ce récit et on attend le prochain !

  • add_box
    Couverture du livre « Paz » de Caryl Ferey aux éditions Gallimard

    Les livres de K79 sur Paz de Caryl Ferey

    Depuis son premier grand succès « Zulu », Caryl Ferey aime nous faire voyager. Ces dernières années, il semble s’être focalisé sur le continent sud-américain, parce qu’après l’Argentine et le Chili, sa nouvelle aventure s’est posée en Colombie.

    Comme dans chaque roman de cet auteur,...
    Voir plus

    Depuis son premier grand succès « Zulu », Caryl Ferey aime nous faire voyager. Ces dernières années, il semble s’être focalisé sur le continent sud-américain, parce qu’après l’Argentine et le Chili, sa nouvelle aventure s’est posée en Colombie.

    Comme dans chaque roman de cet auteur, l’intrigue n’est qu’un prétexte. L’objectif principal est de dépeindre un territoire, loin des parcours touristiques. Il nous entraîne donc sur les sentiers et dans la jungle à la découverte de lieux méconnus. On fait la rencontre des acteurs du côté obscur de ces régions. Il nous expose à des évènements que l’on n’imaginait pas et nous confronte à la dure réalité.

    Cette brillante mise en scène permet de mettre en lumière le passé souvent peu glorieux de ces pays. On assiste en même temps aux décisions des plus puissants, qui font la pluie et le beau temps et aux plans diaboliques mis en place par les trafiquants. Ils sont tous capables du pire pour arriver à leurs fins. Le seul facteur commun à l’ensemble de leurs manigances, de leurs combines, de leurs trahisons est le recours presque systématique à la violence. Ainsi, l’aventure devient sombre, les échanges âpres et la tension monte crescendo.

    Le moins que l’on puisse dire c’est que la Colombie, un des foyers du trafic mondial de la drogue, en pleine guerre civile, est un jardin vraiment propice à une histoire à la Ferey. En complément de l’ambiance glauque, il y intègre des personnages forts mais nuancés, avec sa maîtrise habituelle.

    Après un épisode un peu moins convaincant, Caryl Ferey revient en force aux affaires. Avec sa plume haut de gamme, il confirme qu’il est un grand Monsieur du roman noir français. « Paz » est une tragédie familiale féroce qui réunit la politique, le social et l’Histoire dans un récit aussi exigeant que passionnant !

    http://leslivresdek79.com/2020/01/08/caryl-ferey-paz/

  • add_box
    Couverture du livre « Paz » de Caryl Ferey aux éditions Gallimard

    ANNE-CECILE DUCARD sur Paz de Caryl Ferey

    PAZ vous emmène en COLOMBIE. Saul BAGADER, ancien bras droit d'URIBE, y est Procureur général, en charge de la négociation des accords de paix avec les FARC. Sa position lui a permis de mettre son fils Lautaro à la tête de la police criminelle de BOGOTA, offrant ainsi une reconversion à l'ex...
    Voir plus

    PAZ vous emmène en COLOMBIE. Saul BAGADER, ancien bras droit d'URIBE, y est Procureur général, en charge de la négociation des accords de paix avec les FARC. Sa position lui a permis de mettre son fils Lautaro à la tête de la police criminelle de BOGOTA, offrant ainsi une reconversion à l'ex membre des forces spéciales après le plan COLOMBIE qui visait à sortir le pays de la drogue. Eradiquer les FARC et les narcotrafiquants en passant des accords avec eux pour acheter une certaine paix sociale; le clan BAGADER est sur le point d'aboutir et d'en récolter les bénéfices, lesquels sont loin d'être seulement idéologiques, la paix n'empêchant nullement les luttes de pouvoirs. Mais le fragile équilibre est menacé quand partout dans le pays surgissent des cadavres mutilés qui rappelent les méthodes de la Violencia, cette guerre civile qui déchira la COLOMBIE de 1948 à 1960 et fit plus de deux cent mille morts. Qui cherche à embraser de nouveau le pays? Qui a intérêt à faire échouer les accords de paix?

    Avec Caryl FEREY, on est quand même dans le haut du chapeau en matière de thrillers, dans le haut de gamme.

    Les romans de Caryl FEREY mêlent intrigues haletantes, langage soutenu et exploration géopolitique d'un pays, ici la COLOMBIE.

    Passez votre chemin si vous aimez les polars classiques, un schéma d'intrigue bien net, pas trop tortueux, des personnages lisses et manichéens; si vous n'aimez pas être bousculé dans votre petit confort de lecture.

    Avec PAZ, vous allez visiter la COLOMBIE, mais pas depuis le confort de votre hôtel trois étoiles. Dès le départ, vous êtes plongés dans la jungle, à un rythme effréné qui ne se relâchera jamais.

    Caryl FEREY vous fait naviguer en eaux troubles. Avec lui, pas de méchants ni de gentils; ses personnages sont subtils, profonds, complexes et mystérieux. D'une page à l'autre, vous les classez salauds avant de leur trouver mille excuses, mais c'est à vos risques et périls que vous vous attachez à l'un ou l'autre d'entre eux, parce que l'auteur n'est pas de ceux qui chouchoutent le lecteur... Tout ne finit pas toujours bien avec Caryl FEREY...

    Quand un thriller vous tient en haleine, il a déjà rempli son rôle, mais Caryl FEREY fait toujours beaucoup plus que cela. Chacun de ses romans est aussi une plongée enrichissante dans l'histoire d'un pays, une analyse géopolitique extrêmement fine et fouillée particulièrement instructive. Ici son intrigue lui permet de distiller, de manière claire et jamais pesante comme pourrait l'être un manuel d'histoire, le passé et le présent de la COLOMBIE. Les FARC, les cartels de la drogue, les enjeux des négociations entamées avec eux pour tenter de faire passer le pays à autre chose, les intentions pas toujours louables des artisans de la paix, qui restent des politiques avides de pouvoir, tout cela est exposé sans fard par l'auteur.

    PAZ est un formidable roman à mettre urgemment sur le dessus de votre PAL.

    http://cousineslectures.canalblog.com/archives/2019/12/28/37842069.html

  • add_box
    Couverture du livre « Condor » de Caryl Ferey aux éditions Gallimard

    Michel Giraud sur Condor de Caryl Ferey

    Dans le quartier de La Victoria, un des bas-fonds de Santiago du Chili, quatre enfants meurent d'une overdose. Gabriela, une jeune vidéaste mapuche, sollicite Esteban, fils de grands bourgeois et avocat des causes perdues, pour aider les familles à faire éclater la vérité. Dans le même temps,...
    Voir plus

    Dans le quartier de La Victoria, un des bas-fonds de Santiago du Chili, quatre enfants meurent d'une overdose. Gabriela, une jeune vidéaste mapuche, sollicite Esteban, fils de grands bourgeois et avocat des causes perdues, pour aider les familles à faire éclater la vérité. Dans le même temps, Edwards, l'associé d'Esteban dont le père a été tué sous la dictature, identifie un ancien tortionnaire, devenu proche de sa belle-famille. Dans les deux affaires, des tueurs puissamment armés et très bien renseignés interviennent pour effacer toutes les traces. Les meurtres s'accumulent, souvent précédés de tortures. C'est tout le passé du Chili, et particulièrement la période Pinochet et ses exactions, qui remonte à la surface...

    Un Caryl Férey dans la lignée de Zulu, Utu, Haka ou Mapuche : l'auteur organise une chasse à l'homme dans les paysages grandioses d'un pays, ici le Chili, tout en visitant son histoire plus ou moins récente. Les ingrédients sont souvent les mêmes, et dans le cas de Condor : un couple d'enquêteurs plus ou moins traumatisés par leur histoire personnelle et leurs racines, entouré de quelques amis fiables ; des méchants très violents, guidés par l'infini appât du gain ; beaucoup d'hémoglobine !
    La plume de Caryl Férey est rapide et sèche pour donner de la vitesse au récit. L'auteur multiplie les changements de séquences pour encore accélérer le rythme. C'est presque un film qui se déroule sous les yeux du lecteur.
    Les personnages ne sont pas réalistes : ce sont des concentrés de traumatismes historiques et d'émotions. Globalement, l'intrigue est beaucoup plus crédible. C'est cette rencontre entre des individus dont les traits de caractères sont très exagérés et des événements qui pourraient tout à fait découler du passé récent du pays, dans des lieux, bas-fonds ou terres sauvages, qu'il donne envie de découvrir, qui fait la marque de l'auteur.
    Une plongée dans le noir passé chilien et une ballade des bas-fonds urbains jusque dans les grands espaces du nord et du sud du pays.