Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Anne Berest

Anne Berest

Anne Berest est née en 1979, en banlieue parisienne.

Elle est l'auteure de deux romans remarqués par la critique, La fille de son père (Le Seuil, 2010) et Les Patriarches (Grasset, 2012). Elle est aussi en cours d'écriture d'un livre sur Les parisiennes, déjà vendu dans de nombreux pays.

 

En ...

Voir plus

Anne Berest est née en 1979, en banlieue parisienne.

Elle est l'auteure de deux romans remarqués par la critique, La fille de son père (Le Seuil, 2010) et Les Patriarches (Grasset, 2012). Elle est aussi en cours d'écriture d'un livre sur Les parisiennes, déjà vendu dans de nombreux pays.

 

En 2017, elle signe avec sa soeur Claire Berest un ouvrage intitulé Gabriële, consacré à la vie de leur arrière-grand-mère, Gabriële Buffet-Picabia.

 

Crédit photo © ALEXANDRE GUIRKINGER.

Articles en lien avec Anne Berest (1)

Avis sur cet auteur (86)

  • add_box
    Couverture du livre « La carte postale » de Anne Berest aux éditions Grasset Et Fasquelle

    Sophie Scuto sur La carte postale de Anne Berest

    ♥️ Coup de Cœur ♥️

    À partir d’une carte postale reçue par sa mère, Anne Berest nous raconte l’histoire de sa famille maternelle.
    Pour trouver l’auteur de cette carte, elle mène une enquête passionnante, qui n’a rien à envier aux meilleurs polars.

    J’ai adoré ce livre ; à mettre entre...
    Voir plus

    ♥️ Coup de Cœur ♥️

    À partir d’une carte postale reçue par sa mère, Anne Berest nous raconte l’histoire de sa famille maternelle.
    Pour trouver l’auteur de cette carte, elle mène une enquête passionnante, qui n’a rien à envier aux meilleurs polars.

    J’ai adoré ce livre ; à mettre entre toutes les mains… pour ne pas oublier…

  • add_box
    Couverture du livre « La carte postale » de Anne Berest aux éditions Grasset Et Fasquelle

    danielle Cubertafon sur La carte postale de Anne Berest

    Très très intéressant le titre m'a attirée et l histoire touchante aussi à lire avec plaisir, il y a pas de mots pour exprimer se drame de l histoire passer

    Très très intéressant le titre m'a attirée et l histoire touchante aussi à lire avec plaisir, il y a pas de mots pour exprimer se drame de l histoire passer

  • add_box
    Couverture du livre « La carte postale » de Anne Berest aux éditions Grasset Et Fasquelle

    FREDBIBI sur La carte postale de Anne Berest

    j'ai été emballée, par le début.
    Puis quand je suis arrivée, à la période de la guerre : cela a été compliqué.
    Et suis après un petite pause, j'ai repris e livre , pour ne plus le lâchée.

    Fred

    j'ai été emballée, par le début.
    Puis quand je suis arrivée, à la période de la guerre : cela a été compliqué.
    Et suis après un petite pause, j'ai repris e livre , pour ne plus le lâchée.

    Fred

  • add_box
    Couverture du livre « La carte postale » de Anne Berest aux éditions Grasset Et Fasquelle

    Salix_alba sur La carte postale de Anne Berest

    Un fil conducteur pour ce livre, la réception d’une carte postale en janvier 2003, et qui déclenchera le récit sur la Shoah et sur les racines juives de l'auteure : Anne Berest.

    La réception de cette vieille carte postale de l’opéra Garnier sur laquelle sont inscrits les prénoms de quatre...
    Voir plus

    Un fil conducteur pour ce livre, la réception d’une carte postale en janvier 2003, et qui déclenchera le récit sur la Shoah et sur les racines juives de l'auteure : Anne Berest.

    La réception de cette vieille carte postale de l’opéra Garnier sur laquelle sont inscrits les prénoms de quatre membres de sa famille, morts à Auschwitz en 1942 : Ephraïm, Emma, Noémie et Jacques. Qui a écrit cette carte postale et pour quelle(s) raisons(s) ?

    Ainsi démarre la quête de l’histoire de la famille Rabinovitch, de la Russie, de la Lettonie, avec un passage en Palestine pour décider d’aller en France. A priori un refuge ! Mais loin de là, car déjà le joug du nazisme sème l’effroi dans la population européenne. Ainsi sont décrits, avec justesse, les conflits d’intérêts des peuples, la lâcheté, la délation, bref le côté de la noirceur humaine...Sans relâche Anne Berest cherche à comprendre pourquoi toujours ce rejet du peuple juif ; quelles raisons décident à le proscrire et décider de son extermination ?

    Un récit écrit avec justesse, d’une grande sensibilité, sans pathos pourtant devant le destin tragique de millions de juifs pendant la Shoah. Sans doute l’auteure a-t-elle enfin trouvée grâce à celui-ci, non seulement le passé de sa famille mais également la paix sur ses divers questionnements de sa judaïcité.

    Un récit qui fait suite, à un autre ouvrage lu récemment : « Le voyage de Cilka » de Heather Morris, qui rappelle également les atrocités commises pendant cette période douloureuse des camps de concentration ; et avec quelle facilité, l’être humain a tendance à expurger ces faits irrémissibles qui sombrent dans les ténèbres de la mémoire.