Akli Tadjer

Akli Tadjer

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (32)

  • Couverture du livre « La vérité attendra l'aurore » de Akli Tadjer aux éditions Lattes

    Les lectures de maman nature sur La vérité attendra l'aurore de Akli Tadjer

    L’auteur nous livre un drame familial sous fond de guerre civile Algérienne. Nous comprenons dès le début qu’il est arrivé quelque chose à Lyes, le frère de Mohamed, qui a brisé leur famille, le récit nous apporte petit à petit des éléments de réponse. Nous savons que Lyes a disparu puis les...
    Voir plus

    L’auteur nous livre un drame familial sous fond de guerre civile Algérienne. Nous comprenons dès le début qu’il est arrivé quelque chose à Lyes, le frère de Mohamed, qui a brisé leur famille, le récit nous apporte petit à petit des éléments de réponse. Nous savons que Lyes a disparu puis les éléments nous sont ensuite amenés de manière chronologique ce qui crée une tension, où à chaque moment nous nous interrogeons sur ce qui s’est passé. Cet événement a chamboulé sa vie, Mohamed a fait le choix de quitter la femme qu’il aimait, Nelly, et de faire un tour de France, ses parents eux ne s’en sont jamais remis. L’auteur nous compte donc la vie avant le drame, ses espoirs et envies, cela un peu comme des rétrospectives, qui donne un ton mélancolique au roman, cette période étant celle du temps béni et de tous les possibles.

    L’auteur aborde l’histoire de l’Algérie avec d’abord l’immigration de certains Algériens en France suite à l’occupation, puis la guerre civile teintée de terrorisme et le retour à la démocratie, une démocratie qui a réhabilité les combattants de l’Islam… J’ai découvert l’histoire de ce pays surtout cette partie sur la guerre civile qui m’a profondément touché et meurtri d’autant qu’aujourd’hui ce genre d’ignominies se produisent encore dans le monde.

    Akli Tadjer évoque surtout la double culture des Algériens immigrés, Mohammed vivant en France de parents Algériens. Il nomme cela la « schizophrénie normale ». Il n’avait qu’une envie vivre dans Paris loin de son quartier et de sa culture. Après le drame, il a arrêté de pratiquer et s’est éloigné de ses racines. Mais sur la fin, il finira par accepter cette double culture qui fait de lui ce qu’il est. Je trouve qu’il aborde ce sujet avec des mots justes, qui nous permettent de ressentir un tant soit peu ce que cela peut être.

    Un véritable coup de cœur, j’ai dévoré ce roman. L’écriture est fluide, moderne. Un roman sous fond de double culture très intéressant, envoutant, tout y est drame, romance, famille.
    Retrouvez toutes mes chroniques sur mon blog : https://leslecturesdemamannature.wordpress.com/

  • Couverture du livre « La reine du tango » de Akli Tadjer aux éditions Lattes

    Isabelle PURALLY-BOISSEL sur La reine du tango de Akli Tadjer

    Je ressors étourdie par cette lecture. Pourquoi ai-je tellement aimé ce roman ?
    Parce qu’il parle de tango, de musique, d’amour, d’amitié, d’entraide, de fraternité, de Buenos Aires, de Paris et tellement plus encore, le tout dans une langue somptueuse.

    Suzanne est professeur de tango, une...
    Voir plus

    Je ressors étourdie par cette lecture. Pourquoi ai-je tellement aimé ce roman ?
    Parce qu’il parle de tango, de musique, d’amour, d’amitié, d’entraide, de fraternité, de Buenos Aires, de Paris et tellement plus encore, le tout dans une langue somptueuse.

    Suzanne est professeur de tango, une passion qui lui vient de sa mère, une tanguera adulée de tous, elle était « La reine du tango ».
    « Lorsqu’elle danse, ses enchaînements sont si fluides qu’elle devient complice du sol, de la musique, et son corps se fond dans celui de son partenaire. On croirait que le tango a été créé pour elle. »
    Suzanne partage sa vie entre son métier, et les visites qu’elle rend régulièrement à un ami de sa mère, en train de mourir d’un cancer avec l’espoir d’obtenir du vieil homme, avant qu’il ne soit trop tard, quelques clés pour arrêter de se poser des questions sur son passé lourd de non-dits : qui est son père dont on lui a jamais parlé ? Comment sa mère est-elle morte dans un théatre en feu un soir de gala ?

    Akli Tadjer signe un très joli roman à la fois nostalgique et rythmé en nous immergeant à merveille dans le monde singulier du tango avec une héroïne un brin fuyante, insaisissable, qui se voue à la danse comme elle est en amour, sans retenue ni calcul, avec un appétit immense.

    Les personnages secondaires habitent le récit en le colorant d’une touche de fantaisie. Je pense notamment à ce jeune et beau cambrioleur aux yeux jaunes
    qui va peu à peu devenir par amour un séduisant tanguero.

    J’ai été emportée par cette belle histoire dont j’avais vraiment besoin après une lecture particulièrement éprouvante.

  • Couverture du livre « Les thermes du paradis » de Akli Tadjer aux éditions Pocket

    nathalie vanhauwaert sur Les thermes du paradis de Akli Tadjer

    Adèle Breguet est croque-mort, un drôle de métier me direz-vous pour une femme de 30 ans. Drôle de métier, oui mais elle l'assume et l'aime.

    Adèle va fêter son anniversaire et sa soeur Rose désespère de la voir heureuse, de la voir vivre une vie amoureuse normale car oui, Adèle est...
    Voir plus

    Adèle Breguet est croque-mort, un drôle de métier me direz-vous pour une femme de 30 ans. Drôle de métier, oui mais elle l'assume et l'aime.

    Adèle va fêter son anniversaire et sa soeur Rose désespère de la voir heureuse, de la voir vivre une vie amoureuse normale car oui, Adèle est célibataire. Vous pensez bien que ce n'est pas simple pour elle d'annoncer sa profession, chaque prétendant fuit lorsqu'il l'apprend...

    Claire partage son appartement avec Leila qui exerce elle un autre métier pas facile, elle est thanatopractrice. Thanato quoi ? Elle est esthéticienne dit-elle quand on lui demande sa profession , oui mais une esthéticienne un peu particulière, elle rend un visage humain à ceux qui sont morts.
    Beaucoup plus sûre d'elle, elle a des aventures amoureuses et souhaiterait que sa copine en vive aussi.

    Le problème de Claire, c'est son manque de confiance en elle et sa multitude de complexes.

    Le soir de son anniversaire, elle va enfin connaître le coup de foudre, il se nomme Léo, il est masseur aux thermes du Paradis. C'est un beau black, magnifique, il était trapéziste et a malheureusement perdu la vue suite à un accident. Adèle est sous le charme, oublie ses complexes et est prête à tout pour conquérir le coeur de Léo.

    C'est une histoire d'amour que nous propose Akli Tadjer qui avec beaucoup d'humour, de sensibilité mais aussi de dérision nous présente des personnages attachants. Le style est fluide, c'est rempli de vie (ben oui, il n'y a pas que des morts même si le sujet est omniprésent). Avec beaucoup de tendresse, de délicatesse, il nous fait découvrir les failles des protagonistes. Une Adèle emplie de générosité, de bienveillance.

    J'ai vraiment passé un super moment de détente pour un roman d'apparence léger mais en réalité pas tant que cela. En filigrane de vraies questions sur le regard des autres, sur ce qui pourrait changer une vie.


    Ma note : 9/10



    Les jolies phrases

    Hélas, ma soeur a cent fois raison : une vie amoureuse sans feu ni affection suffirait à me donner l'illusion de ne plus être un corps mort.

    Devenir aveugle, c'est ne plus pouvoir se regarder dans la glace, ne plus savoir si on est beau ou laid, c'est être dans le vide absolu puisque plus rien n'arrête votre regard. Devenir aveugle, c'est être dans le vide absolu puisque plus rien n'arrête votre regard. Devenir aveugle, c'est ne plus pouvoir déceler dans les yeux de sa mère une émotion, un sourire, une tristesse, une larme. Devenir aveugle, c'est perdre un à un tous ses amis mais c'est surtout perdre celle qu'il avait aimée et, au final, c'est vivre dans la plus haute des solitudes.


    https://nathavh49.blogspot.be/2017/08/les-thermes-du-paradis-akli-tadjer.html

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com