Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

"Le peintre hors-la-loi" : portrait d'un artiste tourmenté mais visionnaire, à la pointe du mouvement paysagiste

Frantz Duchazeau retrace la vie de Lazare Bruandet, personnage chaotique au coeur de la Révolution française

"Le peintre hors-la-loi" : portrait d'un artiste tourmenté mais visionnaire, à la pointe du mouvement paysagiste

Il y a quelques semaines, nous vous avions parlé de l'album de Frantz Duchazeau, Le peintre hors-la-loi (Editions Casterman), dans le cadre de la rubrique "Bulles à gogo", en vous proposant d’en remporter des exemplaires.

Les avis ont commencé à être publiés et aujourd'hui, nous avons le plaisir de partager avec vous la chronique de Claire @fillefan2bd… qui donne très envie de découvrir cet ouvrage.

 

L'avis de Claire @fillefan2bd :

"Avec cet album, Frantz Duchazeau nous plonge dans les affres de la Révolution française. En effet, à partir de 1793 le gouvernement révolutionnaire instaure la Terreur. Et ce sont sous les mots « Mort au roi » que nous assistons, dès les premières pages, à la décapitation de Louis XVI, en ce 21 janvier 1793.

Lazare Bruandet, contrairement à de nombreux Parisiens, n’est pas allé assister à l’exécution. Il préfère passer du bon temps en galante compagnie. Mais en rentrant chez lui aviné, le peintre va défenestrer sa femme, la pensant infidèle.

Obligé de fuir la capitale, c’est en forêt de Fontainebleau qu’il va trouver refuge et s’adonner à ses deux passions, le maniement de l’épée et celui du pinceau. À l’abri de la violence ambiante, il va peindre l’art du paysage en plein air et trouver refuge chez des moines.

Quel choix étonnant que celui de Lazare Bruandet, qui ne figure pas parmi les peintres français les plus connus ! Même si ses tableaux se trouvent dans de nombreux musées des Beaux-Arts, cet artiste est pourtant à la pointe du mouvement paysagiste.
En effet ce mouvement trouvera son apogée vers 1820 avec l’école de Barbizon rassemblant des peintres, qui comme Lazare Bruandet, voulaient travailler au plus proche de la nature.

Frantz Duchazeau en retraçant une partie de la vie de ce peintre, nous permet de le découvrir sous différentes facettes, celle du peintre visionnaire, mais également celle de l’homme tourmenté et violent.

L’auteur avec son graphisme acéré a parfaitement redonné vie à Lazare Bruandet. Son visage émacié laisse transparaître, sans aucun doute possible, les tourments qui l’habitaient. Un style qu’on peut retrouver chez le peintre Bernard Buffet (1901-1985), qui, lui aussi, savait si bien mettre en valeur les visages marqués par les émotions.

Vraiment très intéressant également de constater que dans cet album, seule la nature apporte de la tranquillité alors que la période ne s’y prêtait guère. Elle est omniprésente dans cet ouvrage puisque c’est elle le véritable modèle et l’inspiration principale de ce peintre naturaliste.

Un album étrange au premier abord, mais à découvrir absolument."

 

Pour découvrir les autres avis sur ce livre, c'est ici : Le peintre hors-la-loi

 

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Paroles de lecteurs"

Commentaires (2)