Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

La chienlit américaine selon Richard Russo : « Et m*** ! »

jeudi 16 juillet 2020

Réjouissant, ironique et captivant : un livre bref et dense à glisser dans votre poche

La chienlit américaine selon Richard Russo : « Et m*** ! »

Pour qui s’est délecté de White de Bret Easton Ellis en 2019, ce petit texte irrésistible de Richard Russo, Et m*** ! (ed. La Table ronde) sera une formidable piqûre de rappel.

 

L’élection de Donald Trump a été un séisme pour les Etats-Unis, dont les ondes de choc se sont propagées à l’échelle des citoyens.
Dans Et m… ! (La Table ronde), Richard Russo met en scène la manière dont l’élection et ses conséquences piétinent méthodiquement la vie de ses protagonistes. Ce sont trois couples qui vivent dans le même quartier, démocrates, en accord sur tout, et qui sont les meilleurs amis du monde. Un jour, les Schuulman et les Miller décident d’aller s’installer à trois quart d’heure de là.

 

Pour Ellis et son mari David, le narrateur, c’est une trahison, enchérie peu de temps après par l’élection de Trump, et par la survenue intempestive d’étrons humains dans le jacuzzi. Et puis ce doute : Nathan qui avoue détester Hillary a-t-il vraiment voté pour elle ? Le pire étant peut être que ce vote pour Trump briserait une amitié. Voilà la mérule dans les fondations. Peu à peu, le mystère des étrons fumants, doublé de la morosité politique ont raison des liens sociaux. Le drame collectif recoupe et influence l’intime. Peu à peu, David voit sa femme s’éloigner de lui, impuissant. Comme si le bon ordonnancement de sa vie était directement lié à une normalité morale jamais remise en question.

 

Russo raconte avec une irrésistible ironie,  la fragilité des liens et des êtres quand la politique d’un pays contamine sa population. Le livre est bref, dense, captivant, joliment édité, et particulièrement réjouissant à condition d’avoir une bonne capacité au deuxième degré. En ce cas, c’est sans doute un des meilleurs compagnons de l’été à glisser dans une poche.

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Chronique"

Pour aller plus loin :

Livres

Auteurs

Commentaires (3)