"White", de Bret Easton Ellis : un essai en forme de discussion entre amis

jeudi 24 octobre 2019

Un œil nouveau sur la société et sur les Etats-Unis !

"White", de Bret Easton Ellis : un essai en forme de discussion entre amis

White de Bret Easton Ellis (Robert Laffont), est un premier ouvrage de "non-fiction" de l’auteur. Très personnel, il partage sa vision effrayante du monde occidental. Nous vous en avions déjà parlé dans cette liste d'essais indispensables.

 

Les livres de K79, un des membres du Cercle livresque, nous livre son avis

Bret Easton Ellis est un auteur qui ne laisse personne indifférent. Ses œuvres ont la particularité d’être soit adulées soit détestées… pas de demi-mesure. D’ailleurs, pour ma part, j’en ai fait l’expérience, ayant autant rejeté Moins que zéro qu’adoré American Psycho. Le retour de ce « sale gosse » après presque 10 ans de silence est donc un évènement à côté duquel je ne pouvais pas passer.

 

White est un essai ou, comme dans une discussion entre amis, BEE discute de tout et de rien. Pas de fil conducteur, il donne juste son avis sur son histoire personnelle et par ricochet sur l’évolution du monde moderne. Il nous parle simplement des chansons et des livres qui ont traversé sa vie, de ces projets littéraires et cinématographiques ou de son expérience des réseaux sociaux. Mais à travers ces récits anodins, il aborde des thèmes beaucoup plus sensibles. Il n’hésite pas à se lancer dans les pentes savonneuses de sujets tels que l’homosexualité, les femmes et même le président Trump. Avec un recul certain, il apporte un œil nouveau sur la société et sur les Etats-Unis. On n’est pas forcément d’accord avec sa vision mais il a au moins le mérite d’être honnête, sans compromis.

 

Au vu du passé assez sulfureux de Bret Easton Ellis, je m’attendais à plus de révélations tonitruantes. Mais je vous rassure, il a gardé tout de même une bonne part d’irrévérence. Il mène son combat contre la bien-pensance d’aujourd’hui avec ténacité. La lecture de cet essai est finalement une démonstration par l’exemple afin que l’on écoute ceux qui ne sont du même avis. Le but étant de sortir des pensées binaires pour que chacun garde sa liberté de penser. Bret Easton Ellis a décidé de ne plus écrire de romans mais il a encore des choses à dire et c’est intéressant !

 

© Les livres de K79

 

 

Vous avez aimé ces chroniques qui vous ont donné envie de lire White ?

N’hésitez pas à suivre ce lecteur pour découvrir vos nouvelles lectures.

Retrouvez toutes les chroniques du Cercle livresque (ex Club des Explorateurs) dans  Voir plus d'articles "Cercle livresque"

 

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Cercle livresque"

Pour aller plus loin :

Livres

Commentaires

Où trouver « White » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Forum

Afficher plus de discussions