Lithium pour Médée

Couverture du livre « Lithium pour Médée » de Kate Braverman aux éditions Rivages
  • Date de parution :
  • Editeur : Rivages
  • EAN : 9782743623425
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
Résumé:

De son enfance entre une mère narcissique et immature, et un père, joueur invétéré qui, après avoir survécu à un premier cancer, passe désormais son temps à cultiver son jardin, la narratrice anonyme a gardé les déchirements. Tout juste adulte, elle s'efforce de survivre à ses histoires d'amour... Voir plus

De son enfance entre une mère narcissique et immature, et un père, joueur invétéré qui, après avoir survécu à un premier cancer, passe désormais son temps à cultiver son jardin, la narratrice anonyme a gardé les déchirements. Tout juste adulte, elle s'efforce de survivre à ses histoires d'amour lamentables ou malsaines. D'un bref mariage pitoyable avec un demeuré mystique à sa relation avec un artiste cocaïnomane et manipulateur, elle glisse sur la pente qui conduit sa jeunesse à la misère et au dégoût de soi.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Ce roman , offert par "Quidam Editeur" m'a littéralement scotchée (et pourtant combien de livres ai-je lus qui décrivaient une famille à la dérive ! ) Ce roman a été écrit en 1979, c'est important de le signaler, il devait être l'un des premiers à plonger ainsi dans l'univers décadent de...
    Voir plus

    Ce roman , offert par "Quidam Editeur" m'a littéralement scotchée (et pourtant combien de livres ai-je lus qui décrivaient une famille à la dérive ! ) Ce roman a été écrit en 1979, c'est important de le signaler, il devait être l'un des premiers à plonger ainsi dans l'univers décadent de l'époque et tous ses comportements irresponsables . Il a été traduit, et avec quelle maestria, en 2006 . L'intrigue pourrait être banale si elle n'était écrite avec « les tripes » de l'auteur. Appelons l'héroïne Rose, (elle n'est pas nommée dans le récit) du prénom de sa grand-mère juive-polonaise arrivée en Amérique au début du siècle dernier ;un père joueur, une mère femme-enfant, mais une famille aimante jusqu'au jour où »je devins indifférente, adepte de refus systématique, ma bouche dessinait des « non » d'acier tandis que j'emmagasinais les cicatrices invisibles d'un air déchiré par les claquements de porte. » Ses parents divorcent. Puis vient un mariage idiot et raté, des amants , et Jason bien sûr avec qui elle découvre la drogue, qui peut-être n'est pas étrangère à la si grande intensité de ce livre. Elle a 27 ans quand son père est atteint une nouvelle fois de cancer ;entre sa mère ,qui a réussi au moins dans son travail, si ce n'est dans sa vie privée, et les visites à l'hopital se déroule un texte magnifique, fait de rage, de beauté, de gentillesse, d'ironie même parfois. Ce livre renferme en fait toutes les addictions, consenties d'ailleurs , familiales, drogues, sexe. La correspondance adressée à une cousine éclaire d'ailleurs cet aspect. Le récit est éclaté ,hypnotique , poétique même, c'est avant tout l'écriture qu'il faut retenir, rien n'y est banal. Ce fut vraiment une découverte rare, j'aurais aimé le lire quand j'avais l'âge de l'auteur lorsqu'elle a lâché ainsi toutes ses émotions.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Ils ont lu ce livre

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions