Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

L'histoire des nuages ; 99 méditations

Couverture du livre « L'histoire des nuages ; 99 méditations » de Hans Magnus Enzensberger aux éditions Vagabonde
  • Date de parution :
  • Editeur : Vagabonde
  • EAN : 9782919067220
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

L'Histoire des nuages, comme l'expression de thématiques aussi légères dans leur construction que lourdes de questionnement, comme un défi aux zélateurs aveugles et autres partisans de l'ingratitude. 99 méditations traduites par Frédéric Joly et Patrick Charbonneau, cheminant dans la pensée du... Voir plus

L'Histoire des nuages, comme l'expression de thématiques aussi légères dans leur construction que lourdes de questionnement, comme un défi aux zélateurs aveugles et autres partisans de l'ingratitude. 99 méditations traduites par Frédéric Joly et Patrick Charbonneau, cheminant dans la pensée du vivant, soulignant les défis qu'affronte l'homme, mais aussi les impasses où il se perd.
Le regard de Hans Magnus Enzensberger jette une lumière vivifiante sur les chemins difficiles empruntés par une humanité partagée, à l'heure de l'accélération digitale, entre mobilisation infinie et mélancolie existentielle, chez qui l'audace de questionner le « phénomène de la vie » a disparu : la vie, dans toute son ambiguïté, entre puissance d'affirmation de soi et fragilité, entre identité et différence, liberté et nécessité.
Hans Magnus Enzensberger, en s'essayant aux genres les plus variés - poésie, essai, roman, autobiographie... - poursuit une oeuvre considérable. Ses volumes poétiques, parmi lesquels Mausolée et Le Naufrage du Titanic, témoignent avec éclat de l'intolérable et « extraordinaire persistance » de la poésie, dans la mesure où, « en face de ce qui est présentement en place, [elle] rappelle ce qui va de soi et qui n'est pas réalisé » et qu'elle « partage avec la plaisanterie et la rumeur l'enviable capacité de circuler sans aucune médiatisation industrielle ».

Donner votre avis