Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Les promises

Couverture du livre « Les promises » de Jean-Christophe Grange aux éditions Albin Michel
Résumé:

Les Promises, ce sont ces grandes Dames du Reich, belles et insouciantes, qui se retrouvent chaque après-midi à l'hôtel Adlon de Berlin, pour bavarder et boire du Champagne, alors que l'Europe, à la veille de la Seconde Guerre Mondiale, est au bord d'imploser.
Ce sont aussi les victimes d'un... Voir plus

Les Promises, ce sont ces grandes Dames du Reich, belles et insouciantes, qui se retrouvent chaque après-midi à l'hôtel Adlon de Berlin, pour bavarder et boire du Champagne, alors que l'Europe, à la veille de la Seconde Guerre Mondiale, est au bord d'imploser.
Ce sont aussi les victimes d'un tueur mystérieux, qui les surprend sur les rives de la Sprée ou près des lacs, les soumettant à d'horribles mutilations...
Dans un Berlin incandescent, frémissant comme le cratère d'un volcan, trois êtres singuliers vont s'atteler à l'enquête. Simon Kraus, psychanalyste surdoué, gigolo sur les bords, toujours prêt à faire chanter ses patientes. Franz Beewen, colosse de la Gestapo, brutal et sans pitié, parti en guerre contre le monde. Mina von Hassel, riche héritière et psychiatre dévouée, s'efforçant de sauver les oubliés du Reich.
Ces enquêteurs que tout oppose vont suivre les traces du Monstre et découvrir une vérité stupéfiante. Le Mal n'est pas toujours là où on l'attend.

Donner votre avis

Avis (13)

  • Version audio
    Les promises, un titre bien énigmatique pour le dernier polar de Jean-Christophe Grangé, titre dont la signification n’apparaît qu'à la toute fin du récit. Il nous emmène dans le Berlin de la fin des années 1930 à la poursuite du tueur en série d’épouses de hauts dignitaires...
    Voir plus

    Version audio
    Les promises, un titre bien énigmatique pour le dernier polar de Jean-Christophe Grangé, titre dont la signification n’apparaît qu'à la toute fin du récit. Il nous emmène dans le Berlin de la fin des années 1930 à la poursuite du tueur en série d’épouses de hauts dignitaires nazis. L’enquête est menée dans la plus grande discrétion par un trio de personnages atypiques, aux nombreuses zones d’ombre, qui ne s’apprécient guère.
    Le récit se met assez lentement en place car Jean-Christophe Grangé prend le temps de bien reconstituer le contexte historique, on ne peut plus glauque, du 3ème Reich. Malgré tout je me suis vite laissée captiver par les nombreux rebondissements d’une enquête dans laquelle l’auteur m’a menée de fausses pistes en fausses pistes. Il a certainement fait un gros travail de documentation pour placer son intrigue dans un décor si bien rendu. L’intrigue est sinistrement plausible et les 3 personnages principaux ont des caractères intéressants et fouillés.
    J'ai bien aimé la lecture de François-Eric Gendron. J'aurais sans doute préféré qu'il travestisse un peu moins sa voix pour des dialogues de femmes, mais dans l'ensemble j'ai été scotché à mes écouteurs tout au long de sa lecture. Texte et voix se marient bien et je me suis retrouvée toute esseulée quand je suis arrivée à la fin. Pourtant presque 21h d'écoute!
    https://ffloladilettante.wordpress.com/2022/01/17/les-promises-de-jean-christophe-grange/

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Grangé est décidément un raconteur hors pair!

    Dans l'univers du IIIe Reich et de sa folie destructrice, une intrigue au suspense intense.

    Grangé est décidément un raconteur hors pair!

    Dans l'univers du IIIe Reich et de sa folie destructrice, une intrigue au suspense intense.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Les promises de Jean-Christophe Grangé

    Dans les derniers livres arrivés à la bibliothèque de mon petit village, j'avais retenu Les promises de Jean-Christophe Grangé, que je ne connaissait qu'au travers de l'un de ses livres édité en 1998, les Rivières Pourpres. La quatrième page de...
    Voir plus

    Les promises de Jean-Christophe Grangé

    Dans les derniers livres arrivés à la bibliothèque de mon petit village, j'avais retenu Les promises de Jean-Christophe Grangé, que je ne connaissait qu'au travers de l'un de ses livres édité en 1998, les Rivières Pourpres. La quatrième page de couverture m'invitait à une enquête criminelle à Berlin, à la veille de la deuxième guerre mondiale. Deux éléments qui ne pouvaient que conforter mon choix, d'autant plus qu'Annette Wieviorka, historienne française, spécialiste de la Shoah et de l'histoire des Juifs au XXᵉ siècle apportait sa caution en écrivant «  Un roman vraiment formidable. Incroyablement juste sur le nazisme. »
    Les promises, ce sont des grandes dames du Reich, belles, insouciantes, qui se retrouvent tous les après-midi à l'hôtel Adlon de Berlin, pour bavarder, boire du champagne, alors que l'Europe à la veille de la seconde guerre mondiale est au bord de l'implosion précise Jean-Christophe Grangé.
    Elles s'appelaient : Susanne Bohnstengel, Margarete Pohl, Leni Lorenz et Greta Fielitz . Elles seront chacune à leur tour, les victimes d’un tueur mystérieux, qui les surprend sur les rives de La Spree ou près des lacs autour de Berlin . Ce mystérieux assassin au masque de marbre, les égorge les éventre, leur vole les organes de reproduction et leurs chaussures. Une autre femme Magda Zamorsky, qui fréquente elle aussi l'Adlon aura une destinée et un sort tout autre.
    Dans ce Berlin des années 1930, la police Allemande saisie, découvre que trois de ces femmes, qui se rencontraient dans l'hôtel Adlon , se connaissaient et sont les épouses de dignitaires du parti Nazi. Qu'elles avaient des rendez-vous réguliers avec le docteur Simon Kraus, un psychanalyste, gigolo sur les bords, maître chanteur, de petite taille, qui vous le découvrirez, pratique son art, utilisant des méthodes bien éloignées de la psychanalyse, avec ces créatures de toute beauté.
    L'enquête ouverte par la police Allemande piétine, d'autant plus que l'un de leur meilleur enquêteur est assassiné. Elle est alors confiée à la Gestapo, plus particulièrement au Hauptsturmführer Franz Beewen, un jeune officier SS, ambitieux, sortant de sa campagne, colosse sans pitié, parti en guerre contre tout le monde, vouant une haine féroce aux Français.
    La première démarche de Franz Beewen est celle de se rendre chez Simon Kraus et à sa manière plutôt brutale, de connaître qu'elles sont les problèmes intimes que ces femmes avaient, pour venir le consulter. Cette première rencontre tourne court, mais au fil du temps ils vont, alors que tout les oppose, faire causes communes et enquêter sur ses assassinats en compagnie de Minna Von Hassel, riche héritière, psychiatre d'un mouroir et alcoolique notoire.
    Jean-Christophe Grangé, nous conduit aux travers de ces rues, de ces avenues, à la découverte de Berlin, de ses soirées privées, dans ses bois accueillants une frénésie sexuelle débridée, mais aussi dans des maisons bourgeoises, dans des cloaques ou s'entassent les personnes qualifiées de sous-homme par les nazis, dans ces lieux d'épouvante, siège de la Gestapo et de ses nervis. Tout ceci, en multipliant les descriptions, en créant une tension qui se maintiendra tout au long de ce roman et qui s'intensifiera au fur et à mesure des pages jusqu'à l'apothéose qui permettra d'apporter la réponse tant attendue et recherchée à cette énigme ? Quel est ce Monstre ce tueur mystérieux de ces femmes.
    Si vous vous attendiez à une enquête classique, des victimes, un auteur, un mobile, sans vouloir rien dévoiler de l'intrigue, vous faites fausse route. Tout en revisitant l'histoire, tel un historien Jean-Christophe Grangé vous fera découvrir dans toute son horreur et le mot est faible celle du nazisme, ses structures, son organisation criminelle, sa folie . Avec ces trois enquêteurs vous serez au cœur des investigations et serez confronté à bons nombres de pistes qui jusqu'au dernier moment vous paraîtront les plus crédibles, avant que celles-ci, ne se révèlent fausses. Vous apprendrez à connaître les victimes dans leur intimité, quitte à vous tromper et à redéfinir votre jugement sur elles. Vous serez aussi confrontés au danger de cet enquête à hauts risques et vous suivrez avec une attention soutenue, ces enquêteurs qui au péril de leur vie avance avec précaution car tout peut arriver du côté des SS, ou l'on connaît la faible valeur de la vie humaine. Vous découvrirez l'importance et l'articulation du renseignement la Gestapo « qui en tout temps et en tout lieux connaît tout sur tout le monde. »

    Cette enquête est digne des meilleurs Thrillers que j'ai lu jusqu'à présent par la qualité de cette intrigue à rebondissements, qui si vous lisez ce livre, va vous prendre aux tripes ! Vous aurez bien du mal à lâcher Les Promises, bien que ce livre comprend 152 chapitres et 652 pages. Le rythme vous paraîtra peut-être un peut lent au départ, bien que pour moi, les descriptions, l'étude de la psychologie des personnages le permet. Je vous rassure, lorsque vous serez au deuxième chapitre, vous ressentirez une accélération du rythme qui se conjugue très bien avec cette histoire qui bascule, dans la folie du nazisme.
    Dans les promises, il y a également Magda Zamorski. Un personnage qui sera présente dans différents chapitres. Vous la découvrirez passant sans trop se faire remarquer tout au long de ce roman, jusqu' au dernier chapitre . Je ne vous en dirai pas plus.
    Vous découvrirez aussi les Lebensborn Fontaine de vie, le projet Europa . Vous tremblerez dans les toutes dernières lignes de ce roman les promises en franchissant la porte d'un nouveau KZ ( camp de concentration ) situé près de Czestochowa, dirigé par le Gruppenfûhrer Ernst Mengerhäuse, à bord d'un camion doté d'une plate-forme couverte d'une bâche. «  un convoi improbable au milieu de nulle part. »
    Comme le dit Jean-Christophe Grangé, « le Mal n'est pas toujours là ou on l'attend. » Alors si vos aussi vous souhaitez découvrir ce mystérieux tueur ! Lisez absolument les Promises de Jean-Christophe Grangé. Ce livre je le classe immédiatement parmi les meilleurs thrillers que j'ai lu jusqu'à présent . Bien à vous !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Je n'avais lu que le premier ouvrage de J.C. Grangé, il y a longtemps. Je découvre ici un narrateur qui m'a emmenée dans l'Allemagne nazie de la 2nde guerre mondiale et j'ai apprécié.
    L'originalité de l'histoire est l'association, improbable, des trois personnages centraux dont l'enquête nous...
    Voir plus

    Je n'avais lu que le premier ouvrage de J.C. Grangé, il y a longtemps. Je découvre ici un narrateur qui m'a emmenée dans l'Allemagne nazie de la 2nde guerre mondiale et j'ai apprécié.
    L'originalité de l'histoire est l'association, improbable, des trois personnages centraux dont l'enquête nous raconte la vie des épouses de hauts personnages du Reich.
    Cela m'a appris encore pas mal de choses sur cette période tragique de notre Histoire
    Intrigue, originalité, style enlevé... lecture bien agréable.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un peu trop long quand même ... c'est la première chose qui me vient à l'esprit. Des longueurs et des répétitions qui finiraient par lasser s'il n'y avait pas le sujet, les trois personnages centraux et la qualité de narration de l'auteur. Talent indéniable depuis des années, on retrouve ici...
    Voir plus

    Un peu trop long quand même ... c'est la première chose qui me vient à l'esprit. Des longueurs et des répétitions qui finiraient par lasser s'il n'y avait pas le sujet, les trois personnages centraux et la qualité de narration de l'auteur. Talent indéniable depuis des années, on retrouve ici l'esprit vif mais également l'historien qui se documente avant d'écrire. Période sombre de l'Allemagne avec toutes les atrocités déjà connues. Et voilà sous la plume de JC Grangé un SS moins mauvais qui aurait finalement du coeur. Un peu certes, mais suffisamment pour être - parfois - attachant. Belle description de Berlin également. 650 pages pour retrouver l'écrivain du vol des cigognes et des rivières pourpres, cela vaut la peine d'y aller !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Livre que j'ai découvert dans son format audio.

    A la lecture de la 4ème de couverture j'avais eu le sentiment que ce livre pourrait me plaire, je n'avais jamais lu cet auteur mais j'en avais entendu beaucoup de bien, alors quand j'ai vu le titre dans le catalogue Netgalley, je n'ai pas hésité...
    Voir plus

    Livre que j'ai découvert dans son format audio.

    A la lecture de la 4ème de couverture j'avais eu le sentiment que ce livre pourrait me plaire, je n'avais jamais lu cet auteur mais j'en avais entendu beaucoup de bien, alors quand j'ai vu le titre dans le catalogue Netgalley, je n'ai pas hésité bien que l'écoute dépasse les 20h.

    J'ai assez vite compris que j'allais devoir sortir les rames. Les personnages principaux sont assez atypiques (une psychiatre alcoolique, un gestapiste et un psychanalyste sans conscience professionnelle), détestables au début, on essaie au fur et à mesure que l'histoire avance de nous montrer un côté plus humain... malheureusement, malgré cela, je n'ai jamais réussi à les apprécier ne serait-ce qu'un peu... Pour ce qui est de l'histoire j'ai trouvé la mise en place assez longue et les différentes fausses pistes m'ont un peu sortie de celle-ci... J'ai même accueilli la fin avec un certain soulagement. Maintenant tout ceci n'est que mon point de vue et il faut bien reconnaitre que c'est très bien écrit et parfaitement documenté : c'est sombre, c'est dur, c'est cru, ça colle assez bien à l'époque. Je suis, de ce fait, persuadée que les amoureux du genre y trouveront leur bonheur. Je pense tout simplement que je n'ai pas lu ce livre au bon moment.

    La seule chose qui m'a fait tenir jusqu'au bout c'est la lecture qu'en fait François-Eric Gendron. : j'ai aimé sa manière de nous faire vivre les situations et de donner vie aux personnages. C'est un narrateur que j'aurais plaisir à retrouver.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Dans "Les Promises" Grangé nous entraîne dans l'Allemagne entre les deux guerres 14/18 et 39/45. Le ton est décalé, il parle avec beaucoup de cynisme d'Hitler et de sa longue clique en les qualifiant tantôt d'abrutis, d'incapables. Il est vrai que cette horrible machine de destruction humaine a...
    Voir plus

    Dans "Les Promises" Grangé nous entraîne dans l'Allemagne entre les deux guerres 14/18 et 39/45. Le ton est décalé, il parle avec beaucoup de cynisme d'Hitler et de sa longue clique en les qualifiant tantôt d'abrutis, d'incapables. Il est vrai que cette horrible machine de destruction humaine a été orchestrée par des personnages, tous plus ou moins cinglés. Les trois personnages qui vont occuper le terrain et mener l'enquête ne déparent pas le tableau. Un médecin maître chanteur, une psychiatre alcoolique , communiste et millionnaire et un paysan, cruel et ambitieux qui veut partir à la guerre. Ce trio de choc va mener une enquête, bien difficile, puisque tout doit être fait sous le secret.
    Malgré leurs défauts assumés, ces personnages semblent somme toute très humains et parfois sympathiques.
    Les lieux de l'intrigue, l'ambiance et les renvois à l'histoire donnent une couleur particulière à cette sombre quête pour mettre fin aux agissements d'un tueur en série qui mutilent des femmes issues de la haute société.
    C'est parfois loufoque mais souvent bien observé. Un nouveau Grangé à lire de toute urgence

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Livre Audio, lecture par François-Henri Gendron

    Sous le 3eme Reich en Allemagne, peu avant la guerre, des femmes sont découvertes sans vie, atrocement mutilées.

    Franz Beewen, gestapiste, Simon Kraus, psychanalyste, tombeur de ces dames et Mina Von Hassel, psychanalyste alcoolique, gérant...
    Voir plus

    Livre Audio, lecture par François-Henri Gendron

    Sous le 3eme Reich en Allemagne, peu avant la guerre, des femmes sont découvertes sans vie, atrocement mutilées.

    Franz Beewen, gestapiste, Simon Kraus, psychanalyste, tombeur de ces dames et Mina Von Hassel, psychanalyste alcoolique, gérant un établissement psychiatrique, vont alors se retrouver à enquêter ensemble et à traquer ce tueur en série.

    La voix du conteur, chaude et un peu éraillée, se prête parfaitement à l'histoire et nous immisce directement dans cette enquête. Tout est minutieusement décrit : l'histoire, les lieux, les personnages, les tenues, les coiffures, les faits historiques. C'est un véritable voyage dans le passé, très documenté et très détaillé.

    L'intrigue est assez bien construite, mais j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup trop de longueurs...!

    Ce fut une écoute très agréable, un roman intéressant, mais je n'ai pas été transportée.
    Je ne suis pas une grande lectrice de thriller/roman policier, car je m'ennuie rapidement.
    Ce fut plus ou moins le cas ici, le côté historique est vraiment intéressant, mais l'enquête n'est pas palpitante...

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Récemment sur lecteurs.com