Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

La vengeance des mères

Couverture du livre « La vengeance des mères » de Jim Fergus aux éditions Cherche Midi
Résumé:

1875. Dans le but de favoriser l'intégration, un chef cheyenne, Little Wolf, propose au président Grant d'échanger mille chevaux contre mille femmes blanches pour les marier à ses guerriers. Grant accepte et envoie dans les contrées reculées du Nebraska les premières femmes, pour la plupart «... Voir plus

1875. Dans le but de favoriser l'intégration, un chef cheyenne, Little Wolf, propose au président Grant d'échanger mille chevaux contre mille femmes blanches pour les marier à ses guerriers. Grant accepte et envoie dans les contrées reculées du Nebraska les premières femmes, pour la plupart « recrutées » de force dans les pénitenciers et les asiles du pays. En dépit de tous les traités, la tribu de Little Wolf ne tarde pas à être exterminée par l'armée américaine, et quelques femmes blanches seulement échappent à ce massacre.
Parmi elles, deux soeurs, Margaret et Susan Kelly, qui, traumatisées par la perte de leurs enfants et par le comportement sanguinaire de l'armée, refusent de rejoindre la « civilisation ». Après avoir trouvé refuge dans la tribu de Sitting Bull, elles vont prendre le parti du peuple indien et se lancer, avec quelques prisonnières des Sioux, dans une lutte désespérée pour leur survie.

Avec cette aventure passionnante d'un petit groupe de femmes prises au milieu des guerres indiennes, Jim Fergus nous donne enfin la suite de Mille femmes blanches. Le miracle se produit à nouveau et cette épopée fabuleusement romanesque, véritable chant d'amour à la culture indienne et à la féminité, procure un incommensurable plaisir de lecture.

 

Donner votre avis

Articles (1)

Avis (26)

  • La Vengeance des mères" est somme toute la suite (qui peut néanmoins être lue indépendamment) du roman "Mille femmes blanches". On retrouve deux personnages emblématiques, les sœurs irlandaises Kelly et une nouvelle recrue Blanche du programme américain FBI, Molly, qui à l'image du premier tome...
    Voir plus

    La Vengeance des mères" est somme toute la suite (qui peut néanmoins être lue indépendamment) du roman "Mille femmes blanches". On retrouve deux personnages emblématiques, les sœurs irlandaises Kelly et une nouvelle recrue Blanche du programme américain FBI, Molly, qui à l'image du premier tome narrent leurs aventures chez les communautés indiennes. Ces dernières immergent le lecteur dans les us et coutumes des tribus tout en prônant les valeurs que le peuple colonisateur tente d'ôter aux autochtones au profit de leur soif de capitalisme

    Bien qu'il soit toujours agréable de plonger dans des faits historiques tout en redecouvrant le peuple indien, j'ai été quelque peu déçue de se deuxième opus qui ne se démarque pas suffisamment du premier (à mon sens). Malgré des personnages féminins de caractère, il m'a fallu attendre de nombreux chapitres avant de découvrir cette fameuse Vengeance qui s'est avérée moins consistante que ce j'aurai espèré

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • La Vengeance des mères est la suite de Mille femmes blanches.

    Rompant la parole donnée, l'armé américaine a massacré la tribu cheyenne de Little Wolf, et avec elle une bonne partie des premières femmes blanches que le chef indien avait échangées contre des chevaux. Quelques unes ont survécu,...
    Voir plus

    La Vengeance des mères est la suite de Mille femmes blanches.

    Rompant la parole donnée, l'armé américaine a massacré la tribu cheyenne de Little Wolf, et avec elle une bonne partie des premières femmes blanches que le chef indien avait échangées contre des chevaux. Quelques unes ont survécu, comme les jumelles Margaret et Susan Kelly, qui sont bien décidées venger la mort de leurs proches et de leurs enfants. Elles sont bientôt rejointes par une petite troupe de jeunes femmes également envoyées vers l'ouest dans le cadre du plan d'échange juste avant que les hostilités reprennent. Parmi elles, Molly McGill, une forte tête...

    Comme pour Mille femmes blanches, le texte de La Vengeance des mères est supposé être la transcription de carnets de notes de jeunes femmes participant à l'opération d'échange. Ici ce sont des cahiers à 4 mains, celles de Margaret Kelly, qui tient le crayon pour elle-même et sa jumelle Susan, et celles de Molly McGill.
    Cet artifice place le lecteur au cœur de l'action, lui faisant partager au quotidien la vie des "femmes blanches" (dont une afro-américaine) insérées ou s'insérant dans la tribu, et donc indirectement celle des indiens, en bénéficiant de deux points de vue.
    Au delà de la dimension épique du récit, Jim Fergus nous fait profiter de ses grandes connaissances du pays, des régions où se déroule l'action et des modes de vie des indiens au 19ème siècle. Il nous montre la porosité qui existaient entre les populations, certains blancs ou métis pouvant très bien vivre au milieu des indiens, tandis que des tribus indiennes pouvaient s'allier aux blancs contre d'autres tribus ennemies.
    On peut certes reprocher à l'auteur un parti pris : dans son récit, il y a les agresseurs (les colons, soutenus par l'armée, qui cherchent à s'approprier toutes les richesses) et les agressés (les indiens, qui ne demandaient qu'à continuer à vivre comme avant). Dans Mille femmes blanches, cela était contrebalancé par la description des atrocités que les uns et les autres étaient capables de commettre. C'est un peu moins le cas dans ce second opus, où l'impression qui domine est celle de la fuite des indiens devant un envahisseur toujours plus présent et déterminé.

    Construit sur le même schéma que le précédent, ce roman surprend moins. Mais la qualité de l'écriture en fait cependant un excellent livre.

    Chronique illustrée : http://michelgiraud.fr/2020/11/25/la-vengeance-des-meres-jim-fergus-le-cherche-midipocket-excellente-suite-de-mille-femmes-blanches/

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • C'est avec grand plaisir que je me suis replongée dans la suite de "mille femmes blanches" l'histoire de ces femmes sensées aider à l'intégration des Indiens dans la société américaine.

    Nous ne retrouvons dans ce nouveau tome que celles qui ont survécu à la terrible attaque qui clôturait le...
    Voir plus

    C'est avec grand plaisir que je me suis replongée dans la suite de "mille femmes blanches" l'histoire de ces femmes sensées aider à l'intégration des Indiens dans la société américaine.

    Nous ne retrouvons dans ce nouveau tome que celles qui ont survécu à la terrible attaque qui clôturait le précédent opus. Tout est à reconstruire, de nombreux deuils sont à faire autant chez les femmes blanches que chez les indiens, mais c'est surtout la perte des bébés qui les met hors d'elle.

    Rapidement un nouveau convoi de femmes arrive, le premier groupe les met en garde sur ce qui les attend, ne cachant rien ni des horreurs ni de moments de grâce. Alors que les interventions de l'armée américaine se multiplient pour exterminer cette population de sauvages, un certain nombre de femmes se mobilise pour affronter les soldats dans des combats d'une grande violence.

    C'est le journal de Meggie et Susie que nous suivons cette fois ci, avec leur verve sans détour. C'est toujours vivant et dynamique, on ne s'ennuie pas une seconde mais les combats sont nombreux et d'une grande violence.

    C'est encore une fois de plus toute l'horreur d'un génocide qui nous est racontée, sous couvert d'une propagande non dissimulée.

    Un beau roman d'aventure dans les grands espaces, superbe mais âmes sensibles passez votre chemin !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • J'avais beaucoup aimé ""Mille femmes blanche" j'ai poursuivi l'aventure avec le 2ième tome, le livre se lit toujours aussi bien même si parfois il y a des répétitions...Les personnages sont attachants et on suit avec intérêt leurs combats au quotidien. Petit bémol j'ai trouvé moins d'effets de...
    Voir plus

    J'avais beaucoup aimé ""Mille femmes blanche" j'ai poursuivi l'aventure avec le 2ième tome, le livre se lit toujours aussi bien même si parfois il y a des répétitions...Les personnages sont attachants et on suit avec intérêt leurs combats au quotidien. Petit bémol j'ai trouvé moins d'effets de surprise que pendant la lecture du 1er roman.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Il s’agit du second tome de la trilogie, après “Mille femmes blanches” que Jim Fergus a consacré à des femmes blanches parties vivre dans des tribus indiennes suite au programme gouvernemental mis en place par le président des États-Unis.

    Le premier tome m’avait plu malgré quelques longueurs...
    Voir plus

    Il s’agit du second tome de la trilogie, après “Mille femmes blanches” que Jim Fergus a consacré à des femmes blanches parties vivre dans des tribus indiennes suite au programme gouvernemental mis en place par le président des États-Unis.

    Le premier tome m’avait plu malgré quelques longueurs et difficultés de m’y passionner à tout moment. Sans être une « amoureuse » de cette période de l’histoire des Etats-Unis, j’ai aimé découvrir cette vie si lointaine de ce que nous connaissons actuellement. Comme je vous le disais dans ma précédente chronique (https://www.musemaniasbooks.be/2019/10/04/chronique-rapide-mille-femmes-blanches-de-jim-fergus-roman/), j’avais particulièrement apprécié l’idée de l’auteur de commencer son récit sur la base d’un fait réel (celui d’échanger 1000 femmes blanches contre des chevaux afin de tenter une trêve de paix entre les « blancs » et les tribus indiennes).

    Ici dans cette seconde aventure, nous retrouvons certains personnages du premier volet (comme les soeurs jumelles irlandaises, Kelly) mais nous en rencontrons également de nouveaux. Nous évoluons à nouveau au sein de la tribu indienne des Cheyennes, dans les grandes plaines américaines. Les rivalités entre tribus mais aussi vis-à-vis des troupes gouvernementales ne s’apaisent pas malgré la tentative du programme instauré par le président, Grant.

    Les journaux sont notamment ceux des soeurs Kelly pour lesquelles la lecture n’est pas toujours aisée, l’auteur ayant pris le parti de les écrire comme dans leur façon de parler, si particulière aux émigrants irlandais.

    J’ai préféré ce deuxième livre par rapport au premier. Pourquoi? Il n’y a pas de raisons particulières, peut-être s’attache-t-on finalement à ces héroïnes. Elles ont souvent tenté de fuir des quotidiens misérables mais n’ont jamais envisagé toutes les conséquences de cette expatriation au sein d’un peuple ne partageant que peu de similitudes dans leur vie quotidienne.

    Je me plongerai très prochainement dans le troisième volet, « Les amazones », que je vous chroniquerai ici, bien évidemment.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • ⚠️ Si vous n'avez pas lu Mille femmes blanches je risque de vous en dévoiler une partie ici ⚠️
    La suite de "Mille femmes blanches" est à la hauteur de mes espérances, c'est un nouveau coup de coeur.
    On retrouve les jumelles Meggie et Susie ainsi que de nouvelles femmes blanches car l'arrêt du...
    Voir plus

    ⚠️ Si vous n'avez pas lu Mille femmes blanches je risque de vous en dévoiler une partie ici ⚠️
    La suite de "Mille femmes blanches" est à la hauteur de mes espérances, c'est un nouveau coup de coeur.
    On retrouve les jumelles Meggie et Susie ainsi que de nouvelles femmes blanches car l'arrêt du programme FBI n'est pas remonté assez vite en haut lieu et un nouveau groupe a été envoyé. Cette fois c'est une histoire à deux voix celle de Meggie et celle de Molly, une "nouvelle" courageuse et têtue. Grâce à leurs carnets, nous repartons dans les grandes plaines.
    Après l'attaque du village, Little Wolf s'est rendu avec les siens dans la réserve que leur avait assignée l'armée avant de s'en enfuir, ce mode de vie ne leur convenant décidément pas. Little Wolf et sa tribu rejoignent Crazy Horse et les Lakotas afin de s'unir pour combattre l'armée américaine. C'est dans ce contexte tendu que les nouvelles vont devoir se familiariser avec leurs nouvelles vies, sous la tutelle des coriaces jumelles irlandaises habitées par la vengeance après le massacre perpétré par les soldats dans leur village et la perte de leurs bébés.
    Dans ce roman il est plus que jamais question de survie. La survie des êtres, la survie de nations, la survie de cultures et de moeurs. Tout au long du roman on sent la tension, la préparation à une grande bataille, l'angoisse de perdre des êtres chers et la liberté.
    Jim Fergus fait revivre ce monde et nous y immerge complètement. J'attends maintenant avec impatience la publication du dernier tome de cette trilogie "Les amazones" qui sortira le 19 septembre chez @cherche_midi_editeur_

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Dans cette suite, on retrouve les sœurs Kelly et d'autres femmes blanches embarquées dans cette folie meurtrière. Toujours beaucoup de détails sur la vie des indiens. Parfois drôle mais souvent le malheur et la souffrance nous rappellent la dure réalité de la vie cheyenne. Toujours passionnant.

    Dans cette suite, on retrouve les sœurs Kelly et d'autres femmes blanches embarquées dans cette folie meurtrière. Toujours beaucoup de détails sur la vie des indiens. Parfois drôle mais souvent le malheur et la souffrance nous rappellent la dure réalité de la vie cheyenne. Toujours passionnant.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Histoire d'une incroyable épopée de femmes blanches et cheyennes.

    Histoire d'une incroyable épopée de femmes blanches et cheyennes.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.