La peau de l'ange

Couverture du livre « La peau de l'ange » de Catherine Michoux aux éditions 11-13 Editions
Résumé:

De l'une à l'autre des aventures, on aborde la question des oublis et des hasards qui pourtant d'un seul bloc peuvent déporter une existence entière loin d'un rêve approché.

7 récits, 7 femmes. 7, ce chiffre magique depuis des temps immémoriaux : sept péchés capitaux, sept continents, sept... Voir plus

De l'une à l'autre des aventures, on aborde la question des oublis et des hasards qui pourtant d'un seul bloc peuvent déporter une existence entière loin d'un rêve approché.

7 récits, 7 femmes. 7, ce chiffre magique depuis des temps immémoriaux : sept péchés capitaux, sept continents, sept couleurs de l'arc-en-ciel, sept jours de la semaine, sept têtes de la bête de l'apocalypse,... Toutes ces femmes naviguent subjuguées par des émois, des humeurs, des défis lancés à des hommes à qui revient le rôle d'instigateur, d'accompagnateur, de sauveur, de persécuteur, voire de revenant. Malgré tant de plongées dans l'être féminin, on ne sait plus très bien qui de la femme ou de l'homme donne la réplique à l'autre.

Catherine Michoux, la comédienne, a joué avec les mots des autres. Ce jeu de mise en scène de la parole, elle l'a porté plus loin encore, en adaptant et traduisant, à la demande de France Culture, dans le cadre du Festival d'Avignon, la pièce de Lucas B. Suter, "Souvenirs de S.". Le texte de cette pièce, publié aux éditions de l'Arche, constitue le point de jonction entre la comédienne et l'auteure...

Donner votre avis

Les derniers avis

  • « Lentement elle se releva dans un mouvement de brouillard. Elle flottait dans son corps comme une algue entre deux eaux, complètement abandonnée à ses rythmes intérieurs ».

    Captivé et intrigué par la première de couverture, le lecteur se trouve l’instant d’près happé par l’existence, tantôt...
    Voir plus

    « Lentement elle se releva dans un mouvement de brouillard. Elle flottait dans son corps comme une algue entre deux eaux, complètement abandonnée à ses rythmes intérieurs ».

    Captivé et intrigué par la première de couverture, le lecteur se trouve l’instant d’près happé par l’existence, tantôt ordinaire tantôt magique, mais toujours admirable et poétique de 7 femmes.

    « 7 femmes jetées à corps perdu dans l’impondérable de leur vie »

    Une écriture délicate et musicale qui entraîne le lecteur et les protagonistes à vivre pleinement une existence faire de mystère, de chance, de magie… et qui sait encore ce que le destin vous réserve…

    Il s’agit indéniablement d’une découverte incroyable qui bouleverse les sens, les émotions, et apporte un vent de fraîcheur à l’esprit et l’imagination. Une lecture qui saura vous surprendre et toucher votre cœur.

    Pour une critique complète, n'hésitez pas à copier ce lien sur votre barre de recherche : http://chrisylitterature.jouglar.eu/la-peau-de-lange-catherine-michoux/

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Ils ont lu ce livre

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions