La communaute politique des "tous uns"», désir de liberté, désir d'utopie ; entretien avec Michel Enaudeau

Couverture du livre « La communaute politique des
Résumé:

Le livre développe le trajet philosophique de Miguel Abensour (1939-). Il montre comment s'est construite ce qu'il nomme sa philosophie politique critique dont les deux foyers sont la "démocratie insurgeante" et le "nouvel esprit utopique".
La Boétie n'a pas seulement conçu l'inconcevable - la... Voir plus

Le livre développe le trajet philosophique de Miguel Abensour (1939-). Il montre comment s'est construite ce qu'il nomme sa philosophie politique critique dont les deux foyers sont la "démocratie insurgeante" et le "nouvel esprit utopique".
La Boétie n'a pas seulement conçu l'inconcevable - la servitude volontaire. Il a discerné, dans le champ politique, deux formes de totalités destinées à s'opposer : soit celle du Tous Un ou de l'État, soit celle de la communauté politique des tous uns, ou vraie démocratie, sous le signe du C ontr'Un. Notre histoire politique, depuis la Révolution n'est-elle pas le théâtre d'un conflit récurrent entre ces deux formes, entre la démocratie insurgeante et l'État ?
C e livre d'entretiens avec Miguel Abensour interroge son oeuvre. À travers la lecture de Hannah Arendt, il fait le choix d'une opposition frontale à la philosophie politique institutionnelle, par le recours à un double dispositif : l'antiplatonisme d'une part, le C ontre-Hobbes de l'autre. Par là il propose une philosophie politique critique sous la forme d'une articulation entre la critique de la domination, issue de la Théorie critique et la pensée de la politique née avec la tradition de la liberté.
Un second trajet, les Utopiques, suit les aventures de l'utopie dans la modernité, de Thomas More à Levinas en passant par Marx, William Morris et la Théorie critique. Face à cette persistance de l'utopie, Miguel Abensour invite à une conjugaison entre le désir de liberté en guerre contre la domination et le désir d'utopie qui grâce à l'envol de l'imagination, oriente l'action vers la venue d'une société autre.
A l'opposé d'une philosophie politique de la restauration, s'affirme ici l'intensité d'une politique de l'émancipation pensée et pratiquée comme une force active toujours en éveil.

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com