Contribution à la théorie générale ; Joyo ne chante plus

Couverture du livre « Contribution à la théorie générale ; Joyo ne chante plus » de Francois Emmanuel aux éditions Actes Sud-papiers
  • Nombre de page : 88
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Poésie Théâtre
  • Thème : Théâtre
  • Prix littéraire(s) : (non disponible)
Résumé:

Contribution à la théorie générale:
Le conférencier Grégor est devant son pupitre, et entame son discours. Il s'agit d'une conférence scientifique autour de la contribution du défunt Otho Schnigel à la théorie du boson. Malgré son discours savant, Grégor donne très vite à la conférence un ton... Voir plus

Contribution à la théorie générale:
Le conférencier Grégor est devant son pupitre, et entame son discours. Il s'agit d'une conférence scientifique autour de la contribution du défunt Otho Schnigel à la théorie du boson. Malgré son discours savant, Grégor donne très vite à la conférence un ton personnel, empreint d'anecdotes intimes et de souvenirs d'où rejaillit toute d'admiration de l'élève pour son ancien maitre. Mélomane et peu excentrique, Gregor a prévu l'insertion de diapositives et de séquences sonores pour venir souligner les mouvements de son discours. C'est sans compter sur Boris, l'assistant du professeur Schnigel, qui du haut de sa régie, semble tout faire de travers. Les diapositives arrivent dans le désordre, les interruptions bruyantes de Rossini viennent perturber la progression de la théorie au lieu d'alimenter les silences. Le chaos s'installe dans l'esprit de Gregor , les pages se perdent, les mots se mélangent. L'imprévu prend le pas sur le contrôle, et Gregor achève sa conférence dans un appel désespéré à son maître, dans lequel il livre les angoisses existentielles qui sont les siennes.
Un monologue drôle et touchant qui s'appuie sur un sujet très actuel : la découverte récente du boson de Higgs, particule élémentaire permettant de percer les derniers secrets de la matière.
PERSONNAGE : 1 homme Joyo chante plus:
Lia Orkovitch n'a désormais plus personne. Elle pleure la mort de son oiseau Joyo qui ne chante plus. C'était la dernière chose qui lui restait de Youri Tsarevitch Changalamanov. Avec Youri le Russe, Lia a eu une liaison consentie. Puis Youri est parti, la laissant seule avec l'oiseau qu'elle a fini par étouffer afin de ne pas se le voir confisquer par la justice, suite aux plaintes des voisins. Accompagnée par la présence fantomatique de l'oiseau, Lia revient sur l'histoire vécue avec Youri, et sur la découverte de son propre corps et de sa féminité. L'amertume et l'angoisse de la jeune femme se confondent avec les restes de sa passion pour l'homme qui est parti. En s'adressant tout le long de la pièce à son Joyo, qui ne chante plus, Lia dévoile son propre silence et le vide qui l'habite.

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !