Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Bonbons atomiques

Couverture du livre « Bonbons atomiques » de Pastor Anthony aux éditions Actes Sud
  • Date de parution :
  • Editeur : Actes Sud
  • EAN : 9782330028190
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Où l'on retrouve les principaux personnages de "Castilla Drive" dans une nouvelle enquête, à l'ombre d'une ancienne centrale nucléaire abandonnée...

Donner votre avis

Lire un extrait offert de Bonbons atomiques

En cliquant sur le bouton ci-dessous, découvrez immédiatement et sans engagement un extrait offert par Izneo !

Avis (2)

  • Sympathique bédé à l'ambiance pesante, lancinante. Un peu comme une bombe à retardement ou plutôt un paquet de bonbons à retardements qui fondent lentement et libèrent uns à uns les tenants et les aboutissants de l'histoire. L'histoire, parlons-en. Une enquête sur fond d'adultère, de disparition...
    Voir plus

    Sympathique bédé à l'ambiance pesante, lancinante. Un peu comme une bombe à retardement ou plutôt un paquet de bonbons à retardements qui fondent lentement et libèrent uns à uns les tenants et les aboutissants de l'histoire. L'histoire, parlons-en. Une enquête sur fond d'adultère, de disparition et d'apparition, de personnages aux émotions déstructurées qui courent derrières ou fuient devant leurs sentiments et leurs ressentiments. L'ambiance de ville américaine à moitié déserte couplée aux nuances de couleurs pastelles et aux remplissages gribouillés des ombres et des lumières contribuent au style épuré de l'ouvrage. Quant aux dessins, ils sont assez réalistes mais pas trop. Les personnages du jeune skateur ténébreux et de la mystérieuse brune, sosie d'Amy Whinehouse ont tendance à effacer les autres notamment Sally Salinger, personnage principal, ce qui est assez déstabilisant. Le scénario est très bon mais la disproportion entre la mise en valeur des personnages et leur rôle dans l'histoire est déconcertante, il y a d'ailleurs peut-être un peu trop de personnages. Je conseille tout de même cette bande dessinée, bourrée de bonnes idées qui démarre lentement et explose sur la fin comme les fameux bonbecks. A noter les accointances de l'auteur avec la représentation de femmes très fortes, relativement rares en bédé et qui nous ramène à Crumb avec une certaine délectation.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Bonbons atomiques Anthony Pastor


    Très bel album de 255 pages en 3 chapitres dont le titre mêle étrangement la douceur du bonbon et la menace de l’atome.
    L’ensemble est très coloré avec des dominantes qui varient au fil des pages et de l’histoire. Le lieu? Ce n’est pas explicitement dit...
    Voir plus

    Bonbons atomiques Anthony Pastor


    Très bel album de 255 pages en 3 chapitres dont le titre mêle étrangement la douceur du bonbon et la menace de l’atome.
    L’ensemble est très coloré avec des dominantes qui varient au fil des pages et de l’histoire. Le lieu? Ce n’est pas explicitement dit mais l’ambiance est d’influence clairement hispano-américaine comme le « Camilla motel »…
    Les personnages très expressifs sont dessinés de façon pseudo-caricaturale.
    Les décors sont variés, intérieurs comme extérieurs, la plupart périurbains, avec, en fil conducteur, la centrale désaffectée mais toujours menaçante que bravent les jeunes skateurs.
    Ces bonbons à la composition mystérieuse, généreusement distribués, antidotes contre les radiations, donnent un parfum à l’histoire et créent un lien étrange entre certains personnages leur apportant un « bien-être » halluciné, nous expédiant dans un univers onirique.
    Il faut un peu de temps pour cerner les personnages, entrer dans ces histoires croisées et comprendre ce qui se trame dans cette toile complexe aux multiples intersections. Beaucoup de passion, de violence contenue ou non et quelques moments de grâce.
    Il serait illusoire et surtout dommageable de vouloir raconter tout cela en quelques lignes.
    Dès l’exposition on découvre Sally la détective, abandonnée par Robert, mais qui vit avec Osvaldo, personnage rassurant au physique d’indien habillé en cow-boy. Elle se charge d’une vulgaire enquête pour une femme : Camilla Sweet ; elle doit espionner son mari Douglas, le magnat local. Lui en pince pour Gabriella, son assistante, qui est le véritable personnage central que l’on ne va cesser de pister.
    Il y a les jeunes : Gabriel véritable icône peu disert, Jason l’ado torturé, Lynn la chanteuse poétesse plus forte qu’elle ne paraît. A côté : Pat, l’esthéticienne haute en couleurs, Opus, sorte d’histrion à la tête amusante. Sans oublier l’inquiétante présence de l’absent : Robert.
    Et la vulgaire enquête va prendre de l’extension et révéler des liens inattendus entre tout ce petit monde, toute une galerie qui va s’animer au fil des pages.

    Personnellement j’ai beaucoup aimé, et en prime, très bon moment, j’ai pu rencontrer l’auteur lui-même à Angoulême. Alors je n’ai qu’un conseil à donner : lisez et même relisez cet ouvrage !

    Michel Ramadier

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.