Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Afrique du Sud

Couverture du livre « Afrique du Sud » de Sebastien Hervieu aux éditions Nevicata
  • Date de parution :
  • Editeur : Nevicata
  • EAN : 9782875231376
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

Ce grand pays regorge de richesses. Mais ce sont ses luttes qui l'ont façonné. Sans cesse, les SudAfricains ont dû se battre. Contre l'apartheid et pour leur liberté bien sûr. Mais aussi contre les éléments, les antagonismes communautaires, les inégalités sociales criantes qui noient... Voir plus

Ce grand pays regorge de richesses. Mais ce sont ses luttes qui l'ont façonné. Sans cesse, les SudAfricains ont dû se battre. Contre l'apartheid et pour leur liberté bien sûr. Mais aussi contre les éléments, les antagonismes communautaires, les inégalités sociales criantes qui noient malheureusement cette « nation arc -en-ciel » dans un tourbillon de violences. Comprendre l'Afrique du Sud exige à la fois de connaître et d'oublier Nelson Mandela. Ce dernier est partout. Gravé dans l'imaginaire mondial comme le héros d'une émancipation obtenue dans la paix. Mais les SudAfricains « nés libres » dénoncent une liberté inachevée. Le pays vit au fil de ses convulsions. Il se cabre à la manière des fauves de ses parcs naturels ou des flots rugissants du Cap de Bonne-Espérance. Ce petit livre n'est pas un guide. L'Afrique du Sud a fait l'objet de nombreux ouvrages détaillés de voyage. Mais il raconte l'âme d'un peuple qui souffre et vit en même temps. Parce que pour le comprendre, il faut avoir entendu le cri de sa terre fracturée, et si souvent blessée. Un grand récit suivi d'entretiens avec Peter Delius, Sisonke Msimang et Nomfundo Mogapi.

Donner votre avis

Avis (1)

  • C'est un tout petit livre mais un riche gisement d'informations et d'analyses comme cette collection L'Âme des peuples, des éditions Nevicata, en propose. Grâce à Masse Critique de Babelio, j'ai eu la chance de recevoir Afrique du Sud, les cicatrices de la liberté, un livre signé Sébastien...
    Voir plus

    C'est un tout petit livre mais un riche gisement d'informations et d'analyses comme cette collection L'Âme des peuples, des éditions Nevicata, en propose. Grâce à Masse Critique de Babelio, j'ai eu la chance de recevoir Afrique du Sud, les cicatrices de la liberté, un livre signé Sébastien Hervieu, journaliste qui a passé plusieurs années en Afrique du Sud.
    Le titre du livre m'intrigue et pique ma curiosité. Très marqué par l'histoire de Nelson Mandela (Un long chemin vers la liberté), révolté par l'apartheid, admiratif pour le courage de ces militants de l'ANC (African National Congress), j'ai fait le voyage en Afrique du Sud il y a trois ans à peine mais c'était trop court pour pouvoir appréhender la réalité de cet immense pays.
    Lorsque la possibilité de visiter le township de Knysna nous a été offerte, nous n'avons pas hésité avec mon épouse et nous ne l'avons pas regretté. Tant de gentillesse et de sens de l'accueil chez ces gens qui côtoient la misère, nous avaient énormément touchés. Nous étions loin du voyeurisme puisque l'association de Peggy qui nous accueillait, prouvait son efficacité au quotidien et que notre présence permettait d'accentuer son action. Hélas, l'existence-même de ces townships, aperçus dans toutes les périphéries des grandes villes, est la preuve évidente que Nelson Mandela et ceux qui lui ont succédé, n'ont pas fini le travail.
    Pire, comme l'explique Sébastien Hervieu, Jacob Zuma (2009-2018) a pioché allègrement dans les finances publiques et il a fallu que Thuli Madonsela, juriste et médiatrice de la République, le force à rembourser une partie de l'argent.
    Si Thabo Mbeki (1999-2008) avait succédé à Nelson Mandela, c'est actuellement Cyril Ramaphosa, l'héritier préféré, qui est à la tête du pays depuis 2018. Il essaie de remédier aux problèmes les plus criants mais, alors qu'une foule extraordinaire de citoyens avait afflué aux bureaux de vote lors de la fin de l'apartheid, le nombre de votants diminue à chaque nouvelle élection.
    Le plus inquiétant est le rejet de Nelson Mandela par les jeunes, ceux qui sont nés libres. Ils lui reprochent d'avoir fait trop de concessions aux Blancs sans comprendre que c'était le seul moyen pour réussir à ramener la paix dans son pays.
    Ce petit livre repose bien les jalons de l'histoire sud-africaine, détaille ses richesses minières qui sont exploitées grâce au travail d'hommes déplacés loin de leur foyer et exploités au maximum.
    Les Blancs possèdent encore la majorité des terres et vivent dans des enclaves privatisées. Sur les campus, les étudiants se sont révoltés et ont réussi à faire annuler l'augmentation sévère des frais d'inscription mais le feu couve toujours et l'ANC ne répond plus aux espoirs de ces jeunes.
    Enfin, l'auteur publie trois entretiens très intéressants. C'est d'abord Peter Delius, historien, qui retrace l'histoire de son pays en répondant aux questions de Sébastien Hervieu. Puis, Sisonke Msimang, essayiste, membre de la classe moyenne noire à Johannesburg, explique pourquoi les jeunes préfèrent Steve Biko, leader du mouvement de la Conscience noire, battu à mort en 1977 dans les geôles de l'apartheid) à Nelson Mandela.
    Enfin, la psychologue clinicienne Nomfundo Mogapi prêche pour sa paroisse en réclamant des séances de psy pour tous les Sud-Africains… Plus sérieusement, elle a raison de demander à ce que les gens expriment leurs traumatismes afin d'éviter de nouvelles vagues de violence.
    Sébastien Hervieu le prouve, rien n'est réglé en Afrique du Sud car de nombreuses cicatrices ne sont pas refermées. Son livre a le mérite de faire le point car le long chemin vers la liberté sur lequel Nelson Mandela a conduit son peuple n'est pas terminé. Il reste beaucoup à faire pour une juste répartition des richesses, comme dans la plupart des pays du monde…

    Chronique illustrée à retrouver sur : http://notre-jardin-des-livres.over-blog.com/

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.