Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

À même la peau

Couverture du livre « À même la peau » de Lisa Gardner aux éditions Albin Michel
Résumé:

Deux meurtres spectaculaires sont perpétrés à Boston à six semaines d'intervalle. Dans les deux cas, les victimes sont des femmes seules, atrocement mutilées, à côté desquelles l'assassin a déposé une rose.
L'inspectrice D.D. Warren, chargée de l'enquête, décèle vite une similitude entre ces... Voir plus

Deux meurtres spectaculaires sont perpétrés à Boston à six semaines d'intervalle. Dans les deux cas, les victimes sont des femmes seules, atrocement mutilées, à côté desquelles l'assassin a déposé une rose.
L'inspectrice D.D. Warren, chargée de l'enquête, décèle vite une similitude entre ces mises en scène macabres et une longue série de meurtres ayant défrayé la chronique à Boston quarante ans plus tôt et dont l'auteur, Harry Day, s'est suicidé depuis.
Seul recours pour D.D. Warren : se rapprocher des deux filles de Harry Day. Se pourrait-il qu'il y ait un lien entre les récents crimes et Shana et Adeline ? Pour le savoir, D.D. Warren va devoir se confronter à cette interrogation : peut-on échapper à son destin lorsqu'il est marqué du sceau de la mort ?

Une plongée stupéfiante au coeur d'un enfer familial : Lisa Gardner s'impose définitivement comme une virtuose du thriller psychologique.

Donner votre avis

Avis (13)

  • Découpez selon les pointillés

    Nous retrouvons Boston et DD Warren, que les lecteurs de l'auteure connaissent bien. DD n'est pas femme à s'écouter mais lorsqu'elle est blessée sur une scène de crime (où elle n'aurait pas dû se trouver) et qu'elle souffre le martyr d'une fracture de l'épaule...
    Voir plus

    Découpez selon les pointillés

    Nous retrouvons Boston et DD Warren, que les lecteurs de l'auteure connaissent bien. DD n'est pas femme à s'écouter mais lorsqu'elle est blessée sur une scène de crime (où elle n'aurait pas dû se trouver) et qu'elle souffre le martyr d'une fracture de l'épaule avec arrachement, lésion rare et extrêmement douloureuse, au point d'avoir perdu toute autonomie, elle accepte d'aller voir une psychiatre recommandée par sa hiérarchie. C'est ainsi qu'elle rencontre le Docteur Adeline Glen, spécialiste de la douleur qui aide ses patients à surmonter ou à mieux supporter leur douleur grâce au modèle IFS . D'abord sceptique, DD, finalement prête à tout pour retrouver un semblant de vie normale en attendant que sa blessure guérisse, écoute les conseils d'Adeline. Dans le même temps, un nouveau meurtre est commis, scène de crime identique : une jolie jeune femme célibataire est tuée dans son sommeil puis, posté mortem, le tueur découpe soigneusement 153 bandelettes de peau prélevées sur le torse et les cuisses. Sur la table de nuit, une rose, une bouteille de champagne et une paire de menottes sexy. DD qui n'a pas toute son intégrité physique mais qui a du temps a revendre pour réfléchir, découvre que le "tueur à la rose", tel que le surnomment les médias, semble reproduire des crimes vieux de 40 ans commis par un certain Henry Day, célèbre serial killer à son époque qui s'était suicidé lors de son arrestation. DD s'intéresse de près à ce copycat et fouille le passé de Henry. Elle apprend qu'il avait deux fillettes dont l'aînée Shana, semblant suivre les traces de son père, est emprisonnée depuis l'âge de quinze ans après avoir tué un jeune garçon. La cadette elle a eu plus de chance puisqu'elle a été adoptée par un professeur en médecine et est devenue une brillante psychiatre, le docteur Adeline Glen. Si Shana souffre de graves troubles de la personnalité (elle est asociale, incapable d'émotions et d'attachement, se montre hyper violente), sa sœur souffre d'un gène défectueux qui l'empêche de ressentir la moindre douleur. DD et son équipe d'enquêteurs orientent leurs investigations vers les deux sœurs dont les parcours et les personnalités semblent si différentes . Car ils en sont certains, le "tueur à la rose" à forcément un lien avec elles. Thriller hautement psychologique, rythmé, avec un réel suspens, mais également un livre intelligent qui donne à réfléchir : quid de l'inné et de l'acquis ? L'enfant d'un meurtrier serait-il destiné à un devenir un ? Quelle part de fatalité dans nos existences ? Je vous le recommande, il se lit vite et même si certains détails sont un peu "tractilopilés" c'est un bon moment de lecture. Pour le challenge Tour du Monde, je coche à nouveau la case États-Unis, mais cette fois, l'état du Massachusetts
    PS : pour ceux qui souhaitent se documenter sur la méthode IFS je vous propose un lien internet :
    https://ifs-association.com/internal-family-systems-modele-therapie-ifs/

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • La quatrième de couverture avait de quoi séduire : un tueur en série qui copie les crimes d’un autre ayant sévit 40 ans plus tôt mais aujourd’hui décédé, une enquêtrice, les filles du tueurs décédés l’une insensible à la douleur, l’autre en prison depuis 30 ans sorte de Hannibal Lecter au...
    Voir plus

    La quatrième de couverture avait de quoi séduire : un tueur en série qui copie les crimes d’un autre ayant sévit 40 ans plus tôt mais aujourd’hui décédé, une enquêtrice, les filles du tueurs décédés l’une insensible à la douleur, l’autre en prison depuis 30 ans sorte de Hannibal Lecter au féminin. Au final un polar sympa mais un peu long à démarrer et une petit déception quant aux véritables motivations du/de la coupable.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • De grans frissons pour moi dans ce thriller. J'ai découvert cette auteure grâce à ce livre et je ne me suis plus arrêtée...

    De grans frissons pour moi dans ce thriller. J'ai découvert cette auteure grâce à ce livre et je ne me suis plus arrêtée...

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • De cette auteure prolifique, il me semble avoir déjà lu il y a bien longtemps La maison d’à côté, et de ne pas en garder grand souvenir… J’ai donc voulu redécouvrir cette auteure américaine à succès.

    Fille d’un tueur en série et sœur d’une meurtrière, Adeline porte un lourd fardeau familial....
    Voir plus

    De cette auteure prolifique, il me semble avoir déjà lu il y a bien longtemps La maison d’à côté, et de ne pas en garder grand souvenir… J’ai donc voulu redécouvrir cette auteure américaine à succès.

    Fille d’un tueur en série et sœur d’une meurtrière, Adeline porte un lourd fardeau familial. Tout comme son père adoptif, elle est devenue médecin spécialiste de la douleur. Une douleur qu’une anomalie génétique, l’analgognosie, l’empêche pourtant de ressentir. L’une de ses patientes, l’inspectrice DD Warren, est gravement blessée à l’épaule, après avoir été poussée dans un escalier sur une scène de crime. Celle-ci ne garde aucun souvenir de l’agression mais est fermement décidée, en dépit de son état handicapant, à retrouver le coupable. D’autant plus qu’un nouveau crime est commis : une femme est retrouvée écorchée, une rose ainsi qu’une coupe de champagne ont été disposés près de son corps. Au cours de son enquête, DD Warren découvre que ces meurtres ressemblent à ceux commis par le père d’Adeline il y a plus de vingt ans…

    J’ai un avis mitigé sur ce roman. J’ai énormément apprécié certains éléments et été déçue par d’autres. L’autrice a choisi un thème, la douleur, et l’a exploité jusqu’à la corde. Je trouve le résultat très réussi : la douleur extrême (D.D souffre tout de même d’une blessure rare : arrachement de l’épaule gauche, ça donne le frisson…) et l’absence de douleur qui caractérise Adeline ainsi que les dangers qui en résultent sont parfaitement développés. L’auteure a d’autant plus imaginé un tueur en série qui écorche ses victimes, découpent des lambeaux de leur peau pour en faire collection… Parfois certaines passages suscitent le dégoût et l’écœurement alors qu’aucune scène n’est véritablement gore. La psychologie complexe des personnages est le moteur de ce roman, c’est en tous cas pour cette raison que je suis allée jusqu’au bout. Car malheureusement, l’auteure multiplie les situations surréalistes, tirées par les cheveux. Je ne peux donner d’exemple sans spoiler mais je trouve qu’à plusieurs reprises elle va trop loin : certaines scènes d’actions me semblent peu crédibles, et le mobile du tueur tient assez peu la route.

    J’ai tout de même apprécié cette lecture grâce aux personnages fascinants et retenterai sûrement l’aventure avec un autre roman de Lisa Gardner.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Je l'ai lu très vite et j'ai aimé, même si ce n'est pas celui que j'ai préféré.

    Je l'ai lu très vite et j'ai aimé, même si ce n'est pas celui que j'ai préféré.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Même si l'histoire n'apparaît pas pour certain(e)s passionnantes, j'ai commencé à le lire alors que je souffrais énormément. La question des anti-douleurs et de la gestion de la douleur a fait résonance à ma situation avec la situation des enfants placés.
    J'ai lu ce livre presque d'une traite,...
    Voir plus

    Même si l'histoire n'apparaît pas pour certain(e)s passionnantes, j'ai commencé à le lire alors que je souffrais énormément. La question des anti-douleurs et de la gestion de la douleur a fait résonance à ma situation avec la situation des enfants placés.
    J'ai lu ce livre presque d'une traite, sans me poser vraiment de questions.
    J'ai apprécié ces moments , l'intrigue est facile à suivre même si j'avais trouvé l'assassin assez rapidement;
    Laissez vous tenter c'est un livre à glisser dans sa valise et profiter d'une détente bien méritée.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Comment ne pas lire ce roman d'une traite?! Il m'a fallu peu d'heures pour le terminer, emballée que j'étais par cette histoire de soeurettes pas bien nettes. Ce thème sororal sous-tend celui du souvenir, des relations familiales, de l'héritage que l'on reçoit, de ce que l'on en fait. Ici...
    Voir plus

    Comment ne pas lire ce roman d'une traite?! Il m'a fallu peu d'heures pour le terminer, emballée que j'étais par cette histoire de soeurettes pas bien nettes. Ce thème sororal sous-tend celui du souvenir, des relations familiales, de l'héritage que l'on reçoit, de ce que l'on en fait. Ici prétexte à une écriture parfois un peu longue, pas trop psychologique, mais alerte. Parfois des descriptions un peu gore, mais qui sous tendent la tendresse et la reconnaissance de chacune des héroïnes l'une envers l'autre.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Ce livre m'as été pretté car j'aime ce qu'écrit Lisa Gardner en général et celui ci me semblait prometteur.
    Seulement voilà des le début l'histoire se présente longue et lourde,l'histoire de deux sœurs au passé terrible et à l'héritage difficile.
    Impression de déjà lu, chapitres longs, voir...
    Voir plus

    Ce livre m'as été pretté car j'aime ce qu'écrit Lisa Gardner en général et celui ci me semblait prometteur.
    Seulement voilà des le début l'histoire se présente longue et lourde,l'histoire de deux sœurs au passé terrible et à l'héritage difficile.
    Impression de déjà lu, chapitres longs, voir ennuyeux, on revient sans cesse sur le mème déroulement et on fait du "surplace".
    Je pensait trouver un bon thriller comme je les aime mais c'est presque a la fin que l'histoire m'as un peu accroché mais ma déception avait prit le dessus et je ne l'ai sans doute pas apprécié comme il aurait fallu...

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.