Lecteurs.com et les éditions PKJ vous lancent un défi d'écriture !

lundi 22 janvier 2018

Ecrivez la suite d'un texte et tentez de gagner des romans

Lecteurs.com et les éditions PKJ vous lancent un défi d'écriture !

Vous aimez les romans d'aventure, et vous rêvez d'écrire ?

Vous avez entre 13 et 25 ans ? Vous avez de l’imagination ?

Vous aimez écrire ? Vous aimez les défis ? Voici une formidable opportunité de concourir tout en vous amusant !

A l'occasion de la parution de Elia, la passeuse d'âmes T.2 ; saison froide, tentez l’expérience avec Marie Vareille et laissez libre cours à vos qualités d’écriture.

 

Ce concours d'écriture est pour vous !

Un concours d'écriture réservé aux 13-25 ans. L'auteur vous propose un paragraphe inédit, une page volée de son roman Elia, la passeuse d'âmes, et vous invite à en écrire la suite. Que vous connaissiez ou non ce roman, sachez juste qu’il s’agit d’une dystopie mettant en scène Elia, une Passeuse d’Âmes, un être sans émotions. Elle doit exécuter ceux qui sont devenus des poids pour la société : vieux, malades, opposants… Mais un jour elle ne parvient plus à obéir aux ordres et s’enfuit dans la région la plus déshéritée du pays, là où les Passeurs d’Âmes sont considérés comme les pires ennemis. Au plus profond d’immenses mines à ciel ouvert, Elia découvrira, telle une pépite, une destinée qui la dépasse.

Le premier tome a reçu le Prix du meilleur roman jeunesse Le Parisien 2016 ; le Prix Pierre Bottero 2017 ; le Grand Prix des Lecteurs du PEEP 2017 et le Prix des Dévoreurs 2017.

 

Découvrez tout en bas de l'article le texte inédit de Marie Vareille, puis ... à vous d'inventer la suite ! Vous avez carte blanche !

jeudi 15 février : publication des noms des 10 finalistes sélectionnés par le Jury et démarrage du vote des lecteurs

mardi 6 mars : fin des votes

jeudi 8 mars : annonce des noms des trois gagnants du concours.

 

Comment participer ?

Inscrivez-vous sur le site en indiquant soigneusement votre date de naissance et vos coordonnées : cela nous permettra de contacter les gagnants.

Imaginez votre texte, rédigez-le et postez-le ci-dessous ! Vous avez jusqu’au 12 février à 23h pour poster votre texte.

Les conditions pour participer : avoir entre 13 et 25 ans et publier un texte qui mesure 1500 signes soit 200 et 300 mots environ.

Les étapes du concours

Le jury présidé par Marie Vareille retiendra les 10 textes les plus inventifs et qui respecteront le nombre de signes.

Les 10 jeunes auteurs des textes choisis par le jury seront récompensés et recevront chacun un lot comprenant : les deux tomes de Elia la passeuse d’âme, dédicacés par Marie Vareille

Puis, du 15 février au 6 mars, ces dix textes seront soumis aux votes des internautes. Les trois qui auront recueilli le plus grand nombre de "likes" recevront, en plus des cadeaux déjà indiqués, un lot de 5 romans PKJ. Jeudi 1er mars : annonce des noms des trois gagnants du concours.

En bonus, les participants qui ont la possibilité de venir à Paris pourront suivre un atelier d’écriture avec Marie Vareille dans les locaux d'Orange. Date et conditions seront précisées ultérieurement.

 

Découvrez le texte inédit de Marie Vareille :

Elia jeta un coup d’œil inquiet derrière son épaule et recula un peu plus dans l’ombre des bacs rouillés qui débordaient d’ordures. Il lui avait semblé apercevoir une ombre se dissimuler dans l’encadrement d’une porte de la ruelle. La neige fondue s’écoulait en rigoles boueuses dans le caniveau imbibant ses baskets d’eau glacée, mais elle n’y prenait pas garde. Pourquoi Tim était-il en retard ? Il savait pourtant bien qu’elle était désormais recherchée. Elle entendait au loin le brouhaha du marché aux étoffes de la Ville Ephémère, mélange des cris des marchands et du fracas métallique des étals qu’on démonte. 

L’horloge sonna neuf coups. Elle sursauta. Elle avait perçu un mouvement sous le porche. Cette fois, elle en était certaine : quelqu’un l’avait suivie...  

 ©  Marie Vareille

 

Le reste... à vous de l’inventer ! Que vous ayez déjà lu les romans de Marie Vareille (Elia, la passeuse d'âmes T.1 Ou  Elia, la passeuse d'âmes T.2 ; saison froide) ou pas, vous avez carte blanche !

Postez votre texte à la suite de l'article dans la partie "Publications".

N'oubliez pas que pour poster votre texte vous devez être connecté avec votre profil.

 

Règlement du concours d’écriture

Conditions générales de participation au concours d’écriture

Les présentes conditions générales de participation définissent les conditions dans lesquelles les internautes inscrits sur le site internet lecteurs.com peuvent participer au concours d’écriture (ci-après le « Concours ») organisé par la société ORANGE SA au capital de 10 595 541 532 Euros, immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 380 129 866, dont le siège social est, 78, rue Olivier de Serres, 75015 Paris et les éditions PKJ (ci-après désignée les « Organisateurs »),

La participation au Concours est soumise aux présentes conditions générales de participation au Concours (ci-après les « Conditions Générales de Participation ») que les participants acceptent expressément lors de leur inscription.

Les Conditions Générales de Participation constituent ainsi un contrat entre les participants et les Organisateurs.

 

ARTICLE 1. OBJET

Les présentes conditions générales de participation ont pour objet de définir les conditions de participation au Concours d’écriture ainsi que les critères d’appréciation des contributions éligibles au Concours.

 

ARTICLE 2. CONCOURS

Le Concours a pour but de solliciter l’imagination et l’inventivité des participants pour la création/rédaction d’une petite histoire prolongeant le texte « Elia, la passeuse d'âmes T.2 ; saison froide » de Marie Vareille qui sera publié sur le site internet lecteurs.com dans le cadre du Concours.

 

ARTICLE 3. DURÉE – ACCESSIBILITÉ

Le Concours d’écriture est ouvert à la participation du lundi 22 janvier 2018 au lundi 12 février à 23 heures, (date et heure de connexion de France métropolitaine faisant foi) et plus précisément se déroule selon le planning précisé ci-dessous :

Lundi 22 janvier 2018 : démarrage du concours et dépôt des Contributions

lundi 12 février à 23 heures : arrêt de réception des Contributions

jeudi 15 février : publication des noms des 10 finalistes sélectionnés par le Jury et démarrage du vote des Lecteurs

mardi 6 mars : arrêt des votes des Lecteurs

jeudi 8 mars : annonce des noms des trois gagnants du Prix du concours.

Le concours est accessible sur le site internet Lecteurs.com (ci-après le « Site ») à partir de l’adresse URL suivante : https://www.lecteurs.com/concours/lecteurscom-en-partenariat-avec-les-editions-pkj-vous-lancent-un-defi-decriture/2443208 (ci-après désignée la « Page du Concours » ).

Les Organisateurs se réservent le droit de reporter, de modifier, d'annuler ou de renouveler le Concours si les circonstances l'exigent. En tout état de cause, leur responsabilité ne saurait être engagée à ce titre.

 

ARTICLE 4. CONDITION DE PARTICIPATION

Le Concours est ouvert à toute personne physique âgée de plus de 13 ans et moins de 25 ans (à la date du 12 février 2018), résidant en France, disposant, à la date de début du Concours ainsi que pendant toute sa durée, d’un compte sur le site internet lecteurs.com, d’un accès à Internet, d’une adresse électronique personnelle (email) à laquelle elle pourra, le cas échéant, être contactée pour les besoins de la gestion du Concours (ci-après désignée le « Participant »).

Sont exclues du Concours les personnes ayant directement ou indirectement participé à l'élaboration du Concours ainsi que les membres du Jury et, pour chacune des catégories visées, leur famille (même nom, même adresse postale).

Les Organisateurs se réservent par conséquent le droit de procéder à toutes vérifications qu’elle jugera utiles en ce qui concerne l’identité, l’âge et l’adresse de chaque Participant. Toute indication apportée par un Participant dans le cadre de sa participation au Concours qui serait incomplète, erronée, falsifiée ou ne permettrait pas d’identifier ou de localiser ce Participant, entraînera l’annulation de sa participation au Jeu.

Toute fraude, ou tentative de fraude, manifestée par un commencement d’exécution et commise en vue de percevoir indûment un des lots prévus dans le présent concours, le non-respect des Conditions Générales de Participation, ou toute intention malveillante de perturber le déroulement du Concours, pourra donner lieu à l’éviction de son auteur, les Organisateurs se réservant le droit d’engager à son encontre des poursuites judiciaires.. De même, s’il est avéré que le déroulement du Concours est perturbé par des tiers, mais qu’un Participant est complice de ces agissements, sa participation sera également considérée comme nulle et des poursuites pourront être engagées par les Organisateurs à son encontre.

Une seule participation par personne et par foyer sera acceptée pendant toute la durée du Concours (même prénom nom, même adresse mail) étant précisé qu’un seul lot par Participant pourra être attribuée pendant toute la durée du Concours.

Le non-respect des Conditions Générales de Participation entraînera la nullité de la participation. Ainsi, seules seront retenues les participations conformes à l’ensemble des stipulations des Conditions Générales de Participation.

 

ARTICLE 5. MODALITÉS DE PARTICIPATION AU CONCOURS

5.1. La participation au Concours se fait exclusivement par internet selon les modalités décrites ci-après, à l'exclusion de tout autre moyen, notamment par voie postale. Le Concours est ainsi accessible à partir de la Page du Concours.

 

5.2. Les modalités de participation au Concours sont les suivantes :

- Etape 1 : Se connecter à son compte lecteurs.com, via l’URL www.lecteurs.com/connexion puis se rendre sur la Page du Concours : https://www.lecteurs.com/concours/lecteurscom-en-partenariat-avec-les-editions-pkj-vous-lancent-un-defi-decriture/2443208 sur laquelle les Participants pourront prendre connaissance notamment des informations suivantes :

  • le nom du Concours ;
  • les dates de début et de fin du Concours ;
  • les lots à gagner à l’occasion du Concours ;
  • les Conditions Générales de Participation du Concours ;

- Etape 2 : Se rendre sur la Page du Concours et imaginer, inventer et rédiger une courte histoire prolongeant « Elia, la passeuse d'âmes T.2 ; saison froide » de Marie Vareille proposée dans le cadre du Concours, en langue française et dans la limite de 3500 caractères (ci-après la « Contribution »), dans le champ « Votre contribution ». La Contribution devra être réalisée avant le lundi 12 février 2018, date de l’arrêt de réception des Contributions dans le cadre du Concours.

Toute Contribution/participation, réalisée après cette date ne sera pas prise en compte dans le cadre du Concours.

- Etape 3 : Cocher, avant de valider la publication et l’envoi de la Contribution, la case suivante : « j’ai lu et j’accepte les Conditions Générales de Participation du Concours. Je certifie sur l’honneur être l’auteur du texte et être âgé de plus de 13 ans et moins de 25 ans à la date du 12 février 2018». Cliquer sur le bouton « valider » figurant à la fin de la zone de rédaction de la Contribution pour que la participation soit définitivement validée et acceptée par les Organisateurs : le Participant obtiendra alors confirmation que son inscription a bien été enregistrée en voyant s’afficher le message suivant : « Votre Contribution a bien été prise en compte ! ».

 

5.3. Règles applicables aux Contributions objet du Concours

5.3.1. Chaque Participant est seul responsable de la Contribution qu’il réalise et publie au titre de sa participation au Concours.

Les Organisateurs ne sauraient être tenues pour responsable du non-respect par les Participants des règles édictées par les présentes conditions générales de participation Néanmoins les Organisateurs se réservent expressément le droit de refuser la participation de toute personne dont la Contribution contreviendrait à ces exigences et aux règles édictées par les présentes.

5.3.2. En participant au Concours, le Participant garantit que la Contribution soumise par ses soins n’est pas contraire aux dispositions légales et/ou réglementaires en vigueur, ainsi qu’aux stipulations des présentes conditions générales de participations et respecte notamment les conditions énoncées ci-dessous :

- la Contribution n’est pas contraire aux bonnes mœurs, à l’ordre public et/ou aux droits d’autrui ;

- la Contribution ne porte pas atteinte au droit à la vie privée et au respect de la dignité des personnes ;

- la Contribution ne présente pas notamment, un caractère violent ou incitant à la violence et /ou à la haine, diffamatoire, préjudiciable, injurieux, obscène, offensant, discriminatoire, raciste ou xénophobe, pornographique, révisionniste ou négationniste ;

- la Contribution ne contient pas de message politique et ne doit pas avoir pour objet de faire de la propagande ou du prosélytisme.

5.3.3. Dans le cadre du Concours, chaque Participant :

- déclare être l’auteur de la Contribution postée dans le cadre du Concours ;

- s’engage à ce que sa Contribution ne contienne aucun élément portant atteinte à des droits de tiers, notamment en matière de propriété intellectuelle ou de droits de la personnalité.

Au regard de ce qui précède, chaque Participant garantit les Organisateurs contre tout recours, action ou revendication quelconque relative à sa Contribution.

 

ARTICLE 6. SÉLECTION DES GAGNANTS

A l’issue du Concours, des lots seront décernés :

- aux 10 meilleures contributions finalistes sélectionnées par un jury ;

- aux 3 meilleures contributions choisies par vote par les internautes du site lecteurs.com parmi les 10 contributions finalistes.

 

6.1. Les sélections des finalistes par le Jury

6.1.1. Les membres du Jury seront choisis par les Organisateurs. Le Jury sera composé de :

- Marie Vareille, auteur du texte proposé aux Participants, Président du Jury.

- un collaborateur de l’Organisateur « société Orange »;

- un collaborateur de l’Organisateur « éditions PKJ » ;

- deux blogueurs ou bloggeuses spécialisés dans le livre jeunesse ;

6.1.2. Le Jury se réunira les 7 (sept) jours suivant la fin du Concours et choisira les 10 meilleures Contributions (ci-après les « Finalistes ») proposées pendant la durée du Concours en se basant sur la créativité et l’inventivité des Participants.

 

6.2. Le Prix

Les (3) trois gagnants du Prix seront désignés par le vote des internautes du site internet lecteurs.com qui les éliront parmi les 10 Finalistes en choisissant les (3) trois Contributions qu’ils jugent les plus belles, les plus originales et inventives.

6.2.1 Accès au vote

Le vote n’est accessible qu’aux internautes disposant d’un compte sur le site internet lecteurs.com (ci-après les « Internautes »).

Les Internautes, pour avoir accès au vote, devront être connectés à leur compte lecteurs.com.

Les Internautes auront jusqu’au mardi 27 février, date d’arrêt des votes, pour voter. Tout vote réalisé après cette date ne sera pas pris en compte dans le cadre du Concours.

6.2.2 Système de vote

Les Internautes pourront voter pour leur Contribution préférée en cliquant sur le bouton « Je vote ». Les internautes pourront voter pour plusieurs Contributions différentes, étant précisé qu’un seul vote par Contribution et par Internaute sera accepté.

Si un Internaute souhaite changer son vote pour une Contribution, il aura la possibilité de cliquer une seconde fois sur le bouton « Je vote » ce qui aura pour effet de supprimer son vote initial.

A l’issue du Concours, seront désignés gagnants du Prix les 3 (trois) Participants ayant récolté le plus de votes pour leur Contribution.

Dans le cas ou deux ou plusieurs Participants Finalistes auraient récoltés, pour leur Contribution, le même nombre de vote, ils seront classés ex-aequo. Dans le cas où le nombre de Participants Finalistes classés ex-aequo ne permettrait pas de désigner tous les gagnants du Prix, les Organisateurs procéderont à un tirage au sort parmi les Participants Finalistes éligibles, du fait du nombre de vote récoltés, à la désignation de gagnant du Prix.

 

ARTICLE 7. MODALITÉ D’INFORMATION DES GAGNANTS

7.1. A l’issue du Concours, les Organisateurs publieront sur la Page du Concours le nom des trois gagnants du Prix du concours (ci-après les « Gagnants »).

 

7.2. En outre, les Organisateurs informeront les Finalistes et les Gagnants, dans un délai maximum de quinze (15) jours ouvrés suivant la date de fin du Concours, par email à l’adresse électronique renseignée sur leur compte lors de l’inscription au site internet Lecteurs.com. Les Finalistes et Gagnants ainsi contactés devront alors dans un délai quinze (15) jours ouvrés, par retour d’email à l’adresse électronique précisée par les Organisateurs, confirmer qu’ils acceptent leur lot, communiquer un justificatif d’âge et communiquer leurs coordonnées postales auxquelles les Organisateurs pourront leur expédier ledit lot dans les conditions visées à l’article 8.2 ci-dessous.

Le défaut de réponse d’un Finaliste et/ou d’un Gagnant dans les conditions et le délai susvisés vaudra renonciation pure et simple à son lot, lequel ne pourra en aucun cas être réclamé ultérieurement. Le lot sera alors attribué à un autre Participant qui aura été sélectionné à titre supplétif et qui en sera informé dans les mêmes conditions que celles visées ci-dessus, le premier jour ouvré au plus tard suivant l’expiration du délai de réponse octroyé au Gagnant suppléé. Les Organisateurs procéderont de même si l’adresse électronique à laquelle elle contactera un Gagnant s’avère erronée.

A toutes fins, il est précisé que les Participants non désignés gagnants n’en seront pas informés par email.

 

ARTICLE 8. DESCRIPTIF DES LOTS

8.1 Lots

Chacun des 10 (dix) Finalistes se verra remettre les lots suivants :

- Les deux tomes de Elia la passeuse d’âme, dédicacés par Marie Vareille

Les 3 lauréats du concours gagneront :

Des romans des éditions PKJ.

La valeur totale de l’ensemble des lots mis en jeu dans le cadre du présent Concours s’élevant à 591,50 € T.T.C.

La valeur unitaire indiquée pour des lots ci-dessus correspond, selon la nature du lot, au prix de vente au public toutes taxes comprises fixé par l’éditeur ou au prix public toutes taxes comprises couramment pratiqué ou estimé à la date de rédaction des Conditions Générales de Participation. Elle n’est donnée qu’à titre indicatif et est susceptible de variation.

Les lots mis en jeu ne comprennent que ce qui est indiqué ci-dessus, à l’exclusion de toute autre chose. A toutes fins, il est ainsi précisé que les dépenses personnelles et/ou autres frais éventuels exposés par un Gagnant à l’occasion de la jouissance de son lot et qui ne sont pas expressément compris dans le descriptif dudit lot ci-dessus, demeurent à la charge exclusive du Gagnant et ne pourront faire l’objet d’aucun remboursement sous quelque forme que ce soit par les Organisateurs.

Le lot attribué ne pourra faire l’objet d’une contestation de quelque sorte que ce soit de la part du Gagnant. Le lot attribué ne pourra faire l'objet d’aucun remboursement en espèces ni d’aucun échange ni d’aucune remise de sa contre-valeur totale ou partielle, en nature ou en numéraire, de la part des Organisateurs. Toutefois, en cas de force majeure telle que définie par la loi et la jurisprudence ou si les circonstances l’exigent, les Organisateurs se réservent le droit de remplacer le lot annoncé par un lot de valeur équivalente et/ou de caractéristiques proches.

Un seul lot sera attribué par foyer (même nom, même adresse postale).

 

8.2 Remise des lots

Les Finalistes et Gagnants font élection de domicile à l’adresse indiquée aux Organisateurs lors du mail d’acceptation du lot. Les Finalistes et Gagnants autorisent toutes vérifications concernant leur identité et leur domicile (adresse postale et/ou Internet). Les Participants déclarent sur l'honneur l'exactitude des informations apportées. Les Organisateurs se réservent le droit de faire des vérifications concernant leur identité, leur âge, leurs coordonnées postales.

Toute fausse déclaration, d’identité, d’adresse, entraînera l’élimination immédiate du Finaliste ou du Gagnant.

Les Finalistes et les Gagnants recevront, dans un délai de deux (2) mois après la date de clôture du Concours, leur lot à l’adresse postale communiquée par leurs soins aux Organisateurs lors du mail d’acceptation de leur lot.

Les lots non délivrés et retournés en cas d’adresse incomplète ou inexacte, seront perdus pour les Finalistes et pour les Gagnants et seront conservés par les Organisateurs, sans que la responsabilité de celle-ci ne puisse être recherchée.

En cas de renonciation expresse d'un Finaliste ou d’un Gagnant à bénéficier de son lot, celui-ci sera conservé par les Organisateurs et pourra être utilisé dans le cadre d'une opération ultérieure, si la nature du lot le permet et sans que la responsabilité des Organisateurs ne puisse être engagée.

Les Organisateurs ne sauraient être tenus pour responsable des retards, pertes, avaries, manque de lisibilité des cachets du fait des services postaux, intervenus lors de la livraison.

Les Organisateurs ne peuvent être tenus pour responsables de tout incident/accident pouvant subvenir lors de l’utilisation des lots.

Toutes les marques ou noms de produits cités sont des marques déposées de leurs propriétaires respectifs.

 

ARTICLE 9. COMMUNICATION, PRESSE, DIFFUSION DE L’INFORMATION

Les Participants autorisent les Organisateurs à médiatiser le Concours ainsi que ses résultats sans contrepartie d’aucune sorte et à cet égard :

- à citer leurs noms, prénoms ;

- à reproduire leurs images.

Ainsi, chaque Participant autorise les Organisateurs à reproduire ou faire reproduire et à communiquer ou faire communiquer au public son nom et son image, communiquées lors de son inscription au Site, ensemble ou séparément par quelque moyen ou procédé que ce soit, sur tout support quel qu’il soit notamment électronique, numérique et/ou audiovisuel, dans le monde entier et pour une durée de un (1) an à compter de la publication sur le Site de sa Contribution, à des fins de promotion du Concours et du Site dans le cadre de communication interne et/ou externe, sur les réseaux online et, de manière générale, sur tout autre support de communication sur lequel le Concours et ses résultats seraient relayés.

Au regard de ce qui précède, chaque Participant garantit Orange contre tout recours et/ou action que pourrait former toute personne physique ou morale qui estimerait avoir des droits quelconques à faire valoir sur l’utilisation de son image et/ou de son nom ou tout autre élément le (la) concernant et qui serait susceptible de s’opposer à leur diffusion ;

 

ARTICLE 10. DROIT D’UTILISATION DES CONTRIBUTIONS

10.1 Les Contributions des Participants sont protégées par des droits de propriété intellectuelle. Ainsi, les Participants sont et restent propriétaire des droits de propriété intellectuelle relatifs à leur Contribution.

Chaque Participant reconnait que la participation à ce Concours implique que sa Contribution puisse être exploitée et faire l'objet de communications dans le cadre du Concours.

Par conséquent, en participant au Concours, chaque Participant autorise les Organisateurs à utiliser sa Contribution, à titre gratuit et non exclusif, pour le monde entier, pendant toute la durée légale de protection des droits d’auteur à compter de la publication de la Contribution sur le Site, dans le cadre du Concours et aux fins de mise en avant du Concours et du Site dans le cadre de toute communication institutionnelle interne et/ou externe, publicitaire, commerciale par tous procédés et/ou par tous moyens techniques que ce soit, sur tous supports quel qu’ils soient.

Le droit d'usage susvisé inclut :

- le droit de reproduire ou de faire reproduire tout ou partie des Contributions, en nombre d’exemplaires illimités, en tous formats, par quelque moyen ou procédé que ce soit, sur tous support quel qu’il soit, dans le cadre du Concours et aux fins de sa promotion et de celle du Site et de relations publiques ;

- le droit de représenter au public ou faire représenter au public tout ou partie des Contributions, par quelque moyen ou procédé que ce soit, sur tous support quel qu’il soit, dans le cadre du Concours et aux fins de sa promotion et de celle du Site et de relations publiques et de communication interne/externe et institutionnelle ;

- le droit d’adapter ou de faire adapter tout ou partie des Contributions par quelque moyen ou procédé que ce soit et notamment :

  • de modifier ou faire modifier les Contributions par tout tiers de son choix ;
  • de traduire ou faire traduire les Contributions en d’autres langues, signes et alphabets,
  • d’intégrer et/ou associer tout ou partie des Contributions à d’autres contenus,
  • d’exploiter les Contributions sous forme vocale, en toute langue,

- le droit de numériser, moduler, compresser et décompresser, digitaliser ou reproduire les Contributions par quelque moyen ou procédé que ce soit, pour les besoin de son stockage, de son transfert et/ou de son exploitation sur le réseau Internet ;

Les Organisateurs pourront céder tout ou partie des droits visés au présent article à toute personne de leur choix.

 

10.2. Par ailleurs, en considération des usages majoritairement de communication prévus, chaque Participant s’engage à autoriser les Organisateurs à exploiter, dans les conditions prévues aux Conditions Générales de Participations, sa Contribution sans voir son nom associé à la paternité de sa Contribution sur les supports qui ne le permettent pas.

Les Organisateurs s’interdisent expressément de procéder à une exploitation des Contributions susceptible de porter atteinte à la vie privée ou à la réputation du Participant, et d’utiliser les Contributions dans tout support à caractère pornographique, raciste, ou toute autre exploitation préjudiciable.

 

ARTICLE 11. CONSULTATION DES CONDITIONS GENERALES DE PARTICIPATION

Les Conditions Générales de Participation peuvent être consultées sur le Site pendant toute la durée du Concours, directement accessible à l’adresse URL suivante : https://www.lecteurs.com/concours/lecteurscom-en-partenariat-avec-les-editions-pkj-vous-lancent-un-defi-decriture/2443208

Une copie des Conditions Générales de Participation sera également adressée gratuitement par courrier postal à toute personne en faisant la demande écrite sur papier libre comportant, indiquées de manière lisible, ses coordonnées complètes (nom, prénom, adresse postale), avant l’expiration d’un délai de dix (10) jours ouvrés à compter de la date de fin du Concours (cachet de la Poste faisant foi) à l’adresse suivante (ci-après l’« Adresse du Concours ») :

Orange

Fondation Orange, site lecteurs.com

Concours Orange PKJ

78 rue Olivier de Serres

75505 Paris cedex 15

Les Organisateurs s’engagent à rembourser, sur simple demande écrite à cet effet accompagnant la demande des Conditions Générales de Participation, les frais d’affranchissement liés à cette demande, sur la base du tarif lent en vigueur (base : 20 g). Une seule demande de copie des Conditions Générales de Participation sera remboursée par foyer (même nom, même adresse postale).

Le remboursement sera effectué par timbre-poste dans un délai indicatif de quatre-vingt-dix (90) jours calendaires à compter de la réception de la demande.

Dans tous les cas, toute demande incomplète, illisible, envoyée à une autre adresse que celle visée ci-dessus ou envoyée après l’expiration du délai susvisé (cachet de la Poste faisant foi) sera considérée comme nulle.

En cas de prolongation ou de report éventuel(le) du Concours, la date limite d’envoi des demandes d’obtention des Conditions Générales de Participation et de remboursement des frais d’affranchissement y afférents sera reportée d’autant.

 

ARTICLE 12. MODIFICATION DES CONDITIONS GENERALES DE PARTICIPATION

Les Organisateurs se réservent le droit, à tout moment et sans préavis ni obligation de justifier sa décision, d’écourter, de prolonger, de reporter ou d’annuler le Concours ainsi que de modifier tout ou partie des Conditions Générales de Participation sans que sa responsabilité puisse être engagée ni aucune indemnité ne puisse leur être réclamée de ce fait. En cas de modification, les Organisateurs feront leurs meilleurs efforts pour en informer les Participants dans les meilleurs délais par sa mise en avant sur la page d’accueil du Site (hors l’hypothèse d’annulation du Concours), étant entendu que les nouvelles Conditions Générales de Participation entreront en vigueur dès leur mise en ligne sur la Page du Concours (date et heure de France métropolitaine faisant foi).

Tout Participant sera alors réputé avoir accepté cette modification du simple fait de sa participation au Concours à compter de la date d'entrée en vigueur de ladite modification (date et heure de connexion de France métropolitaine faisant foi). Tout Participant refusant la ou les modifications intervenue(s) devra cesser de participer au Concours en supprimant sa Contribution et ce, avant la date de fin du Jeu.

Les Organisateurs recommandent donc aux Participants de consulter régulièrement les Conditions Générales de Participation mises en ligne sur la Page du Concours pour être informés d’éventuelles modifications effectuées.

 

ARTICLE 13. REMBOURSEMENT DES FRAIS

13.1 Conditions afférentes à la demande de remboursement

Tout Participant au Concours ayant respecté les conditions d’accès et de participation au Concours telles que visées aux présentes pourra obtenir le remboursement des frais engagés pour se connecter à la Page du Concours à partir d’un accès internet fixe et pour participer au Concours, sur simple demande écrite à l’Adresse du Concours avant l’expiration d’un délai de dix (10) jours ouvrés à compter de la date de fin du Concours (cachet de la Poste faisant foi) ou au plus tard dans les dix (10) jours calendaires suivant la date portée sur la facture concernée du fournisseur d’accès internet si le Participant la recevait après l’expiration du délai précité, en indiquant sur papier libre de manière lisible ses nom, prénom, adresse postale complète, date(s) et heures de connexions sur la Page du Concours pour y participer, et en y joignant une copie de la facture détaillée du fournisseur d'accès auquel le Participant est abonné, faisant apparaître les date(s) et horaires de connexion clairement soulignés.

Le nom du Participant demandant le remboursement doit être le même que celui mentionné sur la facture de l’opérateur téléphonique.

Toute demande incomplète, illisible, et/ou envoyée à une autre adresse que l’Adresse du Concours ou après l’expiration du délai susvisé (cachet de la Poste faisant foi) sera considérée comme nulle.

Une seule demande de remboursement par foyer (même nom, même adresse postale) sera acceptée.

 

13.2 Modalités de remboursement des frais de connexion à Internet

Les frais de connexion pour participer au Concours seront remboursés à tout Participant en faisant la demande écrite selon les modalités définies à l’article 13.1 ci-dessus.

Il est entendu à cet égard que les Organisateurs ne s’engagent à rembourser que les Participants ayant accédé à la Page du Concours à partir d’une connexion internet fixe et respecté les conditions d’accès et de participation au Concours telles que visées aux présentes conditions générales de participation..

Si le Participant accède au Concours à partir d’un modem et au moyen d’une ligne téléphonique facturée au prorata du temps de communication ou à l’appel, et uniquement dans ce cas, il pourra obtenir le remboursement de ses communications dans les conditions susvisées à l’article 13.1, à savoir sur simple demande écrite à l’Adresse du Jeu et sur la base des documents attestant de son temps de connexion pour accéder au Concours et du tarif pratiqué par son fournisseur d’accès internet. Les frais de photocopies des justificatifs qui doivent être joints à la demande de remboursement seront remboursés sur la base de dix centimes d’euro (0,10 €) par feuille. Les frais d’affranchissement pour la demande de remboursement seront également remboursés, sur simple demande écrite à cet effet accompagnant la demande de remboursement des frais de connexion, au tarif lent en vigueur (base : 20g). Le remboursement sera effectué par timbre(s) poste(s) pour une valeur équivalente ou immédiatement supérieure à la somme à rembourser dans un délai indicatif de quatre-vingt-dix (90) jours calendaires à compter de la réception de la demande de remboursement, après vérification de son bienfondé. A cet égard, les Organisateurs ne seront tenus à aucun remboursement si la participation à l’origine de la demande de remboursement n’est pas conforme aux présentes conditions générales de participation ou si la demande de remboursement n’a pas été faite dans les formes et les délais indiqués à l’article 13.1 ci-dessus.

Dans la mesure où pour certaines offres de services, certains fournisseurs d'accès à internet offrent une connexion forfaitaire aux Participants, il est expressément convenu que tout accès à la Page du Concours s'effectuant sur une base forfaitaire (tel que notamment connexion par câble, ADSL ou liaison spécialisée) ne pourra donner lieu à aucun remboursement. Dans ce cas en effet, l'abonnement aux services du fournisseur d'accès est contracté par le Participant pour son usage de l'internet en général et le fait pour le Participant de se connecter à la Page du Concours et de participer au Concours ne lui occasionne aucun frais supplémentaire. De même, le matériel informatique ou électronique utilisé pour participer au Concours ne sont pas remboursés, les Participants reconnaissant et déclarant à cet égard en avoir la disposition pour leur usage personnel.

 

ARTICLE 14. LIMITATION DE LA RESPONSABILITÉ DES ORGANISATEURS

La responsabilité des Organisateurs est strictement limitée à la délivrance des lots effectivement et valablement gagnés.

14.1 Si une ou plusieurs stipulation(s) des Conditions Générales de Participation étaient déclarées nulle(s) et/ou non applicable(s), les autres clauses garderaient toute leur force et leur portée.

 

14.2 Il est expressément rappelé que l’internet n’est pas un réseau sécurisé. A cet égard, la participation au Concours implique la connaissance et l’acceptation, par tout Participant, des caractéristiques et des limites de l’internet, notamment en ce qui concerne les performances techniques, les temps de réponse pour consulter, interroger ou transférer des informations, les risques d’interruption, et plus généralement, les risques inhérents à toute connexion et transmission sur internet, l’absence de protection de certaines données contre des détournements éventuels et les risques de contamination par des éventuels virus sur le réseau internet.

En conséquence, les Organisateurs ne sauraient être tenus pour responsable notamment de la contamination par d’éventuels virus ou de l’intrusion d’un tiers dans le système du terminal des Participants au Concours et décline toute responsabilité quant aux conséquences de la connexion des Participants au réseau via la Page du Concours.

En particulier, les Organisateurs ne sauraient être tenus pour responsables d’un quelconque dommage causé aux Participants, à leurs équipements informatiques et aux données qui y sont stockées, ainsi que des conséquences pouvant en découler sur leur activité personnelle ou professionnelle. Il appartient à tout Participant de prendre toutes les mesures appropriées de façon à protéger ses propres données et/ou logiciels stockés sur son équipement informatique contre toute atteinte. La connexion de toute personne à la Page du Concours et sa participation au Concours se fait sous son entière responsabilité.

 

14.3 Les Organisateurs dégagent également toute responsabilité en cas de dysfonctionnement du réseau internet, des lignes téléphoniques, du matériel de réception empêchant le bon déroulement du Concours.

Les Organisateurs ne sauraient davantage être tenus pour responsables au cas où un ou plusieurs Participants ne pourrai(en)t parvenir à se connecter à la Page du Concours ou à participer du fait de tout problème ou défaut technique lié notamment à l'encombrement du réseau.

Les Organisateurs pourront annuler tout ou partie du Concours s’il apparaît que des fraudes sont intervenues sous quelque forme que ce soit, notamment de manière informatique dans le cadre de la participation au Concours ou de la détermination des Gagnants. Elle se réserve, dans cette hypothèse, le droit de ne pas attribuer le (les) lot(s) à un (aux) fraudeur(s) et/ou de poursuivre devant les juridictions compétentes les auteurs de ces fraudes. Elle ne saurait toutefois encourir aucune responsabilité d’aucune sorte vis-à-vis des Participants du fait de fraudes éventuellement commises.

 

14.4 Les Organisateurs feront leurs meilleurs efforts pour permettre à tout moment un accès au Concours sur la Page du Concours, sans pour autant être tenue à aucune obligation d’y parvenir. Les Organisateurs pourront, à tout moment, notamment pour des raisons techniques ou des raisons de mise à jour ou de maintenance, interrompre l’accès à la Page du Concours et/ou au Concours qu’elle contient. Les Organisateurs ne seront en aucun cas responsables de ces interruptions et de leurs conséquences.

 

14.5 En outre, la responsabilité des Organisateurs ne pourra en aucun cas être retenue en cas de mauvais fonctionnement du réseau internet, de problèmes d’acheminement ou de perte de courrier postal ou électronique ainsi que de toutes avaries résultant des services postaux.

 

ARTICLE 15. CONVENTION DE PREUVE

L’Organisateur « société Orange » a mis en place les moyens techniques nécessaires pouvant démontrer la participation ou la non-participation d’un Participant. Il est donc convenu que, sauf erreur manifeste, les données contenues dans les systèmes d’information de l’Organisateur « société Orange » ont force probante quant aux éléments de connexion et aux informations d’un traitement informatique relatif au Concours.

Ainsi, sauf en cas d’erreur manifeste, les Organisateurs pourront se prévaloir, notamment aux fins de preuve de tout acte, fait ou omission, des programmes, données, fichiers, enregistrements, opérations et autres éléments (tels que des rapports de suivi ou autres états) de nature ou sous format ou support informatique ou électronique, établis, reçus ou conservés directement ou indirectement par l’Organisateur « société Orange », notamment dans ses systèmes d’information.

Les Participants s'engagent à ne pas contester la recevabilité, la validité ou la force probante des éléments de nature ou sous format ou support informatique ou électronique précités, sur le fondement de quelque disposition légale que ce soit et qui spécifierait que certains documents doivent être écrits ou signés par les parties pour constituer une preuve. Ainsi les éléments considérés constituent des preuves et, s’ils sont produits comme moyens de preuve par les Organisateurs dans toute procédure contentieuse ou autre, ils seront recevables, valables et opposables entre les parties de la même manière, dans les mêmes conditions et avec la même force probante que tout document qui serait établi, reçu ou conservé par écrit.

 

ARTICLE 16. INFORMATIQUES ET LIBERTÉS – DONNÉES PERSONNELLES

Aux seules fins de la gestion du Concours par les Organisateurs, les données à caractère personnel recueillies sur chaque Participant tant lors de la participation au Concours que, le cas échéant, en vue de permettre la remise du ou (des) (s), sont collectées et traitées conformément aux dispositions de la loi n° 78-17 modifiée du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés (dite « Loi Informatique et Libertés »).

Sauf stipulation expresse dans les présentes conditions générales de participation, les données collectées sont exclusivement destinées aux Organisateurs. Elles pourront être communiquées aux prestataires de service et aux sous-traitants auxquels les Organisateurs ferait éventuellement appel pour les besoins de l’organisation et/ou de la gestion du Concours.

En application de la Loi Informatique et Libertés, chaque Participant au Concours dispose d'un droit d'accès, de rectification, de modification, de suppression et d’opposition portant sur les données personnelles le concernant. Tout Participant peut exercer ce droit sur simple demande écrite envoyée à l’adresse mail serviceclient@lecteurs.com, en précisant ses nom, prénom, adresse postale et en joignant copie d’un justificatif d’identité.

Dans la mesure où les données collectées sur chaque Participant dans le cadre du Concours sont indispensables pour la prise en compte de sa participation et la remise du lot qu’il aurait éventuellement gagné, l’exercice par un Participant de son droit de retrait avant la fin du Concours entraînera l’annulation automatique de sa participation au Concours.

Chaque Participant au Concours reconnaît avoir pris connaissance de l’intégralité des stipulations des Conditions Générales de Participation et l’avoir par conséquent accepté en toute connaissance de cause. Du seul fait de sa participation au Concours, le Gagnant autorise, à titre gracieux, les Organisateurs à utiliser ses nom(s), prénom(s) ainsi que, le cas échéant, l’indication de sa ville et de son département de résidence sur la Page du Concours et sur le Site.

 

ARTICLE 17. LITIGES – LOI APPLICABLE ET ATTRIBUTION DE JURIDICTION

Si une ou plusieurs stipulations des présentes conditions générales de participation étaient déclarées nulles et/ou non applicables et/ou non écrites et/ou non valides, les autres clauses garderaient toute leur force et leur portée. Les stipulations déclarées nulles et/ou non applicables et/ou non écrites et/ou non valides seront alors remplacées par des stipulations qui se rapprocheront le plus quant à leur contenu des stipulations initiales.

Les Participants admettent sans réserve que le simple fait de participer au Concours les soumet obligatoirement aux lois françaises, notamment pour tout litige qui viendrait à naître du fait du Concours ou qui serait directement ou indirectement lié à celui-ci ce, sans préjudice des éventuelles règles de conflits de lois pouvant exister. Tout différend né à l’occasion du Concours fera l’objet d’une tentative de règlement à l’amiable entre les Organisateurs et le Participant. A cet égard, tout Participant pourra soumettre aux Organisateurs son éventuelle contestation à l’adresse mail suivante : serviceclient@lecteurs.com. A défaut d’accord, le litige sera soumis aux juridictions compétentes conformément aux dispositions du Code de Procédure Civile.

Il ne sera répondu à aucune demande téléphonique ou écrite concernant l'interprétation ou l'application des présentes conditions générales de participation, les mécanismes ou les modalités du Concours ainsi que la désignation du ou des Gagnant(s).

 

Publications

  • Elisa Baranger le 12/02/2018 à 22h57

    Elia allait devoir quitter le point de rendez-vous mais peut-importe, il lui en voudrait sûrement d’avantage si elle se faisait prendre. Elle bondit de son refuge en courant. La nuit ne l’aidait pas à trouver son chemin dans la Ville. Et elle n’avait pas besoin de se retourner pour comprendre que le traqueur l’avait suivie, le crissement nerveux sur l'asphalte était suffisant. Après vingts longues minutes de course effrénée à travers les rues désertes, elle était persuadée qu’elle ne sortirai pas indemne de cette course poursuite. Quand elle vit une chance pour elle de s’en sortir, Elia n’hésita pas une seule seconde. Déjà, elle tournait dans une rue perpendiculaire. Au fur et à mesure qu’elle s’approchait du coeur, la Ville reprenait vie, elle dû bientôt serpenter au milieu de la foule pour pouvoir avancer, tendant l’oreille pour savoir vers quel coté courir. Elle finit par arriver sur le pont qu'elle cherchait. Le tramway passant sous l’arche lui offrait un ticket de sortie. Mais à cette heure-ci les passages moins régulier, elle dû attendre quelques minutes pour en voir un arriver de loin. Montant sur la rambarde, elle aperçut son pisteur qui avait finit par la rattraper. Au moment de sauter, Elia hésita. Il y a quelques semaines, s’enfuir n’aurai pas été une option, elle se serait retournée, se serait battue, aurait fait face son adversaire quitte à y perdre la vie. Mais tout avait changé, il ne s’agissait plus seulement d'elle.
    Alors Elia s’élança dans le vide.

  • Lucie Pt le 12/02/2018 à 22h55

    Ce quelqu'un ne pouvait être un soldat (trop discret) ni un passeur d'âmes (trop lent), pensa Elia. Restait la possibilité d'un Malandrin, un de ces pauvres bougres qu'elle utilisait autrefois sans vergogne pour lui ramener des Sans-Avenir et qu'elle récompensait d'un billet. En un éclair, Elia retourna sur ses pas en courant, et l'individu se retrouva le corps plaqué contre la porte, un poignard sur la jugulaire. À la grande surprise d'Elia, c'était une jeune fille à peine sortie de l'enfance, qui, croyant sa dernière heure venue, se mit à pleurer silencieusement et hoqueta : « ne me fais pas de mal ! Le garçon m'a dit de te dire ''Tu sais à quel point l'hiver est ma saison préférée. Du haut du Pont-Neuf, la vue nous réconcilie avec la vie'' ». Sans hésiter, Elia tira la fille du porche, et la poussa devant elle : cela signifiait que Tim, qui détestait l'hiver, était en danger de mort et s'était réfugié dans la cache sous le Pont-Vieux qu'ils connaissaient tous les deux. Cinq minutes plus tard, sans avoir croisé âme qui vive, les deux jeunes filles se glissèrent sous le pont avec une extrême prudence et... tout devint noir.

    Elia ouvrit les yeux. Elle était attachée au corps de Tim. Une voix fielleuse susurra : « ma plus précoce élève qui oublie que les émotions sont malsaines et se fait avoir par une gamine qui pleure sur commande... De la meilleure prédatrice, elle est devenue une pitoyable proie, quelle déception... Bravo Alie, tu as gagné tes deux premières âmes ! ».

  • Souha Bhr le 12/02/2018 à 20h23

    Elle ne savait pas quoi faire et il était bien trop tard pour fuir, la seule solution était de se cacher. Elle balaya les alentours du regard, avant de se glisser dans l'un des bacs et de s’enfoncer dans le tas d’ordures.Le dépotoir était à peine rempli, ce qui laissait assez de place pour son corps frêle.Soudain, elle entendit des pas se rapprocher.C’était un vieil homme.De là où elle était, elle l’aperçut soulever les draps poussiéreux qui recouvraient les autres bacs.Elle serra son poignard, prête à l’utiliser.La main rugueuse de l’inconnu saisi le morceau de lin qui la recouvrait et était sur le point de découvrir sa cachette.Espérer qu’un miracle puisse se produire ne servait plus à rien, les dés étaient lancés et elle avait la conviction que sa fin était proche.Soudain, des voix retentirent le long de l’allée.À son plus grand désarroi, il dut quitter les lieux.Il jeta un coup d'œil par-dessus son épaule avant de s’enfoncer dans l’obscurité.
    Elia lâcha un soupir de soulagement et se releva brusquement.Elle ne fit pas attention à son pied qui heurta une canette.L’homme n’était toujours pas sorti de la ruelle.Ayant entendu le bruit, il fit demi-tour et se dirigea vers Elia, affichant un sourire malsain.
    Prise de panique, elle ferma ses yeux et respira une dernière fois l'air givré.Et alors qu’elle les entrouvrits pour lui faire face, elle entendit un bruit sourd.
    Elle vit Tim horrifié, essayant de faire diversion. Mais il était déjà trop tard.

  • Maïla Le Dard le 11/02/2018 à 19h33

    Elle ne savait pas ce que lui souhaitait cette personne même si Elia penchait pour de mauvaises intentions.
    Elle regarda les issues qui s’offraient à elle et en compta deux. Elle étudia la première, celle de la rue adjacente. Observer les alentours, se mettre à courir, trébucher à cause de la neige, se relever, se faire attraper, se prendre un coup, s’évanouir. Perdre. Elia rejeta alors cette idée et regarda alors vers les toits de la ville avec nervosité. Il semblerait que cela soit sa seule échappatoire. Elle ne pouvait se permettre d’attendre les desseins de cet inconnu.
    Elle jeta un nouveau coup d’œil vers le ciel. Prendre appui, s’accrocher à la gouttière, se tirer vers le haut, atteindre l’un des toits, s’échapper. Oui, c’était la solution. Elle tenta un dernier regard vers la pénombre du porche, le cœur battant à tout rompre. Aucun mouvement, aucun son autre que celui de son propre souffle. Elle ne s’y attarda pas plus, le temps lui étant compté. Elle monta sur l’un des tas d’ordure et tendit les mains vers le tube métallique, rendu glissant par toute cette humidité. Elle se tira à la force des bras puis s’arrêta un instant. Toujours aucun signe de vie. Elle continua son ascension en direction des hauteurs de la ville pour arriver à l’un des paliers, trempée. Sans s’accorder de répit, elle se mit à l’assaut des ombres, à l’insu de ceux qui la recherchaient. Tant pis pour Tim, elle le retrouverait plus tard, en espérant qu’elle avait raison de lui accorder sa confiance.

  • Charlène Malandain le 11/02/2018 à 17h17

    Paniquée, je m'enfonce dans le noir pour réfléchir quelques instants. Mille et une questions se bousculent dans ma tête. Pourquoi Tim n'est-il pas là? Est-ce un piège? Tout le monde veut ma peau ici. Est-ce qu'ils ont réussi à l'attraper et à le torturer? Je ne l'espère pas. Au fond, je l'aime bien ce mec. J''ai besoin de lui. Il ne doit pas me laisser tomber! Où est passé ce psychopathe? Est-ce qu'il me veut du mal? Sans doute. Est-ce un ami de Tim? Ou cette personne a t-elle un lien particulier avec lui? Mon intuition me dit oui. Néanmoins, elle me dit de le fuir par peur qu'elle me change à vie. Je ressens dans mon corps les secondes qui s'écoulent lentement. Le bruit de chaque goutte d'eau s'écrasant au sol. Le marché me paraît loin. Mon cœur bat à tout rompre. Je suis sur le quai vif. Je remet ma capuche et prépare ma lame soigneusement rangée dans ma manche. C'est parti! Je cours aussi vite que possible. Je cours cœur et âme jusqu'à la prochaine ruelle. Je me cache derrière le muret. C'est quoi ce bordel? Il ne m'a pas suivi. Une porte métallique s'ouvre. Deux personnes bourrées en sortent. J'en profite pour me faufiler à l'intérieur. Je retire mon manteau, enfile veste bleue et un masque. J'avance doucement dans le couloir. Je reste sur mes gardes. J'arrive sur un grand balcon, surplombant une salle bondée de personnes déguisées. Je me cache derrière le mur. On dirait une sorte de club secret. Au milieu de la salle, il y a une cage en bois, un visage familier. Tim!

  • Maëlys Lajus le 10/02/2018 à 22h25

    Que faire ? Se dévoiler ou rester tapie dans l’ombre ? Si ce n’était pas Tim, il y avait de grandes chances pour que ce ne soit pas quelqu’un qui lui veuille du bien. Tellement de personnes haïssaient les Passeurs d’ mes… S’ils découvraient son identité, nombre d’entre eux n’hésiteraient pas à l’anéantir ou à la livrer à ceux qui la recherchaient : où était le pire ? Elle préférait ne pas le savoir… Il fallait prendre une décision et vite ! Le temps était compté... Soudain, elle sursauta : un bruit métallique avait retenti. Une boîte de conserve fendit l’air, venue de nulle part. Le porche ? Décrivant un arc de cercle, elle retomba bruyamment à un mètre d’elle. Elle recula instinctivement. Etait-ce un piège ? Elle distingua un bout de papier jauni dans le récipient métallique. Essayait-on de communiquer avec elle ? Pourvu que non ! Elle se risqua à tendre la main et attrapa agilement le papier. Le dépliant fébrilement, elle frémit : quelqu’un tentait de communiquer avec elle. Mais ce n’était pas ce qui la perturbait le plus. Un mot présent sur le message avait capté son attention. C’était impossible que ce soit un hasard... Ce n’était pas l’écriture de Tim ! Elle relut le papier griffonné :
    “Mêle toi à la foule Elia. Tim ne viendra pas. Bonne chance.”
    Elia… Ainsi, “on” connaissait son nom... La jeune femme hésitait à suivre les indications, pesant le pour et le contre. Pourquoi diable Tim n’avait-il pu venir ? Tout à coup, l’évidence lui sauta aux yeux !

  • Marie Maujean le 09/02/2018 à 00h59

    Elle s’enfonça plus encore derrière les bacs, prudemment, à reculons. Si elle voulait disparaître, il fallait se faire discrète. L’ombre ne semblait pas décidée à se dévoiler. Peut-être était-ce Tim, mais cette approche ne lui ressemblait pas. Il se serait déjà montré sinon, sachant qu’elle l’attendait. Qu’elle avait besoin de lui. Non. C’était forcément quelqu’un d’autre et cela ne lui disait rien qui vaille. Tâchant de rendre ses pas légers dans la neige, Elia se retourna, cherchant une issue. Le marché aux étoffes ? Impossible. Il touchait à sa fin et les passants se dispersaient dans la ville. Mais quelque part près d’elle, elle le sentait, la présence se faisait plus oppressante. Il ne restait qu’une solution… Rasant les murs, elle se mit à courir, ses yeux projetés tout autour d’elle, en quête du moindre recoin, de la moindre faille où se cacher. Elle repéra une étroite ouverture à travers les murs et s’y glissa. Tapie dans la pénombre, elle retint son souffle, espérant que personne ne l’avait vue. Elia recula, attendant de heurter quelque chose, mais ne rencontra aucune résistance. Elle se stoppa et attendit. Les minutes semblaient s’étirer à l’infini… Elle était aux aguets, immobile.
    Soudain, une main, sortie des profondeurs, s’empara de son bras. Elle sursauta et étouffa un cri. La main resserra son étreinte comme pour l’astreindre au silence. Elia fit alors brusquement volte-face pour affronter son adversaire qui sortait de l’obscurité : c’était Tim.

  • Marylène Vacher le 08/02/2018 à 19h30

    Elle allait devoir se battre. Le marché était trop loin pour qu’elle puisse espérer le rejoindre et se fondre dans la foule. Elle n’était pas de taille face à un soldat aussi entraîné, mais elle n’avait pas le choix.
    Elia pensa à sa famille, à ses amis, à Tim qui allait l’attendre, la chercher… La pleurer ? A cette pensée, sa gorge se serra et les larmes lui montèrent aux yeux. Pour lui, elle allait se battre comme une lionne.
    Elle recula encore pour s’appuyer contre le mur. Elle avait besoin d’une ancre pour contrôler les tremblements de son corps et calmer le tourbillon de ses émotions.
    Soudain, l’ombre se rapprocha. Elia fixa la silhouette de son arme - une lance. Elle devinait son aura mortelle. La difficulté serait d’obliger son adversaire à se battre au corps à corps.
    Elle se ramassa, prête à bondir sur le soldat, tout en essayant d’ignorer ses tremblements.
    Enfin, elle put le découvrir. Ou plutôt la découvrir. Elia s’attarda sur son chapeau. Il permettait à la mercenaire de passer inaperçu au cœur de la Ville Ephémère et prouvait son expertise dans le domaine de la filature.
    La jeune fille laissa glisser son regard vers l’uniforme devenu familier et vers l’arme qui lui prendrait certainement la vie : un bikini rose et un parasol…
    - « Coupez ! Je peux savoir ce que vous faites ici ? Le plateau pour Alerte à la plage, c’est de l’autre côté ! Non mais c’est pas vrai… pesta le réalisateur. On reprend ! »
    Elia jeta un coup d’œil inquiet derrière son épaule…

  • Laura Mazzia-Picciot le 04/02/2018 à 23h24

    Son cœur se mit à battre la chamade tandis que figée, elle essayait de trouver une échappatoire à ce potentiel assaillant. Elia savait que se mettre en action lui permettrait de mieux réfléchir et de ne pas laisser la peur prendre le dessus. Elle s’enfonça dans son col de manteau et traversa la rue espérant avoir un meilleur aperçu du danger. C’était peine perdue. Elle prit alors une décision qui lui parut sensée, mais qui plus tard lui semblerait terriblement stupide : elle s’éloigna du lieu de rendez-vous convenu avec Tim et marcha en direction du marché encore grouillant de monde malgré l’heure avancée. Elia espérait se perdre au milieu des vendeurs, flâneurs tardifs et autres énergumènes. Si elle devait se faire prendre, elle se ferait prendre seule. Elle n’eut pas le temps d’exécuter son plan. Percevant un souffle rauque dans son cou, une fraction de seconde avant qu’une main ne se referme sur son bras, elle s’élança en avant, toujours en direction du marché. Ce qui lui sauva certainement la vie. Sans se retourner, elle fit tomber un des bacs espérant ralentir son agresseur. Dans sa course effrénée pour sa survie, elle semblait en oublier toute prudence. Visage à découvert, elle courrait à en perdre haleine, ses cheveux flamboyants fouettant ses pommettes. Ses baskets boueuses la ralentissaient. Elle atteignait enfin les premiers étals quand une poigne lourde s’abattit sur son épaule, la stoppant net. Cette fois, elle allait devoir se battre.

  • Manuella Astier le 04/02/2018 à 18h13

    Elle commença à courir, aussi vite que ses jambes le lui permettaient. Elle tourna dans une petite ruelle sombre, il n’y avait personne. Elia s’arrêta afin de reprendre son souffle. Elle regarda de tous les côtés, visiblement, la personne qui la suivait ne l’avait pas poursuivi. Elle s’adossa au mur, ferma les yeux et prit une grande inspiration. L’air était froid, glacé, il lui brûlait les poumons, mais ce n’était pas vraiment important. Elle espérait s’en être sortie. Soudain, elle entendit un craquement. Elle rouvrit les yeux. Elle n’etait plus seule. Elle recula doucement, sans faire de bruit, elle s’enfonçait de plus en plus dans la ruelle. Elle tentait de contrôler sa respiration, son cœur battait à tout rompre. Elle s’accroupit derrière une poubelle, en priant pour que personne ne l’ait vue. La puanteur des ordures lui donnait des haut le cœur. Elle devait être discrète si elle ne voulait pas se faire repérer. Des pas se faisaient entendre, et ils se rapprochait de plus en plus d’Elia. Il n’y avait pas de temps à perdre, il fallait qu’elle s’échappe, et vite, où qu’elle se prépare à attaquer. Les bruits de pas s’étaient arrêtés. Elle jeta un regard furtif par-dessous le bac à ordures. Elle aperçu deux pieds. Elle se releva d’un bond, prête à frapper et tomba nez à nez avec Tim, qui lui jeta un regard désolé. Au bout de la ruelle, elle vit deux hommes à l’air inquiétant. Tim et elle étaient pris au piège, c’était fini pour eux, il n’y avait pas d’échappatoire.

  • Alexandre Viger le 02/02/2018 à 19h54

    D'un geste de la main, sa lame cachée jaillit de sa manche. Elia se découvrit des bacs un instant. Elle se risqua enfin à longer le mur opposé sous l'éclairage d'une lanterne. Armée de l’extension de son bras, elle remontait les marches de la ruelle, pliée à une respiration aussi saccadée que le silence de ses pas. C'est lorsqu'elle eût atteint la pénombre du porche qu'elle découvrit, étendu sur le pavé froid, le corps d'un homme. Elia s'abaissa au-dessus du visage capuchonné, une main à son pouls. Il se tût au dernier râle tiède qu'elle recueilli de lui.
    — Tim ?
    Elle aventura sa lame tremblante entre les plies de son vêtement jusqu'à découvrir un cœur asséché des dernières larmes de sang. Elle reconnu à son poignet le brassard des passeur et sa lame dégainé contre son agresseur sans doute , ou... ou bien pour elle.
    « Un piège ? » songea Elia, les yeux en amont de la ruelle.
    Un bruit soudain la sauva de cette ignoble incertitude. Elle se dressa de raideur. À gauche, une cascade de neige s'écrasait à ses pieds en flaques de boue. Une silhouette dégringola du toit dans les bacs. Un bond plus tard, l'ombre escaladait le mur qui barrait la rue.
    — Arrête-toi ! ordonna Elia en sautant à sa cheville.
    L'assassin se débattait du talon. Elle arma sa lame pour lui viser la cuisse mais, en relevant la tête, elle se vit déposséder de toute sa force. La jambe se libéra. Elia contemplait son propre visage à travers cet égal regard pétrifié. Celui-là même qui se déroba derrière muret.

  • Lucas Perrier le 02/02/2018 à 13h28

    Tentant de dissimuler son visage, elle souleva la capuche de son vieux manteau gris et s’y engouffra. Presque au même moment, la neige recommença à tomber.
    Le soleil s’était couché depuis quelques heures, et les légers flocons immaculés scintillaient à la lumière des réverbères. Elia aimait les regarder valser, apporter du rêve dans ces ruelles d’ordinaire crasseuses, tatouées par des flaques de pisse et de sang, des tâches de poussière. La neige venait tout cacher, recouvrir d’innocence, laisser entrevoir quelques instants un renouveau.
    Elle repensait à son pays. Un pays sans neige, où les marques de sang ne s’effacent jamais. Elle errait d’un enfer à un autre, goûtant à l’amertume des espoirs éphémères.
    Perdue dans ses pensées et les flocons, elle s’éloignait pas à pas du lieu de rencontre. La neige lui faisait tout oublier. Elle sourit un peu. Son corps gelait, mais au moins elle ne pleurait pas.
    Ce rendez-vous aurait-il vraiment changé les choses ? Au fond, elle n’avait jamais fait confiance à Tim…
    Son cœur s’arrêta. Les pas. Elle ne pouvait plus les ignorer. Juste derrière. Ils s’étaient arrêtés en même temps qu’elle, exactement. Ses doigts effleurèrent le poignard caché dans sa poche. Puis résignée, elle se mit à courir. Vite. De ruelle en ruelle. Plus vite. Son souffle éreinté formait des nuages de vapeur. Ne pas s’arrêter. Pas maintenant !
    Elle déboula enfin sur la place du marché, presque déserte, mais où le regard de quelques passants suffisait à la rassurer.

  • Lou-Ann varlet le 01/02/2018 à 19h05

    Qui était ce? Impossible de le deviner! Son pas était si feutré et son souffle si imperceptible! C'est alors qu'un vent froid s’engouffra dans la ruelle, et une ombre furtive passa devant son champ de vision. Elle passa si vite qu'elle ne s'en rendit compte que quelques minutes plus tard. Ses sens étaient aux aguets. Elle ouvrit lentement sa besace et y plongea sa main. Dedans, elle saisit une petite dague. Puis elle s'arrêta. Et si c'était Tim? Elle y réfléchis très vite avant de se répondre que Tim se serrai signalé. Elle empoigna de plus belle sa dague. Une autre bourrasque de vent s'engouffra dans la ruelle. C'est là que la personne si discrète qu'elle ne l'avais vu se dévoila. C'était lui. Son pire ennemi. Celui qui l'avait obligée d'assassiner tant de personnes, innocentes pour la plupart. C'était lui qui avait envoûté son cœur pour qu'il soit aussi froid que de la glace, aussi dur que du roc. Lui qui l'avait obligé à tuer sa propre mère! Elle qui avait voulu la protéger de son emprise. Elle qui avait laissé sa vie pour qu'elle ait une vie convenable. Elia l'avait hait, cette mère si protectrice qui n'avait voulu d'elle que du bien! Elle qu'elle a tué pour une liberté inexistante. Elle... Elle dévisagea son adversaire avec fougue. Elle le regarda dans les yeux. Elle ne voulait fuir, elle n'avait qu'un sentiment: LA VENGEANCE!

  • Chloë Bouin le 01/02/2018 à 15h36

    Elle devait se cacher. Des caisses étaient posées en tas contre un mur, elle les utilisa pour s'accroupir derrière. Une forme noire sortit de l'ombre et avant qu'Elia pu réagir un poignard vint se loger dans une caisse à quelques centimètres de sa tête. L'ombre avait déjà disparu. Elia se releva d'un bond, sauta sur les caisses puis s'accrocha à une fenêtre pour escalader le mur. Ses mains et ses pieds trouvaient facilement où se poser grâce aux pierres. Elle sentit un autre poignard lui frôler la main mais elle ne lâcha pas pour autant. Une fois sur le toit elle courut se mettre à l'abris derrière une cheminée.
    Quelques secondes plus tard son assaillant arriva également sur le toit. Elia aperçut un corbeau dans la toiture servant à tenir une poutre. Une corde y était accrochée et pouvait lui permettre d'atteindre l'autre côté du toit. Elle se releva, sauta dans le vide et se rattrapa de justesse à la corde. Elle joua des jambes pour se balancer et une fois qu'elle eut pris assez d'élan elle se projeta sur le toit pieds en avant et surprit la personne en lui tombant dessus. Ils roulèrent quelques instants mais très vite Elia réussit à reprendre le dessus. Elle bloqua la personne sous elle et sortit sa dague qu'elle posa sur le cou de l'homme qu'elle pouvait à présent distinguer mais qu'elle ne reconnaissait pas.
    - Qui es-tu ? hurla-t-elle.
    Pour seule réponse elle reçut un violent coup de pied en plein ventre qui la projeta en dehors du toit.

  • Cynthia Benyahia le 01/02/2018 à 12h46

    Elle n'avait plus le choix, elle devait fuir.
    Elle ne voulait pas partir sans Tim, mais c'était trop risqué de rester ici pour elle. Elle savait que certaines personnes étaient au courant de sa venue dans la ville.
    Hésitante, tout de même, à s'en aller et ennuyée de ne pas retrouver Tim, la seule personne en qui elle avait confiance et qui pouvait la protéger, elle se dit qu'elle n'avait pas d'autre alternative si elle voulait rester en vie.
    En prenant garde que cette mystérieuse personne ne la suive pas, elle regarda discrètement dans la ruelle. N'y décelant aucun mouvement et n'entendant aucun bruit, elle commença à courir à l'opposée de celle-ci.
    Le sol glissant et son allure de course un peu trop effrénée la firent trébucher. Elle tomba au sol. Avec tout son corps entièrement mouillé et souillé de la neige fondue mélangée aux saletés de la rue, elle se releva aussi vite que possible.
    L'ombre qu'elle avait aperçue était à sa trousse.
    Avant de repartir, elle jeta un œil derrière elle et découvrit que la personne qui la poursuivait n'était autre que Call, l'homme qui voulait à tout prix son exécution.
    Prise de panique, elle reprit sa course, puis s'inséra dans une petite ruelle, mais la malchance, ou plutôt une fatalité, la fit entrer dans la mauvaise. Elle tomba nez à nez avec un homme qui la reconnut immédiatement. Elle arrêta sa course.
    Elle était désormais prise au piège entre ces deux hommes au regard enragé.

  • Bruno De Barros le 01/02/2018 à 11h00

    Dans le coin de la rue, cachée dans la pénombre , Elia jeta discrètement un coup d'œil pour voir qui la suivait. Elle plissa les yeux pour apercevoir la ruelle. Elle scruta chaque fenêtre afin d'être certaine qu'on ne l'espionnait pas. Il n'y avait rien à signaler ; personne n'était derrière elle. Elle continua son chemin tout en regardant à gauche, à droite. Pour chaque bruit qu'elle distinguait, se retournait, pointant son épée devant elle. Elle restait sur ses gardes. Elle se demanda pourquoi Tim n'était pas venu la chercher.



    L'apeurée passa dans une foire. Pour éviter de se faire reconnaître, elle baissa la tête et enfila un foulard . Soudain, elle se figea sur place à la vue d'autres passeurs d'âmes. Étonnée d'apercevoir ses anciens collègues ici, elle fit croire qu'elle souhaitait acheter des bijoux à un marchand. D'un air étrange et un regard malsain, il était parti dans sa camionnette chercher quelque chose. Pendant ce temps, elle admirait les parures et surveillait les 3 Passeurs qui interpellaient des passants en leur montrant une affiche.

    Le marchand sortit de son fourgon et pointa une arme devant l'imprudente. Il lui fit signe de se taire et d'avancer. Surtout il ne fallait pas qu'elle se fasse remarquer. Ils s'aventuraient dans un passage étroit et sombre. Une odeur de rat y régnait, la noirceur également. Ils passaient dans cette venelle puis dans une autre ruelle, se retrouvèrent dans un labyrinthe. Elle priait pour que Tim vienne l'a chercher.

  • Hadjedj Deborah le 31/01/2018 à 13h40

    Elia n’avait nulle part où se cacher. Elle était prise au piège dans cette ruelle sombre qui ne faisait qu’accentuer sa peur. Sur ses gardes, elle se cala contre les bacs rouillés dont l’odeur putride la rendait malade. Elle n’avait pas mangé depuis plusieurs jours et elle avait de plus en plus de mal à contenir ses nausées. Elle inspira un bon coup. Ressaisis-toi Elia. Ainsi appuyée contre les bacs, personne ne pouvait l’attaquer par derrière. Elle attendit et toujours pas de signe de son suiveur. Elle se dit que la fatigue et l’inquiétude de ces derniers jours lui jouaient peut-être des tours. Mais elle était sans nouvelle de Tim. Elle avait besoin de lui et ce n’était pas son genre de la laisser tomber. Et s’il lui était arrivé quelque chose? Et si son mystérieux suiveur y était pour quelque chose ? Elle ne pouvait pas rester là plus longtemps. Elle se remit en route mais elle était faible. Son ventre criait famine et la troubler. Tim était censé lui apporter de quoi se rassasier. C’était trop risqué que de s’aventurer près du marché mais ce n’était pas sage non plus d’être en cavale le ventre vide. A l’aide de son foulard elle se couvrit la tête et se mit en quête de quelque chose à manger. Elle savait que s’il était arrivé quelque chose à Tim il lui fallait être forte pour deux, pour lui venir en aide à son tour. Sa démarche était pénible. Elle avait une douleur lancinante à la tête au point de perdre connaissance…Elle s’étala sur le trottoir.

  • victoire bertholet le 31/01/2018 à 13h01

    Tim n’était toujours pas là, et elle était persuadée que quelqu’un l’épiait de l’autre côté de la rue, dissimulé sous le porche inondé d’une noirceur qu’elle ne pouvait percer à jour.
    Si quelqu’un se trouvait bel et bien là, prêt à l’arrêter ou pire, à la tuer, elle ne pouvait de toute façon rien y faire.
    Les trois jours qu’elle avait passé à fuir l’avaient éreinté, et les gargouillements de son estomac trahissaient le fait que son dernier repas digne de ce nom remontait à longtemps. Elle n’aurait pas la force de se battre ou de fuir.
    Elle était condamnée à attendre l’arrivée du stupide garçon qui, malgré le danger dans lequel elle se trouvait, ne daignait pas se dépêcher.
    Elle se tassa autant qu’il lui fut possible, se recroquevillant sur elle même en tentant de se protéger du monde qui l'entourait.
    Soudain, un tas de neige se détacha du toit, tombant de tout son poids sur la jeune fille déjà glacé par le froid mordant.
    Elle s’éloigna instinctivement des bacs rouillés pour se débarrasser de la neige qui collait à ses vêtements.
    Elle se rendit compte de son erreur trop tard, quand un homme se planta droit devant elle, la dévisageant durement comme si elle n’était qu’une impureté qu’il avait pour mission de détruire.

    Et pour une fois, elle ne tira aucune satisfaction d’avoir eu un bon pressentiment. Quelqu’un l’avait bel et bien suivi, et rien ni personne n’allait pouvoir la sortir de cette délicate situation.
    Elle allait devoir se débrouiller seule.

  • lecteurs.com le 30/01/2018 à 13h40

    Bonjour Cynthia, et vous, chers lecteurs qui vous posez la même question,
    C'est ICI, dans la partie publication, que vous devez inscrire votre texte,
    A vos plumes, vous avez carte blanche pour imaginer la suite du Texte de Marie Vareille

  • Andrea B le 28/01/2018 à 09h47

    Pas possible, qui cela pouvait-il être ? Qui l'avait reconnue ?
    Elle frissonnait et s’interrogeait…
    Pas Elle ? Elle savait bien pourtant qu'elle était passée près de cet endroit où elles avaient l'habitude de se retrouver. Mais il y avait si longtemps que plus personne ne pouvait habiter encore par ici.
    Plus personne ne pouvait se souvenir de cette époque heureuse et de tout ce qu'elles avaient partagé alors.
    Depuis son monde, leur monde avait changé, aussi noir que la ville autour d'elle. Aussi triste que la boue sous ses pas. Aussi misérable que ce monde qu'elle avait fui.
    Et pourtant, une lueur d'espoir la fit de relever. Et si Tim l'avait retrouvée, si enfin dans sa course folle et désespéré elle n'était plus seule.
    Elle s'avança doucement, tous les sens en alerte, pour affronter à nouveau son destin.

  • marine melois le 25/01/2018 à 14h04

    Je participe je participe JJJJJEEEEEEEEEEE PPPPPAAAARRRRTTTTIIIIICCCCIIIPPPPPPPE

    Aaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhh

  • Le concours est maintenant terminé

Où trouver « Elia, la passeuse d'âmes T.1 » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de cet article

Forum de discussion

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !