Yann Moix

Yann Moix
Journaliste de formation, Yann Moix se lance dans l'écriture dans les années 1990. Son premier roman 'Jubilation vers le ciel' reçoit un joli accueil critique et le prix Goncourt du premier roman (1996). 'Les Cimetières sont des champs de fleurs' et 'Anissa Corto' confirment son statut d'écrivain... Voir plus
Journaliste de formation, Yann Moix se lance dans l'écriture dans les années 1990. Son premier roman 'Jubilation vers le ciel' reçoit un joli accueil critique et le prix Goncourt du premier roman (1996). 'Les Cimetières sont des champs de fleurs' et 'Anissa Corto' confirment son statut d'écrivain, mais il lui faut attendre 2002 et son livre 'Podium' sur un sosie de Claude François, suivi d'un film avec Benoît Poelvoorde, pour que le grand public retienne son nom. En 2001, il réalise le court métrage 'Grand oral' avec Julie Depardieu.

Avis sur cet auteur (16)

  • add_box
    Couverture du livre « Rompre » de Yann Moix aux éditions Grasset Et Fasquelle

    Eny-Dane sur Rompre de Yann Moix

    Ou comment un enfant maltraité et abusé ne peut se poser, aimer ni rester avec une femme...
    Ou comment un enfant battu ne peut vivre ni réussir une seule de ses histoires d'amour...
    Ou comment un homme pousse chaque femme à le quitter, comme s'il ne méritait pas qu'on l'aime... comme s'il ne...
    Voir plus

    Ou comment un enfant maltraité et abusé ne peut se poser, aimer ni rester avec une femme...
    Ou comment un enfant battu ne peut vivre ni réussir une seule de ses histoires d'amour...
    Ou comment un homme pousse chaque femme à le quitter, comme s'il ne méritait pas qu'on l'aime... comme s'il ne voulait pas qu'on l'aime...

  • add_box
    Couverture du livre « Orléans » de Yann Moix aux éditions Grasset Et Fasquelle

    Parisienne sur Orléans de Yann Moix

    Un livre qui pourrait faire penser à Dickens... Une lecture un peu laborieuse de tant de souvenirs pénibles vécus par l'auteur. Malgré la langue érudite et précise la lecture ne m'a pas permis de m'y plonger totalement car il m'a semblé qu'elle alourdi le propos. La seconde partie qui touche à...
    Voir plus

    Un livre qui pourrait faire penser à Dickens... Une lecture un peu laborieuse de tant de souvenirs pénibles vécus par l'auteur. Malgré la langue érudite et précise la lecture ne m'a pas permis de m'y plonger totalement car il m'a semblé qu'elle alourdi le propos. La seconde partie qui touche à ses années d'étude m'ont plus intéressée mais n'en reste pas moins un peu lourde de citations et de tentatives amoureuses déçues accumulées.

  • add_box
    Couverture du livre « Orléans » de Yann Moix aux éditions Grasset Et Fasquelle

    toubi sur Orléans de Yann Moix

    Merci...

    Merci...

  • add_box
    Couverture du livre « Orléans » de Yann Moix aux éditions Grasset Et Fasquelle

    Mimosa sur Orléans de Yann Moix

    Ai abordé ce livre avec appréhension ,mais quelle heureuse surprise!Une plume désuètement élégante pour écrire ce"roman d'humiliation"...
    "On pouvait désormais faire de moi ce qu'on voudrait,je possédais un pouvoir irrévocable:écrire."
    Quelle enfance,martyrisé,détesté,avec des parents qui...
    Voir plus

    Ai abordé ce livre avec appréhension ,mais quelle heureuse surprise!Une plume désuètement élégante pour écrire ce"roman d'humiliation"...
    "On pouvait désormais faire de moi ce qu'on voudrait,je possédais un pouvoir irrévocable:écrire."
    Quelle enfance,martyrisé,détesté,avec des parents qui s'acharnent à détruire tout ce qui l'attire,Yann est happé par la littérature:Gide,Péguy,Ponge,"il s'agissait...de se confronter à la belle nudité du texte..."
    Son père s'acharne ,lui impose des études de mathématiques,auxquelles il va devenir allergique.Ses évocations amoureuses font sourire ,même si là aussi,ce sont humiliations et échecs.
    Puis vint la philosophie...
    "...ce qui est cassé ne se répare pas;ce qui est brisé se brise chaque jour davantage."
    J'aime la prose délicate,classique de l'auteur.Comme il le préconise lui-même,délaissons l'homme,les polémiques pour se centrer sur le texte,rien que le texte!