Violaine Huisman

Violaine Huisman

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (36)

  • add_box
    Couverture du livre « Fugitive parce que reine » de Violaine Huisman aux éditions Gallimard

    RebFox sur Fugitive parce que reine de Violaine Huisman

    Ce roman m'a rappelé un des thème d'écriture de Delphine de Vigan mais je n'ai pas réussi à être aussi enchantée par cette histoire, pourtant si poignante et sincère. J'ai eu l'impression de lire une énumération de scènes difficiles listées par une jeune fille qui a souffert des névroses de sa mère.

    Ce roman m'a rappelé un des thème d'écriture de Delphine de Vigan mais je n'ai pas réussi à être aussi enchantée par cette histoire, pourtant si poignante et sincère. J'ai eu l'impression de lire une énumération de scènes difficiles listées par une jeune fille qui a souffert des névroses de sa mère.

  • add_box
    Couverture du livre « Rose désert » de Violaine Huisman aux éditions Gallimard

    Annie Boucher sur Rose désert de Violaine Huisman

    Un mélange de rupture amoureuse, de voyage et de sexe, mais l'auteure revient toujours à sa famille et surtout à Catherine sa mère. ( Lire fugitive parce que reine )
    Faut-il aller si loin dans ce déballage de sexe ? Personnellement je n'apprécie pas . Trop c'est trop !

    Un mélange de rupture amoureuse, de voyage et de sexe, mais l'auteure revient toujours à sa famille et surtout à Catherine sa mère. ( Lire fugitive parce que reine )
    Faut-il aller si loin dans ce déballage de sexe ? Personnellement je n'apprécie pas . Trop c'est trop !

  • add_box
    Couverture du livre « Rose désert » de Violaine Huisman aux éditions Gallimard

    Anita Millot sur Rose désert de Violaine Huisman

    Violaine Huisman m'avait émue, choquée, dérangée, stupéfiée, avec son premier roman autobiographique “Fugitive parce que reine”. Récit dans lequel elle narrait assez crûment les détails ravageurs d'une enfance difficile, auprès de sa soeur Elsa et de leur mère Catherine - au psychisme...
    Voir plus

    Violaine Huisman m'avait émue, choquée, dérangée, stupéfiée, avec son premier roman autobiographique “Fugitive parce que reine”. Récit dans lequel elle narrait assez crûment les détails ravageurs d'une enfance difficile, auprès de sa soeur Elsa et de leur mère Catherine - au psychisme profondément perturbé.
    La voici de retour avec un second opus où elle nous livre - en vrac - ses états d'âme, après la douloureuse rupture d'un grand amour New-Yorkais. Une première partie écrite à la première personne, une seconde à la troisième et pour conclure un épilogue à nouveau rédigé à la première personne. L'auteure va nous promener dans les méandres de ses souvenirs amoureux, pour nous propulser ensuite dans son tumultueux voyage entre le Sénégal et la Maurétanie (on ne comprend d'ailleurs pas vraiment pourquoi …) et nous faire replonger une fois encore dans ses traumatismes d'enfance (tel son père Antoine, son ainé de cinquante ans, marié quatre fois et géniteur de huit enfants, bien plus âgé que sa mère, qui sera longtemps leur “billet de logement”) Pour terminer par le mariage et l'installation de Catherine (sa mère) dans le pays de son époux sénégalais, Adama.
    Si l'écriture est percutante, il faut bien reconnaitre que toutes ces confidences parfois impudiques, condensées sur 236 pages, sont un tantinet confuses et - à mon goût - trop intimes pour que le lecteur n'en ressente pas une impression de malaise. On est touché souvent, on compatit volontiers, oui, c'est indéniable. Toutefois, on apprécierait un peu plus de “retenue” devant ce grand déballage décomplexé d'une sexualité qui se devrait plus discrète, qu'il s'agisse d’ailleurs de la sienne ou de celle de sa mère.
    Dommage …

  • add_box
    Couverture du livre « Fugitive parce que reine » de Violaine Huisman aux éditions Gallimard

    Elizabeth Neef-Pianon sur Fugitive parce que reine de Violaine Huisman

    Violaine Huisman est la fille de DenisHuisman et de Catherine Cremnitz.
    Dans la première partie elle raconte son enfance et celle de sa sœur
    Dans la seconde la vie de sa mère
    Dans la troisième la vie après la mort de sa mère
    Une mère omniprésente, fantasque, débordante d’amour, déjantée,...
    Voir plus

    Violaine Huisman est la fille de DenisHuisman et de Catherine Cremnitz.
    Dans la première partie elle raconte son enfance et celle de sa sœur
    Dans la seconde la vie de sa mère
    Dans la troisième la vie après la mort de sa mère
    Une mère omniprésente, fantasque, débordante d’amour, déjantée, instable, bipolaire, très classe ou très vulgaire…..
    Un père tout aussi aimant, mais très particulier d’une autre manière.
    Des parents hors norme, inclassables.
    Ce livre est un cri d’amour pour sa mère, si fusionnelle puis si fuyante.
    Une véritable reine mise sur un piédestal.
    Une mère qui leur en a fait voir de toutes les couleurs mais les aimait passionnément.
    Le texte est dense, authentique, émouvant.
    Les lignes sont serrées, sans beaucoup d’air, comme si l’auteur voulait en dire un maximum.
    Et elle en dit beaucoup sans que jamais on ne ressente de l’exhibition, du déballage.
    Tout reste sobre dans l’excès, et ça n’a rien d’un exercice facile.
    J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman autobiographique.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !