Violaine Huisman

Violaine Huisman

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (27)

  • Couverture du livre « Fugitive parce que reine » de Violaine Huisman aux éditions Gallimard

    Ellemlire sur Fugitive parce que reine de Violaine Huisman

    S'il y avait un livre qui me tentait dans les parutions de la rentrée littéraire de l'hiver 2018 , c'était Fugitive parce que reine. Je ne savais pas vraiment de quoi il s'agissait et pourtant j'étais très attirée. Il y a des attirances qui ne s'expliquent pas, j'avais peut-être seulement envie...
    Voir plus

    S'il y avait un livre qui me tentait dans les parutions de la rentrée littéraire de l'hiver 2018 , c'était Fugitive parce que reine. Je ne savais pas vraiment de quoi il s'agissait et pourtant j'étais très attirée. Il y a des attirances qui ne s'expliquent pas, j'avais peut-être seulement envie de savoir ce qui se cachait derrière ce titre qui me semblait si mystérieux et original. Aussi, quand j'ai trouvé ce livre dans ma boite aux lettres, je ne m'y attendais pas. Ce titre fait partie de la sélection du coup de coeur des lectrices version Femina, et je l'ai reçu (à ma grande surprise) dans ce cadre.

    Fugitive parce que reine est le premier roman de Violaine Huisman. Elle s'y livre sans fard, ni masque, elle nous raconte son enfance, et l'histoire de sa mère, sa vie sans aucun filtre. Et c'est bouleversant d'émotions, tant le style et l'écriture de l'auteure sont vrais. Les phrases et les paragraphes s'enchaînent, j'ai lu ce livre en quasi apnée. Violaine Huisman raconte les choses telles qu'elle s'en souvient, mélangeant les mots et paroles de sa mère, de son père, sa soeur, avec les faits. Elle intègre les paroles au récit sans retour à la ligne, sans guillemet, sans tiret et cela fonctionne ! J'ai été prise dans le récit dès le début de la première partie, j'ai ressenti les mêmes émotions que Violaine et sa soeur Elsa. Leur amour face à la tempête qu'est leur mère est très fort, très fascinant ; cette mère, absente et là à la fois, personnage haut en couleurs à l'extérieur mais si triste à l'intérieur.

    Dans la deuxième partie, j'ai été emportée dans le tourbillon des tourments de sa mère, cette femme torturée dès sa conception. Ses relations avec ses parents, ses amants, ses maris est toujours dans les extrêmes. Avec la mère de Violaine, c'est tout ou rien. Catherine porte un fardeau et un mal-être qu'elle tente de compenser par l'extravagance, la générosité, la liberté, mais qui s'expriment le plus souvent par des accès de colère ou de folie. Parce que oui, Catherine est une femme impulsive qui vit au rythme de ses idées folles. Toute sa vie ne sera que pulsion avant tout.

    La troisième partie, dont je dévoilerai rien ici, est finalement le déclencheur de l'écriture de ce livre. Mettre des mots, raconter cette femme qui finalement ne voulait qu'être libre et heureuse.

    Si Fugitive parce que reine est un roman brut de décoffrage où tout va à cent à l'heure au gré des folies de la mère de Violaine, c'est surtout un roman de l'amour à l'infini. Un amour inconditionnel d'une mère pour ses deux filles et réciproquement, mais aussi l'amour fraternel entre ses deux soeurs toujours unies, toujours ensemble.

    Je recommande très fortement ce livre qui m'a émue aux larmes, une lecture que je n'oublierai jamais tant elle m'a marquée par l'histoire qu'elle nous rapporte mais également par cette façon unique de présenter les choses. Un coup de coeur, un ouragan d'émotions !

    https://ellemlireblog.wordpress.com/2018/02/26/fugitive-parce-que-reine-violaine-huisman/

  • Couverture du livre « Fugitive parce que reine » de Violaine Huisman aux éditions Gallimard

    Fabienne DEFOSSE sur Fugitive parce que reine de Violaine Huisman

    Il y a des histoires de famille qui vu de l'intérieur, peuvent avoir une résonance dramatique. Il y a des filles qui savent rendre un juste hommage à leur mère quand bien même cette dernière eût été maniaco-dépressive et totalement fantasque. Telle est la démarche de Violaine Huisman qui dédie...
    Voir plus

    Il y a des histoires de famille qui vu de l'intérieur, peuvent avoir une résonance dramatique. Il y a des filles qui savent rendre un juste hommage à leur mère quand bien même cette dernière eût été maniaco-dépressive et totalement fantasque. Telle est la démarche de Violaine Huisman qui dédie son premier roman, à la mémoire de sa mère. Une femme fugitive face à cette vie qui ne la comprend pas, une femme reine pour ses filles et ceux qui l'aiment d'un amour inconditionnel. Une mère Fugitive parce que reine.

    9 novembre 1989, le mur de Berlin s'écroule. Elsa a douze ans, Violaine en a dix. Ni l'une, ni l'autre ne comprend ce qui est en train de se jouer. Au même moment, c'est leur mère, Catherine, qui s'effondre. Maniaco-dépressive, elle est internée à Sainte-Anne. Les deux fillettes sont habituées. Leur mère a toujours été fantasque. Elle a toujours vacillé. Trop de souffrance, trop de folie, trop d'excès en tous genres. Mais tellement d'amour entre cette mère et ces deux petites filles. La première les aime à la folie, les secondes feront tout leur possible pour protéger cette femme fragilisée.

    Violaine Huisman évoque sa mère à travers ses yeux d'enfant puis, c'est en adulte qu'elle s'efforce d'expliquer, de retracer la vie de cette femme excessive et extravagante. Elle raconte les crises qui succèdent aux folles déclarations d'amour et inversement. Elle raconte le parcours de vie d'un être non désiré à la santé fragile, élevé par une mère célibataire et distante. Un être qui finira par devenir une belle femme constamment en quête d'amour et de reconnaissance. Une femme qui multipliera les histoires d'amour, les expériences en tous genres, une femme insaisissable, hors du commun. Une femme qui deviendra mère. Une mère qui aimera ses deux filles à la folie et qui les embarquera dans le tourbillon de sa vie.

    Fugitive parce que reine est une folle histoire d'Amour entre une mère et ses filles. Violaine Huisman explore ses sentiments sans pathos, sans concessions. Le tout est drôle et tragique à la fois, élégant, dérangeant. L'écriture est juste, tantôt poétique et légère, tantôt violente et grave. Fugitive parce que reine est un premier roman parfaitement maîtrisé, bouleversant. Un premier roman à découvrir.


    https://the-fab-blog.blogspot.com/2018/10/mon-avis-sur-fugitive-parce-que-reine.html

  • Couverture du livre « Fugitive parce que reine » de Violaine Huisman aux éditions Gallimard

    Emma C sur Fugitive parce que reine de Violaine Huisman

    Rien à faire le livre ne m’a pas touché, ou alors juste de l’agacement.
    Pour moi la première partie est à la limite du lisible, heureusement pour le lecteur tenace la suite est nettement plus agréable dans l’écriture. Mais pour autant j’avoue avoir de plus en plus de mal avec les premiers...
    Voir plus

    Rien à faire le livre ne m’a pas touché, ou alors juste de l’agacement.
    Pour moi la première partie est à la limite du lisible, heureusement pour le lecteur tenace la suite est nettement plus agréable dans l’écriture. Mais pour autant j’avoue avoir de plus en plus de mal avec les premiers romans autobiographiques où les auteurs semblent régler leurs comptes avec leurs familles.
    “Famille, je vous hais” Ok, mais restons en là.

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com