Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Violaine Huisman

Violaine Huisman

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, connectez-vous pour proposez la vôtre :

/1200

Merci d’utiliser une photo au format portrait en indiquant les copyrights éventuels si elle n’est pas libre de droits.

Nous nous réservons le droit de refuser toute biographie qui contreviendrait aux règles énoncées ci-dessus et à celles du site.

Les textes à caractère commercial ou publicitaire ne sont pas autorisés.

Avis sur cet auteur (38)

  • add_box
    Couverture du livre « Rose désert » de Violaine Huisman aux éditions Gallimard

    Camille MONDOLONI sur Rose désert de Violaine Huisman

    Suite à une rupture amoureuse, Violaine décide de traverser le désert, du Maroc au Sénégal en passant par la Mauritanie. Ce périple est l'occasion pour l'auteur de faire un voyage introspectif, sur ses relations avec les hommes mais aussi avec sa mère. Leur point commun : elles sont toxiques....
    Voir plus

    Suite à une rupture amoureuse, Violaine décide de traverser le désert, du Maroc au Sénégal en passant par la Mauritanie. Ce périple est l'occasion pour l'auteur de faire un voyage introspectif, sur ses relations avec les hommes mais aussi avec sa mère. Leur point commun : elles sont toxiques. Comment appréhender la suite de sa vie avec ce bagage émotionnel si lourd? Pour analyser ses souffrances, l'auteure utilise un style cru et poétique à la fois. Si certains passages sont percutants, je dois avouer m'être un peu égarée dans l'enchevêtrement des souvenirs et m'être ennuyée sur ses grands moments d'introspection autocentrée. Colombe Schneck, sortez de ce texte ! Malgré un avis mitigé, je découvrirai avec grand plaisir « fugitive parceque reine » lors d'une prochaine lecture.

  • add_box
    Couverture du livre « Fugitive parce que reine » de Violaine Huisman aux éditions Gallimard

    Isabelle DEBUCHY sur Fugitive parce que reine de Violaine Huisman

    Une quête de justesse du regard anime l'écrivaine ballottée enfant avec sa sœur dans un maelström d’amour et de violence. Ce récit est douloureux, d’un lyrisme sombre, miroir de la fierté du parcours d'une mère.Le titre emprunté à Proust, à la fin du roman s’éclaire.

    Une quête de justesse du regard anime l'écrivaine ballottée enfant avec sa sœur dans un maelström d’amour et de violence. Ce récit est douloureux, d’un lyrisme sombre, miroir de la fierté du parcours d'une mère.Le titre emprunté à Proust, à la fin du roman s’éclaire.

  • add_box
    Couverture du livre « Fugitive parce que reine » de Violaine Huisman aux éditions Gallimard

    Stéphanie Janus sur Fugitive parce que reine de Violaine Huisman

    Un roman en 3 parties, la 1ère débute par le récit de Violaine, l'une des 2 filles de Catherine. Elle raconte son enfance avec sa soeur et sa mère avec toute l'ambiguïté que cette dernière éprouve face à la maternité. Assez perturbant je dois dire.

    « Aux demandes incessantes du nourrisson, à...
    Voir plus

    Un roman en 3 parties, la 1ère débute par le récit de Violaine, l'une des 2 filles de Catherine. Elle raconte son enfance avec sa soeur et sa mère avec toute l'ambiguïté que cette dernière éprouve face à la maternité. Assez perturbant je dois dire.

    « Aux demandes incessantes du nourrisson, à l'aliénation de la maternité, et au bouleversement affectif, à la crise identitaire que représentait le fait de devenir mère, vu son parcours, sa maladie, son passé, elle ne pouvait que répondre de manière violente, imprévisible, destructrice, mais aussi avec tout l'amour qu'elle n'avait pas reçu et rêvait de donner et de trouver en retour ».

    La 2ème partie qui m'a le plus passionnée est celle du parcours de Catherine, de ce qui l'a construite en tant que femme et que mère, de son enfance, en passant par ses 6 mariages et ses 6 changements de nom de famille, jusqu'à ses grossesses.

    Puis la 3eme partie dans laquelle on retrouve Violaine, sa fille, nous racontant la suite, après son adolescence, sa mère, lorsque ses filles sont devenues adultes.

    Un roman très bien construit qui permet de réfléchir à l'ambivalence du statue de mère et de femme indépendante et accomplie.

  • add_box
    Couverture du livre « Fugitive parce que reine » de Violaine Huisman aux éditions Gallimard

    RebFox sur Fugitive parce que reine de Violaine Huisman

    Ce roman m'a rappelé un des thème d'écriture de Delphine de Vigan mais je n'ai pas réussi à être aussi enchantée par cette histoire, pourtant si poignante et sincère. J'ai eu l'impression de lire une énumération de scènes difficiles listées par une jeune fille qui a souffert des névroses de sa mère.

    Ce roman m'a rappelé un des thème d'écriture de Delphine de Vigan mais je n'ai pas réussi à être aussi enchantée par cette histoire, pourtant si poignante et sincère. J'ai eu l'impression de lire une énumération de scènes difficiles listées par une jeune fille qui a souffert des névroses de sa mère.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !