Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Valerie Perrin

Valerie Perrin

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (104)

  • add_box
    Couverture du livre « Changer l'eau des fleurs » de Valerie Perrin aux éditions Albin Michel

    Escapages sur Changer l'eau des fleurs de Valerie Perrin

    La couverture aurait pu m'attirer mais le synopsis ne m'aurait pas conquise si on ne me l'avait pas recommandé à maintes reprises. Et j'aurai pu passer à coté d'une lecture géniale : Un style frais, entrainant, des descriptions complètes de lieux et de personnages, chacun a une vraie histoire...
    Voir plus

    La couverture aurait pu m'attirer mais le synopsis ne m'aurait pas conquise si on ne me l'avait pas recommandé à maintes reprises. Et j'aurai pu passer à coté d'une lecture géniale : Un style frais, entrainant, des descriptions complètes de lieux et de personnages, chacun a une vraie histoire que l'on découvre au fur et à mesure, on croit rencontrer des personnes réelles et non fictives. Violette Toussaint, évidemment, qui garde son cimetière avec tant de bienveillance, mais également ceux qui gravitent autour d'elle : fossoyeurs, curé, familles éplorées, son mari, ...
    On m’avait prévenue qu’il y aurait des moments émotions, que c’était bouleversant, mais j’ai apprécié sa lecture jusqu’au bout et je relirai cette auteure avec plaisir !

  • add_box
    Couverture du livre « Changer l'eau des fleurs » de Valerie Perrin aux éditions Albin Michel

    Caroline NOEL sur Changer l'eau des fleurs de Valerie Perrin

    Violette Toussaint est garde-cimetière à Brancion-en-Chalon, un petit village de Bourgogne.
    Un jour, Philippe Toussaint, son mari, est parti en moto et n’est jamais revenu. Depuis plusieurs années, elle vit donc seule dans cette bicoque entourée de sépultures, des fossoyeurs et des familles...
    Voir plus

    Violette Toussaint est garde-cimetière à Brancion-en-Chalon, un petit village de Bourgogne.
    Un jour, Philippe Toussaint, son mari, est parti en moto et n’est jamais revenu. Depuis plusieurs années, elle vit donc seule dans cette bicoque entourée de sépultures, des fossoyeurs et des familles endeuillées qui vont et viennent au gré des événements dramatiques de la vie.
    Jusqu’au jour où débarque Julien Seul, encombré des cendres de sa mère qu’il doit disperser sur la tombe d’un inconnu, Gabriel Prudent. Viendrait-il perturber le bonheur relatif et tranquille de Violette ?

    Le roman d'une femme ordinaire au destin extraordinaire !
    Changer l’eau des fleurs nous invite à nous pencher sur toutes les petites choses du quotidien qui, aussi insignifiantes soient-elles, forment un tout. Un détail, une pensée, un geste d’affection… Un thé, une bonne omelette aux champignons, une bouture qui prend vie… Il suffit d’un rien pour provoquer une émotion chez ceux qui font partie de notre vie, tout comme chez un inconnu qui seulement nous écoute ou a besoin qu'on l'écoute.

  • add_box
    Couverture du livre « Changer l'eau des fleurs » de Valerie Perrin aux éditions Albin Michel

    Manika sur Changer l'eau des fleurs de Valerie Perrin

    Suite à un drame familial, Violette décide de quitter son job de garde barrière pour devenir garde cimetière. Elle va peu à peu nous révéler comment elle en est arrivée là, tout en partageant avec nous les petits moments simples de la vie du cimetière.

    Voici un petit roman (enfin 672 pages...
    Voir plus

    Suite à un drame familial, Violette décide de quitter son job de garde barrière pour devenir garde cimetière. Elle va peu à peu nous révéler comment elle en est arrivée là, tout en partageant avec nous les petits moments simples de la vie du cimetière.

    Voici un petit roman (enfin 672 pages quand même) frais et dépaysant. Même si la vie de Violette est loin d'être rose, l'auteur sait nous faire voir les petits bonheurs du quotidien et rendre cette histoire passionnante et divertissante.

    Les personnages sont attachants (on voudrait avoir Violette comme tante ou comme grand mère) simples comme dans les campagnes, humains. Un roman qui se lit comme on écouterait une amie nous raconter sa vie.

  • add_box
    Couverture du livre « Les oubliés du dimanche » de Valerie Perrin aux éditions Albin Michel

    LN11 sur Les oubliés du dimanche de Valerie Perrin

    A défaut d'avoir pu partager des moments de complicités avec ses parents morts dans un accident de la route quand elle était petite, Justine, va devenir aide soignante à la maison de retraite des Hortensias et consacrer sa vie aux autres.
    Elle va notamment y rencontrer Hélène, une jeune...
    Voir plus

    A défaut d'avoir pu partager des moments de complicités avec ses parents morts dans un accident de la route quand elle était petite, Justine, va devenir aide soignante à la maison de retraite des Hortensias et consacrer sa vie aux autres.
    Elle va notamment y rencontrer Hélène, une jeune centenaire aux souvenirs intacts avec laquelle elle va développer une merveilleuse histoire d'amitié et de partage. Justine, va, grâce à sa plume, réécrire l'histoire de la vie d'Hélène.
    En dehors du travail, elle passe ses soirées en boite où elle y rencontre des relations sans lendemain et partage sa vie avec ses grands-parents et son cousin Jules, qui a lui aussi perdu ses parents lors de l'accident.

    Un beau roman agréable à lire où s'entremêlent le passé et le présent ainsi que des secrets biens gardés.