Philippe Claudel

Philippe Claudel
Philippe Claudel, agrégé de français, a choisi, après quelques années de lycée, d'enseigner à des enfants handicapés moteur, à la maison d'arrêt de Nancy, puis à l'Université de Nancy II (Anthropologie culturelle et Littérature).
Grand admirateur de Simenon et du Giono d'après-guerre, il tisse av... Voir plus
Philippe Claudel, agrégé de français, a choisi, après quelques années de lycée, d'enseigner à des enfants handicapés moteur, à la maison d'arrêt de Nancy, puis à l'Université de Nancy II (Anthropologie culturelle et Littérature).
Grand admirateur de Simenon et du Giono d'après-guerre, il tisse avec maestria des univers où la simplicité, claire dentelle aérienne, tente de dissimuler l'obscur des drames qui jalonnent nos existences. Il fait remonter son désir d'écrire aussi loin que sa mémoire.
Il devient en 2004, directeur d'une nouvelle collection de romans chez Stock. Le pari d'« Ecrivins » ? Publier quatre fois par an des textes d'écrivains avec pour seule contrainte que le vin serve de toile de fond ou soit simplement évoqué.

Articles (5)

Voir tous les articles

Avis (190)

  • Couverture du livre « L'archipel du chien - livre audio 1cd mp3 - suivi d'un entretien avec l'auteur » de Philippe Claudel aux éditions Audiolib

    Chantal LAFON sur L'archipel du chien - livre audio 1cd mp3 - suivi d'un entretien avec l'auteur de Philippe Claudel

    Merci aux éditions Audiolib de m’avoir fait découvrir ce livre.

    Entendre la voix de Féodor Atkine sur les mots d’un écrivain qui fait une œuvre remarquable car il a gardé intact sa capacité de s’indigner, est un pur bonheur.
    De quoi s’agit-il ? Trois cadavres ont la mauvaise idée d’échouer...
    Voir plus

    Merci aux éditions Audiolib de m’avoir fait découvrir ce livre.

    Entendre la voix de Féodor Atkine sur les mots d’un écrivain qui fait une œuvre remarquable car il a gardé intact sa capacité de s’indigner, est un pur bonheur.
    De quoi s’agit-il ? Trois cadavres ont la mauvaise idée d’échouer sur la plage d’une île qui se veut à l’abri du chaos du monde.
    Lorsque Monsieur le Maire les découvre, il se tourne naturellement vers les deux autres notables de la communauté, le docteur et le curé.
    Ils décident ensemble d’escamoter ces trois corps qui ne seront jamais réclamer et vont se servir de la chambre froide du poissonnier.
    Cela aurait pu fonctionner sans la voix du nouvel instituteur qui lui aussi vient d’ailleurs, il va devenir leur mauvaise conscience. Et un policier bizarre rôde, de quoi se faire du mauvais sang.
    Une fable, qui montre combien notre société peut être gangrenée par le cancer social, qui consiste à nier l’humanité de certains hommes pour de basses raisons mercantiles.
    Tour à tour Féodor Atkine, sait se faire roué, mesquin, peureux, moralisateur.
    Sa voix s’élève pour faire ressortir la dramaturgie de cette histoire et faire réfléchir sur nos choix existentiels.
    Savoir mettre des mots sur des comportements intolérables, sur le rejet de l’autre et l’absence totale d’empathie.
    Cela nous amène à saluer ces îles comme Lampedusa et le travail de sauvetage et d’accueil qui y est fait.
    Cela m’a rappelé l’excellent « La Controverse de Valladolid » de Jean-Claude Carrière.
    Textes essentiels, s’il en est !
    ©Chantal Lafon-Litteratum Amor 07 décembre 2018.

  • Couverture du livre « L'archipel du chien » de Philippe Claudel aux éditions Stock

    Christlbouquine sur L'archipel du chien de Philippe Claudel

    Quel plaisir de retrouver l’auteur de La petite fille de Monsieur Linh, de Le rapport de Brodeck, de Les âmes grises et de tant d’autres romans.

    Dans L’Archipel du chien, Philippe Claudel raconte l’histoire d’une île sans histoire sur la plage de laquelle 3 cadavres viennent...
    Voir plus

    Quel plaisir de retrouver l’auteur de La petite fille de Monsieur Linh, de Le rapport de Brodeck, de Les âmes grises et de tant d’autres romans.

    Dans L’Archipel du chien, Philippe Claudel raconte l’histoire d’une île sans histoire sur la plage de laquelle 3 cadavres viennent s’échouer.

    Cruel, inhumain ou au contraire trop humain, ce récit est une fable grinçante qui dénonce l’égoïsme, la lâcheté et la noirceur de l’âme humaine.

    Car les personnes qui trouvent ces 3 morts, visiblement des clandestins victimes de passeurs, n’auront de cesse que de dissimuler ces morts pour ne pas compromettre la tranquillité de l’île et un projet de Thermes à venir. Tous sauf un, qui paiera cher sa désolidarisation.

    Aucun des personnages de Philippe Claudel n’a de nom. Ils sont tous désignés par leur fonction : le Maire, le Docteur, L’Instituteur, ou des surnoms : La Vieille, Spadon, Amérique. Ce parti pris rend ainsi universel ce conte cruel, qui pointe du doigt l’indifférence d’une société égoïste face à la détresse.

    Dans le livre de Philippe Claudel, la nature punit les habitants de l’île et la mauvaise conscience et la honte envahissent les esprits des personnages complices de cet acte. En est-il de même dans la vie ? On peut en douter.

  • Couverture du livre « De quelques amoureux des livres » de Philippe Claudel aux éditions Finitude

    Elizabeth Neef-Pianon sur De quelques amoureux des livres de Philippe Claudel

    De courtes pages imaginent, pour chacune d’elle, l’impuissance à écrire, à se faire publier, quels que soient l’époque, l’âge, la nationalité.
    Une galerie d’écrivains manqués.
    C’est bref, original, amusant parfois, mais ça ne m’a pas spécialement emportée.

    De courtes pages imaginent, pour chacune d’elle, l’impuissance à écrire, à se faire publier, quels que soient l’époque, l’âge, la nationalité.
    Une galerie d’écrivains manqués.
    C’est bref, original, amusant parfois, mais ça ne m’a pas spécialement emportée.

Voir tous les avis

Ils le suivent

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !