Paula Mc Lain

Paula Mc Lain
Diplômée en poésie de l'université du Michigan, boursière du prestigieux National Endowment for the Arts, Paula McLain est l'auteur de deux recueils de poèmes, d'un essai, d'un roman jamais traduit en français (A Ticket to Ride) et d'une biographie romancée, Madame Hemingway, qui lui a valu les h... Voir plus
Diplômée en poésie de l'université du Michigan, boursière du prestigieux National Endowment for the Arts, Paula McLain est l'auteur de deux recueils de poèmes, d'un essai, d'un roman jamais traduit en français (A Ticket to Ride) et d'une biographie romancée, Madame Hemingway, qui lui a valu les honneurs. Elle vit avec ses enfants à Cleveland, dans l'Ohio.

Avis sur cet auteur (8)

  • add_box
    Couverture du livre « L'aviatrice » de Paula Mc Lain aux éditions Lgf

    emmanuelle luang sur L'aviatrice de Paula Mc Lain

    Dommage que "l'avion" n'apparaisse que sur les dernières pages sinon le livre est très agréable à lire.

    Dommage que "l'avion" n'apparaisse que sur les dernières pages sinon le livre est très agréable à lire.

  • add_box
    Couverture du livre « La troisième Hemingway » de Paula Mc Lain aux éditions Presses De La Cite

    Ju-s-tine sur La troisième Hemingway de Paula Mc Lain

    Un roman qui commence doucement, mais qui devient de plus en plus intéressant au fil des pages.
    Je découvre l'auteure Paula McLain avec ce roman, et je découvre également avec la note en fin de roman, que ce n'est pas que pure fiction. Il y a une part de vérité dans le récit. Cela me fait...
    Voir plus

    Un roman qui commence doucement, mais qui devient de plus en plus intéressant au fil des pages.
    Je découvre l'auteure Paula McLain avec ce roman, et je découvre également avec la note en fin de roman, que ce n'est pas que pure fiction. Il y a une part de vérité dans le récit. Cela me fait l'apprécier encore plus, et j'espère prendre le temps un jour de découvrir les autres romans de cette auteure.

  • add_box
    Couverture du livre « La troisième Hemingway » de Paula Mc Lain aux éditions Presses De La Cite

    Un brin de Syboulette sur La troisième Hemingway de Paula Mc Lain

    Dans « Mrs HEMINGWAY », j’avais déjà pu faire la connaissance des quatre femmes d’Hemingway, Hadley, Pauline, Martha et Mary. Dans « La troisième Hemingway », l’auteure parle de Martha, de cette femme battante, grande reporter de guerre connue de tous. Dans ce roman biographique et romancé,...
    Voir plus

    Dans « Mrs HEMINGWAY », j’avais déjà pu faire la connaissance des quatre femmes d’Hemingway, Hadley, Pauline, Martha et Mary. Dans « La troisième Hemingway », l’auteure parle de Martha, de cette femme battante, grande reporter de guerre connue de tous. Dans ce roman biographique et romancé, Paula McLain nous fait découvrir Martha à travers sa rencontre avec Ernest Hemingway, rencontre qui va être décisive pour elle car c’est grâce à lui que Martha se rend en Espagne lors de la guerre pour être correspondante. C’est à ce moment là que Martha sait ce qu’elle veut faire, qu’elle tombe amoureuse d’Ernest alors marié.

    L’auteure nous parle, bien évidemment, de l’histoire d’amour entre ces deux personnages, la naissance de leur amour à travers leur passion littéraire mais surtout, elle nous parle d’une femme qui fera tout pour ne pas être « que la femme d’Ernest Hemingway », elle va chercher à se construire à travers son travail et ce qui a rapproché les deux va les éloigner également. En effet, Martha s’absente afin de couvrir les zones de guerre et Ernest ne le supporte pas, lui qui a toujours eu des femmes au foyer. La dilatation de leur couple est romancée car l’auteure n’est pas entrée dans leur réelle intimité, dans leur crise de couple. Car il ne faut pas que cela domine dans « La troisième Hemingway » et Paule McLain a su vraiment mettre en avant la personne de Martha avec ses convictions, ses attentes, ses dévouements pour les autres, son amour pour la vérité. Grâce à Martha Gellhorn, le monde était informé de ce qu’était la guerre: elle relatait tout ce que vivait les populations, les civils. D’ailleurs, elle a été la première à couvrir le débarquement en Normandie. Martha était au cœur des conflits et cela pendant des années. Un conflit, une guerre, Martha se donner la mission d’être présente et de faire savoir au monde la réalité du terrain. Martha était une femme extraordinaire que Paula a su retranscrire dans son roman: elle en fait une belle personne, forte, indépendante, soucieuse des autres. J’ai aimé partir à la rencontre de cette grande dame!

  • add_box
    Couverture du livre « La troisième Hemingway » de Paula Mc Lain aux éditions Presses De La Cite

    Christlbouquine sur La troisième Hemingway de Paula Mc Lain

    Quel plaisir de débuter un livre et de s’apercevoir très vite qu’on va passer un très agréable moment.

    Paula McLain choisit ici de mettre en lumière Martha Gellhorn jeune romancière de 27 ans. Femme libre, intrépide, intelligente, Martha bouscule un peu les conventions dans ce monde entre...
    Voir plus

    Quel plaisir de débuter un livre et de s’apercevoir très vite qu’on va passer un très agréable moment.

    Paula McLain choisit ici de mettre en lumière Martha Gellhorn jeune romancière de 27 ans. Femme libre, intrépide, intelligente, Martha bouscule un peu les conventions dans ce monde entre deux guerres.
    Elle rencontre Hemingway en 1936. Ils deviennent amis, Ernest lui servant de mentor dans le monde intellectuel et dans sa quête pour devenir écrivain.
    Fascinés par leur époque, voulant apporter un témoignage concret sur les bouleversements du monde, ils partiront tous les deux en Espagne alors que la guerre y fait rage. C’est là que leur amitié se transforme en amour passionnel.
    Hemingway quitte sa seconde épouse et les fils qu’il a avec elle pour vivre sa passion avec Martha.

    Mais peut-on partager sa vie avec un monstre sacré quand on est soi-même en quête de reconnaissance ? Comment vivre à l’ombre du grand homme quand on a soif de reconnaissance ? Comment trouver sa place quand on est défini comme la femme de ?
    Martha se retrouve très vite confronté à toutes ces difficultés, elle qui se veut indépendante, créatrice, témoin de son époque, journaliste et romancière reconnue.

    C’est la quête de cette indépendance que nous raconte Paula McLain sous la forme d’un récit à la première personne.

    On sent chez l’auteur une grande affection et une vraie admiration pour Martha. Deux sentiments qu’elle sait merveilleusement nous faire partager. J’ai aussi beaucoup apprécié le fait qu’elle ne fasse pas systématiquement passer Hemingway pour un rustre coureur de jupon mais qu’elle en expose plutôt les faiblesses comme la jalousie qu’il éprouve envers Martha, comme si sa créature lui échappait.

    De la même manière elle ne présente pas Martha comme une femme victime de son époque ou d’un homme mais bien comme une femme forte qui se prend en main et qui accepte les conséquences de ses actes.

    C’est un portrait de femme fort, touchant. L’opposition de deux caractères indomptables qui ne peuvent finalement vivre que dans le conflit. C’est l’histoire d’un amour tragique, ardent et passionné qui ne survit pas à la compétition et aux compromissions.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !