Marguerite Yourcenar

Marguerite Yourcenar
1903-1987 Marguerite de Crayencour est née le 8 juin 1903, à Bruxelles, d'une mère belge qu'elle perd à la naissance. Élevée par son père, un anticonformiste, grand voyageur et très cultivé, elle passe son baccalauréat à Nice, sans avoir fréquenté l'école. Son premier poème dialogué est publié à... Voir plus
1903-1987 Marguerite de Crayencour est née le 8 juin 1903, à Bruxelles, d'une mère belge qu'elle perd à la naissance. Élevée par son père, un anticonformiste, grand voyageur et très cultivé, elle passe son baccalauréat à Nice, sans avoir fréquenté l'école. Son premier poème dialogué est publié à compte d'auteur en 1919 et signé Yourcenar, anagramme de son nom de famille. En 1939, son père est mort depuis dix ans, elle manque d'argent et l'Europe s'agite dangereusement. Elle part aux États-Unis pour rejoindre Grace Frick, son amie. Elle y passera le reste de sa vie: citoyenne américaine en 1947, elle enseignera la littérature française jusqu'en 49.Son roman Les Mémoires d'Hadrien, en 1951, connaît un succès mondial et lui vaut le statut définitif d'écrivain, consacré en 70 par son élection à l'Académie Royale de langue belge et de littérature française et onze ans plus tard, par son entrée à l'Académie française.Sa vie se partage entre l'écriture dans l'isolement de l'île des Monts-Déserts et de longs voyages dont un périple autour du monde avec Jerry Wilson, son dernier compagnon. Elle meurt en décembre 87 à Bar Harbor, aux Etats-Unis. Des romans historiques aux mémoires autobiographiques, l'oeuvre de Yourcenar s'inscrit en marge du courant engagé de son époque. Retour à l'esthétisme et à la tradition avec le désir d'affirmer la finalité de la littérature: la narration. Inspirée par la sagesse orientale, la pensée de l'écrivain ne s'est jamais éloignée de l'humanisme de la Renaissance.

Avis (19)

  • Couverture du livre « Mémoires d'Hadrien » de Marguerite Yourcenar aux éditions Gallimard

    Sauvau sur Mémoires d'Hadrien de Marguerite Yourcenar

    L Histoire est romancée M Yourcenar nous raconte Adrien ,empereur puissant et ambitieux
    Sa gloire et ses amours
    l écriture est fluide ,si belle..

    L Histoire est romancée M Yourcenar nous raconte Adrien ,empereur puissant et ambitieux
    Sa gloire et ses amours
    l écriture est fluide ,si belle..

  • Couverture du livre « L'oeuvre au noir » de Marguerite Yourcenar aux éditions Gallimard

    Mathilda Bonnin sur L'oeuvre au noir de Marguerite Yourcenar

    L'Oeuvre au noir de Marguerite Yourcenar a été pour moi une belle découverte, un coup de coeur. Je ne connaissais pas cette auteur (simplement de nom) mais ma lecture fut réellement enrichissante. C'est la première fois que je lisais un livre de cette auteur et je suis assez surprise qu'elle ne...
    Voir plus

    L'Oeuvre au noir de Marguerite Yourcenar a été pour moi une belle découverte, un coup de coeur. Je ne connaissais pas cette auteur (simplement de nom) mais ma lecture fut réellement enrichissante. C'est la première fois que je lisais un livre de cette auteur et je suis assez surprise qu'elle ne soit pas étudié dès le lycée. L'écriture est assez complexe de temps à autre mais quand même... Ne pas en avoir entendu parler alors que j'étais en filière littéraire, c'est plutôt dommage.

    J'ai adoré le personnage de Zénon, ainsi que la fin tragique mais pourtant si significative. C'est un personnage réellement travaillé qui vaut la peine qu'on s'y intéresse plus en profondeur. La psychologie des personnages est ici merveilleusement bien étudié et très approfondi : nous sommes loin, très loin des livres qui ne travaillent pas suffisamment leur personnage. Ici, j'ai eu l'impression de lire le portrait de chacun à chaque instant ce

    Ce livre est un ode à la liberté. Nous suivons Zénon dans des périodes de sa vie difficile, ses découvertes, et cela donne presque envie d'être moins "réglementaire" avec nous même et de découvrir le monde à notre manière pour nous enrichir. Même si l'écriture est accessible, elle reste difficile : il ne faut pas lire quand on est fatigué. Mais il faut lire. C'est primordial, c'en était devenu presque vital pour moi. Alors niveau addiction, je peux dire que c'était vraiment à 100%. Une vraie surprise quand on pense que je n'avais pas trop envie de le lire à la base... comme quoi, il faut parfois passer au dessus de nos envies pour faire de belles découvertes.

    Enfin je le conseille à tous depuis, c'est un livre qui nous offre de la maturité. Et Marguerite est tellement... inspirante elle même que ses oeuvres respirent son talent. Bref, un plaisir. Un vrai chef d'oeuvre.

  • Couverture du livre « Mémoires d'Hadrien » de Marguerite Yourcenar aux éditions Gallimard

    Olivia sur Mémoires d'Hadrien de Marguerite Yourcenar

    Hadrien, empereur romain dont le nom est resté dans l’histoire, ne serait-ce que par ce mur, séparant l’Angleterre de l’Ecosse, qui porte toujours son nom. C’était là toute l’étendue de mon savoir sur la vie de cet homme illustre, avant d’entamer la lecture de ses Mémoires, imaginées par...
    Voir plus

    Hadrien, empereur romain dont le nom est resté dans l’histoire, ne serait-ce que par ce mur, séparant l’Angleterre de l’Ecosse, qui porte toujours son nom. C’était là toute l’étendue de mon savoir sur la vie de cet homme illustre, avant d’entamer la lecture de ses Mémoires, imaginées par Marguerite Yourcenar. J’étais loin d’imaginer le parcours ayant conduit ce petit provincial espagnol à prendre la tête de l’Empire romain, s’étendant à l’époque de l’Atlantique au bout de la Méditerranée, des côtes glaciales de l’Ecosse aux rivages brûlants du Nil. Un parcours semé d’embûches, d’ennemis, d’arbitrages et de quêtes, un parcours sur lequel Hadrien revient ici dans une longue confession de vieillard, ajoutant aux faits des réflexions philosophiques passionnantes, d’une extrême lucidité sur lui-même et sur le monde qui l’entoure.
    Quand j’ai décidé de lire ce livre, je n’aurais même pas parié le finir, encore moins l’apprécier. C’était pour moi ce monument littéraire inaccessible. Pourtant, ce fut un plaisir de me plonger dans la prose, certes très narrative, de Marguerite Yourcenar, de suivre Hadrien dans cette introspection au coeur de lui-même, ce qu’il a été, et ce qu’il est devenu. J’ai rarement lu un livre aussi bien écrit, aussi fluide, aussi intelligent et subtile. Chaque phrase nous transporte vers un ailleurs, fait naître en nous les sentiments de notre personnage éponyme, nous questionne et nous trouble. Le rythme soutenu des années écoulées, des anecdotes racontées par Hadrien et les alternances de passages réflexifs créent un mélange parfaitement dosé pour happer le lecteur dans ce destin incroyable.
    Habilement, Marguerite Yourcenar distille des réflexions universelles, des passages dont on ne sort pas indifférents, puisqu’ils s’appliquent si parfaitement à notre propre situation. J’ai cru déceler également une certaine pointe d’humour dans les passages où Hadrien se projette vers l’avenir, imaginant un pontife chrétien installé à Rome, capitale de son empire, ou en dissertant sur les différentes formes de l’esclavage. Cette lecture nous donne à réfléchir sur nous-mêmes, sur les autres, sur le monde autour de nous et ses principes. Nous voyageons aussi, embarquant avec Hadrien dans ses périples, de l’Angleterre à Jérusalem, de la « Bretagne » à la Palestine nouvellement créée.
    J’ai été touchée par l’indulgence des propos, l’indulgence de ce vieillard lorsqu’il se retourne sur sa vie. Il ne regrette rien, au contraire, il apprécie chaque occasion qui lui a été donnée d’apprendre et de grandir en tant qu’homme, il considère chaque erreur et détresse comme un passage obligé, une forme d’accomplissement.
    Les Mémoires d’Hadrien sont une magnifique leçon de vie, une incroyable invitation à la réflexion, et un voyage extraordinairement réaliste dans la Rome antique. Je comprends désormais pourquoi c’est un véritable classique, et je le garde à portée de main pour le relire dans quelques années à nouveau.

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !