Lisa Giraud Taylor

Lisa Giraud Taylor

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (5)

  • add_box
    Couverture du livre « The irish cottage » de Lisa Giraud Taylor aux éditions Lisa Giraud Taylor

    Marie HECKMANN sur The irish cottage de Lisa Giraud Taylor

    Après une vingtaine d’années d’absence, Abigail O’Donnell revient à Belfast pour l’enterrement de son père.

    Elle remarque l’absence inexpliquée de son cadet, Finn, qui semble être très proche d’une branche armée de nouveau en guerre ouverte avec les militaires et les loyalistes.

    Bien...
    Voir plus

    Après une vingtaine d’années d’absence, Abigail O’Donnell revient à Belfast pour l’enterrement de son père.

    Elle remarque l’absence inexpliquée de son cadet, Finn, qui semble être très proche d’une branche armée de nouveau en guerre ouverte avec les militaires et les loyalistes.

    Bien décidée à soustraire le dernier des O’Donnell à la cause, Abigail va renouer avec ses anciens amis d’enfance pour récupérer son frère et repartir à Londres au plus vite.

    Cela était sans compter sur quelques rencontres du passé qu’elle n’avait pas prévues et qui laisseront des traces

    Voilà le synopsis de ce nouveau roman de Lisa Giraud Taylor, une nana que j'aime beaucoup beaucoup… Si vous allez vous aventurer sur son site, vous verrez que pour chacun de ses romans, elle vous dévoile son contexte, sa bande son, quelques info…

    J'avais plus qu'adoré sa trilogie précédente et là changement de décor! Adieu la 2nde Guerre, bienvenue en Irlande du Nord avec la présence permanente et forte de l'IRA au cours des pages.

    La plume est toujours aussi ciselée, fine et Lisa arrive à nous faire plonger dans ce climat délétère de l'Irlande, fait de guerres de clans, de trahisons, de conquêtes et de sentiments.

    Le contexte m'a fait pensé au film Billy Eliott mais là s'arrête toute ressemblance. L'histoire de Brenda et des siens est une véritable épopée qui va se révéler dangereuse mais belle.

    J'ai bien aimé ce nouveau roman qui m'a permis de mieux appréhender cette période historique, quelque peu méconnue, dans tous ses aspects même les plus difficiles. Les évènements se tiennent, les personnages sont en adéquation avec leurs péripéties: forts, courageux mais avec du cœur.

  • add_box
    Couverture du livre « La chute de jan » de Lisa Giraud Taylor aux éditions Lisa Giraud Taylor

    Marie HECKMANN sur La chute de jan de Lisa Giraud Taylor

    "Jan, en permission à Berlin, attend son frère Karl, en poste en France. Il décide, suite aux propos négatifs de son jeune frère Gerhart envers leur père Hans, de rédiger l’histoire de leur famille entre 1923 et 1937, date à laquelle sa famille a éclaté face au nazisme.
    Il relate alors les...
    Voir plus

    "Jan, en permission à Berlin, attend son frère Karl, en poste en France. Il décide, suite aux propos négatifs de son jeune frère Gerhart envers leur père Hans, de rédiger l’histoire de leur famille entre 1923 et 1937, date à laquelle sa famille a éclaté face au nazisme.
    Il relate alors les années d’insouciance, la crise économique allemande et la montée du National-Socialisme, sa propre adhésion aux idées nazies, entraînant également sa mère et son jeune frère, les doutes, les peurs, la ferveur et ses frères tant aimés.
    Ce livre clôt le tryptique commencé par Karl et Nina, le tome 1. On suit l'évolution et l itinéraire de leur famille qui est tolérante et humaniste face à la montée du nazisme. Ce courant politique va conduire à l’éclatement des valeurs et des fondamentaux de cette famille.
    J'ai retrouvé avec plaisir les personnages du 1er tome, pris du plaisir à découvrir ce cheminement superbement retracé.
    Lisa Giraud Taylor a fait là un travail titanesque de recherches historiques qui sont distillées au fil des pages.
    Un roman clair, instructif et passionnant qui montre l'importance de la mémoire de notre Histoire.

  • add_box
    Couverture du livre « Ein Brera » de Lisa Giraud Taylor aux éditions Lisa Giraud Taylor

    Marie HECKMANN sur Ein Brera de Lisa Giraud Taylor

    LIVRE ABSOULEMENT GENIAL
    Merci à son auteur pour ce livre! Une couverture sobre, sans fioritures en totale adéquation au thème lourd évoqué dans ce livre: le devoir de mémoire …
    Ein Brera fait parti d'une trilogie sur ce sujet lié à la 2nde guerre mondiale, mais la lecture des 3 tomes peut...
    Voir plus

    LIVRE ABSOULEMENT GENIAL
    Merci à son auteur pour ce livre! Une couverture sobre, sans fioritures en totale adéquation au thème lourd évoqué dans ce livre: le devoir de mémoire …
    Ein Brera fait parti d'une trilogie sur ce sujet lié à la 2nde guerre mondiale, mais la lecture des 3 tomes peut être indépendante. Le 3è tome sort le mois prochain…
    Si le 1er évoque les relations entre la population française et l'Armée allemande, ce 2è tome fait la part belle au passé de 2 hommes et les conséquences de leurs actes sur les générations suivantes et sur les notions de culpabilité et de responsabilité. Quel poids portons nous chacun et chacune de notre passé? Que doit on en faire?
    Ce livre mêle l'espionnage, le polar, l'amour, l'expiation, les recherches… J'ai été totalement envoûtée dès les premières pages et je ne suis plus arrivée à le lâcher.
    Depuis toujours, je suis fortement attirée et intéressée par la 2 e guerre mondiale, les camps… Et ce roman me donne encore plus envie d'aller en pèlerinage, comme Béatrice, à Auschwitz. Il fau savoir aussi qu'en Alsace, à 30 km de chez moi, à Schirmeck, il y a un camp de concentration Struthof, qui est super intéressant et instructif.
    Lisez ce roman qui pourrait être proposé dans les établissements scolaires afin de travailler sur le devoir de mémoire...

  • add_box
    Couverture du livre « Ein Brera » de Lisa Giraud Taylor aux éditions Lisa Giraud Taylor

    Un brin de Syboulette sur Ein Brera de Lisa Giraud Taylor

    Plusieurs mots me viennent pour décrire ce roman: espionnage, policier, histoire, amour, quête. « Ein Brera » mêle plusieurs thèmes et c’est toute la richesse de ce livre qui a fait que, à peine commencé, je n’ai pas réussi à le lâcher tant j’ai été envouté par l’histoire, par la plume de Lisa....
    Voir plus

    Plusieurs mots me viennent pour décrire ce roman: espionnage, policier, histoire, amour, quête. « Ein Brera » mêle plusieurs thèmes et c’est toute la richesse de ce livre qui a fait que, à peine commencé, je n’ai pas réussi à le lâcher tant j’ai été envouté par l’histoire, par la plume de Lisa. À aucun moment, je ne me suis ennuyée. À aucun moment, l’évocation de la Seconde Guerre Mondiale et le drame des déportations ont été pesants dans ma lecture, bien au contraire et là, je ne peux que admirer le travail de Lisa dans ses recherches et dans son récit (car je ne suis pas très fan de tout ce qui est guerre mondiale). J’ai aimé, j’ai dévoré, j’ai eu les larmes au yeux, j’ai tremblé, j’ai souri, j’ai été impressionné par « Ein Brera ». Dès le début, j’ai apprécié Béatrice, cette femme de 45 ans, divorcée, maman de 2 enfants, et surtout chef de la sécurité d’un grand patron et qui a donc une sacré poigne et qui ne se laisse pas marcher sur les pieds aussi bien par son patron que par tout individu. Cette force de caractère, de décision, de transparence, de discrétion, tout ça est réunit dans une même personne, Béatrice. Et sa rencontre avec Noah, cet homme fort, sensible, à l’écoute, cette rencontre était une évidence et leur amour tellement nécessaire et c’est là qu’on peut se dire qu’il n’y a pas de hasard dans la vie… Toute la première partie de « Ein Brera » est contemporaine, raconte la vie d’une femme qui a un travail exigeant et prenant mais qui va réussir à enfin penser à elle grâce à la rencontre avec un homme.

    La deuxième partie est plus historique et surtout plus émouvante, voire difficile à certains moments mais difficile dans le sens de la grande Histoire, de cette guerre monstrueuse. Car Béatrice va partir à la recherche du passé de son grand-père, celui qu’elle aimait, qu’elle admirait… Béatrice va partir sur les traces de juifs déportés, elle va rencontrer leurs descendants afin de demander pardon pour elle, pour ses enfants afin que ces derniers n’aient pas honte de leur arrière grand-père. Lisa Giraud Taylor emmène son lecteur à travers la France, à travers l’Europe afin de reconstituer des passés familiaux douloureux mais nécessaires. Lisa permet à son lecteur de comprendre certains actes, de comprendre la démarche de Lisa, de sa quête, de son devoir de mémoire. Mais surtout Lisa a su retranscrire tout ce passé sans être dramatique, sans être « cours d’histoire », sans être ennuyeuse en fait. Bien au contraire, et c’est vraiment la force de « Ein Brera » qui signifie « Il n’y a pas le choix » et ce titre va tellement bien à la démarche de Béatrice, à son besoin de se plonger dans le passé même si cela va lui être si difficile car Béatrice n’a pas le choix, elle doit savoir, affronter, pour enfin se construire et commencer un nouveau chapitre de sa vie.

    « Ein Brera » est un coup de coeur pour moi et fermer ce livre a été triste car j’en voulais plus. Mais bonne nouvelle car ce roman fait partie d’un triptyque dont le premier roman est « Karl et Nina » et le troisième est à paraître en 2019 (mais ces trois livres peuvent se lire indépendamment des autres et je vous le confirme ayant lu pour le moment que « Ein Brera »). Je n’ai qu’un conseil: lisez « Ein Brera » de Lisa Giraud Taylor.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !