Jean d'Ormesson

Jean d'Ormesson
Né en 1925, membre de l'Académie française, Jean d'Ormesson a été directeur du Figaro. Il a publié trente-cinq livres dont deux volumes dans la collection « Bouquins » et Une autre histoire de la littérature française. Depuis quarante ans tous ses ouvrages ont rencontré un immense succès, entre autres Au plaisir de Dieu, La Gloire de l'Empire, Mon dernier rêve sera pour vous, La Douane de mer, Histoire du Juif errant, Voyez comme on danse, Et toi mon c½ur, pourquoi bats-tu, La Création du monde, C'est une chose étrange à la fin que le monde. La Conversation est jouée au théâtre Hébertot depuis cinq mois.
Né en 1925, membre de l'Académie française, Jean d'Ormesson a été directeur du Figaro. Il a publié trente-cinq livres dont deux volumes dans la collection « Bouquins » et Une autre histoire de la littérature française. Depuis quarante ans tous ses ouvrages ont rencontré un immense succès, entre autres Au plaisir de Dieu, La Gloire de l'Empire, Mon dernier rêve sera pour vous, La Douane de mer, Histoire du Juif errant, Voyez comme on danse, Et toi mon c½ur, pourquoi bats-tu, La Création du monde, C'est une chose étrange à la fin que le monde. La Conversation est jouée au théâtre Hébertot depuis cinq mois.

Articles (4)

Voir tous les articles

Avis (36)

  • Couverture du livre « Guide des égarés » de Jean d'Ormesson aux éditions Gallimard

    0.15

    Marjorie Allion sur Guide des égarés de Jean d'Ormesson

    N'ayant pas lu de livre de J. d'Ormesson et ne connaissant pas vraiment son style j'ai choisi de me lancer dans son dernier ouvrage. Je ne sais pas si mon choix fut judicieux. Évoluant parfois par anadiplose, par réflexion philosophique sur les choses simples qui nous entourent, la rapidité du...
    Voir plus

    N'ayant pas lu de livre de J. d'Ormesson et ne connaissant pas vraiment son style j'ai choisi de me lancer dans son dernier ouvrage. Je ne sais pas si mon choix fut judicieux. Évoluant parfois par anadiplose, par réflexion philosophique sur les choses simples qui nous entourent, la rapidité du texte laisse parfois place à un manque, où on aimerait un peu plus sur le sujet évoqué ....

  • Couverture du livre « Guide des égarés » de Jean d'Ormesson aux éditions Gallimard

    0.25

    Danièle Lecuppre sur Guide des égarés de Jean d'Ormesson

    Vingt neuf courts chapitres pour ce vade-mecum qui essaie d'éclaircir un peu notre destin ..inconnu et obscur.
    Nous sommes coincés entre deux murs : avant notre naissance , et puis après notre mort.
    Nous ne savons et ne saurons probablement jamais rien, nous sommes des égarés entre ces deux...
    Voir plus

    Vingt neuf courts chapitres pour ce vade-mecum qui essaie d'éclaircir un peu notre destin ..inconnu et obscur.
    Nous sommes coincés entre deux murs : avant notre naissance , et puis après notre mort.
    Nous ne savons et ne saurons probablement jamais rien, nous sommes des égarés entre ces deux murs.
    Pour écrire un aussi court opus, il fallait un écrivain assez âgé , tirant son savoir de ses lectures, des historiens, des physiciens, et Jean d'O y est parvenu.
    La joie, le plaisir, le bonheur sont des mystères infinis , les chapitres qui concernent l'air, l'eau, la lumière sont éclatants de beauté.
    J'y ai quand même trouvé une grande mélancolie, bien qu'au dernier court chapitre , avec toujours un air malicieux, Jean d'O nous dise: »Puisqu'il nous reste cinq minutes, nous pourrions aborder le problème de Dieu » ...

  • Couverture du livre « Je dirai malgré tout que cette vie fut belle » de Jean d'Ormesson aux éditions Gallimard

    0.2

    Réjane MARTEAU sur Je dirai malgré tout que cette vie fut belle de Jean d'Ormesson

    Quelle belle idée que ce procès intenté par Moi sur Moi. On se délecte de l'érudition de ce grand homme qu'est Jean d'Ormesson, le style incomparable, vivant, riche, syntaxe parfaite, des décennies visitées et revisitées par un personnage hors du commun. Mémoires, confessions ? Si j'ai été un...
    Voir plus

    Quelle belle idée que ce procès intenté par Moi sur Moi. On se délecte de l'érudition de ce grand homme qu'est Jean d'Ormesson, le style incomparable, vivant, riche, syntaxe parfaite, des décennies visitées et revisitées par un personnage hors du commun. Mémoires, confessions ? Si j'ai été un peu "dérangée" par l'absence de chapitres, je ne peux que m'incliner face à ce puits de connaissances, du plus petit au plus grand, l'auteur a côtoyé tant de personnages illustres que cette vie nous emporte dans un tourbillon endiablé. bercée par les vers d'Aragon. "Je dirai malgré tout que cette vie fut belle", et qu'il vous reste de belles pages à écrire Monsieur d'Ormesson

Voir tous les avis

Vidéos (3)

  • "La Nuit Blanche des Livres" avec Nathalie Iris de la Librairie Mots en Marge à La Garenne Colombes

Voir toutes les videos

Discussions autour de cet auteur

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com