Eric Vuillard

Eric Vuillard
Né en 1968 à Lyon, Éric Vuillard est un écrivain et cinéaste français.

Articles (4)

Voir tous les articles

Avis (66)

  • Couverture du livre « L'ordre du jour » de Eric Vuillard aux éditions Actes Sud

    Candice D. sur L'ordre du jour de Eric Vuillard

    Un seul mot résume cette lecture : Responsabilité.

    "Alma Biro ne s'est pas suicidée. Karl Schlesinger ne s'est pas suicidé. Léopold Bien ne s'est pas suicidé. Et Hélène Kuhner, non plus. Aucun d'entre eux. Leur mort ne peut s'identifier au récit mystérieux de leur propres malheurs. On ne peut...
    Voir plus

    Un seul mot résume cette lecture : Responsabilité.

    "Alma Biro ne s'est pas suicidée. Karl Schlesinger ne s'est pas suicidé. Léopold Bien ne s'est pas suicidé. Et Hélène Kuhner, non plus. Aucun d'entre eux. Leur mort ne peut s'identifier au récit mystérieux de leur propres malheurs. On ne peut pas dire qu'ils aient choisi de mourir dignement. Non. Ce n'est pas un désespoir intime qui les a ravagés. Leur douleur est une chose collective. Et leur suicide est le crime d'un autre."

  • Couverture du livre « L'ordre du jour » de Eric Vuillard aux éditions Actes Sud

    Couturier sur L'ordre du jour de Eric Vuillard

    Pas vraiment un roman mais quelques chapitres de notre histoire à ne pas oublie

    Pas vraiment un roman mais quelques chapitres de notre histoire à ne pas oublie

  • Couverture du livre « L'ordre du jour » de Eric Vuillard aux éditions Actes Sud

    Bill sur L'ordre du jour de Eric Vuillard

    Ni roman, ni livre d'histoire, ce roman décrit en quelques brefs chapitres de qualité très inégale quelques événements - réunions, entre autres - qui ont accompagné la montée au pouvoir de Hitler, l'Anschluss, ainsi qu'une dernière scène au procès de Nuremberg ... 

    Tout commence par une...
    Voir plus

    Ni roman, ni livre d'histoire, ce roman décrit en quelques brefs chapitres de qualité très inégale quelques événements - réunions, entre autres - qui ont accompagné la montée au pouvoir de Hitler, l'Anschluss, ainsi qu'une dernière scène au procès de Nuremberg ... 

    Tout commence par une réunion des plus grands industriels allemands de l'entre-deux-guerres (la photo de couverture est d'ailleurs un portrait de Gustav Krupp) qui le 20 février 1933 décident de financer le parti qui monte et qui va gagner les élections de la quinzaine suivante ... Tous à la tête de grandes entreprises, .... bien plus célèbres qu'eux mêmes (BASF, Telefunken, Opel, Allianz, Agfa, Siemens ...) 

    On découvrira les pannes de Pantzer au moment de franchir la frontière autrichienne le jour de l'Anschluss, avant de croiser quelques ministres anglais pris au piège d'un dîner avec Ribbentrop.

    Il n'y a que la scènes dans les coulisses d'un plateau hollywoodien qui semble de trop  ... 

    Je ne sais pas si j'ai apprécié cet objet littéraire qui n'est pas un roman ; j'aurais je pense beaucoup plus apprécié la même chose avec des chapitres plus fouillés.

    Là, trop de choses sont éludée On se retrouve en présence de fragments de scènes sans fil rouge commun que la seconde guerre mondiale qui s'approche et se termine.

    Bref, je ne connaissais pas l'auteur et je ne sais pas si je le relirai !

Voir tous les avis

Ils le suivent

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !