Eric Faye

Eric Faye
Éric Faye a publié chez Stock Croisière en mer des pluies (1999), Les cendres de mon avenir (2001), La durée d'une vie sans toi (2003), Mes trains de nuit (2005), Le syndicat des pauvres types (2006), L'homme sans empreintes (2007) et Nous aurons toujours Paris (2009). Il a reçu le Grand Prix du... Voir plus
Éric Faye a publié chez Stock Croisière en mer des pluies (1999), Les cendres de mon avenir (2001), La durée d'une vie sans toi (2003), Mes trains de nuit (2005), Le syndicat des pauvres types (2006), L'homme sans empreintes (2007) et Nous aurons toujours Paris (2009). Il a reçu le Grand Prix du Roman de l'Académie Française en 2010, pour Nagasaki, Stock.

Articles (2)

  • Les disparus de l’Empire du soleil Levant
    Les intrigantes disparitions d’Eric Faye

    Découvrez "Eclipses japonaises" le nouveau roman d'Eric Faye

  • "Il faut tenter de vivre" d'Éric Faye (Stock)
    #Chronique : "Il faut tenter de vivre", de Charybde en Sylla avant de renaître

    Le narrateur a vingt-six ans quand il rencontre Sandrine Broussard, rue de l'Ouest à Paris, à l'occasion de l'anniversaire de son amie Astrid. À peine plus âgée que lui, elle le fascine par sa jovialité, son rire et son apparente joie de vivre. Il avait déjà beaucoup entendu parler d'elle, par son frère, mais ne l'avait jamais croisée. Astrid lui avait expliqué "Elle vit à Bruxelles. En France, elle est recherchée."

Voir tous les articles

Avis (54)

  • Couverture du livre « Éclipses japonaises » de Eric Faye aux éditions Seuil

    Candice D. sur Éclipses japonaises de Eric Faye

    Éclipses japonaises est le récit absolument incroyable mais pourtant affreusement réel de "disparitions" de dizaines, voir de centaines de Japonais dans les années 70, enlevés par la Corée du Nord pour servir ses intérêts.
    Sujet totalement inconnu pour moi, ce livre d'Eric Faye m'a donné envie...
    Voir plus

    Éclipses japonaises est le récit absolument incroyable mais pourtant affreusement réel de "disparitions" de dizaines, voir de centaines de Japonais dans les années 70, enlevés par la Corée du Nord pour servir ses intérêts.
    Sujet totalement inconnu pour moi, ce livre d'Eric Faye m'a donné envie de me documenter d'avantage sur cette tragédie et c'est en partie ce que j'attend d'un livre que de m'apprendre des choses.

  • Couverture du livre « Éclipses japonaises » de Eric Faye aux éditions Seuil

    Mumu Dans le Bocage sur Éclipses japonaises de Eric Faye

    Epigraphe : Toi qui entres ici, abandonne toute espérance

    Dante

    Avec ce récit c'est une plongée dans le monde obscur mais réel de la Corée du Nord et dans des épisodes que j'ignorais totalement. L'enlèvement de japonais à la fin des années 1970.... des dizaines (peut être des centaines et...
    Voir plus

    Epigraphe : Toi qui entres ici, abandonne toute espérance

    Dante

    Avec ce récit c'est une plongée dans le monde obscur mais réel de la Corée du Nord et dans des épisodes que j'ignorais totalement. L'enlèvement de japonais à la fin des années 1970.... des dizaines (peut être des centaines et certains vivraient encore en Corée du Nord).

    Ajoutez à cela une pincée de désertion d'un soldat américain en 1966 dans la zone démilitarisée entre les deux Corées, une espionne nord-coréenne recrutée pour faire exploser un avion avec ses 122 passagers. Bienvenue dans un monde parallèle, sombre : espions, attentats, enlèvements, culte de la personnalité, pays tenu à l'écart du monde, dont la population est affamée et tente de survivre au milieu des regards et dénonciations.

    Voilà vous avez l'ambiance et tous les ingrédients en rajoutant le désespoir des familles des disparus du jour au lendemain, jeune (13 ans) adulte, sans explication et sans réelle enquête des autorités.

    Il s'y jouait une pièce de théâtre interprétée par vingt millions de figurants, une tragédie au terme de laquelle celui qui se trompait de réplique était supprimé dans les coulisses (p132)

    La Corée du Nord, un pays dont on ne sait que peu de choses, sauf actuellement  les menaces de son dirigeant : Kim Jong-Un, fils de son père et dictateur comme lui. Donc un livre d'actualité.

    Un pays tenu d'une main de fer, sans espoir d'ouverture et qui pour servir sa paranoïa n'hésite pas à kidnapper les éléments nécessaires à sa stratégie et plus particulièrement l'infiltration. Maîtriser parfaitement la langue, les us et coutumes, se fondre dans la masse.

    A la fois roman basé sur des faits véridiques, enquête policière mêlée d'histoire, d'espionnage et de terrorisme, mais aussi le vécu de ces hommes et femmes qui se sont trouvés mêlés, le plus souvent contre leur gré, à des conflits politiques et que l'on a oubliés ou laissés à leur sort.

    Retraçant plus de 30 ans de leurs parcours, leurs résignations, leurs nouvelles identités, leurs vies construites dans un pays qu'ils n'ont pas choisi, est passionnant car il nous raconte non seulement des évènements passés sous silence mais aussi inconnus (pour ma part) mais aussi l'enquête minutieuse pour retrouver certains.

    On découvre le travail des services de renseignements avec les services d'écoute, d'analyse qui recoupent les informations.

    La seule petite difficulté que j'ai eu c'est de m'y retrouver dans les différentes identités (je maîtrise mal les noms et prénoms asiatiques surtout quand en plus ils changent en fonction du pays).

    Mais reste aussi à parler du malaise créé par ses enlèvements en dehors du fait de l'éloignement des familles,  de la perte d'identité, de l'isolement dans un pays même si les protagonistes, le temps passant (plus de 30 ans je vous le rappelle) ont une nouvelle vie, une nouvelle langue, un nouvel univers loin de la richesse de leur pays de naissance, une nouvelle patrie. Sont-ils japonais, coréens..... Qu'est-ce qui prévaut : la naissance ou la vie passée dans un pays..... Oh mais cela soulèvent bien d'autres questions d'actualité !!!

    Récit dans lequel on sent le gros travail de documentation, de connaissance de la région, plausible et passionnant à lire car au-delà d'un roman politico-espionnite on découvre des informations sur la vie en Corée du Nord, pays fermé et replié sur lui-même, leur système de fonctionnement, d'endoctrinement, d'information, de désinformation, de manipulations.

    Travail de recherches mais aussi d'écriture pour rendre l'ensemble intéressant, haletant, crédible avec une partie romancée (un peu chorale) qui nous permet d'imaginer le vécu des différents acteurs.

    Plaisir de lire en apprenant une page d'histoire et de géo-politique, moi j'aime.

  • Couverture du livre « Éclipses japonaises » de Eric Faye aux éditions Seuil

    Christine GAZO sur Éclipses japonaises de Eric Faye

    Des Japonais qui disparaissent du jour au lendemain sans laisser de trace, un militaire américain déserteur, des Agents secrets coréens qui suivent une formation intensive et exigeante...
    Autant de vies au destin radicalement transformé, en rupture parfois totale avec leur passé....
    Quel lien...
    Voir plus

    Des Japonais qui disparaissent du jour au lendemain sans laisser de trace, un militaire américain déserteur, des Agents secrets coréens qui suivent une formation intensive et exigeante...
    Autant de vies au destin radicalement transformé, en rupture parfois totale avec leur passé....
    Quel lien ont-elles ?
    Dans ce roman , le contexte géographique et politique, les thèmes abordés n'avaient rien de très "vendeurs" pour moi... Pourtant, j'ai trouvé ce récit passionnant et prenant. La construction est très intéressante, une polyphonie riche et bien amenée. J'ai découvert une réalité qui m'était totalement inconnue, et qui résonne finalement avec l'actualité.
    Une excellente découverte !

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !