Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Cecile Coulon

Cecile Coulon

Née le 13 juin 1990, Cécile Coulon est une romancière française. Elle a d’abord suivi une hypokhâgne et une khâgne à Clermont-Ferrand avant d’intégrer l’université de Lettres Modernes. C’est dans le cadre de ses études qu’elle rédige une thèse sur le sujet du sport dans la littérature française c...

Voir plus

Née le 13 juin 1990, Cécile Coulon est une romancière française. Elle a d’abord suivi une hypokhâgne et une khâgne à Clermont-Ferrand avant d’intégrer l’université de Lettres Modernes. C’est dans le cadre de ses études qu’elle rédige une thèse sur le sujet du sport dans la littérature française contemporaine. Fille d’un père directeur de l’INRA Auvergne et d’une mère dirigeante d’un syndicat, Cécile Coulon prend très jeune le goût d’écrire. Son premier roman, Le Voleur de vie, est publié alors qu’elle n’a que 16 ans.

En 2012, Cécile Coulon reçoit le prix Mauvais Genres France Culture / Le Nouvel Observateur pour son 3e roman Le Roi n’a pas sommeil, qui raconte l’histoire de Thomas, un brillant élève dont la vie dérape. Cinq ans après, en 2017, c’est le roman Trois saisons d’orage qui est récompensé par le Prix des Libraires. Cette saga reprend les thèmes de prédilection de l’auteure : l’opposition entre la campagne et la ville et le combat entre l’homme et la nature.

Vidéos relatives à l'auteur

Articles en lien avec Cecile Coulon (11)

Avis sur cet auteur (154)

  • add_box
    Couverture du livre « Une bête au paradis » de Cecile Coulon aux éditions L'iconoclaste

    Camille MONDOLONI sur Une bête au paradis de Cecile Coulon

    Le paradis est le nom de la ferme où vivent Blanche, Gabriel, Louis et la grand-mère Émilienne. Le roman s’ouvre sur une scène triviale : au moment où un cochon se fait égorger, Blanche s’offre à Alexandre, son premier et seul amour. Mais Alexandre a d’autres rêves : quitter la ferme pour la...
    Voir plus

    Le paradis est le nom de la ferme où vivent Blanche, Gabriel, Louis et la grand-mère Émilienne. Le roman s’ouvre sur une scène triviale : au moment où un cochon se fait égorger, Blanche s’offre à Alexandre, son premier et seul amour. Mais Alexandre a d’autres rêves : quitter la ferme pour la ville. Son absence hante Blanche pendant plus d’une décennie jusqu’à ce retour bouleversant, et cette fin en eau de boudin.
    .
    Si le début de ce roman était prometteur, il faut dire que l’on s’ennuie fermement à la ferme. Il ne se passe rien. J’ai trouvé l’intrigue faible et la fin... No comment. L’écriture ne sauve pas ce roman. Et pourtant c’est bien là son point fort, le style de Cecile Coulon, un style brillant, fort, et précis que j’ai adoré. .

  • add_box
    Couverture du livre « Trois saisons d'orage » de Cecile Coulon aux éditions Viviane Hamy

    Nine sur Trois saisons d'orage de Cecile Coulon

    Première fois que je lisais Cécile Coulon... Je n'ai pas aimé du tout le style. Que de rabâchage répétitif (oui, oui, il faut insister) ! Je n'en pouvais plus de lire "les fontaines" et "les trois gueules" 3 fois par page par exemple...
    Je crois aussi que l'usage de l'imparfait a beaucoup...
    Voir plus

    Première fois que je lisais Cécile Coulon... Je n'ai pas aimé du tout le style. Que de rabâchage répétitif (oui, oui, il faut insister) ! Je n'en pouvais plus de lire "les fontaines" et "les trois gueules" 3 fois par page par exemple...
    Je crois aussi que l'usage de l'imparfait a beaucoup contribué à ce que je trouve le livre lourd.
    Et puis la campagne c'est bien, la ville c'est nul... Les gens de la ville sont méchants. Et les gens de la campagne n'acceptent personne... oh hé ! Que de clichés.
    Par contre, j'ai apprécié la fin... étrangement.
    J'ai failli arrêter la lecture plusieurs fois... mais je voulais terminer ce livre que tout le monde trouvait sympa.
    Dommage.

  • add_box
    Couverture du livre « Une bête au paradis » de Cecile Coulon aux éditions L'iconoclaste

    Vanessa Rioli sur Une bête au paradis de Cecile Coulon

    Un roman surprenant, difficile de situer l'époque exacte de cette trame, aujourd'hui, hier, pas de téléphone portable mais un amour de la terre, une époque contemporaine. On se laisse bercer par l’héroïne et ses drames mais aussi par les personnages secondaire tout aussi forts... Une belle...
    Voir plus

    Un roman surprenant, difficile de situer l'époque exacte de cette trame, aujourd'hui, hier, pas de téléphone portable mais un amour de la terre, une époque contemporaine. On se laisse bercer par l’héroïne et ses drames mais aussi par les personnages secondaire tout aussi forts... Une belle lecture qui nous laisse un gout amer de ce paradis...

  • add_box
    Couverture du livre « Une bête au paradis » de Cecile Coulon aux éditions L'iconoclaste

    delnatlau sur Une bête au paradis de Cecile Coulon

    En fait la quatrième de couverture dit tout! ou presque... Blanche a 84 ans au début du roman, je pensais découvrir sa vie... Mais on a seulement une tranche de sa vie, quelques mois d'adolescence, l'enfance, puis on l'a retrouve à 30 ans. Puis le roman est fini. On a l'explication du titre...
    Voir plus

    En fait la quatrième de couverture dit tout! ou presque... Blanche a 84 ans au début du roman, je pensais découvrir sa vie... Mais on a seulement une tranche de sa vie, quelques mois d'adolescence, l'enfance, puis on l'a retrouve à 30 ans. Puis le roman est fini. On a l'explication du titre mais, zut, en dire plus serait vous en gâcher la lecture. En tournant la dernière page j'étais déçue de cette lecture mais finalement en y réfléchissant un peu, je suis déçue de ne pas connaître toute la vie de Blanche mais pour le reste c'est une belle découverte.

Récemment sur lecteurs.com