L’engagement récompensé : Djaïli Amadou Amal, lauréate du 1er Prix Orange du Livre en Afrique !

mardi 28 mai 2019

Avec "Munyal, les larmes de la patience", la romancière camerounaise remporte la 1ère édition de ce prix littéraire

L’engagement récompensé : Djaïli Amadou Amal, lauréate du 1er Prix Orange du Livre en Afrique !

C’est le 22 mai 2019 à Yaoundé, au Cameroun, que s’est déroulée la cérémonie de remise du 1er Prix Orange du Livre en Afrique.

Six romans africains francophones avaient été sélectionnés et soumis à un jury international, dont le choix s’est finalement porté sur Munyal, les larmes de la patience (éditions Proximité), de l’écrivaine camerounaise Djaïli Amadou Amal.

 

Avec ce Prix, la Fondation Orange œuvre à la promotion des talents littéraires africains et soutient également l’édition locale africaine. Au-delà de Munyal, les larmes de la patience, c’est donc toute la littérature africaine francophone qui est mise à l’honneur : 59 titres avaient été proposés initialement par 39 maisons d’édition basées dans 16 pays différents.

 

Remise du Prix Orange du Livre en Afrique 2019 

 

Placée sous le très haut patronage du président de la République du Cameroun, Paul Biya, la cérémonie du 22 mai a consacré une écrivaine qui s’est montrée aussi émue que fière de recevoir dans son pays natal une récompense continentale. Son ouvrage, salué pour ses qualités littéraires, se distingue également par la prise de conscience qu’il ne manquera pas d’engendrer chez ses lecteurs et lectrices.

 

En effet, dans son troisième roman à ce jour, la lauréate porte la voix – et en l’occurrence les voix - de ces femmes victimes de violences conjugales. « Munyal », qui signifie littéralement « patience » en langue peule, c’est l’injonction qui les contraint dès le plus jeune âge à se résigner à leur sort, quelles qu’en soient les souffrances qui en résultent.

Auteure engagée dans le combat pour l’émancipation des femmes, Djaïli Amadou Amal choisit ici d’évoquer trois destins qui présentent sans fard la réalité des mariages forcés et la pesanteur des traditions.

Assister au succès de cette écrivaine militante, lors d’une cérémonie officielle organisée dans la capitale camerounaise, voilà donc un symbole fort qui résonne aujourd’hui comme un message d’espoir…

 

Venez rencontrer Djaïli Amadou Amal lors d'une rencontre littéraire mercredi 5 juin à 12h à Café littéraire d'Orange à Paris dans le 15e.

Réservation obligatoire par mail : prixorange.dulivre@orange.com

 

 

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Prix Orange du Livre"

Commentaires

Où trouver « Munyal, Les larmes de la patience » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com